Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L’éducation, mode d’emploi…

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyJeu 26 Nov 2009 - 18:53

individualistes ? Peut-être, comme la société, comme le dit si bien Coline.

Désabusé ? Sûrement.

Ce mercredi, j'ai aussi pris conscience, au fil du déroulement de la présentation d'un chiffre énorme.

J'ai commencé à enseigner en 1996. Les programmes en vigueur dataient de 1995. Puis ils ont été retouchés en 1998, profondément modifiés en 2002, à nouveau retouchés en 2007 et complètement modifiés en 2008 !!

Donc, en 12 ans, j'en suis à 5 programmes différents, cinq applications différentes, cinq changements significatifs ! Bonjour la continuité !!!!

ET les transformations sont parfois profondes.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyJeu 26 Nov 2009 - 19:41

Amapola a écrit:

Ici, j'ai plusieurs fois suggéré, sans aucun succès, une sorte de grève blanche, faite exprès pour rendre fous les bureaucrates. Ne pas leur donner les chiffres qu'ils aiment tant. Ne pas libérer un seul petit résultat, les empêcher de faire des statistiques et rapports fantaisistes. Je n'imagine pas quel pourrait être le résultat, ils ne pourraient pas nous accuser de ne pas vouloir travailler, (ce qu'ils font toujours quand il y a grève de profs), puisqu'on serait en salle de classe et jolis et contents donnant cours etc...
Donc pas de punition ni menace valable de renvoyement, même si, c'est certain, les milliers de professeurs faisaient la grève et si les gouvernements étaient si idiots de les renvoyer, après un long et douteux procès judiciaire, je me demande où ils trouveraient d'autres professeurs pour nous substituer.

Je ne suis pas sûre que même une grève blanche, sans retenues sur salaires, serait suivie ici de façon générale, même si à terme elle aurait certainement un impact. D'abord parce que les profs sont très réticents quand il s'agit de toucher aux notes et résultats. Et puis parce qu'il y a de plus en plus de fatalisme et de découragement.
Je ne voudrais pas généraliser, car il y a des établissements où les gens sont très impliqués dans la défense de notre métier. A nouveau ce n'est pas le manque de participation aux grèves et manifs qui me rend particulièrement amère. C'est plutôt une attitude croissante de désintérêt et de résignation de la part de beaucoup d'enseignants. Je comprends qu'ils le soient, comme le dit Steven, mais après il ne faudra pas se plaindre à longueur de récré des classes en sureffectif, des réformes des programmes aberrantes ,du manque de moyens et j'en passe.

coline a écrit:

Un peu tout cela sans doute...
Mais individualistes, c'est certain...Nous le sommes devenus...c'est ce que la société dans laquelle nous vivons a fait de nous...Chacun pour soi...

Et en même temps c'est cette attitude qui contribue à perpétuer une telle société. Cercle vicieux.

Bédoulène a écrit:
A part la grève, quel autre moyen d'exprimer votre mécontentement pouvez-vous avoir ?

Pas vraiment le choix comme tu le soulignes bien. Et force est de constater que chaque fois que le gouvernement a reculé (CPE, réforme des lycées Darcos, réforme du bac Fillon, projet de loi Devaquet...) c'est suite à la forte mobilisation, sur la durée, des lycéens et étudiants, qui ne sont pas concernés par les retenues sur salaire. Et là les enseignants sont bien contents de profiter des retombées de leurs actions.
Revenir en haut Aller en bas
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyVen 27 Nov 2009 - 22:00

Je réfléchis depuis un certain temps à cet écroulement international de l'école. Je vois que ce problème n'est pas français ou européen, ni juste sudaméricain, mais c'est effectivement international.
Je me demande si ce n'est pas un autre effet de la globalisation. De la dissolution lente, mais inexorable de l'État National. Malgré les résistances, il s'écroule. Les changements que je vois dans le programme d'histoire, m'indiquent plus qu'une "modernisation" et/ou une évolution dans la perception du rapport temps-espace. C'est plus que ça. C'est démolir les coupures établies depuis le XIXe siècle, qui d'une certaine façon, organisait toute une ligne chronologique qui donnait l'impression que depuis la préhistoire les événements conduisaient à la formation du Brésil, (découvert dit-on avec un excès d'imprécision historique de caractère nationaliste en 1500). C'est plus ou moins ce que font tous les programmes d'histoire que je connaisse dans tous les pays depuis la création de l'éducation nationale.
Bientôt nous aurons l'histoire des corporations, on va étudier Hoechst, Coca-Cola, Pepsi, Unilever et j'en passe.
Dans ce monde sans les répères communitaires auxquelles nous, les plus âgés, étions habitués, et qui nous ont toujours servi de nord identitaire, que restent aux plus jeunes que l'individualisme absolu? La bande, la gang, le petit groupe des "Friends", même pas la famille, la famille n'est pas de toute confiance. Mama et papa nous ont bourré de complexes et traumes et etc divers.
Il ne nous reste que Hogwarts!!! Ou l'équipe de foot? surpris
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptySam 28 Nov 2009 - 13:01

Nezumi a écrit:
Alors désabusés les enseignants ? Résignés ? Individualistes ?
Ça me dépasse et ça me décourage. jypeurien
Même point de vue... on était une dizaine en greve (sur plus de 80 enseignants).
Et pourtant, ça râle tout le temps. Parce que les problèmes, ils sont présents... et en ce moment, c'est pire...
Les élèves sont super contents qu'on soit pas là (hum...), mais y'en a tout de même une qui m'a demandé pourquoi on faisait ça.

J'étais en grêve l'année dernière à la fac. A l'époque, j'étais déçue par le manque de suivi de certains (ceux de mon âge), mais là dans le secondaire, c'est pire...
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 14:52

Vous connaissez ce livre fait une ancienne prof.
http://leslecturesdecachou.over-blog.com/article-madame-vous-etes-une-prof-de-merde-charlotte-charpot-44490634.html

une vidéo ou elle s'exprime ça commence à 13 minutes
http://player.canalplus.fr/#/316227
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 15:27

Ouais, on le trouvait partout à une époque (sept 2009). Bref. Juste survolé. Ca se limite au témoignage d'un prof. Pas du tout la puissance d'une reflexion collective, pas de réelle analyse qui aurait bien plus de poids (et d'intérêt). Du descriptif pur.

On n'est pas loin des nombreux blogs ici où là qui parlent du métier.

Quand canal dit que personne ne veut témoigner, ça me fait bien rire.
La question est de savoir si les personnes qui pourraient agir veulent entendre...
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 16:40

Maryvonne, faire prof dans une école privée ou catholique y as tu déjà pensé ou ça ne t'intéresse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 17:20

Heu... non. Pour moi, c'est pas fadouche, mais c'est ma première année, je ne m'attendais pas à mieux. Je n'en suis pas encore à ce point là ! Je suis en période d'apprentissage, donc assez indulgente avec moi-même. L'expérience, je ne l'ai pas encore, et ce n'est pas inné. Il me faut toujours un peu de temps pour m'adapter partout, je sais que c'est trop tôt pour quoi que ce soit. Et puis y'a toujours pire.

Pour le privé, pour l'instant, c'est contre mes beaux idéaux de jeunesse (sic !). Bon, je l'admets, si j'avais des enfants, je ne pense pas que je les mettrais dans mon établissement. C'est paradoxal, je sais.
Du point de vue de ma conscience, l'état a financé mes (trop longues) études, j'ai un dû et je n'ai jamais envisagé d'être ailleurs que dans le public.

Ce que je voulais dire sur le livre de Charpot (que je n'ai pas lu intégralement ...), c'est qu'on se dit juste, et après ?

Ce constat fait dans certains établissements, je pense que peu de personnes le contestent. C'est juste un reflet de ce qui se passe dans la societé.

Au sujet de l'éducation, les "vieux" profs du forum pourront mieux en parler que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 18:45

Maryvonne a écrit:

La question est de savoir si les personnes qui pourraient agir veulent entendre...

Alors témoignage du Professorus Encroutus Rex de passage:

Comme je me lamente plus haut beaucoup de profs sont parfaitement conscients de l'entreprise de démolition annoncée de l'EN (comment ne le seraient-ils pas d'ailleurs ?) mais ils ne réagissent pas et comme tu le dis c'est comme s'ils ne voulaient pas entendre. Dans mon bahut la DHG (Dotation horaire globale, ou répartition des heures entre les enseignants) va être votée en Conseil d'administration , la réforme et ses zones d'ombres (dont le dédoublement des classes) va passer comme une lettre à la poste pendant que nos réunions syndicales n'attirent qu'une demi-douzaine de pékins déprimés comme moi.

Quant au privé, Rivela, quand tu es prof dans le public et que tu passes du côté obscur de la force (je plaisante), il est très difficile de revenir ensuite dans le public.
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 18:49

Ici, premier vote dans la douleur, proposition rejetée
nouveau vote la semaine prochaine, a priori rejeté aussi...
c'est le maxi bordel...
Revenir en haut Aller en bas
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 18:52

rivela a écrit:
Maryvonne, faire prof dans une école privée ou catholique y as tu déjà pensé ou ça ne t'intéresse pas.

Je suis surpris.

J'explique. Dans les Landes, en milieu rural, l'enseignement privé reste minoritaire ; souvent, ils "récupèrent" tous les enfants dont les parents ont refusé des prises en charge, souvent psychologiques, assez lourdes.
DOnc l'enseignement privé n'est pas synonyme de qualité, loin de là - je dis bien chez moi, je ne généralise pas. J'ai une amie qui est prof dans une école libre eet qui me disait, il y a deux ans qu'elle avait une classe de tarés, sans aucune aide...
Je suppose que chez vous, l'enseignement privé ce n'est pas ça ?

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 18:54

Maryvonne a écrit:
Ici, premier vote dans la douleur, proposition rejetée
nouveau vote la semaine prochaine, a priori rejeté aussi...
c'est le maxi bordel...

Au moins le bordel c'est un signe de vie.
Ce qui n'est pas le cas chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 19:01

Steven a écrit:
rivela a écrit:
Maryvonne, faire prof dans une école privée ou catholique y as tu déjà pensé ou ça ne t'intéresse pas.

Je suis surpris.

J'explique. Dans les Landes, en milieu rural, l'enseignement privé reste minoritaire ; souvent, ils "récupèrent" tous les enfants dont les parents ont refusé des prises en charge, souvent psychologiques, assez lourdes.
DOnc l'enseignement privé n'est pas synonyme de qualité, loin de là - je dis bien chez moi, je ne généralise pas. J'ai une amie qui est prof dans une école libre eet qui me disait, il y a deux ans qu'elle avait une classe de tarés, sans aucune aide...
Je suppose que chez vous, l'enseignement privé ce n'est pas ça ?

Par chez nous (coincés entre les Vendéens et les Bretons...), le privé c'est une tendance lourde (50% des établissements!). Ce qui se fait beaucoup par ici c'est que les gens mettent leurs gamins dans des collèges privés pour la discipline et les effectifs réduits.
Et ils les remettent dans le public au lycée, car les lycées privés de ma ville ont une réputation pas terrible question enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 19:14

L'histoire de chaque région joue beaucoup dans cette tendance ; autour de chez moi, il y a trois ou quatre établissements, qui font de maternelle à cm2 (souvent dans des petits villages, deux classes par établissements - ça donne ps à ce1 dans une classe, Ce2 à CM2 dans l'autre. Ils ne sont pas trop prisé... Et à St-Sevr il y a un groupe privé, de maternelle à collège ; souvent ils ont beaucoup de maternelle -parce qu'ils prennent les enfants à deux ans - puis les enfants reviennent au public pour le Cp.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 19:47

En ce qui concerne le "publique" , la suppression de la carte scolaire a bouleversé pas mal de choses . Les parents peuvent désormais choisir l'établissement de scolarisation de leur(s)enfant(s) .
Peut-on leur reprocher de choisir henri IV au détriment de.....Marie Curie ?(c'est le mien de collège)

Non , donc il y a fuite , les élèves dit de bon niveau (social donc scolaire , ça va de pair en général) sont inscrits dans des collèges chics ou assimilés comme tels, ce qui entraîne ou a tendance à entraîner l'existence de collèges ghettos , où se cristallisent tous les problèmes .

Donc les principaux , les enseignants enfin toute l'équipe éducative se doivent de "vendre" l'établissement ( donc on en revient au privé) pour attirer du public si je puis dire(démarche des profs de langues vers le primaire , ouverture de classes promo -sport , langue rare , accueil d'élèves précoces , etc....)

Il faut de la mixité(sociale) pour que ça marche , j'en reste persuadée , il n'y a rien de pire que les classe "élite" ou les classes "poubelle" , mais c'est un travail d'équipe , les moyens matériels ne sont pas le seul remède aux maux de l'éducation nationale , même si les suppressions de poste massives ne font rien pour améliorer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L’éducation, mode d’emploi…   L’éducation, mode d’emploi… - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L’éducation, mode d’emploi…
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» CONSTRUIRE UNE MAQUETTE Mode d'emploi
» La cuisine avec une mijoteuse.
» pour decorer vos toilettes
» [Résolu] Heredis "Bleu" et mode d'emploi PDF
» mode d'emploi du cordon d'ecolage esky (trainer cable)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: