Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mary Ann Shaffer / Annie Barrows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Mar 28 Juil 2009 - 13:42




Biographie
Mary Ann Shaffer est née en 1934 en Virginie-Occidentale. C'est lors d'un séjour à Londres, en 1976, qu'elle commence à s'intéresser à Guernesey. Sur un coup de tête, elle prend l'avion pour gagner cette petite île oubliée où elle reste coincée à cause d'un épais brouillard. Elle se plonge alors dans un ouvrage sur Jersey qu'elle dévore : ainsi naît fascination pour les îles anglo-normandes. Des années plus tard, encouragée à écrire un livre par son propre cercle littéraire, Mary Ann Shaffer pense naturellement à Guernesey. Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates est son premier roman, écrit avec sa nièce, Annie Barrows, elle-même auteur de livres pour enfants. Mary Ann Shaffer est malheureusement décédée en février 2008 – peu de temps après avoir su que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.
source: Editeur

Je rajoute du travail pour kenavo Wink



Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates


Janvier 1946, Londres tente de se relever de ses cendres: la guerre s'est achevée quelques mois plus tôt et Juliet Ashton, célèbre chroniqueuse sous le nom d'Izzy Bickerstaff, en tournée dans le pays pour la promotion de des chroniques de guerre rassemblées en un seul volume (Izzy Bickerstaff s'en va-t-en-guerre), cherche un sujet pour son prochain roman. Elle ne compte pas s'orienter vers une biographie, celle qu'elle a écrite sur Anne Brontë fit un grand flop.
C'est alors que le hasard, qui fait toujours bien les choses, atterri dans sa boîte aux lettres londonienne: un lecteur de Guernesey lui écrit qu'il a en sa possession un roman qui, un jour, lui appartint (elle y a apposé son nom à l'intérieur) Les essais d'Elia, morceaux choisis de Charles Lamb. Une correspondance se met en place entre Juliet et Dawsey Adams de Guernesey. Ce dernier lui révèle en quelles circonstances il fut amené à se plonger dans l'oeuvre de Charles Lamb: l'Occupation allemande asphyxiait l'île, la nourriture se faisait rare et de plus en plus chiche et ne pas respecter le couvre-feu pouvait avoir de dramatiques conséquences. Un soir, après une réunion entre voisins et amis à paratger un cochon rôti, la rencontre inopinée avec une patrouille allemande amena Elizabeth McKenna à inventer l'existence d'un cercle littéraire: le cercle littéraire des amateurs de tourte aux épluchures de patates! C'est ainsi qu'au fil des rencontres l'intérêt pour la littérature s'empara d'un groupe d'îliens peu prédisposés à se plonger dans une activité aussi oisive.
Juliet Ashton voit sa curiosité attisée à mesure que les membres de ce fameux cercle lui racontent, à leur manière, leurs impressions et leur vécu de l'aventure: la galerie de personnages aussi variée que riche lui donne envie d'aller les rencontrer en vrai, à Guernesey, île britannique qui fut coupée du monde pendant cinq ans!
J'avoue mon embarras devant ce roman: il est amusant, agréable à lire et pourtant, à aucun moment je n'ai ressenti d'enthousiasme. Certes, les personnages sont attachants, il y a juste ce qu'il faut d'humour pour pimenter les échanges et les missives sont truffées de renseignements historiques sur les conditions de vie dans les îles anglo-normandes pendant la seconde guerre mondiale. On y rencontre de beaux personnages, telle Elizabeth McKenna qui est la grande absente après la guerre en raison de son arrestation, elle qui tomba folle amoureuse d'un bel officier, cultivé et pas vraiment partisan des nazis, dont elle eut une fillette, elle qui aida à survivre les prisonniers-esclaves de l'armée allemande, elle qui paya le prix fort pour cela. On croise le mépris, les langues de vipères, un fat imbu de lui-même et son charme et des gens devenus de vrais lecteurs avides de romans et d'évasions littéraires. Oui, il y a tout ce qui aurait pu m'emporter mais hélas, je suis restée en dehors du cercle littéraire. J'ai trouvé qu'il manquait un je ne sais quoi de consistance pour que ce roman dépasse le stade de simple lecture de plage. Le point positif du roman: le choix épistolaire qui le sauve de l'insipidité et il n'est guère évident de construire un bon roman épistolaire comme Les liaisons dangereuses, La religieuse ou 84, Charing Cross Road. Je dois être la seule de la blogosphère à ne pas avoir été transportée par ce roman, même si les effluves iodées de Guernesey sont une véritable invitation à prendre le premier bateau en partance de St-Malo!

Je suis comme devant un joli soufflé plein de promesses qui est retombé avant de sortir du four...c'est dire mon désappointement!


Qui a dit que j'étais bon public ? Moi, je n'y crois pas scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Mar 28 Juil 2009 - 14:23

Chatperlipopette a écrit:
Je rajoute du travail pour kenavo Wink
faire quelque chose pour le forum n'est pas du travail Wink
mais j'ai déplacé ce message du One Shot et ajouté bio et photo des auteurs - je pense qu'il y a pas mal de parfumés qui ont lu/essayé de lire/vont lire
et ainsi ce livre peut avoir son fil - même si ce n'est pour se retrouver et regretter que ce n'est pas aussi bon qu'on entend dire partout Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Mar 28 Juil 2009 - 14:27

Avis de Maddy retrouvé sur le fil Que lisez vous en juillet: ici

Madame B. a écrit:
J'ai fini The Guernsey literary and potato peel pie society. Bof bof!!
Certains passages sont très bien comme par exemple qui concernent la vie à Guernesey sous l'occupation allemande. Le reste fait très bluette et l'ensemble n'est pas assez homogène: les réflexions sur la littérature disparaissent très vite pour laisser une place de plus en plsu importante à la romance, aux sentiments. Peut-être est-ce dû aux conditions d'écriture particulières.
Qu'en pensent les parfumés qui l'on lu (je n'ai pas réussi à trouver vos avis)?

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale
avatar

Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Annie Fiery Barrows   Mar 18 Aoû 2009 - 15:00

Je ne trouve pas de biographie de cette auteure et je crois qu'elle est décédée avant de la parution du roman dont je vous parle ci dessous, découverte de cet été et surement dans mon "top 10" pour mes lectures en 2009.

le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

En 1946, dans une Londres d'immédiate après-guerre, Juliet Ashton, écrivain qui vient de rencontrer un certain succès, établit une correspondance fournie avec un groupe de voisins de l'île de Guernesey, qui lui racontent comment ils ont créé un cercle littéraire pour échapper au couvre-feu allemand (l'île était occupée). De lettre en lettre, Juliet se lie d'amitié avec ces gens et découvre les conditions de vie qui ont été les leurs pendant cette Occupation ennemie. Elle décide d'en faire le sujet de son prochain roman...

Quelle merveille que ce roman épistolaire ! A travers les lettres échangées entre Juliet, ses amis, et les inconnus de Guernesey, une véritable histoire se met en place et on apprend plein de choses sur l'Occupation de cette île anglo-normande. J'avoue, j'avais acheté le livre pour son titre mais aucun regret, c'est un petit bijou que j'ai dévoré (pas moyen de le quitter!) et que j'ai refermé avec un grand soupir de contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Mar 18 Aoû 2009 - 15:25

Bonjour Grain de sel - j'ai fusionné ton fil avec celui qu'on a déjà eu à propos de ce livre.
Il y a en fait deux auteurs - et elles sont d'origine américain Wink

et concernant le top 10.. tu es la première à donner un avis plus enthousiaste Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloutine
Envolée postale
avatar

Messages : 138
Inscription le : 30/09/2007
Age : 34
Localisation : cannes

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Jeu 5 Nov 2009 - 23:49

Mon grand coup de coeur du moment. aime
Pour ma part j'ai été transporté avec beaucoup de plaisir dans les rues de Guernesey. Chaque personnage à son importance et je me suis attachés à certain d'entre eux. J'ai trouvé ce livre drôle, émouvant, facile à lire et très interréssant au niveau des informations historiques. En effet nous découvrons vraiment au fil des pages la différence de vie entre les insulaires occupés et les anglais vivant sur le contiment.
En terminant la lecture de ce bon roman espistolaire je n'avais qu' une seule envie partir en vacances à Guernesey Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Lun 4 Jan 2010 - 21:07

Du cochon, de la tourte, de futurs lecteurs repus surpris sur le chemin (de retour d'une soirée de cochon rôti) durant le couvre-feu dans leur Guernesey occpé par l'armée allemande et du club de lecture qui s'organisa pour tromper l'occupant...
Madame B. a écrit:
"J'ai fini The Guernsey literary and potato peel pie society. Bof bof..."
"-Bof", c'est ce que je m'étais dit le mois dernier en lisant les trois premières lettres de cet échange épistolaire -avant de repousser le Cercle des amateurs sous le matelas pour finir le dernier Vargas.
C'est suite au ménage de ce matin que les amateurs m'ont enfin tapé dans l'œil (comment appelle-t-on les habitants de Guernesey?).
Allons savoir pourquoi, un jour, la magie opère.
Finalement il n'est pas du tout question comme je le craignais, par la forme, d'un doublon du 84, Charing Cross Road et si le courrier arrive aussi chez le libraire ou l'éditeur et que les anglais n'ont pas retrouver l'approvisionnement total pour oublier la guerre, cette année 1946 produira chez son auteure une polyphonie surprenante, douce et jubilatoire où le facteur (encore lui) joue un rôle qu'on oublie toujours, décidément, de mettre en avant! Dommage.
Car les lettres de Guernsey affluent chez Juliet au rythme de lecture que vous vous choisissez : une quinzaine en 20 minutes si vous tremblez d'impatience, 3 ou 4 par soirée si vous êtes du genre à tourner autour de votre plaisir... Je ne suis pas du genre à tourner autour de mon plaisir mais sachant que Mary Ann Shaffer est décédée il y a deux ans je décide de prendre le temps sachant qu'il n'y aura pas d'autre titres à se mettre sous la dent.
On entre comme indiqué ci-dessus par Chapy, Liloutine et Grains de sel, dans une polyphonie attachante qui nous fait faire le tour de l'île...
>désolée mais je dois y retourner


Dernière édition par Babelle le Mar 5 Jan 2010 - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Lun 4 Jan 2010 - 22:06

Babelle a écrit:
comment appelle-t-on les habitants de Guernesey?
Citation :
Les habitants sont les Guernesiais. … Les Jersiais appellent les Guernesiais « ânes » ou « donkeys » selon leur langue et ces derniers les appellent en retour les « crapauds », car cet animal n'existe pas sur Guernesey. [Souce : Wikipedia]
J’ai bien aimé ce roman, rien de bien profond mais un bouquin tout à fait charmant. D’ailleurs, je ne l’ai pas lu mais écouté en anglais et ce fut un plaisir à renouveler un de ces quatre car lu par plusieurs acteurs.
Admirable, Babelle, que tu résistes à une lecture d’arrache-pied bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Lun 1 Fév 2010 - 14:26

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates.

Il s’agit d’un roman épistolaire qui se déroule de janvier à septembre 1946. Juliet Ashton, une célibataire de trente-deux ans, auteure et chroniqueuse, fait la promotion en librairie de son livre tiré des chroniques hebdomadaires qu’elle tenait durant la Guerre sous le nom d’Izzy Bickerstaff. Un jour, un habitant de Guernesey, Dawsey Adams, la contacte car il a récupéré un livre lui ayant appartenu (son nom est inscrit à l’intérieur) et aimerait se procurer d’autres écrits de ce même Charles Lamb. Il lui parle du fameux Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernesey, né à cause d’un cochon rôti caché aux soldats allemands (Lamb mentionne un cochon rôti dans son livre d’où son attrait pour cet auteur). Une correspondance s’installe alors entre Juliet et quelques îliens. Il y est question de l’Occupation allemande et surtout d’une certaine Elizabeth McKenna, à l’origine de la création du Cercle, arrêtée et emprisonnée pour avoir aidé un travailleur polonais. Très rapidement, Juliet se rend sur l’île et ce séjour va bouleverser sa vie.

C’est un roman agréable et rapide à lire car les lettres sont courtes. La correspondance tourne bien sûr autour de l’Occupation allemande et d’Elizabeth McKenna dont on espère le retour après un emprisonnement en France. Elle a laissé sur l’île une fille née d’une relation avec un Allemand, qui contrairement à ses pairs était sensible à la douleur.

Il y a tous les ingrédients pour en faire un livre passionnant. Cependant, la sauce ne prend pas et je suis restée à côté de l’histoire, ne m’étant attachée à aucun personnage. Cela est peut-être dû à l’intervention d’un trop grand nombre de « correspondants ». Certaines informations se répètent.

Ce n’est pas un coup de cœur. Néanmoins j’ai aimé les informations dispensées au gré des missives sur l’Occupation allemande et les lectures des îliens (Sénèque, Brontë, Yeats, …).

Bref, un bon moment et une déception car mes attentes étaient trop importantes et le bouche-à-oreille en faisait trop l’éloge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livvy
Main aguerrie
avatar

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 38
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Lun 15 Mar 2010 - 14:54

J'ai trouvé les échanges épistolaires d'une trop grande continuité - or vu le nombre de protagonistes, j'aurais aimé lire des styles très différents. Cela est d'autant plus dommage qu'elles étaient deux à le rédiger.

J'ai beaucoup aimé le début, ensuite, j'ai décroché. Je me suis forcée à le reprendre. Globalement, je l'ai apprécié, même si, comme dit plus, il manque ce petit quelque chose...


Dernière édition par Livvy le Mar 16 Mar 2010 - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Lun 15 Mar 2010 - 18:06

Livvy a écrit:
J'ai trouvé les échanges épistolaires d'une trop grande continuité - or vu le nombre de protagonistes, j'aurais aimé lire des tyles très différents. Cela est d'autant plus dommage qu'elles étaient deux à le rédiger.

J'ai beaucoup aimé le début, ensuite, j'ai décroché. Je me suis forcée à le reprendre. Globalement, je l'ai apprécié, même si, comme dit plus, il manque ce petit quelque chose...

Si tu as aimé le contexte, je ne saurais trop te conseiller Sarnia de G.B. Edwards. Et là il ne manque pas le petit quelque chose, je suis sûre que tu ne t'arrêteras pas dans ta lecture.....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livvy
Main aguerrie
avatar

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 38
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Mar 16 Mar 2010 - 13:26

Arabella a écrit:
Livvy a écrit:
J'ai trouvé les échanges épistolaires d'une trop grande continuité - or vu le nombre de protagonistes, j'aurais aimé lire des tyles très différents. Cela est d'autant plus dommage qu'elles étaient deux à le rédiger.

J'ai beaucoup aimé le début, ensuite, j'ai décroché. Je me suis forcée à le reprendre. Globalement, je l'ai apprécié, même si, comme dit plus, il manque ce petit quelque chose...

Si tu as aimé le contexte, je ne saurais trop te conseiller Sarnia de G.B. Edwards. Et là il ne manque pas le petit quelque chose, je suis sûre que tu ne t'arrêteras pas dans ta lecture.....

Merci, je prends note. Je ne fais que ça, d'ailleurs, depuis que j'ai découvert les blogs de lecture et ce forum. Ma liste s'allonge mais hélas ma bibliothèque n'en possède pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
Lamouette
Envolée postale
avatar

Messages : 265
Inscription le : 19/09/2009
Age : 36
Localisation : Sud-est

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Sam 1 Mai 2010 - 17:09

Je me suis endormie en le lisant et pourtant je n'étais pas confortablement assise et il y avait plein de monde autour de moi et la musique à fond. Pour dire à quel point il m'a ennuyé...C'est davantage un problème d'intérêt pour l'histoire car l'écriture, le style, me semblaient tout à fait corrects. Son succès dans la librairie pour laquelle je travaille est du à 95% au bandeau précisant qu'Anna Gavalda le recommande. Chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mespetitsscraps.over-blog.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Sam 1 Mai 2010 - 19:07

Lamouette a écrit:
Son succès dans la librairie pour laquelle je travaille est du à 95% au bandeau précisant qu'Anna Gavalda le recommande. Chouette.
tu devrais mettre le bandeau sur La Promesse de Sorj Chalandon diablotin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamouette
Envolée postale
avatar

Messages : 265
Inscription le : 19/09/2009
Age : 36
Localisation : Sud-est

MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   Sam 1 Mai 2010 - 20:45

Twisted Evil c'est ce que je me suis dit après avoir fait cette remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mespetitsscraps.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Ann Shaffer / Annie Barrows   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Ann Shaffer / Annie Barrows
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Annie Lemoine.
» Mary Poppins
» Les aventures d'Annie et Maïté
» Mary Kate Olsen serait en couple avec Samantha Ronson
» Défi mijoteuse #2! Boulettes Sweet Mary!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: