Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Adila Katia [Algérie]

Aller en bas 
AuteurMessage
moinonplus
Envolée postale
moinonplus

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 28

Adila Katia [Algérie]  Empty
MessageSujet: Adila Katia [Algérie]    Adila Katia [Algérie]  Icon_minitimeVen 13 Nov 2009 - 20:13

Pas grand-chose à dire sur l’écrivaine, qui n’est pas encore fort connue dans le monde littéraire. Et pourtant, j’ose ouvrir ce fil, et parler d’elle, car je suis persuadée que sa plume réserve à ses futurs lecteurs bien des secrets. Elle a du talent, son style est simple, ses idées ne sont pas compliquées, ce qu’il lui manque c’est d’ériger son nom parmi les grands…

Adila Katia est une collaboratrice dans le journal quotidien d’Alger, Liberté, où elle anime une chronique à succès depuis 1993. Ainsi en me rendant il y a trois ans à la capitale; j’ai eu l’immense plaisir de lire ses chroniques pendant une période de quinze jours. Et c’était une nostalgie de ne pas connaître la fin de son récit en rentrant chez moi. Je me suis rappelée de son nom, et je me disais que tôt ou tard elle finira par publier ses histoires. Alors vous imaginez ma joie, en découvrant ces jours ci ses deux ouvrages à la librairie, publiés aux éditions Alpha 2009. Ah oui, c’était comme si elle m’offrait une deuxième opportunité pour rêver avec elle, donc je n’hésitai pas à me les procurer : A l’ombre de tes yeux ; Le souffle du bonheur. Les seuls qu’elle ait publiés jusqu’à aujourd’hui ; en plus de quelques contes et nouvelles.
Livres qui ne dépassent pas les 110 pages, intrigue simple, langue fluide, vocabulaire se rapportant à la vie de familiale ; on remarque qu’Adila Katia a tendance à mettre en valeur, et comme idée principale, le cadre de la famille. Je n’oserai appeler son histoire un roman, car bien que la fiction existe, il manquerait d’autres éléments :
- La longueur.
- Manque de réflexion politique et sociale.
- La description n’apparaît presque pas.
- La psychologie du personnage est faiblement traitée ;
Ça me rappelle les contes de Flaubert, pourtant concernant les sujets traités il n’y a aucune ressemblance. Ce qui m’a attiré chez elle, c’est bien son regard réaliste sur les coutumes et les mœurs, c’est par là qu’elle ouvre la voie à son récit, soit que ces dernières présentent un héritage culturel qui protègent la personne dont il est question dans l’histoire de toute dérivation, soit elles sont la cause de conflits, d’ignorance, de douleur…Donc c’est une sorte d’analyse naturaliste sur la vie algéroise dans son cadre cultuel, et j’ai beaucoup aimé sa manière de traiter le thème. Je crois que de telles perspectives peuvent donner naissance à de véritables romans qui intéresseraient plusieurs lecteurs. Cependant, ce que je lui reproche, c’est qu’elle évite les détails, elle passe d’une idée à l’autre sans transition, comme si elle racontait l’histoire à un enfant pour lequel elle a peur de l’embrouiller ; j’en étais déçu sur ce point !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Adila Katia [Algérie]  Empty
MessageSujet: Re: Adila Katia [Algérie]    Adila Katia [Algérie]  Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 14:46

Le vieil Homme et la belle d' Adila Katia est en vente à la Librairie des Beaux Arts, 28, rue Didouche Mourad, 16 OOO Alger.

Bientot en ligne...


Dernière édition par bix229 le Mar 26 Jan 2010 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moinonplus
Envolée postale
moinonplus

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 28

Adila Katia [Algérie]  Empty
MessageSujet: Re: Adila Katia [Algérie]    Adila Katia [Algérie]  Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 18:42

Ce n’est pas à Alger que j’ai trouvé les livres d’Adila Katia, mais à Oran ; en vente dans plusieurs librairies, parus dans les éditions Alpha, collection Sitelle 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moinonplus
Envolée postale
moinonplus

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 28

Adila Katia [Algérie]  Empty
MessageSujet: Re: Adila Katia [Algérie]    Adila Katia [Algérie]  Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 19:17

A L’ombre de tes yeux,

Le livre raconte l’histoire d’une jeune femme, qui ayant terminé ses études, et commencé son travail, se trouve dans une situation critique : Son responsable est un don juan sans scrupule ni moral. Attiré par son charme, il tente à ce qu’elle cède à son jeu de séduction. Cependant, la protagoniste, réservée et respectueuse, se montre d’une personnalité implacable. Face à cela, son chef ne désarme pas, passe au plan B : l’agressivité et les ruses démoniaques. Besma, qui menait une vie heureuse, et paisible au sein de sa famille, devient affligée au point où elle s’enferme dans son propre monde, là où l’angoisse hante son esprit, et lui ferme les portes devant tout contact avec les siens. Sa vie se trouve ainsi métamorphosée en un cauchemar dans lequel elle se débat nuit et jour, tenant d’une part à son travail, craignant d’une autre son supérieur. En effet, Besma connaît la pire des peines, et sombre dans les plus amères souffrances dans une situation où elle ne trouve guère d’échappatoire !

Il est clair que l’idée principale de l’histoire est le harcèlement moral et sexuel. Dans un style pur et sobre, l’auteur met en valeur le cadre de la famille, le respect des mœurs, et de la femme. Néanmoins, toujours, dans l’analyse du style, on remarque que la narration manque de vigueur, sinon comment expliquer ce passage d’une idée à l’autre sans transition ? Apparemment les dialogues font évoluer l’action ; mais n’y aurait-il pas de pause ? Malheureusement le récit est avare en description. A sa place les points de suspensions invitent souvent le lecteur à participer à l’univers de fiction par sa propre imagination. C’est là où la fiction défaille.
L’état d’âme des personnages, leurs idées et leurs sentiments n’existent que par quelques adjectifs. C’est leurs paroles prononcées, qui font connaître au lecteur où s’en vont leurs pensées. L’auteur nous invite à traiter avec lui d’un phénomène social qui ne manque pas d’importance, tout en étant séduit par le charme de l’histoire. A la fin, on comprend avec Besma qu’ « il est des rencontres qui nous minent et qui peuvent finir par nous briser »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Adila Katia [Algérie]  Empty
MessageSujet: Re: Adila Katia [Algérie]    Adila Katia [Algérie]  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Adila Katia [Algérie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: