Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Harry Wu Hongda

Aller en bas 
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 15 Nov 2009 - 21:54

Harry Wu Hongda Harry210

Harry Wu (de son nom chinois Wu Hongda), né le 8 février 1937 à Shanghai, a été envoyé le 27 avril 1960 dans un camp du laogai comme prisonnier, pour avoir critiqué l’invasion de la Hongrie par l’Union soviétique. Les membres de sa famille et ses amis ont été contraints à le dénoncer comme « contre-révolutionnaire ». Sa mère a refusé et s’est suicidée. Il est libéré en 1979 après dix-neuf ans de camps, six ans plus tard il émigre aux États-Unis et devient citoyen américain. Cependant les camps le hantent, en 1991 il décide alors d'y retourner afin de filmer clandestinement la réalité des camps de travaux forcés du régime communiste chinois.

Harry Wu prend à nouveau le risque de retourner en Chine en 1995, mais cette fois-ci il est arrêté à la frontière chinoise, gardé dans les geôles chinoises pendant soixante-six jours, condamné à quinze ans de camp, mais il est expulsé grâce aux pressions américaines. Harry Wu reste aujourd'hui un des seuls témoins de ces goulags chinois et veut que les laogai soient reconnus par la communauté internationale et classés au même titre que les goulags communistes ou les camps de concentration et camps d'extermination nazis pour leur extrême barbarie envers l'être humain. Harry Wu est le directeur de la Laogai Research Foundation, une fondation financée par la NED, une association créée par Ronald Reagan pour compléter les actions de la CIA .

Harry Wu a reçu le "Prix Liberté" de la "Fédération Hongroise Activistes pour la Liberté" en 1991. En 1994, il a reçu le "Prix Martin Ennals pour les Droits Humains" de la "Fondation Suisse Martin Ennals". En 1996, il a reçu la "Médaille de la Liberté" de la "Fondation Allemande pour la Résistance de la Seconde Guerre Mondiale". Il a aussi été fait docteur honoris causa de l'Université de St. Louis et de l'Université Américaine de Paris en 1996.

Bibliographie
Le goulag chinois (Dagorno, 1966),
Vents amers (Bleu de Chine, 1994),
Retour au laogai (Belfond, 1996), qui relate principalement son arrestation de 1995 en chine jusqu'à sa libération.
Danse pas avec la Chine (Indigène, 2000)
(copié chez wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Vents amers   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 15 Nov 2009 - 22:20

Vents amers

C’est un vrai livre-témoignage de Harry Wu Hongda sur ce qui est résumé en haut en quelques lignes…: sa naissance au sein d’une famille bien placée à Shanghai en 1937 qui ne lui laissait voir que par un filtre une réalité longtemps ignorée : la souffrance du peuple simple et pauvre, quelques rues plus loin, dans des quartiers jamais visités. L’arrivée au pouvoir de Mao et ses changements dans la famille et la société sont racontée d’une manière sobre, et aussi en avouant les illusions, les rêves qui allaient de pair au début. L’auteur ne cache pas une première fascination. Puis, un moment donné, c’est une affaire « stupide » qui va le conduire en prison, au camp, les redoutés Laogai chinois qui n’avaient rien, mais vraiment rien à envier au Goulag soviétique, ni certains camps de sinistres mémoires. Il va passer 19 ans dans différents camps, frôlant la mort par épuisement et faim. Il ne nous épargne pas les cotés les plus durs de ce système concentrationnaire et devient par son engagement inlassable d’en parler un « Soljénitsyne » chinois. Il est absolument miraculeux que cet homme garde une certaine simplicité et ne se laisse pas remplir par une simple amertume. Un moment donné, au milieu de la nuit des camps, il a vécu une invitation au devoir de survivre pour rendre témoignage. C’est ce qu’il a fait !

Je fus très impressionné par ce livre. Pas que j’ignorais les horreurs des camps en Chine, mais de lire un tel récit nous met aux frontières humaines. Les expériences de l’humiliation par d’autres et par l’épuisement complet et les pressions de s’autocritiquer poussent aux limites pour redevenir « animal ». Il y avait très peu de lumière…, juste de temps en temps paraissent quelques prisonniers (pas des anges) ou même gardes qui se gardent des traces d’humanité. Et l’auteur, je le mets un peu dans la compagnie des gens comme Primo Levi…

Pour celui qui veut avoir un document clé sur la Chine, probablement un livre incontournable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 15 Nov 2009 - 22:22

Ici un bel article sur ce livre chez "Bleu de Chine":
http://www.bleudechine.fr/index.php?page=fiche&collection=Bleu%20de%20Chine&titre=6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeLun 16 Nov 2009 - 0:15

Ce livre m'évoque celui de la pianiste virtuose Zhu Xiao-Mei : La rivière et son secret(Des camps de Mao à Jean-Sébastien Bach,
le destin d'une femme d'exception)
Il n'a pas une grande valeur littéraire mais c'est un témoignage passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeLun 16 Nov 2009 - 21:58

Ce type de camps Pierre Schoendoerffer en parle dans Là-haut, c'en est même une des clés. Sans chercher à déterminer entre vécu et recueilli ça dérange.

Citation :
Les expériences de l’humiliation par d’autres et par l’épuisement complet et les pressions de s’autocritiquer poussent aux limites pour redevenir « animal ».

ce que tu dis me fais aussi penser au Grain de sable de Luciano Bolis, où on dépasse les limites. ça fait référence à des états, des gouffres ... on ne veut pas connaître.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeMar 17 Nov 2009 - 9:18

animal a écrit:

Citation :
Les expériences de l’humiliation par d’autres et par l’épuisement complet et les pressions de s’autocritiquer poussent aux limites pour redevenir « animal ».

ce que tu dis me fais aussi penser au Grain de sable de Luciano Bolis, où on dépasse les limites. ça fait référence à des états, des gouffres ... on ne veut pas connaître.

Oui, on souhaite jamais connaitre de telles expériences, jamais être mis aux limites de notre propre humanité et dignité. Qui pourrait dire de soi-même qu'on "aurait tenu bon"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 16:17

merci Tom Léo pour ce lien ... Mais en regardant sur un site "bien connu", impossible de trouver Vents Amers ...
Ni même de trouver des ouvrages traduits en français ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Invité
Invité



Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 16:29

Mais si Grandgousier, il suffit de taper Harry Wu. Le livre Vents amers est épuisé chez bleu de chine, mais tu peux trouver chez Belfond, du même auteur Retour au Laogai : La vérité sur les camps de la mort dans la Chine d'aujourd'hui 

Merci Tom leo pour ton commentaire. J'avais repéré Vents amers à la bibliothèque, je vais l'emprunter prochainement. 
Comme quoi, cela vaut la peine de faire remonter de "vieux" fils !
Revenir en haut Aller en bas
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 16:33

Invité a écrit:
Mais si Grandgousier, il suffit de taper Harry Wu. Le livre Vents amers est épuisé chez bleu de chine, mais tu peux trouver chez Belfond, du même auteur Retour au Laogai : La vérité sur les camps de la mort dans la Chine d'aujourd'hui 

Merci Tom leo pour ton commentaire. J'avais repéré Vents amers à la bibliothèque, je vais l'emprunter prochainement. 
Comme quoi, cela vaut la peine de faire remonter de "vieux" fils !
Merci à notre spécialiste en littérature asiatique de venir à notre secours ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 1 Sep 2013 - 13:52

Un texte qui m'interpelle après la lecture du Primo Levi. Mais manifestement difficile à trouver...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeDim 1 Sep 2013 - 15:57

Marko a écrit:
Un texte qui m'interpelle après la lecture du Primo Levi. Mais manifestement difficile à trouver...
Oui, il est indisponible...
Heureusement, pour les Parisiens du moins, il est disponible en bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeLun 2 Sep 2013 - 19:47

Je trouve fort dommage que ce livre ne soit plus disponible. Sa lecture fut pour moi aussi marquante que celle de Primo Levi.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitimeLun 2 Sep 2013 - 19:59

Il y en a 3 sur un site, mais hélas ici, ils n'envoient pas les livres d'occasion.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Harry Wu Hongda Empty
MessageSujet: Re: Harry Wu Hongda   Harry Wu Hongda Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Wu Hongda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1st Lieutenant Harry F Welsh
» Barilla
» -> à propos du monde magique.
» GINNY WEASLEY| " Tu es vraiment bete ou tu le fait expret ? "
» -> until the verry end (harry)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: