Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forums littéraires : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion
Partagez | 
 

 Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique


Messages: 16272
Inscription le: 23/08/2008
Age: 46
Localisation: Lille

MessageSujet: Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)   Mar 6 Oct 2009 - 1:14

Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)


Tannhäuser dans la mise en scène de Robert Carsen

Citation :
Kartinki s vystavki, traduit en français par Tableaux d'une exposition, est un cycle de pièces pour piano écrites par Modeste Moussorgski entre juin et juillet 1874, et orchestrées postérieurement par divers musiciens dont Maurice Ravel en 1922 qui est l'auteur de l'orchestration la plus connue.

Elles ont été inspirées par une série de dix tableaux peints par Victor Hartmann, un ami du compositeur décédé un an auparavant. Seuls cinq de ces derniers subsistent de nos jours : un dessin de costume d'oisillon (Ballet des poussins), un portrait de deux juifs (Goldenberg et Schmuyle), une aquarelle des catacombes de Paris (Catacombes) et le plan d'une porte monumentale (Porte de Kiev). Les différentes pièces sont précédées d'un prélude et entrecoupées de promenades symbolisant la déambulation du visiteur entre chaque tableau.

C'est — avec Une nuit sur le mont Chauve — la seule œuvre instrumentale importante de l'auteur.
L'exécution de l'ensemble des pièces dure environ quarante minutes.


Je viens de voir au Nouveau Siècle, à Lille, un concert qui proposait une initiative très intéressante associant la musique de Moussorgski (orchestrée par Ravel en 1922) à des projections sur écran géant de peintures issues de la collection du musée des Beaux-Arts de Lille et d'autres musées.

Le travail de sélection était remarquable et on peut voir l'ensemble des peintures choisies pour illustrer chaque mouvement des "Tableaux d'une exposition" sur ce site: Tableaux d'une exposition- Astrid Bachelot

Ce chef-d'oeuvre de la musique classique prend un relief impressionnant grâce à ce dispositif. Et le public était complètement conquis.

On comprend d'autant mieux le cheminement de l'oeuvre qui, tout en rendant hommage à un artiste disparu, semble illustrer toutes les facettes de la condition humaine. Chaque mouvement est introduit par une variation du thème principal (promenade) et représente en lui-même l'illustration d'un tableau de Victor Hartmann. Ces illustrations sont associées dans ce spectacle à de nombreuses autres peintures sur le même thème. On chemine de scènes de la vie quotidienne drôles ou grotesques vers des moments de rêverie romantique (Les châteaux), puis de la décrépitude du corps et de la mort avec ses visions infernales vers la renaissance et le Paradis avant de terminer dans une apothéose grandiose et triomphale avec les carillons de la grande porte de Kiev.

Je vous conseille d'écouter cette musique sur youtube ou sur disque en regardant les images du site d'Astrid Bachelot.

J'ai retenu ici quelques exemples d'illustrations...


Promenade (Allegro giusto, nel modo russico ; senza allegrezza, ma poco sostenuto)

Victor Hartmann

I - Gnome (Sempre vivo)


Promenade (Moderato comodo e con delicatezza)

II - Le vieux château (Andante molto cantabile e con dolore)


Promenade (Moderato non tanto, pesamente)

III - Les Tuileries (Allegretto non troppo, cappricioso)


IV - Bydlo (Sempre moderato, pesante)


Promenade (Tranquillo)

V - Ballet des poussins dans leur coque (Scherzino : vivo, leggiero – Trio)


VI - Samuel Goldenberg et Schmuyle (Andante)


Promenade (Allegro giusto, nel modo russico, poco sostenuto)

VII - Le marché de Limoges (Allegretto vivo, sempre scherzando)


VIII - Catacombe (Largo)


Cum mortuis in lingua mortua (Andante non troppo, con lamento)


IX - La cabane sur des pattes de poule (Allegro con brio, feroce – Andante mosso – Allegro molto)


X - La grande porte de Kiev (Allegro alla breve. Maestoso. Con grandezza)


J'espère que ce type d'expérience s'exportera et se renouvellera!

_________________
Qui sait si cette autre moitié de la vie où nous pensons veiller n'est pas un autre sommeil un peu différent du premier, dont nous nous éveillons quand nous pensons dormir (Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages: 16272
Inscription le: 23/08/2008
Age: 46
Localisation: Lille

MessageSujet: Re: Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)   Mar 6 Oct 2009 - 1:26


_________________
Qui sait si cette autre moitié de la vie où nous pensons veiller n'est pas un autre sommeil un peu différent du premier, dont nous nous éveillons quand nous pensons dormir (Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages: 16272
Inscription le: 23/08/2008
Age: 46
Localisation: Lille

MessageSujet: Re: Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)   Mer 14 Oct 2009 - 15:42

Un article de la voix du Nord sur le spectacle:

MUSIQUE
La sonnerie de trompette annonce le thème des Tableaux qu'on retrouvera à plusieurs reprises au fil de l'oeuvre. ...
Premières images sur le thème des Promenades (boiseries de Versailles, grandes salles du Louvre, murs ornés du musée de Lille saisi dans les années 1880) : zooms avants, élargissements des champs. Surgissent les masques grimaçants des Gnomes...

C'était donc une première hier soir dans un Nouveau Siècle rempli comme dans les meilleurs jours. Une expérience nouvelle pour l'Orchestre national de Lille et Jean-Claude Casadesus : Les Tableaux d'une exposition - page emblématique du répertoire russe signée Moussorgski/Ravel - mis en images dans le cadre d'une coproduction menée en belle intelligence avec le palais des Beaux-Arts de Lille. Une déambulation dans l'imaginaire artistique russe mais pas seulement, européen dirons-nous. Quarante minutes pour suivre les dix séquences de la partition : gnomes esquissés par Léonard de Vinci, Daumier ou Goya, châteaux en ruines (castello), ruines lugubres et menaçantes, images d'une vie paysanne où Daumier, Millet (L'Angélus !) succèdent aux tableaux du réalisme russe ou italien du XIXe siècle... Tout séduisant qu'il fût, le pari était risqué : à trop vouloir incarner au plus près une musique déjà éminemment descriptive comme les Tableaux, l'excercice pouvait tourner court, verser dans l'illustration formelle. Rien de tout cela ici. Les choix sont habiles, le montage captivant en ce qu'il suit la musique, rythmes et clins d'oeil compris (voir Le ballet des poussins dans leurs coques et des petites danseuses de l'opéra !). Quelque deux cents images au total puisées dans les fonds de plusieurs dizaines de musées.

Avec une séquence finale - La grande porte de Kiev - flamboyance d'accords majestueux, scènes de combats des héros de la Sainte Russie, compositions de Kandinsky, parade impériale au pied de l'Arc de triomphe...

Un programme qui nous aura permis d'entendre en première partie le grand pianiste argentin Bruno Leonardo Gelber dans le concerto de Grieg (autre page du répertoire). Il y a cinquante ans tout juste, le même soliste jouait le même concerto avec le même Jean-Claude Casadesus aux timbales (l'ONL n'existait pas encore).

_________________
Qui sait si cette autre moitié de la vie où nous pensons veiller n'est pas un autre sommeil un peu différent du premier, dont nous nous éveillons quand nous pensons dormir (Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages: 16272
Inscription le: 23/08/2008
Age: 46
Localisation: Lille

MessageSujet: Re: Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)   Mer 6 Avr 2011 - 22:12

Reprise ce soir de ce spectacle très réussi qui a fait l'objet d'un enregistrement à sortir en DVD prochainement. Il y avait en plus ce soir une présentation de François Castang à la façon de Ziegel devant un public familial. Pas idéal pour bien écouter la musique entre les enfants terrorisés, ennuyés ou amusés, et les parents bavards soucieux de remplir la tête de leurs chères têtes blondes d'un maximum d'informations... Mais c'était sympathique. Vivement le DVD!

Extrait encore:

Bydlo




_________________
Qui sait si cette autre moitié de la vie où nous pensons veiller n'est pas un autre sommeil un peu différent du premier, dont nous nous éveillons quand nous pensons dormir (Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages: 55746
Inscription le: 08/11/2007
Age: 48
Localisation: Luxembourg

MessageSujet: Re: Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)   Jeu 7 Avr 2011 - 9:50

bonjour Merci pour ce fil..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loschtopbiller.blogspot.com/
 

Tableaux d'une exposition (Moussorgski/Ravel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs ::  ::  :: -