Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sarah Hall

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Ven 12 Fév 2010 - 18:07

En fait j'avais bien envie d'acheter 'How to paint a Dead Man' quand il a été shortlisté pour le booker, c'était celui qui me tentait le plus, et puis, comme d'habitude, j'ai voulu commencer par le commencement et j'ai donc acheté une oeuvre antérieure de Sarah Hall 'The Carhullan Army', mais Comment Peindre Un Homme Mort reste dans mes carnets, et j'attends vos commentaires avec impatience.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Sam 13 Fév 2010 - 7:56


Comment peindre un homme mort
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans les années soixante, en Ombrie, un vieux peintre rassemble les souvenirs de sa vie tandis qu'il continue de peindre son motif favori : des bouteilles. Peu de temps après, une jeune fille aveugle à qui il a enseigné le dessin s'efforce de s'acclimater au monde désormais invisible qui l'entoure. Trente ans plus tard, Peter Caldicutt, qui avait entretenu une correspondance avec le vieux maître, est lui-même devenu un peintre paysagiste réputé. Quelque temps après, à Londres, sa fille Susan peine à surmonter la douleur causée parla mort de son frère jumeau et s'attelle difficilement au montage d'une exposition consacrée aux maîtres européens du XXe siècle. Entrecroisant habilement les trajectoires de ces quatre personnages. Sarah Hall livre une réflexion brillante et féroce sur l'art et la place qu'il occupe dans nos vies.

Je reprends deux citations de Domreader – la première se trouve dans sa présentation de Sarah Hall :
Domreader a écrit:
J'ai mis quelques photos car ses récits sont souvent situés et même ancrés dans ce superbe terroir qui a donné quelques écrivains célèbres.
Une partie des quatre de ce roman, se situe dans cette région.. et elle est vraiment douée pour décrire des paysages.. on la sent ‘à la maison’
De même comme la partie à Londres.. elle a entretemps dû ‘adopter’ cette ville, en tout cas elle lui donne des touches bien sympa

Et puis il y a ceci dans le commentaire de Domreader à propos d’un autre livre :
Domreader a écrit:
Je dirais donc pas mal du tout pour ce roman assez compact
Je pense que je vais aussi aboutir à ce résultat pour son dernier roman.
C’est bien écrit, c’est intéressant, il y a des parties sublimes (en dehors des paysages, elle va fort avec l’odorat et le toucher (surtout dans la partie d’Annette), elle arrive à créer des personnages d’exception, comme Peter, qui est vraiment top, elle en a du talent pour les scènes de sexe, ..) mais il y a quelque chose qui manque.. ou disons plutôt qui est de trop – elle donne trop de réflexions à ses personnages, les quatre parties sont pleins de pensées, idées, introspections.. peut être si elle va faire moins, cela va faire plus un tout.

Pas le chef d’œuvre de l’année, mais une très bonne lecture et je ne ressors pas déçue de cette lecture et après Le Michel-Ange électrique, je pense qu’elle a fait des progressions. Je suis prête à suivre cette auteure.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 58
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Dim 14 Fév 2010 - 21:01

Bon alors j'ai bien noté les quelques petites réserves mais je le mets dans mon petit panier Very Happy

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Dim 14 Fév 2010 - 21:05

Epi a écrit:
Bon alors j'ai bien noté les quelques petites réserves mais je le mets dans mon petit panier Very Happy
si tu ne connais pas l'auteur, je dirais que c'est tout à fait une bonne lecture pour faire connaissance..
et comme on le sait si bien, chacun peut lire un livre d'une manière tout à fait différent.. donc.. je te souhaite une bonne découverte Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Mar 12 Mar 2013 - 10:24

/
The beautiful indifference / La belle indifférence
Citation :
4e de couverture
« Sept histoires habilement composées, précises, sensuelles, nourries d'adrénaline, traversées par une sensation de violence sans cesse latente. » Helen Simpson, The Guardian
« Ces histoires nous prennent toujours au dépourvu, contrariant les attentes dramatiques les plus évidentes... et en deviennent ainsi d'autant plus dramatiques. Cette prose est magnifique. » The Times
« Les prouesses de l'écriture de Sarah Hall, déjà justement célébrées par le passé, sont d'autant plus perceptibles au fil de ce recueil. Elle évoque les lieux, les paysages, avec talent et sensualité... Les changements de narration d'une histoire à l'autre sont aussi maîtrisés que saisissants. » Jodie Mullish, The Telegraph
« Sarah Hall est une artiste au talent aussi considérable que concis. Chaque histoire est un bijou. Ainsi rassemblées, elles constituent un recueil au pouvoir extraordinairement sensuel. » The Sunday Times

C’est assez étonnant de voir un auteur se mettre à écrire des nouvelles après avoir publié plusieurs romans. En principe je ne connais que le chemin inverse.
Mais n’importe son processus, Sarah Hall réussi aussi dans cette courte forme.

En quelques phrases elle arrive à installer une situation, une atmosphère, un paysage, une personne… de là on a envie de la suivre, savoir ce qui va suivre.
C’est souvent dérangeant, par moment incertain, mais le tout est très bien écrit et on passe un très bon moment avec elle.

Auteur à suivre.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Dim 30 Oct 2016 - 9:18

La frontière du loup





Sans parler de grand livre, j'ai pris plaisir à lire La frontière du loup, malgré quelques incohérences psychologiques, et une fin séduisante mais rocambolesque.
C'est sans doute en partie dû à  ce thème fascinant , à  la fois fou et raisonnable, de la réintroduction du loup dans des territoires qu'il a abandonnés. Mais aussi au style très personnel , concentré et étudié, mêlant action et lenteur, qui donne une vie extraordinaire à ces paysages de la Combrie (région anglaise frontalière de l'Écosse), à leur évolution au fil des saisons, et de leur puissante emprise sur les personnages. On  y découvre aussi un personnage de femme indépendante à qui la mort de sa mère, l'enfant qui naît, le retour pays natal permettent  de passer le cap d'une existence plus partagée.
À tous les niveaux : le territoire, l'espèce lupine, la société des humains, épanouissement de l'individu, il est question de la complexe frontière entre le sauvage et l'  apprivoisé


Dernière édition par topocl le Lun 31 Oct 2016 - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Dim 30 Oct 2016 - 9:47

avec "l'espèce lupine" le loup perd de sa sauvagerie pour se changer en fleur, je ne connaissais pas ce terme. Je renote le nom de cette auteure, que kenavo m'avait déjà conseillée pour son livre Le Michel-Ange électrique, que je n'ai jamais trouvé...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Sarah Hall   Dim 30 Oct 2016 - 13:52

dès qu'on parle du loup........................je prends (c'est dans ma tablette)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah Hall   Lun 31 Oct 2016 - 16:07

ça donne envie..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah Hall   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah Hall
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Elle s'appelait Sarah ......de TAtiana de Rosnay
» Sarah From Miami!
» bon anniversaire a Sarah
» J'ai pensé à Sarah...
» *****Le monde de Sarah Kay*****

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: