Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Laurent Mauvignier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire


Messages : 6797
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Sam 1 Nov 2014 - 8:16

Autour du monde




C'est en partant d'un immense choc mondial , de ce 11 Mars 2011 durant lequel le Japon a basculé dans l'horreur avec ce Tsunami qui ravagea des régions entières que Mauvignier choisit de construire son roman .
A cet instant précis , partout dans le monde , on rit , on pleure , on nait ou on meurt , on bascule aussi quelquefois dans le doute , on découvre des secrets familiaux qui bouleverseront le cours de notre vie , on s'aime ou on trahit .....Hommes et femmes , qui vivront à leur façon leur Tsunami intérieur ....quelquefois aussi violent que la grande vague dévastratrice , plus souvent de façon plus imperceptible , juste laminés par une houle de fond dont ils n'ont pas forcément conscience .


Et à travers ces 14 courts récits qui ressembleraient plus à des nouvelles si elles n'étaient reliées entre elles par un fil invisible , Mauvignier nous balade d'un pays à un autre , d'une intimité à une autre , dans un mouvement rythmique fluide , musical , ondoyant à certains moments , trébuchants volontairement parfois  , ce qui permet de reprendre son souffle .....Une écriture qui s'adapte à la pensée désordonnée , chaotique et sinueuse tout à la fois , une écriture presque charnelle et très sensuelle par moments ,une écriture comme une vague sourde et pénétrante qui permet au lecteur de toucher le fond de l'âme universelle autant qu'à l'intime !


Les frontières du temps et de l'espace sont abolies , on passe d'un monde à un monde , tout va très vite et on se situe toujours sur des basculements ....car la vie c'est cela , que l'on est soit conscient ou pas ....et qu'on le veuille ou non , le moindre bruissement d'ailes d'un papillon agit sur toute la face du monde alors quand il s'agit d'un tsunami , la vague se repercutera longtemps sur la surface de la terre !


Ce roman est certainement un tournant dans l'oeuvre de Mauvignier : une écriture moins intériorisée , moins fracturée , plus souple et détendue mais toujours avec cette nécessité presque de l'urgence d'expulser , avec un rien de désordonné à l'image du cerveau , mais dans une maîtrise exceptionnelle pour donner à l'ensemble de l'oeuvre une fluidité surprenante !

Un grand coup de coeur ! cheers

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 2 Nov 2014 - 12:29

Chère Eglantine, je suis heureuse de partager, une fois de plus, ton ressenti à propos de ce roman (roman?). content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6797
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 2 Nov 2014 - 22:41

coline a écrit:
Chère Eglantine, je suis heureuse de partager, une fois de plus, ton ressenti à propos de ce roman (roman?). content
cheers
Je pense d'ailleurs qu'il pourrait plaire à plus d'un Parfumé , tant pour les inconditionnels de Mauvignier bien sûr que ceux qui ont eu plus de réserves jusqu'alors !  sourire
Oui ...."roman" ....ne convient pas vraiment ....pas plus que celui de "recueil de nouvelles" d'ailleurs ....

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Lun 9 Mar 2015 - 13:12

Autour du monde

2014 aux Éditions de Minuit


Isabelle Lindon, la directrice
- Elles sont bien, vos nouvelles, Mauvignier, ça se lit vraiment très bien. Le style vif, dynamique, coulant, emporte le lecteur. Cette farandole de personnages, si divers, des quatre coins du monde, tous en partance, chacun son histoire, et une vraie sensibilité pour les croquer... Ils ont vraiment les deux pieds dans la vie ! C'est un monde moderne, urbain, mouvant, que vous montrez là, qui alternativement se cherche et se fuit. C'est tout à fait plaisant !
Mauvignier
- Merci Isabelle.
Isabelle
- Tout à fait. Bon, je ne vous cache pas que je n'aime pas trop ce futur qui revient souvent, je le trouve inélégant. Mais c'est affaire de goût personnel.    Par contre, il faut vous dire, mon cher Laurent, les nouvelles.. et bien...ça n’est pas très porteur : d'ailleurs, topocl n'aime pas trop, et elle n'est pas la seule.
(oui, ils lisent Parfum de livres , aux éditions de Minuit)[/i]
Mauvignier
–  Mais quand même, j'ai fait un effort, Il y a bien quelques recoupements, quelques clins d’œil d'une nouvelle à l'autre...
Isabelle
– Bien sûr,  mais deux ou trois fois, pas plus, et je ne suis pas sûre que cela soit suffisant.
Mauvignier
– Ah mince, il faudrait trouver un truc, alors…
Isabelle
– Oui, je ne sais pas, c'est quand même vous, l'auteur…
Mauvignier
– Eh bien, toutes ces histoires pourraient se passer le même jour, comme un fil rouge.
Isabelle
–  Ah ! Mais oui, c'est très bien ça, ça plaira beaucoup. Et puis vous pourriez faire un glissement insensible d'une nouvelle à l'autre, plutôt que de les séparer, et cela  deviendrait une seule et grande histoire, l'histoire du monde, en fait.
Mauvignier
– Et si on ajoutait des photos ?
Isabelle
– Bonne idée, c'est un peu naïf, mais topocl adore ça , les photos dans les livres. Certes, le tirage sera infâme, on ne peut pas faire mieux. Il faudra bien qu'elle s'en contente.
Un stagiaire
qui passe par là
– Et pourquoi le jour choisi, ça ne serait pas le jour du tsunami au Japon. Pas besoin que ça ait une quelconque importance dans la nouvelle, mais vous savez: l'éternel rengaine : que faisiez vous le jour du tsunami. Et puis, l'idée que le monde est un vaste village, avec, ce jour-là, son cœur qui palpite au même rythme pour tous. Vous arriverez bien à nous bricoler ça, M Mauvignier ,saupoudrer du tsunami (je vous fais confiance pour que ça soit talentueux), et mettre comme un début et une fin?
Isabelle et Mauvignier
en chœur
– Géniaaaaal !
Isabelle
au stagiaire
– Mais c'est qu'on va vous le faire votre CDI, mon petit !
Le stagiaire
en aparté
– Yes !!! j'ai ce que je voulais. Mais ils la connaissent mal, topocl, je crois qu'elle ne va pas avaler ça ! Elle va nous dire  qu'il y a des moments excellents, prenants, mais que c'est très inégal.  Que certains destins prennent aux tripes, et qu'alors, on reste sur sa faim. Et d'autres laissent indifférent, comme bâclés, ou avec des longueurs. Qu'il aurait fallu élaguer. Ou faire cinq ou six bons romans avec tout ça, que ça aurait été tellement mieux !


(Pardon , coline
Embarassed  sourire  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17332
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Lun 9 Mar 2015 - 13:28

bravo  Topocl ! Quel commentaire !

puisque Parfum de livre est impliqué dans l'affaire nous devrions te proposer  comme critique aux Editions de Minuit ! dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Lun 9 Mar 2015 - 18:46

topocl a écrit:
Autour du monde

2014 aux Éditions de Minuit



(Pardon , coline
Embarassed  sourire  )

Euh...ne t'excuse pas auprès de moi, tu peux bien en penser ce que tu veux de ce roman, je n'en suis pas l'auteur!... jypeurien Et j'ajouterais bien, en dépit de certaines remarques  de ton commentaire, "hélas!....je n'en suis pas l'auteur."...parce que j'ai, cela se sait, une certaine admiration pour son oeuvre un peu particulière.
Mais bon, je n'ai plus la "foi" , les "tripes", "l'enthousiasme" (je ne sais plus quoi au fond intense reflexion ) pour argumenter .
Toutefois, je voudrais tenter de rendre justice à l'écrivain en disant que la construction de son roman s'avère beaucoup moins légère et hasardeuse qu'elle ne t'a semblé être.


Dernière édition par coline le Lun 9 Mar 2015 - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche


Messages : 32374
Inscription le : 12/05/2007
Age : 35
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Lun 9 Mar 2015 - 20:20

topocl a écrit:
Certes, le tirage sera infâme, on ne peut pas faire mieux. Il faudra bien qu'elle s'en contente.
niarf, c'est mignon ça tiens. mdr2

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 10 Mar 2015 - 10:26

excellent topocl ! ça donne envie d'aller se mesurer au monde (de Mauvignier) !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6797
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 10 Mar 2015 - 11:02

shanidar a écrit:
excellent topocl ! ça donne envie d'aller se mesurer au monde (de Mauvignier) !!
cheers

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Dim 7 Juin 2015 - 7:20


Retour à Berratham
Citation :
Présentation de l’éditeur
Après la guerre, lorsqu’il redécouvre la ville où il a passé son enfance, le jeune homme ne reconnaît personne, et personne ne le reconnaît. Mais il avance, il marche, et certains se demandent ce qu’il peut bien chercher. Est-ce qu’il vient pour venger ses parents, retrouver une maison, son passé, son enfance ?
Et puis il y a cette voix qui nous dit : il avait promis qu’il reviendrait la chercher. Quelque part, là, Katja a survécu, elle aussi espère, elle aussi marche dans les décombres.

Retour à Berratham a été écrit pour Angelin Preljocaj. La pièce est créée par le Ballet Preljocaj au Festival d’Avignon, dans le Cour d’Honneur, le 17 juillet 2015.

Ceci est un texte „douloureux“. Mais il n’en peut pas être autrement à partir du moment qu’on parle de guerre.

Mais c’est aussi un texte fort qui donne pleines de voix d’interprétation, aussi bien en pensées qu’en mouvement de danse… je serais curieuse de voir ce que qu’Angelin Preljocaj va en faire.

Par moment j’ai pensé à Antoine Choplin, Jérôme Ferrari et Atiq Rahimi, tous des auteurs qui ont parlé de guerre.


On peut lire les premières pages ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Lun 8 Juin 2015 - 18:25

Retour à Berratham



J'espère obtenir une place pour le spectacle au Festival d'Avignon!

clic!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6797
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 7 Juil 2015 - 17:59

Dans la foule .


Beaucoup de choses ont été dites . Il fait décidément trop chaud pour rajouter un commentaire fourni .Alors juste pour faire remonter le fil

Une lecture oppressante : l'écriture de Mauvignier convient parfaitement au thème choisi , cette hélas trop fameuse finale de la coupe d'Europe des champions qui va se jouer au stade du Heysel, ce 29 mai 1985 et qui restera inscrite dans l'histoire .
Décrite de l'intérieur , par des monologues hâchés , à l'image d'une pensée chaotique , témoignant d'un anéantissement tsunamique au regard de ce qui se passe  ....Les mots se bousculent anarchiques ,traduisant une incapacité à ordonner "l'inordonable " , l'anarchie du monde dans ces débordements les plus inacceptables !
A noter : de façon trè surprenante le mot hooligan n'est écrit qu'une fois ou deux alors que c'est le thème principal ! Probablement pour mieux nous faire entrer dans le drame par la lorgnette de l'intime , fidèle à ses choix d'écriture , ce qui caractérise Mauvignier ....Il ne s'agit plus d'un fait externe mais d'une appropriation des évènements selon chaque individu !
Mais peut on parler de thème ? Non pas avec Mauvignier qui semble juste devenir le souffle verbal de ces êtres explosés de l'intérieur suite à ce terrible drame !
Une oeuvre probablement majeure chez Mauvignier : tout son talent s'exprime pour atteindre une forme très personnelle de l'écriture de l'intime ! C'est fort , mais je ne peux pas pour autant dire que j'ai pris plaisir à cette lecture : Il faut se préparer à revisiter une tranche d'Histoire récente  ,  cette tragédie qui marqua le monde sportif et bien plus encore  , à travers la profondeur de l'être de chacun des personnages et c'est dérangeant , irrespirable souvent et dans l'émotionnel en flux tendu !
Lecture à éviter par temps de canicule !  hs
.

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Mar 7 Juil 2015 - 19:35

Il fait un peu moins chaud chez moi, je pourrais tenter. Cela fait longtemps (pas si longtemps en fait! content ) que je me dis que je dois lire Mauvignier. Merci pour ton commentaire.

_________________
Il faut les comprendre, ils sont obligés d'être sérieux toute la nuit, ils ont besoin, dans la journée, de se détendre. Alors ils font des bêtises.
Jean-Louis Fournier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Jeu 16 Juil 2015 - 18:44

Paroles de femmes de Laurent Mauvignier

Ecouté cette emission tout à l'heure. Sacrées bonnes actrices!

_________________
Il faut les comprendre, ils sont obligés d'être sérieux toute la nuit, ils ont besoin, dans la journée, de se détendre. Alors ils font des bêtises.
Jean-Louis Fournier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Ven 11 Déc 2015 - 7:54

Des hommes



J'ai l'impression que Mauvignier pourrait écrire sur le sujet le plus soporifique du monde et en faire une œuvre littéraire d'une intense qualité. Quelle écriture. Un style qui creuse dans la phrase, comme ils creusent jusqu'aux tripes des personnages, jusque leurs sombres secrets, leurs terribles angoisses, leurs failles. Un style qui tourne autour des mots, les retourne, les observe et les amène à se révéler dans des phrases d'une maîtrise incroyable.
Un style dense qui parvient à rendre palpable l'émotion des personnages. Très proche de l'oralité, de l'instant pensé, du désordre affectif.
De la prose poétique qui parle à l'humain.


Résumer le livre ?
Une famille au fin fond de l'île de France. Une fête. Un des frères est un vieux parasite alcoolique et asocial. Tout le monde se méfie de lui, le fuit. Il vient à la fête. Un drame a lieu qui en entraînera un autre. Qui fait remonter les anciennes rancœurs. Les colères. L'incompréhension. La peur.
Remontée vers le passé. Pour comprendre. Pour mettre des mots sur l'indicible. La guerre d'Algérie. Ce que la guerre détruit en l'homme. Comment revenir après ? Les traumatismes qui ne laissent aucune chance de retrouver un équilibre.


Évidemment, j'ai lu vos commentaires sur le livre.
J'avais buté sur la même phrase de Coline, p.11, en me disant, là... ok, il a un style fort, travaillé, mais peut-être qu'il ne va pas tenir sur la longueur comme ça, avec ses longues phrases
Citation :
Et ici c'est Marie Jeanne qui a vu la première, parce qu'elle était proche de Solange et qu'au moment où il est arrivé vers la table contre laquelle celle-ci s'était légèrement appuyée-sa main était posée sur le bord du plateau, bien à plat sur la nappe de papier, Marie Jeanne cherchait à déguster encore un de ces merveilleux petits fours en formes de tartelette avec de l'anchois ou de la crème au thon lorsqu'elle a dû se déplacer, se retourner, peu importe, et le voir soudain devant elle, de sorte qu'elle a cru qu'il était maintenant là, la main tendue avec cette petite boîte non pas noire, comme je l'avais cru d'abord, maisd'un bleu nuit très profond, cerclé d'un liseré d'or, pour elle, pour lui offrir ce cadeau qu'elle n'attendait pas et qu'elle a vu venir de sagrosse main calleuse à lui, cet homme si inattendu ici, devant elle, si redoutable qu'elle aurait crié de toute façon, même s'il n'avait rien dans la main, même s'il n'avait pas tendu la main ni le poing, ni non pluscette petite boîte bleu nuit
Et puis si.
En fait, alors que la première partie aurait été celle qui m'aurait le plus parlée (histoire de famille, de secret, de violence) c'est lors de la deuxième partie que je me suis sentie littéralement aspirée (guerre d'Algérie). Même si au final, tout le roman est une pépite.

Par contre, je crois que c'est Nezumi qui le soulignait, je ne pense pas que je pourrais enchaîner des titres de lui. C'est comme si ce style s'apparentait à ce livre, et si je le retrouvais ailleurs, j'aurais l'impression d'une superficialité. Alors je vais tranquillement laisser reposer. Et un jour...

En tout cas, c'est grâce à vous que le nom de cet auteur est toujours resté dans un coin de ma tête (même si je pensais plutôt m'atteler à Dans la foule), merci les Parf !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurent Mauvignier   Aujourd'hui à 5:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Mauvignier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire à Laurent Massu (32)
» laurent de smet
» Laurent L'Hermitte "De la terre à mes semelles".
» Saint-Laurent-en-Caux
» Laurent Beauvais et la réunification.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: