Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Herman Bang [Danemark]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Fév 2012 - 18:31

Marko a écrit:
je vais lire Mikaël et ensuite je suis tenté par celui dont tu as parlé plus haut "Maison blanche Maison grise"
comme plusieurs membres viennent de le dire sur le fil des lectures qui restent, c'est souvent le premier livre d'un auteur qui reste le plus en mémoire, pour cet auteur c'était pour moi "Au bord de la route", malheureusement pour l'instant pas disponible en français, mais je garde bon espoir avec cette maison d'édition et leur reprises de son oeuvre


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2012 - 14:24

Herman Bang [Danemark] - Page 2 A154
Mikaël
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans le Paris de la fin du XIXème siècle, le peintre Claude Zoret s’entretient avec son protégé, le jeune Tchèque Mikaël. Installés dans une vie de célébrité et de luxe, Zoret et Mikaël sont tout à la fois père et fils adoptif, maître et élève, peintre et modèle, et, sans que ce ne soit jamais dit, amants. Lors d’un dîner dans la demeure du maître, celui-ci apprend à ses invités qu’il peindra bientôt le portrait de Lucia Zamikov, la célèbre princesse russe. Seulement le vieil artiste ne parvient pas à peindre les yeux de l’aristocrate et requiert contre toute attente l’aide de son élève, qu’il rabaisse pourtant sans cesse. Mikaël tombe éperdument amoureux de Lucia. Une passion partagée. Peu à peu, il délaisse Zoret, le vole, le trahit. Le maître, informé de l’idylle de son jeune protégé, observera avec douleur la passion des deux amants, profondément blessé par les mensonges de ces derniers. Nen être que le spectateur lui sera fatal.

Le livre peut-être le plus bouleversant, en tout cas le plus réussi et le plus fort de Herman Bang [...] Mikaël, c’est le livre de la mort solitaire [...] C’est le roman d’amour le plus triste de tous les temps
Klaus Mann dans l’avant-propos

Certains critiques font preuve d’une grande sagacité : »Il regarde sa matière de l’extérieur », écrit l’un d’eux, « son talent est d’avantage celui d’un peintre ou d’un sculpteur que celui d’un poète. D’où sa façon de travailler la matière vers l’intérieur à partir de la surface, dans un effort frénétique pour atteindre l’âme. (Il) a une vision fragmentée, voit tout comme des instants isolés » (S.Lange, Politiken, 21 avril 1904)
Dans la préface d'Elena Balzamo

Lu pas mal de livres de Herman Bang jusqu’à présent, et je ne peux que donner raison à Klaus Mann, ce livre est bouleversant, considérant le reste de son œuvre. Et certainement très, très réussi.
J’ai surtout fait cette fois-ci connaissance avec son talent pour les dialogues, le premier chapitre en est fait pratiquement que de cela. Impressionnant.
Adoré l’image de l’auteur qu’il nous montre concernant la vie bohémienne du peintre et de ses connaissances.

Herman Bang [Danemark] - Page 2 A3556
Max Liebermann, L’atelier de l’artiste, 1902

À la fin du livre on trouve

Nous souffrons et nous faisons souffrir les autres.
Nous n’en savons pas d’avantage.


Herman Bang arrive à illustrer avec le personnage du peintre l’indulgence. Emotion qu’on a du mal à suivre quand on a lu les 240 pages qui montrent ce qu’il a enduré.. mais l’art de l’auteur est de nous montrer que c’est possible.. et croyable.


Mikaël a été porté à l’écran par Carl Theodor Dreyer. Un commentaire se trouve sur le fil du réalisateur : ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 10:04

Herman Bang [Danemark] - Page 2 A227
Ida Brandt
Citation :
Présentation de l’éditeur
Ida Brandt est de ces jeunes filles que l’on met facilement de côté. De celles, dociles, qui savent se faire oublier. Elle possède pourtant l’élégance de sa classe et la générosité de cœur des honnêtes gens. Enfant, déjà, sa gentillesse intriguait, mais devenue adulte, son dévouement paraît quasi suspect. Trop altruiste pour être acceptée par la bourgeoisie danoise à laquelle elle appartient, trop riche pour ses collègues infirmières, Ida Brandt peine à trouver sa place dans la société. Jusqu’à l’amour fou, celui qui dépasse les préjugés, qui laisse la beauté parler… mais n’est-il pas seulement le fruit de sa naïveté ?

Son livre n’est pas une évocation élégiaque de l’amour d’Ida ou du monde ancien, celui de l’enfance, dans lequel on ne peut plus retourner. Par sa forme, le roman appartient à la modernité, et c’est pourquoi ses personnages possèdent une telle présence tout en gardant leur mystère.
Préface de Jens Christian Grøndahl

C’est Claude Monet qui a dit qu'Herman Bang était le premier écrivain impressionniste. Je ne l’ai encore jamais ressenti aussi clairement que dans ce livre.
Il faut se prendre un peu le temps pour cette lecture, pas concernant le nombre de pages et pas du côté de la difficulté, mais son écriture est vraiment « lent » et on gagne tout le plaisir si on est prêt de se laisser porter à son rythme.

Le roman dont elle [Ida Brandt] est la protagoniste se déroule dans un contexte historique précis: l'époque où les femmes commencent à accèder à une certaine - parfois même considèrable - indépendance, aussi bien au sein de la famille que sur le plan économique et social. Ce sont désormais elles qui prennent l'initiative.
Préface de Jens Christian Grøndahl

Sans pour autant être "féministe" cela fait plaisir de faire la connaissance d'Ida Brandt et je me réjouis d'avance de découvrir d'autres livres de cet auteur!


Très bon choix d’image de couverture, voilà Ida tout crachée…
Herman Bang [Danemark] - Page 2 A229
Antonio de La Gandara, Portrait de Mademoiselle L.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 20:12

Un petit poème...

Ma mère

Dis-moi pourquoi je vois constamment
ton regard triste ?
Dis-moi pourquoi j’entends toujours
ta voix affligée ?

Mère - est-ce parce que
c’était la même misère
sous laquelle tu peinais,
contre laquelle je lutte ?

Etait-ce la même souffrance
qui t’apporta la mort,
la mort, la mort précoce,
celle de la fleur brisée ?

Je ne sais pas :
ta peine était muette.

Mais moi, je voudrais tant, maintenant
poser ma tête contre toi,
tes mains caresseraient mes cheveux
et je confesserais ma détresse.

Qui sait ? Cela consolerait peut-être,
que ce soit la même misère,
qui peut donner la même mort -
pour toi, ma mère, mon origine,
et moi, en qui
tu transmis la même détresse.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 20:21

Très tentant cet écrivain , un de plus ......... Herman Bang [Danemark] - Page 2 519158

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 20:25

et oui... malheureusement il n'y a pas de fin...
mais lui vaut vraiment le détour Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 20:33

kenavo a écrit:
et oui... malheureusement il n'y a pas de fin...
mais lui vaut vraiment le détour Wink
Je vais derechef essayer de m'en procurer un : lequel me conseillerais-tu Kena ? jemetate

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 20:49

on l'a dit déjà si souvent: la première rencontre avec un auteur est décisive... pour moi, c'est avec Au bord de la route (édité aussi par après sous le titre de Katinka) que j'ai fait connaissance avec Herman Bang (et en occurrence avec les tableaux de Vilhelm Hammershoi, sans m'en rendre tout à fait compte à l'époque, la sublime maison d'édition Manesse a pour beaucoup de ses livres utilisés des tableaux de son compatriote)

donc, oui, mon coup de coeur reste celui-là...

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Ab196

si tu peux le trouver je pense qu'il convient très bien pour une première approche... mais sinon, tous les autres devront aussi te donner un bel aperçu (avec une préférence pour Plaisirs d'été et Ida Brandt)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mer 6 Mai 2015 - 15:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 20:55

Merci "m'dame " : je vais chercher Abeille

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 8:17

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Abb16
Plaisirs d’été
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un petit hôtel sur la côte orientale du Jutland au début du XXe siècle. Les affaires vont mal. Quand enfin les clients espérés arrivent, tout manque. Et chacun tente de dérober une parcelle de ce qu’il suppose être son bonheur, son petit plaisir d’été…

Quelle bonne idée d’avoir parlé de Herman Bang. J’ai relu Plaisirs d’été qu’on pourrait appeler une longue nouvelle (une centaine de pages)

La famille Brasen s’est endetté pour rénover leur hôtel et attend les touristes… qui ne semblent pas venir. Avec eux, tout le village attend, la famille doit de l’argent à plus d’un commerçant.

Mais soudain il y a des gens qui arrivent, bien plus qu’on n’avait prévu et voilà que commence un « théâtre comique » comme on ne le connaît que rarement chez Bang. Son écriture qui se prend normalement beaucoup de temps est ici dirigée par un tempo qui laisse même le lecteur sans haleine.
Il raconte seulement une journée, l’invasion de trop de gens dans ce petit hôtel et ensuite la peine de Madame Brasen pour faire la cuisine pour tout ce monde.

C’est d’une vitesse et d’un tempo inconnu chez Bang. Le tout magistralement raconté par des coupures de scènes, on s’y croit dans un film (publié en 1902, le premier cinéma ne va voir le jour qu’en 1903 au Danemark).
Ainsi on va passer cette journée avec beaucoup de gens dans des endroits différents mais avec des situations qui se passent simultanément… la tête, tout comme celle de Madame Brasen, commence à tourner…

C’est réjouissant et par moment très drôle.
Les touristes donnent l’impression d’une invasion de sauterelles dans ce petit village et à la fin du récit on le quitte avec un sentiment de doute concernant le succès de la famille Brasen.

Pour la version allemande, on a changé d’artiste et pour cause. Peder Severin Krøyer a peint cette image sur la plage de Skagen, village qui était devenu depuis 1870 un endroit pour les artistes et un des personnages du livre ne fait qu’un arrêt pour une nuit avant de se rendre dans ce village, fameux déjà en 1902 pour réunir les personnalités de la société danoise.
Herman Bang [Danemark] - Page 2 Abb17

Et c’était en plus très bien de parler de cet auteur parce que j’ai vu qu’il y avait du nouveau de lui, en allemand, avec de nouveau une couverture Vilhelm Hammershoi. J’espère que les éditions françaises vont aussi continuer de le traduire.
Herman Bang [Danemark] - Page 2 Ab197

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 8:23

humeur
Aucun ouvrage à la BDP , et en ligne je n'ai rien trouvé en français !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 8:28

tu veux dire 'en ligne' pour acheter? parce qu'il y en a quand même quelques uns de lui qui restent disponibles

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 8:29

kenavo a écrit:
tu veux dire 'en ligne' pour acheter? parce qu'il y en a quand même quelques uns de lui qui restent disponibles
Oui pour acheter !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 8:30

ici

je pourrais cercler Mikaël et Ida Brandt que j'ai lu en français

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 8:32

églantine a écrit:
kenavo a écrit:
tu veux dire 'en ligne' pour acheter? parce qu'il y en a quand même quelques uns de lui qui restent disponibles
Oui pour acheter !
Siiiiiiii , j'avais mal ortographié Herman ( rajoutant un "n" de plus à la fin ! ) : voilà qu'après rectification , j'ai des pistes ! woohoo
Scusi Kena ! Embarassed

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  


Dernière édition par églantine le Jeu 25 Sep 2014 - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Herman Bang [Danemark] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Herman Bang [Danemark]   Herman Bang [Danemark] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Herman Bang [Danemark]
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: