Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Céline Minard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Mesencor
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 27 Nov 2013 - 18:42

Terminant en ce moment précis ce Faillir être flingué je ne peux que répéter qu'il m'enthousiame.

Alors, vu les thèmes totalement différents de ces autres livres, que lire ensuite ? Le dernier monde ? Olimpia ? Ou plutôt So long Luise ? J'avoue pencher vers ce dernier.

Un avis éclairé ou non, même super subjectif... me guiderait. Merci. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 27 Nov 2013 - 18:48

Pour avoir lu les trois que tu cites, je te conseille So long Luise, plus abouti que les deux autres, Olimpia est un incroyable et très réussi exercice de style mais cela reste un exercice de style et Le dernier monde quoique regorgeant d'inventivité est un peu en dents de scie.
Et faillir être flingué est réservé à la médiathèque...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature


Messages : 2673
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 27 Nov 2013 - 19:36

Mesencor a écrit:
Terminant en ce moment précis ce Faillir être flingué je ne peux que répéter qu'il m'enthousiame.

Alors, vu les thèmes totalement différents de ces autres livres, que lire ensuite ? Le dernier monde ? Olimpia ? Ou plutôt So long Luise ? J'avoue pencher vers ce dernier.

Un avis éclairé ou non, même super subjectif... me guiderait. Merci. sourire
Euh, tu nous mets au régime ? J'espère un commentaire un peu plus copieux dentsblanches 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Mesencor
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 27 Nov 2013 - 21:05

GrandGousierGuerin a écrit:


Euh, tu nous mets au régime ? J'espère un commentaire un peu plus copieux dentsblanches 
Demain j'essaie de m'y mettre.
sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesencor
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 28 Nov 2013 - 11:47

Shanidar je suis ton conseil. So long Luise est sur ma liseuse.

Revenons à Faillir être flingué.

C'est un livre d'aventure, très enlevé, vivant, dans lequel nous suivons une dizaine de personnages originaux, hommes et femmes des grands espaces et de la forêt. Un pur western avec chevaux, troupeaux, coups de feu, ville de l'ouest naissante, indiens Pawnees et autres.

Mais c'est un vrai livre. Bien construit, dont les héros sont attachants, plus complexes qu'il n'y semble d'abord. Ils suivent leur chemin mais bifurquent parfois de façon inattendue, découvrent l'amour, les baignoires, le commerce, la souffrance et la rédemption. Baignant tant dans le réel le plus sordide (ils sentent tous mauvais) que l'esprit le plus pur (voir la guérisseuse "Eau-qui-court-sur-la-plaine") ils sont la vie même.

C'est avec un plaisir constant que le lecteur suit, entre autre, la famille Mc Pherson, la Chinoise Xiao Niù, la violoncelliste Arcadia. Comment ne pas s'attacher à eux et à leur formidable envie de vivre, à leur ténacité ?

Je conseille vivement ce livre qui, en plus, est plein d'un humour constant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 28 Nov 2013 - 13:53

A chaque nouvelle publication de Minard, je me demande où elle va nous emmener, dans quel lieu insolite, avec quels personnages fantastiques et de quelle langue elle va user. Chaque livre que j'ai lu d'elle ne ressemblait à aucun autre, mais tous possèdent une qualité stylistique rare et une puissance narrative rarement égalée.
Les commentaires d'Harelde et Mesencor semblent aller à nouveau dans le sens de la surprise et du renouveau. Quel plaisir !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature


Messages : 2673
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 28 Nov 2013 - 14:51

@Mesencor : Hum ... la découverte des baignoires ... Cela m'intrigue jemetate 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Mesencor
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 28 Nov 2013 - 15:05

GrandGousierGuerin a écrit:
@Mesencor : Hum ... la découverte des baignoires ... Cela m'intrigue jemetate 
Ah ! Ah !
Il faut lire le livre car je ne veux pas dévoileri ci ce qu'est le "luxe rudimentaire" et donc la découverte des baignoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 11 Déc 2013 - 15:47

Harelde a écrit:
Faillir être flingué


Le Far-West américain au temps des cow-boys et des indiens. Au temps de cette frontière qui reculait sans cesse vers l’ouest sous l’avancée des hommes blancs. Les grandes plaines au centre du pays alors qu’au loin les montagnes Rocheuses attendaient encore. Le chemin de fer qui devait relier les deux océans. Les chariots de bois et de toiles qui contenaient des vies entières. Et les chevaux, les fusils, les colts. Et les pawnees, les dakotas, les sioux et les autres. Le pays de Danse avec les loups.

Faillir être largué. Mais oui, parce que le début du roman de Céline Minard désoriente avec la présentation successive d'un chariot de personnages dont on ne sait encore quel sera leur lien. Le démarrage de Faillir être flingué l'apparente à un roman choral. Complètement à l'ouest. Règlements de compte à OK choral ? Euh, si on veut. C'est fruste, c'est sauvage, c'est un peu avant la période que se sont appropriés les westerns dits classiques (De John Ford à Clint Eastwood en passant par Anthony Mann). Céline Minard, et c'est aussi éventuellement une raison pour trouver le roman parfois abrupt d'accès, apprécie beaucoup les longues descriptions de la nature, un côté contemplatif qui a tendance à un peu trop durer. Mais enfin, tout ceci finit par converger vers la ville et la création d'activités commerciales, artisanales et de services. Soit le vrai sujet de Faillir être flingué : comment une communauté nait et se développe avec un esprit d'entreprenariat. Les dialogues du livre sont particulièrement malicieux et ne manquent pas de piquant. Une pincée d'humour qui humanise peu à peu à ce roman à partir du moment où le puzzle se met en place, quand les nomades deviennent sédentaires, quand les "colons" s'installent pour de bon. Original, Faillir être flingué l'est surtout par sa sa forme, dès qu'il s'agit de malaxer les clichés du western, avec sa construction évidée, peut-être un poil trop sophistiquée. Son style, fort brillant, est un atout indéniable tout en constituant également la limite du livre qui est à la lisière du récit exagérément pensé et structuré. Trop de maîtrise, pas assez de spontanéité, serait-on tenté de dire, mais ce serait un tantinet injuste pour le qualité intrinsèque de ce roman intelligent et narquois comme l'oeil du coyote qui observerait tout ce petit monde s'agiter de sa tanière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 29 Jan 2014 - 20:15

Faillir être flingué

Une lecture fort réjouissante que ce western dans la plus pure tradition de l'Ouest sauvage.

Céline Ménard développe un récit assez audacieux, commence par sculpter ses pions, les place habilement sur l'échiquier en de nombreux petits récits qui évoluent en parallèle, puis les fait peu à peu s’entrecroiser, pour tous les réunir au final dans une ville en train de prendre son essor,  où tout le monde finit par se retrouver, et où les destins se nouent. Là, tout prend corps, les  dynamiques individuelles qui ont poussé tous les personnages dans ce lieu perdu au milieu de la prairie prennent leur essor, les relations se tissent, les aspirations personnelles servent le destin collectif de la ville dans un sentiment général d’amicalité et de bonhomie joyeuse.

On retrouve avec plaisir tous les clichés et les nombreuses péripéties sans lesquelles un western n'est pas un western,  c'est même ce qui fait l’un des  charmes du livre, que vraiment tous les stéréotypes soient là, (le livre est donc moins surprenant que le titre pourrait le laisser attendre) avec cependant une note d'humour qui n'est jamais bien loin. Les personnages quoique nombreux, sont attachants, les situations ne manquent pas de sel, il y a une pointe de sagesse et un peu de suspens: du tout bon,  on passe un excellent moment.

shanidar a écrit:
AChaque livre que j'ai lu d'elle ne ressemblait à aucun autre, mais tous possèdent une qualité stylistique rare et une puissance narrative rarement égalée.
Bon, alors il ne me reste plus qu'à tenter les autres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Céline Minard   Mer 29 Jan 2014 - 20:29

impatient content 

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 30 Jan 2014 - 7:41

Une petite photo pour entretenir le mystère mis en place par Mesencor

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 30 Jan 2014 - 9:00

Encore et toujours un auteur que j'ai envie de lire.
Merci pour le com' qui ravive tout ça.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5060
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Céline Minard   Jeu 30 Jan 2014 - 11:05

topocl a écrit:
Faillir être flingué
Une lecture fort réjouissante que ce western dans la plus pure tradition de l'Ouest sauvage.

Une super idée de cadeau ça, merci Topocl !

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Céline Minard   Lun 24 Fév 2014 - 11:03

Faillir être flingué

Aïe... je ne suis pas aussi enthousiaste que mes camarades... même si, sur le principe je suis d'accord avec eux, Faillir être flingué se lit avec plaisir, le style est impeccable (trop ?), le genre 'western' bien maitrisé mais j'ai trouvé que l'ensemble manquait de piques et de pêche, de morts par balles et d'emballement.

Il est finalement peut-être plus difficile d'écrire un livre sur l'amitié qu'un beau roman d'amour ? Car à force de 'bons sentiments' j'ai eu parfois la sensation que les personnages devenaient des caricatures de bons samaritains et que la force brutale de la nature et des hommes conquérants se perdaient au milieu des verres de whisky et des échanges de pipes et autres calumets de la paix. Difficile de faire de la bonne littérature avec trop de 'bons sentiments', peut-être...

Cependant, certaines scènes et quelques beaux sursauts donnent le relief attendu au roman et la drôle d'inventivité de Minard, sa liberté de plume se repèrent plus d'une fois.
Loin des exercices stylistiques auxquels elle nous avait habitués, loin de l'effervescence débridée et hallucinée de ses proses précédentes, Minard propose ici un livre mûr, mature, qui piétine un peu mais qui offre au lecteur le plaisir (toujours renouvelé) de découvrir une nouvelle facette de l'auteure... Plan-plan plutôt que pan-pan !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Céline Minard   Aujourd'hui à 5:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Céline Minard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» 24/7 Zero ou Féline?
» Line Renaud revient à la chanson avec Mylène Farmer
» Bonne fête, Céline!
» Céline-tg en 2010
» TESSON Angéline Victoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: