Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Henry Porter

Aller en bas 
AuteurMessage
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Henry Porter Empty
MessageSujet: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitimeJeu 8 Oct 2009 - 21:44

Henry Porter Porter10

Henry Porter est né en 1953 et vit à Londres avec sa femme et ses deux filles. Il a déjà publié en France Nom de code : Axiom Day, Une vie d’espion et Empire State. Il est considéré comme l’un des nouveaux maîtres du roman d’espionnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Henry Porter Empty
MessageSujet: Re: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitimeJeu 8 Oct 2009 - 21:53

Brandebourg est le dernier livre d'Henry Porter et en ces jours anniversaires nous replonge dans les derniers moments de la RDA.Vous savez,ce bon vieux temps ou Chemnitz s'appelait encore Karl-Marx-Stadt.On pense évidemment à John le Carré.On y revient bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Henry Porter Empty
MessageSujet: Re: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitimeJeu 8 Oct 2009 - 22:27

Je ne comprends jamais rien aux histoires d'espionnage que ce soit en littérature ou au cinéma. Il faudra m'indiquer la "bible" du genre que je tente quand même un jour...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Henry Porter Empty
MessageSujet: Re: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitimeJeu 8 Oct 2009 - 22:34

Souvent je ne comprends pas bien non plus mais ça ne me gêne guère si le climat me plaît.C'est à peu près le cas de Brandebourg.Cependant je n'en lis pas trop souvent.Je comparerai avec au cinéma la plupart des films noirs qui me sont assez incompréhensibles au sens strict(exemple type Le grand sommeil que personne ne peut résumer,mais qu'est-ce que c'est bien!).
Quant à la bible je ne saurais trop dire,John Buchan peut-être.Ou Eric Ambler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Henry Porter Empty
MessageSujet: Re: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 8:54

Brandebourg,c'est juste vant la chute du Mur et ça raconte une histoire d'espionnage où comme dans toutes les histoires d'espionnage il y a des microfilms ou des disquettes dont on ne saisit pas très bien la nature.Il y a aussi plusieurs services de contre-espionnage dont on ne saisit pas toujours la clarté.Il y a enfin des agents doubles,triples,etc...J'ai cru y voir un Soudanais proche du KGB,un Vladimir appelé à de hautes responsabilités,un Polonais mort à Trieste mais était-il vraiment polonais quoique bien mort à Trieste.Pour toutes ces raisons je ne lis pas très souvent d'espionnage.
Mais il y a dans Brandebourg et c'est passionnant les derniers soubresauts du régime d'Erich Honecker,les manifs de Leipzig,les manipulations terminales et essoufflées de la douce Stasi,la fuite d'un professeur d'art lui-même ancien collaborateur de cette même Stasi,comme tout le monde.Il y a ainsi un bon roman qui nous resitue cette histoire vieille de vingt ans juste avant que ne résonne le violoncelle de Rostropovitch près d'une ligne de démarcation qui avait connu pire musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Henry Porter Empty
MessageSujet: Re: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitimeSam 27 Juil 2013 - 2:50

Henry Porter Brande10

traduit de l'anglais par Jean François Chaix
Points

Bellonzo le regretté a écrit:
Brandebourg,c'est juste avant la chute du Mur et ça raconte une histoire d'espionnage où comme dans toutes les histoires d'espionnage il y a des microfilms ou des disquettes dont on ne saisit pas très bien la nature.Il y a aussi plusieurs services de contre-espionnage dont on ne saisit pas toujours la clarté.Il y a enfin des agents doubles,triples,etc...J'ai cru y voir un Soudanais proche du KGB,un Vladimir appelé à de hautes responsabilités,un Polonais mort à Trieste mais était-il vraiment polonais quoique bien mort à Trieste.Pour toutes ces raisons je ne lis pas très souvent d'espionnage.
Very Happy 

 Moi non plus. A part John Le Carré.
Alors, oui, c'est à peu près ça.. Il y a deux choses dans ce long roman. L'histoire des Rosenharte d'abord. Des jumeaux dont l'un est professeur d'histoire de l'art, et l'autre cinéaste débutant. Le deuxième jumeau est emprisonné par la Stasi , et son frère va essayer de le faire libérer. Pour cela, il va se faire aider des services secrets anglais, américains et russes. Les polonais, c'est une autre histoire rajoutée par l'auteur pour parler du programme nazi Lebensborn.
Et surtout le contexte historique, les mois qui ont précédé la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989.
Comme le disait Bellonzo, on rencontre dans ce roman des personnages réels, en particulier Poutine à l'époque officier du KGB à Dresde.
Et on découvre ( enfin, moi) l'implication du bloc de l'Est dans le terrorisme proche-oriental des années 70-80.
Mais surtout...surtout ce roman rend très bien compte de la terreur continuelle entretenue par la Stasi qui comptait 81000 officiers de renseignement, et selon certaines sources, un million et demi d'informateurs . Informateurs sur tout.. même les rédactions des élèves de l'école élémentaire étaient étudiées pour éventuellement déceler des signes de dissension politique dans les familles, et les musées de Leipzig et Berlin abritent toujours, parait-il, des bocaux scellés contenant des tissus imprégnés de l'odeur personnelle des dissidents surveillés...

Après.. tout le monde n'est pas John Le Carré. Qui parvient à me faire vibrer grâce à sa capacité d'analyse , de réflexion, mais aussi la façon dont il mène  les intrigues qui entourent  l'aspect documentaire. Là, j'ai l'impression qu'on est plus dans le catalogue, et ce qu'il y a autour est un peu laborieux, dommage.


Henry Porter Mstisl10

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Henry Porter Empty
MessageSujet: Re: Henry Porter   Henry Porter Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Henry Porter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nos actions vont porter fruits
» Une idée de cadeau de Noël : une écharpe JPMBB pour porter son doudou !
» Henry "Hank" McCoy [terminé]
» quel ral fushia porter?
» Colonel HENRY(1888-1963) - Homme d'élite pour une arme d'élite (la Gendarmerie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: