Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Dino Buzzati [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Ven 25 Avr 2008 - 23:00

J'ai Buzzati et le Désert des tartares dans ma PAL !
Kenaaavooo, tu sais déjà quel auteur nommer le mois prochain sourire
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Ven 25 Avr 2008 - 23:06

sentinelle a écrit:
J'ai Buzzati et le Désert des tartares dans ma PAL !
Kenaaavooo, tu sais déjà quel auteur nommer le mois prochain sourire
innocent je n'entends pas les gens qui parlent de drôles de choses au Café Littéraire et vont rapporter les nouvelles jusqu'au bar sourire

Dino Buzzati - je vais sortir le livre que j'ai de lui quelque part de mes caisses et vous l'offrir.. je ne suis pas arrivé à entrer dans son monde... Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Sam 26 Avr 2008 - 10:15

kenavo a écrit:


Dino Buzzati - je vais sortir le livre que j'ai de lui quelque part de mes caisses et vous l'offrir.. je ne suis pas arrivé à entrer dans son monde... Wink

Pas possible... Shocked

Même dans le Désert des tartares ? surpris

Tu l'as lu il y a combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Sam 26 Avr 2008 - 14:51

Cachemire a écrit:
kenavo a écrit:


Dino Buzzati - je vais sortir le livre que j'ai de lui quelque part de mes caisses et vous l'offrir.. je ne suis pas arrivé à entrer dans son monde... Wink

Pas possible... Shocked

Même dans le Désert des tartares ? surpris

Tu l'as lu il y a combien de temps ?
Very Happy Aie.. j'ai failli faire un choc à notre pauvre Cachemire Wink
J'avoue que je ne sais même plus le nom du livre - mais ce n'était pas celui que tu cites (j'adore tout ce qu'il y a comme sujet avec désert - donc je le saurais encore!) - mais je dois dire - c'était sûrement à cause de moi -le bon livre au mauvais moment - donc je lui donnerait certainement encore une chance (et d'ailleurs j'ai même pas terminé l'autre livre dans le temps.. je ne peut donc en fait pas juger après.. 150 pages Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Dino Buzzati   Sam 26 Avr 2008 - 15:28

J'ai lu Le Désert des tartares, et c'est un bon livre, mais sur le thème de
"l'attente des barbares", j'ai préféré -à l'époque en tout cas- Le rivage
des Syrtes de Gracq et Sur les falaises de marbre de Ernst Junger...

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 17 Juil 2008 - 21:44

Citation :
Au volant

Ceci au contraire est un phénomène assez fréquent. En plein jour, il suffit de s'arrêter le long d'une avenue très fréquentée et d'observer les automobilistes qui passent à grande vitesse. Presque toutes les voitures n'ont à bord qu'une seule personne. Et de toute façon, la présence humaine semble limitée à qui conduit; s'il y a d'autres personnes, on ne les distingue pas. Et les personnes au volant, hommes et femmes, regardent fixement devant eux, et certains ont un tic nerveux qui leur crispe les lèvres. Et voici qu'à l'improviste vous vous apercevez avec stupeur que pour conduire tant de voitures différentes, continue à passer la même personne, homme encore jeune, femme encore jeune, absolument anonyme et figée, avec la même expression atone et presque égarée. Deux trois secondes. Et puis de nouveau vous distinguez l'adolescent, le chauffeur de taxi, le chauffeur de maître, le commis-voyageur et ainsi de suite. Pendant un très bref espace de temps, nos semblables, plongés dans leur frénésie de mouvement, se transforment en automates rigoureusement interchangeables, qui n'appartiennent plus à ce monde. C'est une sensation assez horrible. Je l'ai éprouvée souvent.

toujours dans Les nuits difficiles et ce n'est qu'une parcelle de nouvelle... deux, trois peut être quatre de ces nouvelles une fois de temps en temps, un rythme différent pour le livre, et le rythme des nouvelles... le jeu agréable des échos et des répétitions, le jeu de l'auteur sur le rythme des pensées d'un quotidien qui se retrouve mélangé d'irréel. Mélange des pensées et des habitudes du lecteur. Le flot commun est interrompu et le lecteur est laissé échoué ailleurs, un instant. Après reprendront sa vie et ses lectures plus conventionnelles, bonnes ou exceptionnelles... ces nouvelles qui attendent sont d'un autre monde, un monde voisin de celui du sommeil et des rêves dans lequel l'intellect n'est plus le maitre.

Il y a un génie observateur, ingénieux et joueur qui nous fait tourner les pages. Deux, trois peut être quatre de ces nouvelles de temps en temps. Pourrai-je retrouver un même plaisir, autrement ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
avatar

Messages : 3254
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 24 Juil 2008 - 16:03


Je me réjouis de commencer mon Les nuits difficiles de Mr Dino (scomme ça que j'ai le droit de l'appeler on m'a dit)

...

La petite image pour Animal



Après tous les extraits et les donnages d'envie de lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 58
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 24 Juil 2008 - 17:16

bix229 a écrit:
J'ai lu Le Désert des tartares, et c'est un bon livre, mais sur le thème de
"l'attente des barbares", j'ai préféré -à l'époque en tout cas- Le rivage
des Syrtes de Gracq et Sur les falaises de marbre de Ernst Junger...

colibri
Comme toi Bix, j'ai préféré le livre de Gracq à celui de Buzzati mais quand même, Le désert des Tartares est incontournable pour moi.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 7 Aoû 2008 - 20:48

Sophie a écrit:
Je n'ai lu que Le K et j'ai peiné, vraiment.

Certaines nouvelles m'ont un peu accrochée mais la plupart ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable, à part que, souvent, je les ai trouvées bien longues et compliquées pour pas grand chose.

Dino Buzzati est mon auteur de chevet dont j'ai dû lire les trois quarts des livres.Je me propose de revenir régulièrement défendre sa cause et notamment ses nouvelles.Quant au Désert il se défend très bien tout seul.Je voudrais déjà dire à Sophie que beaucoup de ses textes courts sont... courts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:47

Cela va bien plus loin que les barbares…en fait l’attente, et ce que cela génère, est beaucoup plus important que ce que l’on attend. Le Désert des tartares nous montre l’aspect négatif de l’espoir… attentif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:51

ça ça me donne envie de lire. drogué aux nouvelles en plus. les mots magiques pour la curiosité !

(merci dit un petit gars qui se méfie volontiers de l'espoir)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Dim 17 Aoû 2008 - 21:08

Pour ceux qui se croiraient réfractaires à Dino je voudrais proposer l'une de ses nouvelles les plus étonnantes et particulièrement représentatives des climats buzzatiens.S'ils veulent n'en lire qu'une,alors celle-ci me paraît d'une grande richesse malgré sa brièveté,8 pages.Dans le recueil Panique à la Scala elle s'intitule Le tyran malade.
Il s'agit en fait d'un molosse qui répand la terreur dans son quartier.Buzzati nous décrit son combat de trop,ou tout au moins le début de sa fin.Entre béton,beaucoup et verdure,peu,le chien livre bataille une fois de plus.Et une fois de plus il sera le plus fort.Mais voilà...ce n'est pas comme d'habitude car il a peiné,très fort,avant de terrasser le chien-loup et les roquets parasites.Certes Tronk est encore vainqueur mais ses rivaux vaincus ont flairé chez lui une faiblesse,pire,des relents de maladie.Tout l'art de Buzzati éclate dans ces descriptions de l'instant où tout va,peut-être,sûrement,basculer..Lisez cette chute.A propos quelqu'un a parlé ici de chutes à la truelle.Mais la truelle est un bien bel outil pour l'artisan.

Citation :
"Tronk!Tronk!" appelle le professeur.Mais,pour la première fois le chien ne répond pas.Son coeur bat et tressaille encore.Pâle,de cette terrible pâleur qui s'empare des chiens dont on persiste à croire pourtant qu'ils ne peuvent jamais pâlir,il regarde là-bas,en direction de la forêt vierge d'où sortent pour venir le rejoindre,lugubres,les rhinocéros de la nuit.

Je tiens Buzzati pour immense et pas seulement à cause d'un certain désert.Tous les personnages de Buzzati me semblent être un peu mes frères.Et ça ne s'arrange pas avec les années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Dim 17 Aoû 2008 - 22:13

Je confirme, cette nouvelle est excellente miammiam …dans le genre tout fort deviendra faible ; il sera souvent le premier à s’en apercevoir mais trop tard, juste avant la curée…l’armure qui commence à se fissurer, le muscle qui s’amoindrit, le cerveau qui oublie. Une ode à l’humilité, la vraie pas celle qu’on affiche volontiers. Rolling Eyes

Et puis - bon je sais que l’on vous sert souvent cet argument mais il se trouve que pour Buzzati c’est vrai - ce qui paraît de prime abord simple, mal dégrossi et primaire devient, si l’on prend un peu de temps pour y réfléchir, une ouverture sur d’autres horizons …parfois, sous le simple regard attentif du lecteur, la truelle se transforme alors en violon… Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Dim 17 Aoû 2008 - 22:23

(la nouvelle du croquemitaine aussi, dans les Nuits difficiles !)

danse...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   Ven 22 Aoû 2008 - 23:34

Je viens de terminer "Un amour", un très beau roman. Il ne pouvait que plaire à Monilet Very Happy

je reviendrai faire le commentaire dès que j'aurai un moment.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dino Buzzati [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dino Buzzati [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: