Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Joyce Carol Oates

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48, 49, 50  Suivant
AuteurMessage
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyVen 14 Nov 2014 - 12:48

Je vois en tout cas une presse unanime sur ce livre.

Quand on pense qu'elle n'a pas le Nobel... honte
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyVen 14 Nov 2014 - 13:30

tina a écrit:


Comment présente t-elle Jack London ?


Un homme alcoolique, amateur de bonne chère. Amateur de femmes. Autoritaire, ne supportant pas d'être contredit. Aimant être adulé, entouré d'admirateurs ébahis. Emporté, violent.
Un homme sauvage, brut !
Et au talent immense.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMer 19 Nov 2014 - 16:51

Petite Soeur, mon amour

J´ai pris énormément de plaisir à lire ce pavé de JCO qui, par son écriture limpide mais nullement passe-partout, se lit très vite. Comme d’habitude elle nous entraine dans des histoires pas faciles que l’on vit de l’intérieur, grâce à elle. Elle ne ménage pas, qui ne doit pas être ménagé dans cette histoire. C'est-à-dire les parents, dont elle a pris le parti de rendre coupable d’une attitude qui nous horrifie, mélange de manque de prise de responsabilité et d’égocentrisme sur fond de neurose, que l’argent n’arrange pas. JCO ne nous laisse pas souffler du début jusqu’à la fin, quand elle brosse tout au long de son livre, la vie de cette famille. Le père cadre supérieur, agressif, charismatique, la mère un peu pathétique, racoleuse, névrosée, qui fera tout pour vivre ses ambitions à travers sa fille. Et les enfants, le petit garçon qui racontera tout et qu’ils détruiront à force de ne vivre que pour eux-mêmes, sans parler de la petite fille, qui s’éteindra sans avoir connu de joie. Elle fait le portrait de cette Amérique qui vit dans des banlieues où les enfants ne jouent plus dehors et sont surmédicalisés pour remplacer le vide parental et où l’argent fait se plier même ceux dont on attendrait qu’ils aient une éthique sans faille . ça fait peur....

Et voici une liste partielle des diagnostics qu’ils lui accolèrent :
Hyperactivité et trouble anxieux/ trouble analo-narcissique/ trouble obsessionnel compulsif/ dyslexie (chronique progressive)/ TDA + PEI/ TAAC/ amnésie/ Hyperamnésie/ anorexie/ agnosie/ anosagnosie/ aphasie/ analgésie/ TAAC + catatonie (intermittente)/ TSA/ TDP/ Bipolaire + « personnalité borderline »/ écholalie/ apotropaïsme/ TSA + trouble agressif infantile/ TMP + « douleurs fantômes »/ hébéphrénie/ algolagnie/ paranoïa + TSS (trouble du spectre schizoïde)/ hystérie/ anaclisie/ hyperdépendance + trouble régressifs/ trouble agressif infantile/ trouble d’asperger…et d’autres encore !
Pour chacun de ces troubles, une ordonnance dont j’ai déjà mentionné certains des éléments dans ce document où les détails/ faits « finement observés » grouillent comme des vers sur un cadavre en décomposition.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyJeu 20 Nov 2014 - 11:41

pia a écrit:
Petite Soeur, mon amour

J´ai pris énormément de plaisir à lire ce pavé de JCO qui, par son écriture limpide mais nullement passe-partout, se lit très vite.

C'est l'un de mes préférés parmi ceux que j'ai lus de JCO.


Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyJeu 20 Nov 2014 - 13:20

Merci pour ton commentaire Pia, il est dans ma PAL depuis longtemps, je vais le remonter.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyJeu 20 Nov 2014 - 15:14

coline a écrit:
pia a écrit:
Petite Soeur, mon amour

J´ai pris énormément de plaisir à lire ce pavé de JCO qui, par son écriture limpide mais nullement passe-partout, se lit très vite.

C'est l'un de mes préférés parmi ceux que j'ai lus de JCO.



Toujours pas lu celui-ci... Embarassed

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyJeu 20 Nov 2014 - 19:48

Bonne lecture Epi quand tu le liras. Je suis comme Coline, jusque là c’est un de mes préféré. Pas encore Harelde ? D’autres priorités ou le sujet qui te plaisait moins que d’autres ?

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyJeu 20 Nov 2014 - 21:22

pia a écrit:
Bonne lecture Epi quand tu le liras. Je suis comme Coline, jusque là c’est un de mes préféré. Pas encore Harelde ? D’autres priorités ou le sujet qui te plaisait moins que d’autres ?

Toujours un autre bouquin qui s'impose et qui me contraint à repousser ma lecture de ce livre dont j'entends tant parler... jypeurien

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyDim 21 Juin 2015 - 13:43

Qui aurait lu: Maudits paru en 2013.?? l'histoire se passe en 1905, juste 50 ans après la guerre de Sécession

C'est effrayant au regard de l'actualité à Charleston / USA




Revenir en haut Aller en bas
http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMar 23 Juin 2015 - 8:42

MartineR a écrit:
Qui aurait lu:  Maudits paru en 2013.?? l'histoire se passe en 1905, juste 50 ans après la guerre de Sécession

C'est effrayant au regard de l'actualité à Charleston / USA





Moi !
Commentaire en page 46.
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMar 23 Juin 2015 - 10:53

Merci Harelde ! Je vais mettre à jour le premier message du fil !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Pointvirgule
Espoir postal
Pointvirgule

Messages : 30
Inscription le : 22/06/2015
Localisation : l'union

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMar 23 Juin 2015 - 11:23

c'est bien que vous parliez de cet auteur !
je l'ai découverte avec Les chutes - roman dense mais qui m'a fait de suite adhérer à son univers
j'ai poursuivi avec Blonde - j'ai trouvé ce livre magistral
le dernier en date : Mudwoman qui ne m'a pas déçu loin de là.

Ce que j'apprécie chez elle c'est la densité des portraits psychologiques de ses personnages, la mise en évidence de leurs tourments et de la noirceur de leur âme pour beaucoup d'entre eux, mais tout cela reste empreint d'une profonde humanité.

Lecture difficile de premier abord quand on découvre cet auteur, mais qu'on n'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMar 23 Juin 2015 - 19:53

Harelde a écrit:
MartineR a écrit:
Qui aurait lu:  Maudits paru en 2013.?? l'histoire se passe en 1905, juste 50 ans après la guerre de Sécession

C'est effrayant au regard de l'actualité à Charleston / USA





Moi !
Commentaire en page 46.
bonjour

Ce livre est passionnant mais le coté gothique j'ai des difficultés.. jemetate .par contre je te rejoins le coté historique et l'analyse de la société qu'elle distille est très fine & actuelle, j'en suis au 3/4 du pavé.....je n'arrive pas à le quitter
Revenir en haut Aller en bas
http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMer 24 Juin 2015 - 0:16

Pointvirgule a écrit:

Ce que j'apprécie chez elle c'est la densité des portraits psychologiques de ses personnages, la mise en évidence de leurs tourments et de la noirceur de leur âme pour beaucoup d'entre eux, mais tout cela reste empreint d'une profonde humanité.
Je partage ton ressenti. Elle habite ses personnages corps et âme. Quand je la lis je ressens physiquement ce qui anime chacun d'entre eux. Elle est unique dans ce registre et à ce degré d'incarnation. On est en eux, dans leur esprit et dans leur corps. C'est grisant.

3 parutions à la rentrée:
Cher époux
Terres arides
Carthage

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 EmptyMer 24 Juin 2015 - 8:16

Bonne nouvelle!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joyce Carol Oates - Page 47 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 47 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Carol Oates
Revenir en haut 
Page 47 sur 50Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48, 49, 50  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: