Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Dino Buzzati [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 1 Fév 2007 - 23:49

"Le désert des tartares" est son œuvre la plus aboutie, que j’ai lue à l’adolescence et qui m’a fortement marquée… comment pourrait-il en être autrement ? Brel en a d’ailleurs tiré une chanson ironique … Je m'appelle Zangra…

"Le K" résume bien l’esprit de Buzzati et à ce titre, il est intéressant de débuter par lui.
"La Fameuse invasion de la Sicile par les ours " m’inspire une sympathie particulière…
Quelqu’un connaît-il un homme qui a vu "Le chien qui a vu Dieu"… Very Happy

(pour ce qui concerne les nouvelles – très nombreuses – merci de mentionner dans le commentaire le titre général du livre)

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)
Romans et Nouvelles
1942 Les sept messagers *, Pages  1, 3,
1945 La fameuse invasion de la Sicile par les Ours, Page 1,
1949 Le désert des Tartares, Pages   1, 2, 3, 5, 11, 12, 14,
1949 Panique à la Scala *, Pages 2, 4, 5, 6, 13,
Fragments, Pages 3, 7, 9,
1954 L’écroulement de Baliverna,
1956 Le chien qui a vu Dieu,
1959 Barnabo des montagnes,
1959 Le secret du vieux bois,
1960 Les souris,
1961 L’image de Pierre,
1964  Un amour, Pages 1, 3, 13,
1965 En ce moment précis (journal),
1966 Le K *, Pages 1, 6, 7, 12,
1967 Pauvre petit garçon,
1969 BD Poemes-bulles,
1971 Les nuits difficiles, Pages  1, 2, 3, 5,
1971 Le rêve de l’escalier, Page 1,
1972 L’homme et la lune,
1978 Les mystères à l’Italienne, Page 1

Nouvelles posthumes :
1982 I Les Journées perdues,
1985 Le régiment part à l'aube, Pages 10, 11,
1985 La Tirelire,
2006 Nouvelles étranges et inquiétantes,
2009 Nouvelles oubliées, Page 11,
2006 Les nuits inquiètes *, Pages 6, 7, 8, 9, 12,
2004 Douze nouvelles *, Page 13,

Théâtre
1942 Petite Promenade
1946 La Révolte contre les pauvres
1955 Un cas intéressant pièce en 2 parties et 11 tableaux
1955 La Fin tragique d'un musicien
1958 Seule à la maison
1958 Une fille arriva
1959 L'Horloge
1959 Les Fenêtres
1959 Procédure pénale, livret
1960 Un Ver au ministère
1960 Le Manteau, théâtre, puis livret
1960 Les Conseillers
1960 Train aérien, livret
1962 L'Homme qui alla en Amérique
1962 La Colonne infâme
1962 Spogliarello
1963 Ils cognent à la porte, livret
1963 C'était défendu, livret
1968 La Fin du bourgeois
1968 Le Règne de Noël

Citation :
Mise à jour le 26/11/13, page 14
*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Ven 2 Fév 2007 - 0:43

Le seul livre de Buzzatti que j'aie lu est Le K...Il y a longtemps...Et comme il s'agit d'une multitude de nouvelles , je n'ai plus de souvenirs assez précis pour en parler...
Ce livre ne m'a pas transportée mais je me souviens l'avoir lu avec un certain plaisir tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mar 24 Juil 2007 - 6:47

Je n'ai lu que Le K et j'ai peiné, vraiment.

Certaines nouvelles m'ont un peu accrochée mais la plupart ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable, à part que, souvent, je les ai trouvées bien longues et compliquées pour pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mar 24 Juil 2007 - 9:00

J'ai lu il y a longtemps "Le désert des tartares"...et j'ai un peu galéré: trop jeune alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
monilet
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 68
Localisation : Essonne- France

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mar 24 Juil 2007 - 10:09

Lisez aussi "Un amour" qui vous montre comment un homme mûr peut être laminé par l'amour qu'il éprouve pour une prostituée, sa déchéance progressive. Une excellente éducation sentimentale pour les adolescents, en tant que mise en garde.
Sinon j'ai lu le K et le désert des Tartares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mar 24 Juil 2007 - 14:02

J'ai lu la plupart des nouvelles du K, j'ai adoré, particulièrement l'ascenseur, l'oeuf, le vesto ensorcelé et le K.
Ah, et dans un autre recueil, j'ai lu une nouvelle excellente : l'écroulement de la Baliverna. Tout à fait surprenant, comme d'habitude Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
ekwerkwe
Espoir postal
avatar

Messages : 21
Inscription le : 06/02/2007
Age : 40

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mar 24 Juil 2007 - 20:18

De Buzzati, j'aime tout particulièrement les nouvelles semi-fantastiques du recueil Les sept messagers: Le bourgeois ensorcelé, L'inauguration de la route, Le roi à Horm el-Hagar, Les sept messagers, etc.
Alors que je trouve Buzzati souvent un peu lourd et didactique, surtout dans ses chutes travaillées à la truelle, la touche fantastique/onirique de ces nouvelles-là leur donne beaucoup de légèreté. Elles sont pour la plupart cruelles ou, au moins, mélancoliques. Et elles font définitivement partie de mes nouvelles préférées. Je les ai même achetées en italien pour pouvoir les apprécier en VO.

Je partage également le faible de sous-marin pour ses romans "pour enfants": très drôles, très fins, et pas du tout bêtifiants. Et on peut les lire à tout âge!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ekwerkwe.canalblog.com/
Veterini
Envolée postale
avatar

Messages : 104
Inscription le : 23/07/2007
Age : 35

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mar 24 Juil 2007 - 23:04

Je n'ai lu que "le K" aussi mais je me souviens de nouvelles que j'avais bien aimé. Les chutes sont souvent assez surprenante "le pauvre petit garçon", ou ce pauvre petit garçon sur lequel on s'apitoie avant de le trouver détestable. Ou les histoiers absurdes comme "L'oeuf" avec la chasse aux oeufs de paque qui se transforme en conflit armé.
"La chasse au vieux" est assez noir, avec les jeunes qui s'en prennent aux vieux. Enfin, y a un peu de tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 68
Localisation : Essonne- France

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mer 25 Juil 2007 - 10:42

" Un Amour", je vous dis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Dim 9 Sep 2007 - 21:36

j'avais commencé au début des vacances le recueil Les nuits difficiles, et en y repensant j'ai vraiment beaucoup aimé la première : Le Croquemitaine dont je vous livre la fin :

Citation :
On dit qu'au ciel, pendant que mourait la créature, resplendissaient deux lunes au lieu d'une seule. On raconta que dans toute la ville les oiseaux de nuit et les chiens se lamentèrent longtemps. On prétendit que de nombreuses femmes, des vieilles et des fillettes, attirées par un appel obscur, sortirent des maisons, s'agenouillèrent et prièrent autour du malheureux. Rien de tout cela n'est historiquement prouvé.
En fait, la lune poursuivit sans secousse son voyage prescrit par l'anatomie, les heures passèrent régulièrement une à une, et tous les enfants du monde continuèrent à dormir en paix, sans imaginer que leur drôle d'ami-ennemi s'en était allé pour toujours.
Galope, fuis, galope, imagination encore survivante ! Avide de t'exterminer, le monde civilisé est à tes trousses, et il ne te laissera plus jamais en paix.

je vais le garder pour le lire en morceaux ce livre...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Mer 12 Sep 2007 - 20:03

Je n'ai lu que "Le rêve de l'escalier", je me rappelle qu'à l'époque, ça m'avait chamboulée, parce que c'était au tout début où j'essayais de lire des bons livres, et c'était un livre un peu perturbant, mais encore maintenant j'en garde un bon souvenir.
Comme mon père adore, on en a plusieurs à la maison, et Le désert des Tartares est sur la pile de ceux que je dois lire bientôt, quand j'aurai fini celui que je dois lire pour l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Envolée postale


Messages : 139
Inscription le : 04/01/2008
Age : 34

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Lun 7 Avr 2008 - 19:14

Fantaisie héroïque a écrit:
J'ai lu la plupart des nouvelles du K, j'ai adoré, particulièrement l'ascenseur, le vesto ensorcelé.

Moi aussi je n'ai lu que Le K et j'ai retenu comme toi ces deux nouvelles. Si mes souvenirs sont bons le veston ensorcelé était une sorte de Peau de chagrin.
Des nouvelles sympathiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annepotter.forums-actifs.com
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Lun 7 Avr 2008 - 19:33

De Buzzati, j'ai adoré adolescente le Désert des tartares, parce que les thèmes de l'attente et du vide me plaisent beaucoup. J'ai lu également Mystères à l'italienne, dont l'humour glacé m'a enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
botany
Posteur en quête
avatar

Messages : 80
Inscription le : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Lun 7 Avr 2008 - 20:47

Lycéen, j'avais lu Le K et Le désert des tartares. J'avais trouvé le recueil de nouvelles plaisant mais j'avais peu accroché sur le désert.
Quelques années plus tard, j'ai relu le désert et ce fut une révélation. Buzzati fait partie, pour moi, des écrivains qui ont décrit avec lucidité la finitude de l'humanité. Je trouve des analogies avec Kafka et notamment Le château.

Et uUn balcon en forêt, que je ne suis jamais arrivé à terminer semble reprendre les thèmes du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Ven 25 Avr 2008 - 22:51

Citation :
C'est une journée qui insuffle la joie de vivre aux automobiles de la joie de vivre. Le vénérable engin, bien qu'un peu alourdi par l'hivernage, se retrouve plein de vigueur et de vivacité.
"Eh bien !" ne puis-je m'empêcher de m'exclamer. "Tu es en verve, aujourdhui."
Elle feint de n'avoir pas entendu et me demande : "On peut savoir où nous allons ?"
"Chez un mécanicien, je te l'ai dit. Un mécanicien très habile."
"Alors, pourquoi m'as-tu dit que c'était un petit tour d'essai ?"
"Un petit tour d'essai, confirmé-je stupidement, avant d'aller chez le mécanicien."
Distrait, j'oublie de passer de la quatrième à la troisième quand commence la montée du Dossetto. Mais la Mustang-Morrisson, au lieu de s'offenser, veut me donner une leçon : en quatrième, elle grimpe la pente comme si de rien n'était, sans haleter, sans coups de tête, sans le moindre signe de fatigue.
Je m'en aperçois quand je suis déjà presque au sommet.
"Compliments lui dis-je. "Tu es une vraie jeune fille, aujourd'hui."
Quand enfin je passe en troisième, elle a son petit rire bien connu, plein de dignité. Mes paroles l'ont flattée. A son allure, à sa respiration, à son doux ronron, à ses bonds en avant quand nous doublons, je comprends qu'elle est heureuse. Et pourtant c'est son dernier voyage, et pourtant je la conduis à l'abattoir.
Elle roule comme dans son beau temps, hélas lointain. C'est une feinte, je le sais, c'est un effort atroce qu'elle s'impose pour déguiser la réalité, pour me persuader qu'elle est toujours en forme, que pour elle les années n'ont pas passé, qu'elle peut encore faire cent fois le tour du monde sans accroc. Comme si elle avait deviné mes intentions, comme si elle essayait, par cette absurde comédie, de mériter sa grâce.
je continue les nouvelles, je réserve pour les moments qui n'appartiennent pas aux autres lectures, les moments de pas de temps ou entre temps. comme cette semaine un jour j'ai terminé un livre la veille et le lendemain je n'aurais pas de temps, j'ai besoin de lire, je veux lire une chose entière, ou deux, seulement quelques pages, je n'ai pas l'espace. ces nouvelles sont là. très courtes, étranges, irréelles, c'est un peu la même impression que de Chirico, je lisais hier et quelque part je voyais...



le format est parfait, le jeu est agréable et on se laisse aller, la fin de journée stressante est étouffée. Cette petite lecture morcelée s'affirme comme un de mes plus grands bonheurs de lecteur.

en plus je ne sais pas si j'ai compris quelque chose à la voiture, mais je crois que lui a compris (y a pas que Modiano et les américaines qui sait faire).

j'adore ce livre, torture de ne pas collé autour de cet extrait. je n'ai pas pu résister à ces impressions "en cours de lecture". ce bouquin me ronronne dans la moelle épinière...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dino Buzzati [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: