Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 L’éducation, mode d’emploi…

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeSam 14 Avr 2007 - 18:41

Une école a été confrontée à un problème inhabituel.
Un nombre croissant de jeunes filles utilisaient du rouge à lèvres dans les toilettes ; après l'avoir mis, elles appliquaient leurs lèvres sur le miroir, laissant des douzaines de petites marques. Chaque soir, l'homme de ménage devait nettoyer le miroir et chaque jour les filles recommençaient. Au final, le principal a décidé de faire quelque chose et a organisé une réunion entre les filles et l'homme de ménage dans les toilettes. Il a ensuite expliqué que les marques étaient un gros problème pour le nettoyage car très dures à retirer.

Pour montrer à quel point ces marques sont difficiles à enlever, il demande à l'homme de ménage de nettoyer le miroir. Celui-ci prend alors son balai éponge, le trempe dans une cuvette de toilettes et nettoie le miroir avec. Depuis, il n'y a plus de marques de rouge à lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeSam 14 Avr 2007 - 18:46

Mais où est-ce que tu vas nous chercher toutes ces histoires aujourd'hui?... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeDim 15 Avr 2007 - 23:39

Je pense que cette histoire symbolise bien ce que doit être l’un des buts de l’éducation :

Apprendre à réfléchir aux comportements d’autrui et agir en conséquent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeVen 18 Mai 2007 - 14:27

sousmarin assume ses propos et sources sur "l'éducation" (fantasmes ou anecdotes véridiques?), peu importe...
Moi je propose de poursuivre sur ce fil déjà initié : "L'Education, mode d'emploi".

- Donc, au 18 mai 2007 un nouveau ministre de l'éducation nationale vient d'être nommé.

Xavier DARCOS est ancien professeur, il est aussi un homme de lettre(s). Sa nomination ne semble pas être une surprise pour tous, puisque que dès la date du 10 mai, sur son blog "Bonnet d'âne", Brighelli transmet déjà à ses commentateurs zélés le lien vers "Rapport à Monsieur Nicolas SARKOZY et propositions sur la situation morale et matérielle des professeurs en France".
Un rapport signé Darcos datant du 10 mars 2006 dont voici le lien
(on ne pourra pas dire de Parfum de livres... qu'il ne fait pas dans le détail -je suis très attachée à ce que la qualité d'un site ou d'un forum de discussion(s) soit aussi une plaque tournante de qualité, un carrefour où transitent documentations & informations) :
Pour le rapport Darcos, cliquez ici

- Evidemment je n'ai pas parcouru 3 pages de ce rapport : je sais seulement qu'il y est question du statut de l'enseignant, de ses difficultés, de sa carrière.
Un extrait tout de même :
Citation :
"Comme Premier secrétaire du Parti Socialiste, comme ministre de l’Education Nationale puis comme Premier ministre, Lionel Jospin a toujours utilisé l’éducation comme un instrument de pouvoir et les enseignants comme ses supplétifs. Proche parmi les proches, le ministre Claude Allègre a pu ainsi préciser que le Parti Socialiste était « une bande d’instituteurs encadrée par des énarques ». Ce registre d’appareil n’est pas le nôtre.
Ce que nous proposons aux Français c’est de passer un contrat de confiance avec les professeurs pour construire l’École de la République du XXIème siècle."
...à chacun de juger. De toute façon il faut faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeVen 18 Mai 2007 - 14:47

Et pour ne pas faire de jaloux, puisque notre forum se veut d'être la plaque tournante et le carrefour à tous les possibles en empruntant à qui, de ci de là, les meilleurs travaux & les meilleures pistes mais en respectant la diversité d'opinion(s), voici le lien vers le site de Meirieu (ce dernier, directeur de l'IUFM de Lyon, s'est vu qualifié de "pédagogiste" ces dernières années :
http://www.meirieu.com/actualite.html
(la docu est au format pdf). Mais ne cherchez pas de sources trop actualisées, il n'a pas bénéficié, sans doute, des mêmes informations officieuses glissées sous le cahier que Brighelli.


Dernière édition par le Ven 18 Mai 2007 - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeVen 18 Mai 2007 - 14:57

Merci Babelle de ces liens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeVen 18 Mai 2007 - 15:06

LETTRE DE GUY MOQUET

Je ne la retranscris pas. La presse s'en est faite l'échos le 16 mai.
- A travers L'Humanité & Bellaciao avec M-G Buffet (grâce soit rendu d'abord aux 1ers résistants) :
Citation :
Cette dernière lettre, comme son engagement, prend racine dans ce double combat, indissociable, de résistance et d’émancipation humaine.
Ce combat pour résister et pour l’émancipation humaine est pleinement d’actualité et anime aujourd’hui les hommes et les femmes de progrès. Il est donc important que ce message soit délivré aux futures générations et contribue ainsi à placer au coeur de notre République, des valeurs, des droits et un idéal.
- A travers : Vous-nous-ils.fr où :
Citation :
Trois grands résistants accueillent favorablement la décision du président Nicolas Sarkozy de faire lire dans tous les lycées, en début d'année scolaire, la lettre écrite par le jeune résistant communiste Guy Môquet à ses parents avant son exécution en 1941.
Interrogés jeudi par l'AFP, Raymond Aubrac, Daniel Cordier et Serge Ravanel ont tous souligné "l'importance" de faire connaître et d'expliquer aux jeunes générations la Résistance dans laquelle ils se sont engagés à l'âge de vingt ans.
- A travers mon media-citoyen : AgoraVox (en audio)
http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=17972[center]

- Et le journal Le Monde qui relaie...

Mais, quelque chose me chiffonne :
le niveau a-t-il tellement baissé qu'il faille faire lire cette lettre aux lycéens plutôt qu'aux collégiens que dis-je, aux enfants dès l'école primaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeMer 8 Aoû 2007 - 19:41

Quelle école voulons-nous? C'était en septembre 2006.
Séance de rattrapage vidéo : Meirieu, suivi de Brighelli.
Citation :
"Si les deux débatteurs sont d'accord pour admettre que l'école va mal, les moyens préconisés pour la remettre à flot ne suivent pas la même logique".
Ici :
https://www.dailymotion.com/relevance/search/meirieu/video/xfawn_quelle-ecole-voulons-nous

- De l'innovation et de la créativité : "du plaisir à inventer" (!!!???!!!) pour les créateurs de pédagogie (les enseignants errants?) ici : https://www.dailymotion.com/relevance/search/meirieu/video/x1uuuz_philippe-meirieu-au-salon-de-leduca_politics/1

Citation :
"Si les 5 dernières années nous ont appris quelque chose (...) la gauche peut se tromper mais la droite, elle, ne se trompe jamais" - Philippe Meirieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 12:48

J'ai passé ma journée d'hier en "Conférence pédagogique"... En fait, une grand messe où la parole de la hiérarchie est dispensée aux pauvres brebis qui risquent de s'égarer.
Sauf que les brebis, et c'est palpable, sont à bout et ne veulent plus écouter.
Lancement de la réunion :
un enfant qui redouble son CP a seulement une chance sur six d'avoir son bac....

Ouh tremblons ! Là je demande la parole, et demande : et s'il redouble son CE1 ? Son CE2 ? Son CM1 ?... Et s'il ne redouble pas ?

Réponse : on ne sait pas, on n'a pas fait d'études sur ça !

Continuons :
15 % des enfants entrent en 6ème avec des grosses difficultés.

Personne ne conteste ce pourcentage, malheureusement stable depuis des décénies.
Mais, grace au nouveau "suivi des enfants" ce nombre passera bientôt à 7/8 % !
Un parcours, le socle commun des connaissances est mis en place ; le minimum vital que doit avoir chaque élève.

Ah ! On va peut-être enfin nous apprendre comment traiter la grosse difficulté dans nos classes, celle qui nous désarme, celle qui malgré tous les dispositifs mis en place n'arrive pas à régresser !

Non, non, non ! On va vous apprendre à la traiter "administrativement et statistiquement"... Ou comment, avec ce nouvel outil , on arrivera à faire entrer les enfants dans des cases et on fera baisser le taux d'échec...

Et puisque le taux d'échec va automatiquement baisser (le taux administratif et statistique, pas celui de la réalité hein !) nous n'avons plus besoin de maître spécialisé, de psychologue scolaire.....

Cette bonne parole, portée par des collègues qui sont désabusés, qui sont en service commandé sans y croire, ni voir une quelconque sortie, passe de plus en plus mal. Nos classes ressemblent de plus en plus à des succursales d'IME (institut médico-éducatif), les enfants en difficultés ont de moins en moins de repères "normaux" et nous avons de moins en moins de solutions à leur proposer.....

Ah, pour conclure, cette phrase de conclusion d'un supérieur hiérarchique :
Il faudra vous y faire, nous entrons dans la politique du chiffre et des résultats !

Là, je ne sais pas si c'était les lasagnes ou l'émotion, mais j'ai eu envie de vomir !

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 13:08

Steven a écrit:

Il faudra vous y faire, nous entrons dans la politique du chiffre et des résultats !
C'est malheureusement assez général, cette façon de penser.
Le gros avantage (pour certains), c'est qu'on peut leur faire dire ce qu'on veut, aux chiffres...

D'ici à ce que certains pensent que le minimum vital que doit savoir les élèves, c'est juste d'écrire son nom, et le taux de réussite fera un bond, ce qui prouvera par a+b le bien fondé du système...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 13:25

C'est qu'ils ne rencontrent pas une opposition féroce dans nos rangs, les grands chefs de l'éducation nationale:

Mardi c'était journée de grève dans les collèges et lycées pour protester entre autres contre les suppressions de postes et nous avons dû être deux malheureux pékins en tout et pour tout à la faire dans mon bahut.
On me dira que certains doutent de l'efficacité de la grève d'une journée. Voire du concept de grève tout court. Certes.
Mais une réunion d'information sur le devenir de la réforme, à une heure où beaucoup de monde est dispo, ouverte à tous (syndiqués ou pas) n'attire pas plus les foules. Pourtant les sujets d'inquiétude et d'incertitude sont nombreux.
Alors désabusés les enseignants ? Résignés ? Individualistes ?
Ça me dépasse et ça me décourage. jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 16:46

eXPie a écrit:
Steven a écrit:

Il faudra vous y faire, nous entrons dans la politique du chiffre et des résultats !
C'est malheureusement assez général, cette façon de penser.
Le gros avantage (pour certains), c'est qu'on peut leur faire dire ce qu'on veut, aux chiffres...

D'ici à ce que certains pensent que le minimum vital que doit savoir les élèves, c'est juste d'écrire son nom, et le taux de réussite fera un bond, ce qui prouvera par a+b le bien fondé du système...

Cette politique je la connais depuis quelques 11 ans. La mairie de Rio, effrayée avec le numéro de récalements en fin de primaire, et du nombre encore plus épatant d'élèves qui faisaient plus de deux fois notre 5e du fondammental (la première après la fin du primaire, 11/12 ans) a résolu le problème de façon exemplaire. Il est interdit de recaler des élèves. Le redoublement n'existe plus. Si l'élève est allé ou non aux cours, s'il a eu ou non de cours (le manque de professeurs est si grand qu'il y a d'élèves sans professeurs) ça n'a aucune importance.
Grâce à une interprétation GÉNIALE de la constitution de la République (l'État doit garantir aux citoyens l'accès à l'éducation) il a été déclaré comme inexistant le redoublement. Tous les élèves sont approuvés, aient-ils fréquenté ou non l'école. Ils concluent des études de l'enseignement fondammental, à leur insu, on dirait. Le seul travail qu'ont les parents, c'est d'aller les matriculer dans l'école publique la plus proche (en priant qu'elle ait des places, attention les places n'ont pas augmenté de nombre ni personne ne s'est occupé de construire de nouvelles écoles ou même de faire réparer les vieilles).
Pour résoudre un autre problème très grave chez nous, l'évasion scolaire, c'est-à-dire, la "fuite" d'élèves, copieuse comme une fuite d'eau dans des vieux plombs du XVIIIe, la mairie de Rio a annoncé un prix en argent à être décerné à tous les élèves qui auraient conclu leurs études et un autre, plus $$$$ intéressant$$$$ à celui qui aurait les meilleures mentions au long des 9 années d'études obligatoires.
L'enseignement secondaire est obligation des états (nous sommes une fédération, c'est un peu comme vos départements en plus autonomes). et n'est pas obligatoire, le secondaire est un luxe pour les privilégiés qui auront trouvé une place dans les rares lycées publiques.
Le gouvernement fédéral (la présidence de la République) a inventé un examen annuel auquel seront soumis les enfants à partir de la première série primaire. Pour évaluer le niveau des études. laugh
Bof... Il suffit de jetter un coup d'oeil dans une salle de classe de la plupart des écoles primaires du pays et faire un bout de causerie familière avec une institutrice pour se rendre compte du "niveau". Mais comment exiger quoique ce soit, y inclus formation professionelle à des gens qui gagnent desfois moins que le SMIC national (465 reais = 300 dollars américains)??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 17:02

Nezumi a écrit:
C'est qu'ils ne rencontrent pas une opposition féroce dans nos rangs, les grands chefs de l'éducation nationale:

Mardi c'était journée de grève dans les collèges et lycées pour protester entre autres contre les suppressions de postes et nous avons dû être deux malheureux pékins en tout et pour tout à la faire dans mon bahut.
On me dira que certains doutent de l'efficacité de la grève d'une journée. Voire du concept de grève tout court. Certes.
Mais une réunion d'information sur le devenir de la réforme, à une heure où beaucoup de monde est dispo, ouverte à tous (syndiqués ou pas) n'attire pas plus les foules. Pourtant les sujets d'inquiétude et d'incertitude sont nombreux.
Alors désabusés les enseignants ? Résignés ? Individualistes ?
Ça me dépasse et ça me décourage. jypeurien
Je ne suis pas très sûre de la valeur des grèves ici, dans un contexte nettement différent du vôtre. Les gens ne sont vraiment très intéressés dans ces histoires d'école, simplement ça les embête que leurs enfants n'aient pas un endroit pour passer une partie de la journée (juste 5 heures de cours par jour, ou le matin - 7:00 à 12:00 ou l'après-midi, de 12:00 à 17:00). Mais je suppose, j'ose espérer? Que les parents au Premier Monde pensent différement, donc soient préparés pour faire valoir leur citoyenneté au moment de défendre l'éducation publique, qui doit établir les patrons de qualité scolaire (et pas le contraire comme il se passe chez nous).
Dans ce cas la grève sert à attirer l'attention publique.
Ici, j'ai plusieurs fois suggéré, sans aucun succès, une sorte de grève blanche, faite exprès pour rendre fous les bureaucrates. Ne pas leur donner les chiffres qu'ils aiment tant. Ne pas libérer un seul petit résultat, les empêcher de faire des statistiques et rapports fantaisistes. Je n'imagine pas quel pourrait être le résultat, ils ne pourraient pas nous accuser de ne pas vouloir travailler, (ce qu'ils font toujours quand il y a grève de profs), puisqu'on serait en salle de classe et jolis et contents donnant cours etc...
Donc pas de punition ni menace valable de renvoyement, même si, c'est certain, les milliers de professeurs faisaient la grève et si les gouvernements étaient si idiots de les renvoyer, après un long et douteux procès judiciaire, je me demande où ils trouveraient d'autres professeurs pour nous substituer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 18:08

Nezumi a écrit:
Alors désabusés les enseignants ? Résignés ? Individualistes ?

Un peu tout cela sans doute...
Mais individualistes, c'est certain...Nous le sommes devenus...c'est ce que la société dans laquelle nous vivons a fait de nous...Chacun pour soi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitimeJeu 26 Nov 2009 - 18:10

A part la grève, quel autre moyen d'exprimer votre mécontentement pouvez-vous avoir ?

Personnellement en tant que retraitée administrative, j'ai toujours utilisé ce moyen, que ce soit à l'échelon national, régional ou dans l'enceinte même de l'établissement (mais dans ce dernier cas cette action était précédé d'entretien préalable, ce qui n'est évident à l'échelon national que par les syndicats représentatifs)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L’éducation, mode d’emploi… Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L’éducation, mode d’emploi…
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [mode d'emploi] faire une recherche d'un mot précis dans votre Kobo
» CONSTRUIRE UNE MAQUETTE Mode d'emploi
» chaise haute trip trap mode d'emploi?
» comptabilité à faire soi même : mode d'emploi
» stérilet cuivre, suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: