Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean-Michel Guenassia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature


Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Jean-Michel Guenassia   Mar 28 Juil 2009 - 23:52



Bon j'ai un peu de mal à trouver une biographie cohérente de Jean-Michel Guenassia. Il est né en 1950. Est-ce le même Guenassia qui a écrit ce polar "Pour cent millions"? (surtout que le nom de Delaunay est utilisé par deux personnages des deux romans, non, je ne fouine pas, je m'informe! sourire ).Albin Michel parle d'un premier roman pour le texte dont j'aimerai vous parler jemetate Une affaire à suivre attentif (réédition de la présentation de l'auteur prochainement). Bref!



Le Club des Incorrigibles Optimistes
(Parution le 19 août 2009)

Michel Marini est issu d’une famille de classe moyenne : du côté du père : Les Marini, italiens échoués à la base dans le Pas-de-Calais ; du côté de la mère : les Delaunay (qui ont permis à Madame de monter son entreprise.). Les Marini-Delaunay habitent Paris. Michel est le cadet des trois enfants : Franck, l’aîné est un jeune homme engagé politiquement, plutôt rouge, assez secret, il fréquente Cécile et a pour meilleur ami Pierre (le frère de Cécile). Juliette est la benjamine, un moulin à parole ou comme la surnomme grand-père Enzo Marini : une Chiacherronna. Et Michel, règne avec son acolyte Nicolas sur les baby-foot des troquets du coin. Michel est féru de rock’n roll, beaucoup moins des études, d’autant plus que la période du bachot approche.
Tandis que Franck choisit des chemins de vie assez mystérieux, Cécile et Michel se lie d’amitié profonde. Au Balto, lieu fréquenté par toute cette jeunesse, existe une porte dérobée par où disparaissent régulièrement toutes sortes d’individus. Un jour, Michel décide de satisfaire sa curiosité et de voir ce qui se dissimule derrière elle. Il découvre alors le Club des Incorrigibles Optimistes. Ses rencontres changeront sa façon de voir les choses et marqueront sa vie à jamais.

Chaque chapitre couvre une année de 1959 à 1964. En plus des faits historiques (guerre d’Algérie, montée du communisme en France,…), on croise les intellectuels, écrivains et artistes de l’époque (entre autres Sartre et Kessel,…). On apprend à connaître et à s’attacher à cette belle galerie de personnages : la famille, les amis, mais aussi ces réfugiés de l’est qui ont fui leurs familles, leurs pays et leurs âmes. (Et pourquoi Igor éprouve tant de haine à l’égard de Sasha ? Encore une histoire forte parmi tous les destins de ce roman !). La grande Histoire à travers les petites histoires de chacun. Un premier(?) roman attirant, entraînant, qui se lit tout seul. Un vrai bon moment de lecture. Pour tous !

Extraits :

P 217 : « Cela nous amène à relativiser notre capacité d’imagination que l’on croit infinie et à nous interroger, au contraire, sur la faiblesse de notre imaginaire. On confond souvent imaginaire et entendement. Le goulag, les génocides, les camps d’extermination ou la bombe atomique n’ont rien d’inimaginable. Ce sont des créations humaines, ancrées au fond de nous, et dont seule l’énormité nous écrase. Elles dépassent notre entendement humain, détruisent notre volonté de croire en l’homme et nous renvoient notre image de monstres. Ce sont, en réalité, les formes les plus achevées de notre incapacité de conviction. Le point ultime de notre capacité créative. On peut imaginer des choses inimaginables comme voyager dans l’espace temps ou trouver à l’avance les chiffres de la loterie ou rencontrer la femme ou l’homme idéal et parfait, après tout, certains ont inventé la peinture abstraite ou la musique concrète, on peut tout imaginer mais pas ça. Pas une guérison miraculeuse. Ca ne révèle que du hasard ou de la chance. »

P 499 : « Il a pris le dossier en carton et l’a ouvert. Il a sorti mes agrandissements. Les photographies de la fontaine Médicis étaient posées sur des cartons rigides et dessus, il avait collé une découpe blanc cassé aux bords inclinés qui faisait ressortir les détails du noir et blanc. J’étais bouche bée.
-C’est du 18 x 24. C’est un bon format. Il y en a plusieurs qui sont très réussies.
-Vous trouvez ?
- Vous avez du talent, Michel. Je m’y connais. Croyez-moi. Des photos, n’importe quel imbécile est capable d’appuyer sur le bouton. Des photographes, il n’y en a pas beaucoup. Vous savez cadrer, aller à l’essentiel, trouver l’axe efficace, chercher la lumière utile et décider au bon moment.
-Je suis content. Vous ne pouvez pas savoir. C’est la première fois qu’on me dit ça.
-Pourtant, les compliments, ce n’est pas mon genre.
-Le carton les met en valeur.
-Ne vous y trompez pas. Ce n’est pas comme un cadre pour un tableau. Je ne l’utilise pas pour faire joli. C’est un espace pour reposer la vue. Il est là pour isoler la photo. Rien ne doit la parasiter. Si la photo est médiocre, ça ne la rendra pas meilleure. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 7:52

Ah, une critique avant même que le livre soit sorti...

Et en plus, de l'humour :

Nathria a écrit:
Un premier(?) roman attirant, entraînant, qui se lit tout seul.
Nathria a écrit:
P 499 :

J'ai un trajet de 45 minutes, tout à l'heure. Tu crois que je l'aurais fini en arrivant ? Au pire, pendant la journée, il se lira tout seul sourire
(je n'ai pas nains pour m'aider, moi !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Nathria
Sage de la littérature


Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 8:54

eXPie a écrit:
J'ai un trajet de 45 minutes, tout à l'heure. Tu crois que je l'aurais fini en arrivant ? Au pire, pendant la journée, il se lira tout seul sourire (je n'ai pas nains pour m'aider, moi !)

laugh 760 pages mon bon monsieur (sais pas pourquoi j'ai dit 830 sur un autre post...c'est pas celui-là), au pire, tu pourras t'asseoir dessus pour te rehausser sur ton siège!
(rhâââ...faut tout expliquer: il se lit tout seul = tu vas pas te péter un neurone en le lisant mais il est agréable. 45mn trop court...jemetate , je te conseille plutôt un New-York/Montréal en bus ou éventuellement un Turfan/Kuga, toujours en bus ou pourquoi pas un Paris/Le caire en avion? 45mn...non ça ne va pas ça...essaie plus loin...As-tu remarqué? Je n'ai pas dit "change d'idée de lecture." innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 9:30

Nathria a écrit:
eXPie a écrit:
J'ai un trajet de 45 minutes, tout à l'heure. Tu crois que je l'aurais fini en arrivant ? Au pire, pendant la journée, il se lira tout seul sourire (je n'ai pas nains pour m'aider, moi !)

laugh 760 pages mon bon monsieur (sais pas pourquoi j'ai dit 830 sur un autre post...c'est pas celui-là), au pire, tu pourras t'asseoir dessus pour te rehausser sur ton siège!
(rhâââ...faut tout expliquer: il se lit tout seul = tu vas pas te péter un neurone en le lisant mais il est agréable. 45mn trop court...jemetate , je te conseille plutôt un New-York/Montréal en bus ou éventuellement un Turfan/Kuga, toujours en bus ou pourquoi pas un Paris/Le caire en avion? 45mn...non ça ne va pas ça...essaie plus loin...As-tu remarqué? Je n'ai pas dit "change d'idée de lecture." innocent
rire
en principe je dis 'merci pour ce fil'..
mais là - trop fort vous deux.. merci pour le premier moment de bonne humeur ce matin Very Happy

jemetate et en plus je note ce titre Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 9:44

Tout est bon pour appâter, mais ce Guenassia on va s'en souvenir rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 9:49

J'adore ces sortes de joutes verbales ! Limite ça donne plus envie de lire le livre que ceux que "vous" en dites ! (C'est même presque de la publicité mensongère du coup !)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature


Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 12:43

Queenie a écrit:
J'adore ces sortes de joutes verbales !
Moi, j'adore jouter avec eXPie parce qu'il est trop fort bisous
Allez eXPie, joute avec moi!

Queenie a écrit:
(C'est même presque de la publicité mensongère du coup !)

Mais tu es lumineuse jemetate Si ça se trouve, la maison d'édition a des actions dans les boîtes de voyage... On appelle ça la vente additionnelle: un roman, un billet de train...Me suis-je laissée avoir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 13:02

Ah, je voulais juste ajouter que j'aime beaucoup, sur la photo du livre, le bandeau rouge.
Avant, on faisait le bandeau avec "Prix Machin".
Plus récemment, le nom de quelqu'un de connu (Nothomb, etc.)
Et maintenant, il y a même le bandeau avec le nom du gars que personne ne connaît et qui a écrit son premier roman ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 18:40

Vous savez, on peut meme parler d' un livre qui n' a jamais été écrit...!
Et en dire le plus grand bien.

Vous riez ?
Attendez ! chut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature


Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 19:13

Tu veux dire, Bix, un livre du genre de ceux dont parlait Eric Chevillard, la semaine dernière sur son blog l´autofoctif?rire
"Dois-je l'avouer ? Un certain découragement me vient parfois à la pensée de tous ces livres immortels qu'il me reste à écrire."

http://l-autofictif.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 19:21

Non Swallow, je plaisantais !

D' ailleurs, plus séreusement, Blanchot, toujours lui, pensait qu' il y avait des écrivains qui ne publiaient pas ou dont on retrouvait des manuscrits après leur mort...

Mais surtout de grands écrivains qui n' écrivaient et ne publiaient pas,
et Blanchot parlait longuement d' un certain Joseph Joubert, qui a écrit un journal publié seulement au milieu du 2Oe siècle...
Je crois que Blanchot a raison. J' en ai meme rencontré deux ou trois dans ma vie.


Et j' apprécie tellement Blanchot que j' ai fini par dénicher le Journal
de Joubert.
En fait ça s' ppelle Carnets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Mer 29 Juil 2009 - 21:39



Mais je ne peux pas vous en parler... Je ne l'ai pas lu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Lucretius
Envolée postale


Messages : 138
Inscription le : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Dim 6 Sep 2009 - 1:34

Je suis en train de le lire ; et pour l'instant c'est le seul roman de la rentrée (parmi ceux que j'ai lus), qui m'intéresse vraiment, et ce, malgré l'absence de style. Les parcours des différents personnages sont passionnants : toute une époque s'y dessine, avec ses grandes questions de morale et d'idéologie, mais aussi avec ses urgences, ses drames. Il y a dans tout cela une belle énergie, du souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://interlibros.over-blog.com/
Lucretius
Envolée postale


Messages : 138
Inscription le : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Lun 21 Sep 2009 - 13:33

J'ai écrit mon avis sur mon blog, je pense que l'écriture est décevante, mais en revanche c'est compensé par la richesse des intrigues, l'intérêt des personnages, et la finesse d'analyse. C'est un peu comme si un monument avait une architecture parfaite, mais aucun ornement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://interlibros.over-blog.com/
Lucretius
Envolée postale


Messages : 138
Inscription le : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Jeu 15 Oct 2009 - 12:24

Je suis d'accord qu'un style trop travaillé aurait sans doute nui. Hier j'ai par exemple feuilleté Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye. Le style m'a paru ridiculement surchargé, les phrases construites de manière trop alambiquées. Je préfère donc infiniment l'absence de style, ou plutôt, d'ostentation stylistique, de Guenassia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://interlibros.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Michel Guenassia   Aujourd'hui à 0:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Michel Guenassia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean Michel Coquet
» Bon anniversaire Jean-Michel
» Jean-Michel FAUVET artiste peintre diplômé des beaux arts de Paris et reconnu
» Bon anniversaire, Jean-Louis
» Jean Michel marié à Louise Allard/Allaire/Dalaire etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: