Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Céline Minard

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 23 Oct 2016 - 13:19

Tu liras aussi dans So long, Luise une scène absolument incroyable et fabuleuse (je la garde précieusement en mémoire).

Je crois que j'ai un peu fait l'impasse sur l'idée qui revient souvent 'd'entrainement'. Notre ermite s'entraîne. Elle le dit, le répète. Cette situation n'est donc pas vouée à rester identique, elle devra être redoublée par quelque chose d'encore plus 'réel', qui ne sera plus un 'entrainement'. On retrouve ici les liens récurrents vers les spiritualités orientales, le zen, le taï chi, la méditation, le yoga qui accompagnent les livres de Minard et toujours cette même attention pour le corps et l'esprit pour le lien qui les unit.

Un extrait musical :

Et pour rendre la politesse au courant d'air qui était passé chez moi, je me suis assise devant mon grand carreau dont j'avais réglé l'ouverture au premier cran, et l'instrument emboîté à la face interne de mes genoux, le poignet souple, la tête pas trop en avant, posée sur mes ischions, en appui, dans la posture, j'ai joué les dix minutes de vomi, de grincements, de pincements, de râles, de souffle, de coups, de glisse, de percées, de dégringolades, de soudures et de pression de Pression de Lachenmann. À cet endroit-là de l'espace, à l'extrémité de mon habitacle suspendu dans le vide, insérée, la fenêtre légèrement ouverte, comme sur une place chauve. J'étais là pour ça.



Pression d'Helmut Lachenmann


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 23 Oct 2016 - 16:54

Nadine a écrit:
Yep, Shanidar, un rêve tenace, de me frotter à un potager. J'adore en voir, je scotche. Au printemps prochain je vous prendrai des photos de ceux que je croise tiens ! Il y a un village par ici, Vailhan, qui semble héberger une émulation hors du commun à ce propos.

Bon, mais Shanidar, justement, dis, parce que c'est vrai, j'ai pas dutout vu de trace de son passé, tu en as retenu, des allusions ? Je crois qu'il y en a une, quand même, quand l'hiver approche, une scène vers le potager justement, peut-être quand elle prend son bain ?
C'est vrai qu'on se projette à bloc, quand on est pris par la lecture. C'est bien à cause d'un de mes fers de lance que ton commentaire m'a interpelé, le livre me proposait , dans mon idée, une personnalité qui serait émancipée des noeuds relationnels, ou en tous cas qui en retiendrait juste l'occasion d'un pas de côté pour ausculter ces schémas là. La philo comme garde fou ? J'avais pas fais de sort à ses notes de recherche. c'est vrai.

Pour ce qui est de Gracq, et de La forme d'une ville  (Nantes, où j'ai vécu 12 ans) on est davantage dans l'image mentale qu'analytique. C'est le rapport affect/concret qui est déroulé. Mais sans cet aspect hypra rationnel de Minard.



quand elle est dans son refuge et qu'elle est dans son lit pelotonnée elle fait allusion, vu sa position à un corps qui épouserait sa forme (c'est bien un souvenir), me semble aussi qu'à un moment elle se rappelle des villes, places .... mais cela m'est difficile de retrouver les passages car je lis sur la tablette et pas noté les pages.

de plus le fait de parler de son "traitement" fait pour moi référence, inconsciemment peut-être, à un besoin de "soins"

merci Shanidar pour la vidéo et pour ce rappel de l'entrainement qui induit effectivement au geste accompli

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 23 Oct 2016 - 16:59

Bien vu bédoulène, merci !
Oui me souviens un peu en effet.

Ah ça alors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 7:24

A propos de Bastard Battle, et pour te répondre, Exini :

Exini a écrit:

J'avais bien aimé "Faillir être flingué", le seul bouquin que j'ai lu de Minard. J'attends ton commentaire pour savoir si je tente !

oh je n'en ferai pas un réel, car je l'ai lu il y a des années maintenant, donc juste ici, pour te répondre de mémoire: il faut un peu de lâcher prise car la langue en simili vieux-français est particulière, (certains l'ont souligné ici) si cela ne te rebute pas ça en devient gourmand, et après , l'argument nous plonge dans une ambiance de siège fourmillant de viriles invectives, l'énergie constante que le style soutient est de l'ordre de la harangue et de la colère crâneuse, ce qui est très agréable : une mauvaise foi fuschia et pétaradante je dirais.

Comme pour dans Le Grand Jeu, il y a la nécessité de visualiser l'action, réellement, car des séquences assez longues ont pour objet de détailler purement un duel, si tu ne reussis pas précédemment à t'affranchir de la barrière stylistique, ça doit être laborieux alors qu'à l'inverse, sinon, ça devient loufoque, très cartoonesque.
Un beau n'importe quoi inspiré manga (genre qui n'a pas spécialement mon attirance en soi pourtant).
C'est assez court, édité à 2 euros, il faut essayer si tu es volontaire.

Il y a une vraie créativité expressive. je rigole pas facilement, en général, je n'ai pas l'esprit très rapide en terme d'humour, là j'ai beaucoup ri, c'est quasi-potache parfois (cf les scenes de saloon de Faillir être flingué, qui ceci dit m'ont beaucoup moins plu, elles, que les scènes de foutoir de Bastard Battle. Sans doute parce que ces dernières sont moins déflorées à grande échelle, dans l'imaginaire collectif, comme peuvent l'être à contrario les batailles de western, au cinéma.) Et toujours relié à l'imaginaire enfantin du superbe héros.
Pour conclure : j'ai mieux compris l'enthousiasme que les petits garçons éprouvent à lire des aventures guerrières. je ne pensais pas un jour arriver à ce constat.. !


Dernière édition par Nadine le Dim 30 Oct 2016 - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 8:57

Tu parles duquel, là, Nadine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Invité
Invité



Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 9:01

Bastard battle, pardon. Je le rajoute dans le commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 9:02

Merci Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 10:16

J'avais compris que tu étais en train de le lire. Merci en tout cas pour ton commentaire, surtout si ta lecture date de plusieurs années; cette aventure haute en couleur file dans ma LAL !

Pour "Faillir être flingué", j'avais trouvé que le style, sec, se rapprochait plus des westerns crépusculaires dans la première partie.

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 10:34

Je suis d'accord avec toi Exini, j'évoquais plutôt le chahut des bars qui arrive bien plus tard, dans le commentaire plus haut. Êt ton expression , avec "sec" et "crépusculaire" me parlent.
Revenir en haut Aller en bas
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitimeDim 30 Oct 2016 - 11:48

Je n'ai pas été cherché ce terme (crépusculaire) bien loin ! C'est le nom d'un genre qui commença à apparaître dans certains westerns des années 60, où le mythe du Far-West quasi-édénique, manichéen, commence a être salement écorné.

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Céline Minard - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Céline Minard   Céline Minard - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Céline Minard
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» où trouver crayon khôl féline?
» Society census
» Craquage fabulous feline et moulin rouge
» The Static Line
» Prep+prime Line Filler de MAC VS Porefessionnal de Benefit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: