Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pour vous, que signifie un texte littéraire ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
moinonplus
Envolée postale
avatar

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Lun 10 Mai 2010 - 20:52

Citation :
Je ne veux pas que la Littérature soit réservée à une élite, mais je ne veux pas non plus que l'on tire tout vers le bas, que l'on simplifie...Non, pitié, pas la Littérature!...J'aime faire durer la délectation à savourer un beau langage...


Tout à fait d’accord, comme toi, j’aime voir une certaine rigueur respectée, j’apprécie une certaine esthétique formelle, sinon où s’en ira le livre ? Et que pourra t-on alors exiger de lui ?

Certes, tous ces nouveaux styles d’écritures émergeants contribuent à élargir l’espace de la littérature, mais d’un autre côté y en a ceux qui la dévalorisent, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moinonplus
Envolée postale
avatar

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Lun 10 Mai 2010 - 20:58

Je pense que dans ce cas là, on peut très bien prendre l’exemple du livre Entre les murs , de François Begaudeau, un style qu’on pourrait appeler une écriture par images, qui joue sur les effets et les impressions palpables, avec une écriture « parler jeunes » , une narration qui est tout le temps en mouvement, et n’use pas de description. Certes, on a le regard du narrateur, un regard subjectif, un regard sans commentaire, qui accentue l’effet de la visibilité.


(C'est pour répondre à ta question Camille) content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mar 24 Mar 2015 - 21:39

J'ai pour ma part l'impression qu'aujourd'hui Littérature rime avec rébarbatif, les gens lisent surtout pour ne pas se prendre la tête, comme on regarde un film, un simple divertissement, alors romans oui, mais qui ne soient pas trop chiants!

Pas évident au final de définir "texte littéraire", sans paraître pédant, et rejetant une très grande partie de ce qui se vend aujourd'hui dans les librairies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mar 24 Mar 2015 - 22:58

Je ne suis pas certaine que ce soit être pédant, Arturo.

Je suis persuadée que les personnes qui lisent Musso, Lévy, et autres auteurs de détente, sont parfaitement conscients de ne pas lire de la littérature avec un grand L, mais au contraire des ouvrages qui n'ont d'autre ambition que la détente.

Après, effectivement, la Littérature est trop souvent associée dans l'imaginaire à des classiques jugés rébarbatifs, et c'est fort dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mar 24 Mar 2015 - 23:29

Je ne pense pas que ce soit une question d'époque, mais de personne. Il me semble que le préjugé sur la littérature, ou bien sur une littérature plus "intellectuelle" a toujours existé ou a au moins plusieurs siècles d'ancienneté. Un type de cinéma ou de musique peut souffrir des mêmes préjugés pour certaines personnes. Concevoir une distinction a priori entre une littérature qui n'est faite que pour la distraction et l'autre pour réfléchir, voir pour "se prendre la tête". Je m'avance peut-être, mais je pense que personne n'aime les choses imbitables, à condition qu'il existe des oeuvres qui le soient absolument. Tout dépend de notre manière de recevoir, de comprendre, sans hiérarchiser. La littérature désignée comme "intellectuelle" peut parfois se trouver snobée pour cette raison qu'on rejette la littérature "prise de tête". Evidemment, la dimension du plaisir dans la lecture existe potentiellement pour tout type de littérature. Je ne fais pas de différence théorique (en dehors des différences objectives, la langue, l'époque...) entre la littérature de Dostoïevski et celle de Marc Lévy, entre celle de Jules Verne et celle de Pullman ou George R. R. Martin, c'est toujours de la littérature, la différence sera dans mon appréciation personnelle. Je conçois la littérature comme un jeu, dont on réinvente les règles à chaque expériences ; mais il y a des jeux qui ne m'amusent pas. En principe je ne rejette aucun type de littérature, et toutes ces étiquettes, ces "genres" me semblent artificiels. La littérature ne procède pas pour moi d'exclusivité, mais d'extension.

Du reste, je pense pas qu'il soit très bien de se forcer à s'intéresser à la littérature, ni à celle que j'aime, ni à celle qui serait censé distraire, ni à celle qui serait censé édifier... Non ce qui est toujours pénible c'est cette posture de snobisme, qu'on juge une littérature prise de tête, ou qu'on n'en juge une autre (à priori toujours) pour les concierges.

La notion de classique me semble aussi une belle escroquerie (la notion, pas les oeuvres qu'on met dedans - il m'arrive pourtant d'utiliser ce terme, mais pour être compris) tant parce qu'elle complètement floue, qu'elle met dans le même panier une quantité d'auteurs très différents les uns des autres. Pourquoi ne pas s'en tenir à des catégorisations plus précises (pas le genre, mais par exemple, l'époque ou la langue), que celle un peu fourre-tout de classiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 9:28

Dans l'absolu, je suis entièrement d'accord avec ton raisonnement Dreep, et c'est comme ça que ça devrait fonctionner. Tout devrait être littérature. Pourtant... Que tu le veuilles ou non, dans le langage commun, si quelqu'un me demande ce que je lis, et que je réponds: "de la littérature", il va penser à un certain genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 12:43

ArturoBandini a écrit:
J'ai pour ma part l'impression qu'aujourd'hui Littérature rime avec rébarbatif, les gens lisent surtout pour ne pas se prendre la tête, comme on regarde un film, un simple divertissement, alors romans oui, mais qui ne soient pas trop chiants!

Pas évident au final de définir "texte littéraire", sans paraître pédant, et rejetant une très grande partie de ce qui se vend aujourd'hui dans les librairies.

Je te rejoins une nouvelle fois Arturo et suis encore tentée de répondre sur ce fil alors que je me suis déjà pas mal exprimée... content

Je vais tenir une fois de plus mon discours qui pourra paraître élitiste mais je l’assume de mieux en mieux, en militante de la cause littéraire. Parce que toute cette sur-production que l’on qualifie de « littéraire » et qui n’en est pas s’étale très largement, très visiblement (dans les gondoles des supermarchés ou sur les tables mêmes des librairies) au détriment d’une création véritablement littéraire qui existe bien mais qui n’est pas mise en évidence, et donc, semble confidentielle, voire inexistante, ou réservée à une élite.
C’est juste qu’elle n’est pas proposée à tous avec les mêmes grands moyens publicitaires! Si on lui donnait la même chance, je ne pense pas qu’elle atteindrait tout le monde, mais tout au moins un plus grand nombre de lecteurs.

Je disais donc  (il y a déjà longtemps!):

Citation :
J'associe Littérature à richesse et précision du vocabulaire, perfection de la syntaxe, singularité d'une écriture...Tout cela au service d'un propos qui intéresse, touche, fait réfléchir, happe son lecteur.

Que la littérature se rapproche du cinéma...Moi je veux bien...Mais que les romans ne ressemblent pas seulement à de futurs scénarios! Où il n'y a plus ni descriptions ni portraits . Où le style disparaît pour laisser primer l'action de manière que l'on dit "efficace". Et dans un vocabulaire prévu à l'avance pour être abordé par le plus grand nombre.

On ne se pose pas la question à propos des vins: il y a les très bons et ceux de moindre qualité.
Tous sont faits pour passer un agréable moment. Néanmoins question connaissance,  exigence, et questions moyens aussi et surtout, on ne boira pas la même chose.
En Littérature c’est pareil, lire est fait pour passer un agréable moment. Mais au niveau des moyens c’est le même prix une bouse commerciale éditée et une œuvre littéraire !…Oui, l’œuvre est au même prix que la bouse !…Elle est même gratuite en médiathèque. Donc ce n’est plus qu’une question d’exigence du meilleur de la part du lecteur.

L’expression opposée à cela est  « Ne pas se prendre la tête ».
C’est une expression que j’exècre  (je l’entends sans arrêt, à propos du cinéma, des livres, du théâtre, etc…) puisqu’elle ne conduit qu’à la facilité.
Mais aller vers le beau cela ne prend pas la tête! Cela demande tout au plus un petit effort d'attention supplémentaire, peut-être,  mais qui peut conduire jusqu'au ravissement, à l'admiration, à un certain bonheur à échapper au vulgaire ambiant, à une élévation de la pensée, à une immense ouverture.

Or c’est à la facilité, celle qui rapporte commercialement, que l’on donne tous les moyens aujourd’hui. Ce qui me met en rage car l’Art, sous toutes ses formes, n’a rien à voir avec la facilité. La Littérature est un Art! Les auteurs médiatisés ne sont pas tous, loin de là, des écrivains.
Et c'est toute cette profusion indifférenciée de "livres" (c'est le même objet, au même prix) qui nous fera perdre de vue la littérature.

Vous l'aurez compris, mon désir n'est pas que la Littérature soit réservée à une élite, seulement qu'elle soit visible, donnée, accessible,  au plus grand nombre. Qu'on ne tire pas tout vers le bas , ou vers le formatage commercial et le matraquage sous prétexte de vendre, sacrifiant ainsi le meilleur.

Quand on pense aux succès des ventes de livres ces derniers mois, cela fait froid dans le dos...Trierweiler, Zemour...et maintenant Marc Lavoine!
Mais qui a-t-on invité sur les plateaux télés, dans les journaux, ou sur les émissions de radio?
Bonjour "le ravissement, l'admiration, le bonheur à échapper au vulgaire ambiant, l' élévation de la pensée, et l'immense ouverture"!

Au fait...avez-vous entendu parler du dernier roman d'Emmanuelle Pagano, Ligne et Fils?
Non?...Ou presque pas...C'est dommage!...C'est un petit chef d'oeuvre de Littérature... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 13:01

Bon tu as TOUT dit Coline .bravo

Ma position est EXACTEMENT la même , ce qui ne te surprend certainement pas .
J'ajouterais aussi que dans une société consumériste comme la nôtre , le goût de l'effort se perd . Et je trouve dommage , on en perd une certaine jouissance .
Cela me rappelle une discussion sur un autre fil ....Le plaisir de la lecture , pour moi , se trouve aussi dans cette démarche d'effort  . A contrario ,   je peux aussi me régaler avec un polar facile ...

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 13:21

Oui, que certains auteurs méconnus aient la même presse que d'autres, c'est une belle idée. Je ne vois cependant pas de quels livres et auteurs vous voulez parler. Bon, c'est en dehors de la discussion hein, c'est pas un argument mais une remarque personnelle ; pour ma part j'aime que certains livres que j'aime beaucoup restent dans la confidentialité. Je n'aimerais pas que tout le monde les lise et fasse de de leur auteur leur égérie, ou bien qu'ils sur-interprètent.

Par contre vous (églantine et coline) semblez voir la littérature comme une valeur, ce qui tendrais à l'exclusivité. Ou bien j'ai du mal à vous comprendre. Je ne dis pas que vous êtes concernées, mais les autres pendants de cette conception c'est qu'une vision, un goût de la littérature serait confiné à un phénomène social ou alors, considérant dans l'absolu certains livres comme des chefs d'oeuvres, leur incarnant des figures d'autorité qu'on ne peut plus discuter. (Ce qui est parfois le cas dans certains cercles avec les classiques, comme quoi Voltaire et Hugo ne peuvent pas être de mauvais écrivains...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 13:30

églantine a écrit:
Bon tu as TOUT dit Coline .bravo

Ma position est EXACTEMENT la même , ce qui ne te surprend certainement pas .
J'ajouterais aussi que dans une société consumériste comme la nôtre , le goût de l'effort se perd . Et je trouve dommage , on en perd une certaine jouissance .

Figure-toi que lorsque j'écrivais tout à l'heure, je faisais un parallèle mentalement entre la Littérature et gravir des pentes de montagne ...D'en bas on n'aura jamais la même vue, même si on la trouve déjà belle. On aura déjà un plaisir. Mais la vue d'en haut , exceptionnelle, se mérite (seulement dans ce cas il est aussi question parfois de pouvoir le faire ou pas, physiquement).

J'insiste, à propos de la Littérature, je ne veux pas qu'elle soit réservée à une élite (et à des lecteurs qui auraient en plus conscience d'appartenir à une élite!), je souhaiterais qu'elle soit exposée, comme tous les autres "livres", avec les mêmes moyens, aux yeux de tous, que les medias et libraires lui fassent le même écho...alors les lecteurs auraient le choix. content



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 13:37

...Oui mais... quelle littérature devrait être exposée avec les mêmes moyens ? Celle que tu aimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 13:48

C'est bizarre parce qu'en vous lisant je me faisais la réflexion que quand un texte est "trop littéraire" (j'entends trop dans le recherche stylistique, poétique etc...), s'il y a une histoire à suivre, et bien je la perds de vue, je n'arrive pas à m'attacher aux personnages, à croire en ce qu'ils vivent (presque de manière physique, je dirais... alors qu'à l'inverse, j'arrive facilement à croire à des histoires de science-fiction, de fantastique etc...), parce que mon attention est détournée finalement.
En gros, trop de forme me fait perdre le fond... Je croire que je préfère quand un style est fluide mais simple, que quand on voit que l'auteur est dans la recherche littéraire en soi. jemetate
ça m'avait fait un peu ça quand j'avais lu Taromancie (de ?... ) : je l'avais continué parce que par principe je voulais aller au bout et qu'au fond c'était intéressant (enfin, comme il partait du Tarot de Marseille, forcément ça m'intéressait), mais autant je me souviens de l'ovni littéraire que c'était, autant je suis incapable de vous résumer l'histoire et de vous donner le nom des personnages principaux (je ne sais même plus s'ils en ont en fait).
Bon, il y a des bouquins qui réussissent le tour de force de vous plonger dans un univers avec le style qui va avec (je pense à la Horde du Contrevent), mais ce n'est pas le cas de tous. Sans compter qu'il y a des univers dans lesquels on a plus envie d'aller que d'autres... (au fond un livre c'est comme un voyage : je n'irais pas là où je n'ai aucune envie d'aller, même si on me propose un hôtel 5 étoiles... Cool ).

Je suppose que c'est un peu comme la mode et haute-couture... c'est très joli sur un podium en tant qu'objet d'art, mais à porter, je suis moins sûre... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 14:02

Dreep a écrit:
Oui, que certains auteurs méconnus aient la même presse que d'autres, c'est une belle idée. Je ne vois cependant pas de quels livres et auteurs vous voulez parler.

J'ai un peu ma petite idée sur le sujet mais je n'aurai tout de même pas la prétention de dresser des listes...C'est tellement personnel en plus!... content

Je te donne juste un exemple, ou le reprends plutôt:
Je parlais tout à l'heure d'Emmanuelle Pagano...Dans une très chouette librairie de Montreuil j'ai trouvé un exemplaire (avec l'aide de la libraire parce que le livre n'était pas mis en évidence) de son dernier roman paru en janvier: Ligne et Fils. Je l'ai eu parce que je savais ce que je voulais. Personne ne serait tombé dessus par hasard. Et pourtant, encore une fois, c'était une super librairie.
Je n'incrimine pas le libraire, il doit y avoir beaucoup plus de clients pour lui demander Marc Lavoine (bien visible, en tas sur la table) et il faut bien qu'il vive. Mais c'est parce qu'en amont de ces demandes, il y aura eu combien d'émissions pour accueillir Marc Lavoine (il parait qu'il écrit plutôt pas mal d'ailleurs)? C'est le système  tout entier qui laisse peu de place à la véritable "création" littéraire.


Citation :


Bon, c'est en dehors de la discussion hein, c'est pas un argument mais une remarque personnelle ; pour ma part j'aime que certains livres que j'aime beaucoup restent dans la confidentialité. Je n'aimerais pas que tout le monde les lise et fasse de de leur auteur leur égérie, ou bien qu'ils sur-interprètent.

Héhé...jalouse!  Laughing

Citation :
Par contre vous (églantine et coline) semblez voir la littérature comme une valeur, ce qui tendrais à l'exclusivité. Ou bien j'ai du mal à vous comprendre. Je ne dis pas que vous êtes concernées, mais les autres pendants de cette conception c'est qu'une vision, un goût de la littérature serait confiné à un phénomène social ou alors, considérant dans l'absolu certains livres comme des chefs d'oeuvres, leur incarnant des figures d'autorité qu'on ne peut plus discuter. (Ce qui est parfois le cas dans certains cercles avec les classiques, comme quoi Voltaire et Hugo ne peuvent pas être de mauvais écrivains...)

Je ne suis pas certaine non plus de bien comprendre ce que tu veux dire: exclusivité, phénomène social... Pour les classiques , je ne crois pas qu'on puisse discuter de leur appartenance à la Littérature .
Ce qui ne veut pas dire que l'on va devoir tous en aimer la lecture.

Ce que j'essaie de dire c'est ce qui se passe aujourd'hui: aujourd'hui même des écrivains "créent", et leur création ne trouve pas sa place, ou pas assez vite sa place, ou pas assez sa place sur les tables des libraires (où tout est plus visible que dans les rayons, surtout si on fait de bonnes piles imposantes). Et c'est juste une conséquence  de la médiatisation, non de la valeur littéraire de l'ouvrage.
Que  soient données aux oeuvres littéraires les mêmes chances dans les médias pour trouver ensuite leur public dans les librairies!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 14:10

Dreep a écrit:
...Oui mais... quelle littérature devrait être exposée avec les mêmes moyens ? Celle que tu aimes ?

Eh bien quand je rentre (parfois, parce que je privilégie mon libraire indépendant qui habite à une heure de route de chez moi) au Centre culturel Leclerc de ma ville avec une liste de cinq envies d'achats et que pas un de mes souhaits ne s'y trouve, je me dis, oui, que je voudrais bien qu'il y ait un peu de place... aussi... pour la Littérature que j'aime!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   Mer 25 Mar 2015 - 14:13

En même temps, les livres que tu cites ne sont pas des fictions, et je suppose que ça joue dans le tirage... et aussi dans la comparaison que l'on peut faire avec une fiction littéraire "pure".
Je veux dire, celui de Trieveller joue sur le côté "voyons ce qu'il se passe dans la chambre à coucher du président"...
Celui de Marc Lavoine, ben c'est le côté "enfance d'une star" tout ça...
Etc...

Je ne crois pas qu'on puisse comparer des essais ou des biographies (même si ce n'est que du Closer relié...) à de la fiction, en terme de chiffre de vente et d'exposition, ça relève d'une démarche de lecteur différente. (d'ailleurs, dans les classements des ventes, ils sont séparés, ce n'est pas pour rien)
Pour ma part, quand je lis de la fiction, je n'ai pas la même démarche de lectrice que quand je lis un essai, ou autre "non-fiction".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour vous, que signifie un texte littéraire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour vous, que signifie un texte littéraire ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que signifie pour vous un gouvernement juste?
» Pour vous mesdames ?
» Fiches pratiques sur la propriété littéraire et artistique
» Guernesey... un succès littéraire.
» Création littéraire et poétique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Les goûts des parfumés-
Sauter vers: