Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Can (Allemagne)

Aller en bas 
AuteurMessage
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 17:05

Je profite de ce que mon approche ait ce coup-ci fait mouche pour introduire plus largement ce fabuleux groupe qu'est Can clown

Ce qui m'impressionne le plus chez eux, c'est leur habileté à mettre en place des thèmes mélodiques très simples, à les faire se répéter et à développer progressivement jusqu'à un point de cohésion, d'équilibre et d'intensité assez jouissifs. D'autant que tous étaient des improvisateurs très fins, et composaient leurs titres en grande partie spontanément.
On retrouve plus ou moins deux tendances dans ces compositions, la première est nettement pop, -titres courts chantés hyper-efficaces -, la seconde est plus âpre et débridée, résolument improvisée et immédiate, une musique vivante et en constante reconstruction, appuyée par une base rythmique infaillible - le jeu si précis, quasi-métronomique de Liebezeit à la batterie -, et par les nappes de clavier fantasques d'Irmin Schmidt.

Les deux titres proposés proviennent d'une première mouture du groupe (trois albums entre 68 et 70: Delay 68 -sessions qui ne seront publiées qu'en 81- Monster Movie, et Soundtracks), marquée par le style de Malcolm Mooney, chanteur noir-américain mentalement instable, qui (dixit Wiki) retournera aux Etats-Unis sur les conseils de son psychiatre, lequel était convaincu que la musique du groupe finirait par le rendre fou... Ce qui se ressent déjà dans ses parties vocales, paranoïdes, complètement habitées.

Can (Allemagne) Can6810
"The Thief" (Delay 68, 1968) // Ou encore une reprise par Radiohead, en 2000, pour les amateurs du groupe.
"You Doo Right" (Monster Movie, 1969)
"She Brings Rain" (Soundtracks, 1970)

Can (Allemagne) Can19610Can (Allemagne) Monste10Can (Allemagne) Can_so10

Nouveau chanteur, et nouvelles directions. Il s'agit de Damo Suzuki, chanteur de rues japonais rencontré à Munich en 71 à quelques heures d'un concert alors qu'il performait sur un trottoir, immédiatement recruté et mis à l'épreuve... (réussie). Le chant prend ici une dimension plus mystique, improvisé et halluciné, qu'il soit chanté dans un langage inintelligible, ou dans un anglais dont le sens échappera jusqu'aux membres mêmes du groupe... Suzuki chante la plupart du temps recoquevillé, ayant découvert que cela donnait une profondeur particulière à sa voix. Ce qui est interessant ici, c'est qu'il existe beaucoup de témoignages audio/vidéo (pirates ou officiellement publiés) de concerts de cette période, notamment regroupés autour d'un coffret aujourd'hui épuisé, la Can Box, qu'on peut cependant encore découvrir "atomiquement" grâce à un double dvd (concert: Cologne '72 + documentaire) et un double cd regroupant des performances échelonnées entre 71 et 77, pour la plupart des compositions spontanées inédites en studio, et sélectionnées par le guitariste Michael Karoli parmi tous les enregistrements audio 'pirates' dont le groupe disposait.
Cette trilogie: Tago Mago (1971) / Ege Bamyasi (1972) / Future Days (1973) est ordinairement considérée comme le pilier de leur œuvre, jusqu'à acquérir le statut de légende pour ce qui est de Tago Mago, d'une telle liberté, ouverture et puissance que beaucoup y ont vu une révolution. En ce qui me concerne, j'ai encore beaucoup de mal à intégrer cette densité et à m'y retrouver... Ege Bamyasi va lui plus subtilement composer entre les deux types de compositions, bien plus accessible, peut-être conventionnel mais équilibré, et encore loin de renier l'ambition du groupe. Là où le groupe entamera une reconception radicale, c'est avec Future Days, remobilisant son savoir faire vers une musique beaucoup plus apaisée, presque ambiante. On ne plane certes pas moins, mais sur une autre dimension, comme si la l'immédiateté physique et presque bestiale du groupe avait changé d'état, maintenant aérienne et diffuse.
Il faut voir aussi comment le groupe parvient peu à peu à une maîtrise du son (technique ou, dirais-je, individuelle et sensible) remarquablement fine. Les différentes interventions n'ont jamais sonné aussi délicatement, ni le son global si équilibré. Le groupe est d'ailleurs sur scène son propre ingénieur du son. Les performances de chaque musicien sont envoyées par des baffles individuelles placées derrière le groupe, et qui toutes diffusent rigoureusement le même son, brut et global. Plus de problème de balance, puisque chacun règle son niveau comme il l'entend, et un rendu entièrement massif et homogène.

Can (Allemagne) C1310
"Mushroom" (Tago Mago, 1971)
"One More Night" (Ege Bamyasi, 1972) - parce cette intro n'a pas d'âge... Et pour une idée de ce que le groupe donnait sur scène: "Spoon" (single qui fut un véritable hit, dans sa version "propre")
"Bel Air" (Future Days, 1973)

Can (Allemagne) Can_ta10Can (Allemagne) 12438010Can (Allemagne) Cover10

Et puis encore un dernier album dont je parlerai, Soon Over Babaluma, sorti en 1974. Damo Suzuki vient de quitter le groupe pour rejoindre les témoins de Jehovah, et le groupe doit immediatement trouver à rebondir, se reconstruire et repenser sa formule pour continuer à offrir quelque chose de propre et de neuf, sans se reposer sur le succès acquis ces dernières années pour proposer ce qu'il savent déjà très bien faire et qu'on attend d'eux. Plutôt que de partir à la recherche d'un nouveau chanteur, c'est Karoli qui investit la tâche, divisé désormais entre la guitare, le violon électrique qu'il avait commencé à introduire marginalement et qu'il place ici au premier plan; et enfin donc le chant. C'est un album qui partage les opinions, surtout à cause de ce que l'écriture tend à figer les morceaux et à les priver de l'énergie bouillonnante des débuts. Soon Over Babaluma s'inscrit directement dans le prolongement de Future Days par son ambiance feutrée, et ajoute à l'écriture un certain magnétisme, plus froid, plus linéaire, certainement déboussolant mais attirant et hypnotique dans ses meilleures manifestations. L'album a sans doute moins à apporter, mais je l'entends comme leur plus maîtrisé, peut-être leur plus beau, sans qu'il soit cependant celui vers lequel je revienne le plus volontiers...

Can (Allemagne) C3710
"Come Sta la Luna"
"Chain Reactions"

Can (Allemagne) Can_so11


Pour conclure, je ne pense pas m'engager énormément en affirmant que beaucoup de groupes doivent un lourd tribut à Can, qu'ils le revendiquent - je pense à Radiohead, Brian Eno, Joy Division comme tu le soupçonnais, Aériale, ou encore Bowie et les Talking Heads, jusqu'au Red Hot Chili Peppers, John Frusciante ayant même rendu un hommage public à Michael Karoli lorsque celui-ci est mort en 2001, pour remettre au groupe la plus grande distinction musicale allemande lors de la cérémonie des Echo Awards - ou non, je suis certain que la musique aurait une autre tête aujourd'hui.... clown


Dernière édition par Burlybunch le Lun 26 Oct 2009 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 17:33

Et puis autant profiter du matériel à portée sur internet pour vous faciliter l'accès au groupe

1/ Delay 68 (1968)
Can (Allemagne) Can19610
01 Butterfly
02 Pnoom
04 Thief
06 Uphill
07 Little Star of Bethlehem

2/ Monster Movie (1969)
Can (Allemagne) Monste10
01 Father Cannot Yell
02 Mary, Mary So Contrary
03 Outside My Door
04 You Doo Right

3/ Soundtracks (1970)
Can (Allemagne) Can_so10
01 Deadlock
02 Tango Whiskeyman
04 Don't Turn the Light on, Leave Me Alone
05 Soul Desert
06 Mother Sky // Partie 2
07 She Brings the Rain

clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 18:59

Burlybunch...,

merci pour cette splendide évocation d'un grand groupe!!! On était quand même content en Allemagne d'avoir aussi des contributions de cette qualité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 21:56

tom léo a écrit:
Burlybunch...,

merci pour cette splendide évocation d'un grand groupe!!! On était quand même content en Allemagne d'avoir aussi des contributions de cette qualité!
C'est certain qu'entre la musique électro et le krautrock, l'Allemagne des 70s n'a pas été loin de rivaliser avec la richesse musicale de la Grande-Bretagne. Malheureusement, ce sont là des réferences qui ne renvoient plus à grand chose aujourd'hui... J'ai eu l'occasion de recontrer un groupe de jeunes allemands cet été, et sur la dizaine de noms que j'ai pu leur citer, pas un ne leur été connu, ce qui me semble assez fou.

Concernant Can, un travail de ré-édition/remasterisation extrêmement fin a été accompli ces dernières années (c'est-à-dire la discographie entière du groupe ré-éditée en SACD stéréo) par le label du groupe (Spoon, à la tête duquel on trouve la femme de Schmidt) - l'occasion de (re)découvrir le groupe, et de s'apercevoir jusqu'à quel point ils ont pu voir loin... drunken


Dernière édition par Burlybunch le Mar 27 Oct 2009 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 22:08

Can je n'arrive pas à rentrer dedans (pouf pouf pouf... ). Le chant peut-être ou le fait que ça ressemble de trop près à des musique que je n'écoute pas (et ne connais pas beaucoup par la même occasion)... mystère Suspect

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeMar 27 Oct 2009 - 9:12

animal a écrit:
Can je n'arrive pas à rentrer dedans (pouf pouf pouf... ). Le chant peut-être ou le fait que ça ressemble de trop près à des musique que je n'écoute pas (et ne connais pas beaucoup par la même occasion)... mystère Suspect
Comme dirait Mary: "A Spoonful of sugar helps the medicine go down"... Murnau? jocolor
Blague à part, ça ne colle pas formidablement... Quelquechose comme ça me convainc un poil plus clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeMar 27 Oct 2009 - 11:13

Merci Burly pour cette présentation très complète de Can, groupe qui m'était totalement inconnu jusqu'à ce jour!

J'ai lu attentivemrent ton résumé, écouté les différents morceaux et retrouvé ce que tu résumes ici
Burlybunch a écrit:
Ce qui m'impressionne le plus chez eux, c'est leur leur habileté à mettre en place des thèmes mélodiques très simples, à les faire se répéter et à développer progressivement jusqu'à un point de cohésion, d'équilibre et d'intensité assez jouissifs.

C'est ce qui me plait dans les groupes que tu cites et qui ont suivi cette influence ( Joy Division, Sonic Youth, Talking Heads...mais j'ai trouvé du Pink Floyd aussi) avec une rythmique bien appuyée, constante et qui parfois monte en puissance, mais revient toujours marteler l'ensemble, tout en laissant libre cours à l'improvisation (un peu comme dans le jazz finalement)
J'aime beaucoup le principe, on finit par être complètement pris dans le truc, envoûté serait même le mot exact! Can (Allemagne) Icon_wink

Mes préférés restent 'You do right' Can (Allemagne) 68517
et 'One more night' (qui me rappelle 'She brings the rain')

PS: Qui chante dans 'Thief'? le type a une voix rocailleuse sortie des entrailles assez impressionnante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeMar 27 Oct 2009 - 11:36

C'est vrai qu'on retrouve cette façon de faire dans le Pink Floyd des débuts (les deux groupes ont émergé exactement en même temps).
Un coup d'oeil ici pour s'en assurer: "Astronomy Domine" (The Piper at the Gates of Dawn, 1967)

Pour "The Thief", il est chanté par Malcolm Mooney, c'est-à-dire le même chanteur que sur "You Doo Right". C'est d'ailleurs lui qu'on retouve sur tous les titres des deux premiers albums, et sur la moitié de ceux de Soundtracks, l'autre partie étant déjà assurée par Damo Suzuki (ce qui remet en question l'hypothèse d'une rencontre en 71, comme je l'ai dit plus haut). Un disque de transition, en somme, à l'instar du Saucerful of Secrets des Pink Floyd pour pousser le parallèle, sur lequel on retrouve les dernières interventions de Barrett, de moins en moins stable, et les premières de Gilmour, tout juste recruté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukiguni
Posteur en quête
Yukiguni

Messages : 64
Inscription le : 12/05/2013
Age : 31
Localisation : Salzbourg

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 13 Mai 2013 - 13:12

Un peu étonné de voir Can dans la section pop/rock mais peu importe, je suis content qu'il y ait un topic consacré à cet immense groupe. Je ne suis globalement pas super fan du mouvement Krautrock mais Can est une grande exception, je les vénère.
Bon tout a été bien présenté mais depuis le dernier post il y a du nouveau, et du lourd! Fin 2012 ils ont sorti un coffret de 3 CDs avec des inédits, the lost tapes. Ça couvre leur meilleure période, de 68 à 75 globalement (il y a 2 titres de 76 et 77). On peut écouter de longues improvisations comme on connaissait déjà, bien groovy et barrées, c'est du CAN, du très bon CAN.

Can (Allemagne) Can-The-Lost-Tapes-500

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitimeLun 13 Mai 2013 - 19:19

Yukiguni a écrit:
Un peu étonné de voir Can dans la section pop/rock mais peu importe, je suis content qu'il y ait un topic consacré à cet immense groupe. Je ne suis globalement pas super fan du mouvement Krautrock mais Can est une grande exception, je les vénère.
Bon tout a été bien présenté mais depuis le dernier post il y a du nouveau, et du lourd! Fin 2012 ils ont sorti un coffret de 3 CDs avec des inédits, the lost tapes. Ça couvre leur meilleure période, de 68 à 75 globalement (il y a 2 titres de 76 et 77). On peut écouter de longues improvisations comme on connaissait déjà, bien groovy et barrées, c'est du CAN, du très bon CAN.

Can (Allemagne) Can-The-Lost-Tapes-500


merci pour l'info (Tago Mago est un album qui tourne régulièrement en boucle à la maison !).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Can (Allemagne) Empty
MessageSujet: Re: Can (Allemagne)   Can (Allemagne) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Can (Allemagne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» au sujet de l'attentat commis en Allemagne...
» Camps de Buchenwald, Dora et ses kommandos
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Pop-Rock-
Sauter vers: