Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Laurent Mauvignier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 5 Oct 2014 - 18:38

-Autour du monde-



Un roman en forme de poupées russes dans lequel chaque récit débouche sur un suivant et nous livre les morceaux de vie de plusieurs personnages (14, parait -il, je n'ai pas compté) n'ayant absolument rien en commun si ce n'est cette date fatidique du 11 mars 2011, catastrophe faisant écho à un moment de basculement dans leur propre vie, parfois assez solitaire (Ex cet ingénieur à Moscou qui retrouve son ex amant marié ou ce comptable suisse sauvant un vieux monsieur lors d'une croisière) mais pas toujours. Chacune de ces nouvelles nous projetant dans une partie du monde et rebondissant (pas forcément de façon naturelle, je trouve) pour nous donner une vision globale d'une cassure plus personnelle, semble t'il.

Enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre, mais la thématique de ce roman reste tout de même assez floue, en tout cas pas suffisamment explicite, ou du moins pertinente, pour qu'il m'ait totalement embarquée, comme je l'ai cru au départ. De plus, mon intérêt a décliné en cours de lecture tant certains passages m'ont paru inégaux. Dommage, une petite déception pour moi qui ai, cette fois, bien plus apprécié son écriture davantage épurée, dense et pleine de respiration. Mais ne ratez pas le final, à mon avis le plus abouti et qui redonne une structure à l'ensemble en fermant la boucle.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 5 Oct 2014 - 18:51

Au moins t'aura-t-il plu un moment! content

La thématique?...Si on peut appeler ça "thématique", je dirais que ce sont 14 moments forts dans des vies éparpillées un peu partout sur la planète tandis qu'en fond (images et sons) a lieu le tsunami à Fukushima...Personnellement je n'ai besoin de rien de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 5 Oct 2014 - 19:14

coline a écrit:
Au moins t'aura-t-il plu un moment! content

Oui, comme à chaque fois, quelque chose m'accroche chez lui, mais d' autres choses m'empêchent d'adhérer autant que toi, c'est certain!

coline a écrit:
La thématique?...Si on peut appeler ça "thématique", je dirais que ce sont 14 moments forts dans des vies éparpillées un peu partout sur la planète tandis qu'en fond (images et sons) a lieu le tsunami à Fukushima...Personnellement je n'ai besoin de rien de plus...

Le thème qui relie ces récits si tu préfères..Et les moments 'forts' ne m'ont pas tous apparus si forts que ça sur l'ensemble du livre, j'en ai trouvé certains assez plats. Quelques unes de mes amies ont abandonné le livre en cours de route, même. Ce qui est dommage car comme je le dis le final est très bon.

Il me fallait plus pour être totalement embarquée, ce sera peut-être pour le prochain?  Wink

Arabella a écrit:
Ou alors Aeriale, nous devenons de plus en plus difficile avec toutes les pages avalées.....

Peut-être? C'est tellement une affaire de ressenti jypeurien

(Mais je suis d'accord sur ton avis à la base, il faut plus qu'une belle idée pour tenir sur la longueur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 5 Oct 2014 - 21:31

Aériale a écrit:
Et les moments 'forts' ne m'ont pas tous apparus si forts que ça sur l'ensemble du livre, j'en ai trouvé certains assez plats.

J'ai trouvé que chacun vivait un moment important...C'est dommage on ne peut pas en parler pour ne pas dévoiler le contenu de chaque histoire mais les moments forts d'une vie, ceux qui peuvent la bouleverser,  ne sont pas toujours spectaculaires en apparence.


Arabella a écrit:
J'ai de plus en plus souvent ce genre de ressenti devant un livre : un point de départ qui accroche bien, et puis cela ne tient pas ses promesses sur la durée. Une idée de départ, aussi bonne soit elle, même avec une écriture intéressante à priori, ne suffit pas pour faire un bon livre.


Eh bien justement ce n'est pas du tout mon ressenti ...mais je ne vous convaincrai pas apparemment ...et ne chercherai pas non plus désespérément à vous convaincre.
Ce que je peux dire seulement, c'est "tentez avant de renoncer!"... jypeurien
Nous savons bien que devant un livre, ou un film ou une musique, etc...il y a l'oeuvre et il y a, tout aussi important, ce qu'elle nous renvoie, ce qu'elle nous donne à imaginer aussi... Rien de plus personnel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Lun 6 Oct 2014 - 23:09

Arabella a écrit:
Coline : j'abandonne très rarement un livre. Cela a été le cas pour le seul Mauvignier que j'ai tenté, je n'ai vraiment pas pu y arriver. Ce n'est pas pour moi.


Et je peux le comprendre... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 7 Oct 2014 - 12:51

topocl a écrit:

Pour revenir au roman, coline , Aériale, Mauvignier part avec cette idée: les gens se rappellent ce qu'ils faisaient quand ils ont appris l'assassinat de Kennedy, ou l’attentat des tours jumelles. Ce sera pareil, il le souhaite, pour le tsunami à Fukushima, c'est bien ça?

Je ne sais pas s'il le souhaite, si l'intention est préméditée, je n'ai pas pensé une minute à un tel projet volontaire de sa part...
Mais il est vrai que l'on se souvient de ce qu'on faisait le jour où ont eu lieu certains événements...Je me revois le jour où l'on a marché sur la lune, le jour de l'assassinat de Kennedy,... pour citer des événements plus anciens encore, avec une précision inouïe.
Là il se trouve plus simplement qu'au moment où a lieu le tsunami (les échos, les images leur parviennent) des êtres vivent dans leur propre vie un moment fort, oui fort, pour eux, parce que rien dans leur vie ne sera plus pareil à partir de ce moment-là. Et à quelques exceptions près, cela n'a rien à voir avec le tsunami lui-même.
Encore une fois, c'est dommage, mais absolument nécessaire, de ne pas pouvoir citer toutes ces expériences. Même en spolier car, si vous êtes comme moi, vous le ferez: quand je vois un spoiler je ne résiste guère à l'envie de rendre visible les mots qu'il cache! content

topocl a écrit:


Je trouve ça excessif de dire il n'y a plus de bons, ou vrais auteurs, actuellement.
C'est presque une offense à ceux qui lisent des milliers de pages sans toucher un classique et n'en sont pas moins de vrais lecteurs critiques.
Ah! le bon vieux temps et autres balivernes, ça me lasse.
Il faut voir que 1000 romans sortent chaque année , ou plus, alors que du temps des "classiques", la production était moindre car peu de gens avaient accès à la culture, autant de livres ne pouvaient pas être édités, et la sélection se faisait avant.
Oui, la production est inégale, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Je partage ton point de vue Topocl, et je trouve un peu injuste que la discussion ait lieu sur le fil de Mauvignier qui ne le mérite pas je crois.
On peut ne pas aimer bien sûr, je le conçois tout à fait...Mais parler ici, sur ce fil, des ouvrages qui ne tiennent pas la route sur la durée, ou qui ne sont pas assez littéraires, me semble immérité pour Laurent Mauvignier, un des écrivains (et je fais bien la différence avec auteurs!) actuels qui a vraiment un style, et un style reconnaissable entre tous, tout autant que des sujets forts à placer dans ses mots.
Après, encore une fois, on est libre d'aimer ou pas! Cela je ne le conteste pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 7 Oct 2014 - 15:59

coline a écrit:
topocl a écrit:

Pour revenir au roman, coline , Aériale, Mauvignier part avec cette idée: les gens se rappellent ce qu'ils faisaient quand ils ont appris l'assassinat de Kennedy, ou l’attentat des tours jumelles. Ce sera pareil, il le souhaite, pour le tsunami à Fukushima, c'est bien ça?

Je ne sais pas s'il le souhaite, si l'intention est préméditée, je n'ai pas pensé une minute à un tel projet volontaire de sa part...
Mais il est vrai que l'on se souvient  de ce qu'on faisait le jour où ont eu lieu certains événements...Je me revois le jour où l'on a marché sur la lune, le jour de l'assassinat de Kennedy,... pour citer des événements plus anciens encore, avec une précision inouïe.
Là il se trouve plus simplement qu'au moment où a lieu le tsunami (les échos, les images leur parviennent) des êtres vivent dans leur propre vie un moment fort, oui fort, pour eux, parce que rien dans leur vie ne sera plus pareil à partir de ce moment-là. Et à quelques exceptions près, cela n'a rien à voir avec le tsunami lui-même. [quote/]

Topocl, je ne pense pas que ce soit en rapport avec l' instant précis où ils apprenent la catastrophe. Parfois, elle est à peine notée, en fait. (En bruits de fond, à la télé pendant qu'ils vivent ce moment, etc..) Des moments qui ne m'ont pas toujours paru si importants, et si ça l'était pour eux, je ne l'ai pas toujours ressenti comme tel. En tout cas, sa lecture ne m'a pas toujours transportée, hormis les deux premières nouvelles et les deux dernières. Plus une ou deux au milieu (Peut-être la rencontre entre ces deux ingénieurs à Moscou, et le couple parti en Somalie, par ex)

L'histoire des jeunes aux Bahamas, j'ai déjà oubliée, celles des deux femmes réunies à Jérusalem, des couples d'amis en Tanzanie, et surtout celle des deux retraités partis jouer en Slovénie (je ne l'ai pas finie) ces dernières, je ne les ai pas trouvées transcendantes, je me suis demandée l'intérêt.

Mais c'est peut-être moi qui ne suis pas assez sensible à l'univers de Mauvignier. L'émotion, on peut la partager ou pas, c'est si subtil tout ça, si personnel. La critique est unanime pour vanter ses mérites sur ce dernier roman, donc cela vient sans doute de moi (et de quelques autres lecteurs, j'ai vu sur Babelio)

J'aimerais beaucoup que vous le lisiez pour me donner votre avis, Topocl, Eglantine et d'autres, cela relancerait le débat car je conçois très bien qu'il ait ses partisans sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11710
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 7 Oct 2014 - 16:05

je verrai si je le trouve à la médiathèque, pour y jeter un œil, mais tu sais je ne suis pas fan de nouvelles (ni de Mauvignier pour le peu que j'en ai lu:rire: )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche


Messages : 32334
Inscription le : 12/05/2007
Age : 35
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 7 Oct 2014 - 21:23

Petite séance de découpage dans le fil qui a perdu quelques messages mais dont les contenus ont du être repris dans les diverses citations, vous êtes trop forts ! Pour poursuivre sur la question des nouveautés et de la qualité c'est : ici

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mer 8 Oct 2014 - 12:04

animal a écrit:
Petite séance de découpage dans le fil qui a perdu quelques messages mais dont les contenus ont du être repris dans les diverses citations, vous êtes trop forts ! Pour poursuivre sur la question des nouveautés et de la qualité c'est : ici

Merci Animal! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Ven 24 Oct 2014 - 15:05

"Mon" cher Laurent Mauvignier était hier l'invité de La Grande Librairie...
Je ne l'ai pas manqué mais (et ce n'est pas la première fois!) je préfère de loin le lire à l'écouter...Il est confus, flou, il ne sait pas parler de ses livres je trouve! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6785
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Ven 24 Oct 2014 - 18:10

coline a écrit:
"Mon" cher Laurent Mauvignier était hier l'invité de La Grande Librairie...
Je ne l'ai pas manqué mais (et ce n'est pas la première fois!) je préfère de loin le lire à l'écouter...Il est confus, flou, il ne sait pas parler de ses livres je trouve! content
Oui je l'ai regardé aussi et c'est vrai que c'est un doux euphémisme de dire qu'il est flou ! Razz
Mais c'est souvent le risque avec nos auteurs favoris quand on les entend ou on les voit de ressentir un décalage avec leur écrits et une déception s'ensuit inévitablement ..De surcroit , cette émission ne les met guère en valeur , le journaliste étant un peu bof bof !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24647
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Ven 24 Oct 2014 - 18:41

Il y a des auteurs plus à l' aise que d' autres sur un plateau télé. Ce ne sont pas forcément les meilleurs.

Personnellement, je dirai presque que l' image me gène plus qu' autre chose. Pour écouter on n' a pas
besoin de voir. C' est meme le contraire.
Par contre à la radio, sur France Culture, il y avait un homme, -il vient d' etre viré il y a peu- après avoir apporté pendant de très nombreuses années, quelque chose de profondément humain et d' original à l' art de l' interview.
Je veux parler d' Alain Veinstein, écrivain et poète lui-meme.
Personne chez lui n' était médiocre. Il avait l' art de mettre à l' aise ceux qu' il interrogeait et de leur
donner l' illusion d' etre tous excellents.
 Ne craignant ni les silences ni les phrases embarrasssées, ni la timidité maladive de ses invités, ce qu' il faisait relevait de la magie et du tour de force.
C' était surtout le fruit de l' intelligence en paroles, de l' intuition, de la sincérité et de la générosité.

Je suis certain que vous pouvez trouver des interviews de Mauvignier sur le site de France Culture
dans l' émission Du jour au lendemain.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6785
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Ven 24 Oct 2014 - 18:50

bix229 a écrit:
Il y a des auteurs plus à l' aise que d' autres sur un plateau télé. Ce ne sont pas forcément les meilleurs.

Personnellement, je dirai presque que l' image me gène plus qu' autre chose. Pour écouter on n' a pas
besoin de voir. C' est meme le contraire.
Par contre à la radio, sur France Culture, il y avait un homme, -il vient d' etre viré il y a peu- après avoir apporté pendant de très nombreuses années, quelque chose de profondément humain et d' original à l' art de l' interview.
Je veux parler d' Alain Veinstein, écrivain et poète lui-meme.
Personne chez lui n' était médiocre. Il avait l' art de mettre à l' aise ceux qu' il interrogeait et de leur
donner l' illusion d' etre tous excellents.
 Ne craignant ni les silences ni les phrases embarrasssées, ni la timidité maladive de ses invités, ce qu' il faisait relevait de la magie et du tour de force.
C' était surtout le fruit de l' intelligence en paroles, de l' intuition, de la sincérité et de la générosité.

Je suis certain que vous pouvez trouver des interviews de Mauvignier sur le site de France Culture
dans l' émission Du jour au lendemain.
Je suis d'accord avec tout ça .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Sam 25 Oct 2014 - 0:56

églantine a écrit:
coline a écrit:
"Mon" cher Laurent Mauvignier était hier l'invité de La Grande Librairie...
Je ne l'ai pas manqué mais (et ce n'est pas la première fois!) je préfère de loin le lire à l'écouter...Il est confus, flou, il ne sait pas parler de ses livres je trouve! content
Oui je l'ai regardé aussi et c'est vrai que c'est un doux euphémisme de dire qu'il est flou ! Razz
Mais c'est souvent le risque avec nos auteurs favoris quand on les entend ou on les voit de ressentir un décalage avec leur écrits et une déception s'ensuit inévitablement  ..De surcroit , cette émission ne les met guère en valeur , le journaliste étant un peu bof bof !

Je n'ai pas été tellement surprise (donc déçue) parce que je l'avais déjà écouté dans d'autres émissions.
Je vais toujours rester fidèle à ses écrits. content
Busnel bof bof...je suis d'accord avec toi. Cette émission est souvent plate, terne, insipide...Dommage, c'est si rare les émissions littéraires à la télé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Aujourd'hui à 21:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Mauvignier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire à Laurent Massu (32)
» laurent de smet
» Laurent L'Hermitte "De la terre à mes semelles".
» Saint-Laurent-en-Caux
» Laurent Beauvais et la réunification.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: