Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jayne Anne Phillips

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeVen 20 Nov 2009 - 0:51

Jayne Anne Phillips Philli10

Jayne Anne Phillips est née en 1952 en Virginie Occidentale. Elle vit à Boston. Elle a publié son premier recueil de nouvelles, "Black Tickets", en 1979 à l'âge de 26 ans. Il fut récompensé par le Prix Sue Kaufman. Nadine Gordimer l'a qualifiée, à cette occasion, du meilleur auteur de nouvelles depuis Eudora Welty. Depuis, "Black Tickets" est devenu un classique du genre. En 1984, elle publie son premier roman, Machine Dreams, salué par le "New York Times" comme le meilleur livre de l'année. "Shelter", son second roman, publié en 1994, fut sélectionné parmi les meilleurs livres de l'année par "Publisher Weekly". Jayne Anne Phillips a enseigné à Harvard, Williams College ainsi qu'à Boston University

( sources:site de son éditeur français Christian Bourgois)

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeVen 20 Nov 2009 - 1:08

Jayne Anne Phillips 10290-10


Lark et Termite
traduit de l'anglais ( Etats-Unis) par Marc Amfreville
Christian Bourgois



Presse unanime et sélection finale pour le National Book Award 2009 ,finalement attribué à Colum McCaan .

Roman à plusieurs voix, celles de Lark, l’alouette, la jeune fille qui est le personnage central de ce roman, dont la voix ravit et rassure son demi-frère, Termite, autiste ,hydrocéphale, qui ne comprend le monde que par bruits et perceptions diverses . Nonie, la tante de ces enfants, à laquelle ils ont été successivement confiés par leur mère, sa sœur Lola. Robert Leavitt, le père de Termite ,dont le récit se situe neuf ans jour pour jour avant que ne commence le récit des enfants, soldat US chargé  de convoyer des civils en Corée, et qui a agonisé trois jour dans le tunnel de No Gun Ri ( le roman est dédié à un petit garçon, Cho, né et mort dans le tunnel de No Gun Ri en juillet 1950.)
Et enfin, tout à la fin, Lola elle-même, Lola qui ne voulait que le bien des autres, Lola qui n’est plus là.

Il est vrai que ce procédé littéraire de roman polyphonique devient assez courant,peut être un peu trop, et peut lasser. Ce que l’on remarque plus particulièrement dans celui-là,c’est la qualité de la construction, tout fonctionne en écho, les mêmes thèmes se retrouvent à neuf ans d’intervalle,tunnels, ponts, musique, eau et inondations et bien d’autres. Il y a bien sûr des voix que je préfère , les pages coréennes sont les plus fortes, alors que celles retraçant la pensée de Termite ,qui retranscrit dans son langage tout ce qu’il perçoit,une sorte de flux de conscience collectif, peut être un peu plus maladroites à mon goût.

Il n’empêche que c’est un beau roman ,très riche,avec de très beaux personnages,qu’on ne peut qu’aimer , et un roman qui ,malgré la détresse de certains moments dans la vie de ces personnages, ne se complait jamais dans le désespoir. Bien au contraire, comme le dit la critique de Chronikart,
Citation :
« C'est ce qu'il y a de meilleur en chacun de ses personnages qui permet à l'histoire d'avancer, »

En exergue:

Parce que aucune bataille ne se gagne jamais. Elles ne sont même jamais livrées. Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa propre folie et son désespoir, et la victoire n'est qu'une illusion des philosophes et des idiots.

William Faulkner
Le Bruit et la Fureur

La critique de Chronicart



ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeLun 7 Mar 2011 - 22:28

Lark et Termite

Tout comme Marie, j'ai été séduit par l'écriture de Jayne Anne Phillips, malgré des réticences initiales vis à vis de la construction du récit. Mais loin de relever du dispositif mécanique, ce roman à plusieurs voix trouve une tonalité extrêmement riche et délicate, qui permet de s'attacher aux protagonistes. Les phrases vivent grâce au lien qui les unit, et c'est ainsi que peu à peu des sensibilités se rejoignent, jusqu'à offrir une conclusion intense, dans son ampleur et sa cohérence.
Lark et Termite cherche en permanence à faire remonter des souvenirs à la surface, à retrouver un équilibre perdu...et au-delà de cette complicité, belle et foudroyante, entre la soeur et le frère, Jayne Anne Phillips transcende la sensation d'un manque pour célébrer l'obstination de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeMar 8 Mar 2011 - 8:34

Tout comme pour Lorrie Moore, j'ai découvert Jayne Anne Philips début de mes 20 ans.. il me faudrait retenter avec elle.. et ce que vous en dites de ce livre, j'ai bien envie d'y jeter un oeil Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeLun 16 Mar 2015 - 15:25

C' est Marie qui avait attiré mon attention sur ce livre Lark et Termite.
Une belle découverte riche en poésie et en sensibilité.

Alice Munro a écrit :

"Ce roman est taillé comme un diamant, avec la meme authenticité vive des éclairs de lumière."

Junot Diaz :

"C' est un livre extraordinairement lumineux. Une surprenante prouesse de l' imagination."

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeSam 4 Juin 2016 - 13:48


Quoi ?!

Personne n'a lu Tous les vivants : le crime de Quiet Dell ?

(Ou alors c'est planqué en policier ?)

Bref.

Excellent gros roman qui part d'une histoire vraie : un meurtre dégueulasse d'une veuve et de ses 3 super cool gosses dans l'Amérique du Nord des années 1930.
(C'est très triste ce passage là, mais délicatement bien écrit).

Pour un autre taser, le roman début avec le même pitch que La Nuit du chasseur (inconnu au bataillon)

Ecriture détaillée, complexe sans être ampoulée, même si les années 30 pousserait l'auteur à en rajouter quelques couches.
On est tout bien plongé dans les années 30, on visualise les maisons, l'ambiance électrique autour du meurtre, son hyper médiatisation et tout les pataquès.

Mention spéciale pour le personnage de Emily Thornhill, la journaliste qui couvre l'affaire et qui va enquêter comme une vraie, avec son pote photographe et homo qui est délicieux.

Y'a même un peu de cul pour ceux et celles qui veulent s'encanailler.

Et pour conclure avec le meilleur avis pertinent qu'il soit : C'est Trop Bien !

...

Okay.
Y'a juste un bémol pour les 2-3 chapitres avec le point de vue d'Annabel. C'est relou et ça n'apporte rien.
Mais bon, ça représente quoi, 60 pages en tout ? Sur un pavé de 600 ?
Ca va quoi.


_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitimeSam 4 Juin 2016 - 16:04

Alors tu aimeras Lark et Termite qui m' avait secoué avec ce mélange de violence et de sensibilité extreme tel que l' a décrit Marie.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jayne Anne Phillips Empty
MessageSujet: Re: Jayne Anne Phillips   Jayne Anne Phillips Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jayne Anne Phillips
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Anne !!!
» Aux éducatrices de Beauport,Ange-Gardien,Ste-Anne et environ
» sur l'air de Mexico ( blâmez Anne...)
» Fécamp - DEHIN DHEM D'HEIM DHEN
» Villequier asc. (H)enouf dit marais jean x Leple(a)y Magdeleine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: