Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Michael Koryta

Aller en bas 
AuteurMessage
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 50
Localisation : Corse

Michael Koryta Empty
MessageSujet: Michael Koryta   Michael Koryta Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 14:06

Michael Koryta Koryta10


Citation :
Policier. Michael Koryta écrit des polars à la mécanique parfaite dans un style réjouissant.Ce jeune Américain a aussi été détective privé pour le compte d'avocats de la défense.
Michael Koryta est un jeune auteur américain surdoué de 26 ans. Ses histoires policières s'inscrivent dans la lignée des Connelly, Lehane et autres Pelecanos
La logique de la mécanique du récit se met en place à la force des ratures et à la faveur d'une discipline sans faille : 1 500 mots chaque jour avant d'aller, ainsi que le font les fauves aux mêmes heures, boire du vin, faire du sport et entretenir son sens de l'humour.

Il a fait ses débuts en librairie à 20 ans. Ces dernières années, alors qu'il était déjà publié et encensé, Michael Koryta était détective privé, soit enquêteur appointé par un avocat de la défense, une spécialité américaine. Son titre de gloire est d'avoir fait innocenter une femme condamnée à mort ! Perspicace et sympathique, son héros Lincoln Perry emprunte assez naturellement quelques-uns de ses talents.

Les livres de Koryta sont marqués par des valeurs chrétiennes comme la rédemption. Le rachat des erreurs du passé est souvent un fil conducteur dans ses romans qui mettent en scène des personnages riches de leur part d'ombre. L'enquêteur lui-même se découvre dans les criminels qui restent des humains. Attentif au monde, il partage son temps entre l'Indiana et la Floride.


(Source Ouest France.fr)




Commentaire de Chatperlipopette


Une tombe accueillante de Michael Koryta

Lincoln Perry est un ancien flic devenu détective privé: suite à un accrochage sérieux avec l'homme qui fut son rival, LP dut quitter la police. Alors qu'il s'occupe sans histoire de son agence, qu'il attend que son associé se remette de ses blessures, son ex-fiancée l'appelle pour lui demander de retrouver Matthew, le fils de son défunt mari. En effet, ce dernier, Alex Jefferson, a été retrouvé assassiné et laisse un héritage conséquent à son fils. Lincoln Perry ne sait pas encore qu'en acceptant d'aider son ex, il va s'embourber dans un chemin des plus douteux: il devient très vite le suspect numéro 1, d'autant que tout concorde à l'accuser malgré toutes ses dénégations!
Commence alors une dangereuse partie gendarme et voleur où la corruption, les mensonges et les dissimulations mènent la danse. Qui se cache derrière le tueur, ce boucher tortionnaire qui se repait de la longue souffrance de ses victimes? Quelle vengeance lui dicte ses actes cruels? De révélations en sordides mensonges, se déroule une enquête en eaux troubles dans lesquelles nagent les prédateurs manipulateurs et leurs poissons pilotes manipulés; eaux marécageuses où les détenteurs du pouvoir de l'argent n'ont que faire des vies des plus démunis qu'ils détruisent sans ciller.
"Une tombe accueillante" est un roman noir, un thriller rondement mené, au suspense bien construit, à l'écriture suffisamment efficace pour tenir en haleine le lecteur malgré les ficelles du genre rapidement décelées. La psychologie des personnages a juste ce qu'il faut de profondeur pour les rendre crédibles, cependant elle ne parvient pas à masquer le côté irritant du héros, privé au grand coeur, désabusé mais encore un peu idéaliste, jouant sur la corde usée des poncifs du genre. Bien entendu il y a le flic collant, celui qui ne voit pas que le héros est innocent et qui le charge dès qu'il le peut; bien sûr il y a l'ex qu'il n'a pas rayée de ses souvenirs et la future petite amie qui se cache derrière une bonne camaraderie; certes il y a l'associé à la fidélité indéfectible et au regard extérieur de la raison; il y a tous les ingrédients pour que la mayonnaise prenne mais, car il y a une réserve, le lecteur ressent comme une insatisfaction à l'issue de sa lecture....il passe un bon moment mais sans plus. J'aurai aimé un peu plus de chemins tortueux, de méchanceté, de personnalités cauteleuses et moins de stéréotypes. Même si la lecture du roman est fluide, s'écoule avec l'envie de savoir comment cela se termine, l'histoire est loin d'être aussi sombre que je ne l'espérais....le politiquement correct serait-il un peu trop de mise? Bref, Lincoln Perry est loin d'être un personnage à la hauteur d'un Harry Bosh ou d'un Philip Marlowe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 50
Localisation : Corse

Michael Koryta Empty
MessageSujet: Re: Michael Koryta   Michael Koryta Icon_minitimeJeu 22 Juil 2010 - 20:29

Je m'en doutais Chappy ! J'ai lu 80 pages d'une 'tombe accueillante' et franchemnt la sauce ne prend pas. On voit les ficelles, pas de l'histoire en elle-même mais les mécanismes d' écriture.: le premier paragraphe accrocheur, les tentatives d'humour, l'anti héros... cela me fait penser à un décalcomanie de livre policier. J'aime pas trop ça . Et quand je n'aime pas trop, j'ai du mal à continuer...
No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Michael Koryta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael Mann ou le Cinéma de la Solitude
» Le Havre. La Maison des arts du récit.
» à la recherche Lucien Tabury
» le 15 juillet
» Présentation Michael

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: