Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Harlan Coben

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 10:49

Harlan Coben Harlan10

Source: Editions Belfond

Citation :
Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants. Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a travaillé dans l'industrie du voyage avant de se consacrer à l'écriture.
Depuis ses débuts en 1995, la critique n'a cessé de l'acclamer. Il est notamment le premier auteur à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux Etats-Unis.

Le premier de ses romans traduit en France, Ne le dis à personne (Belfond, 2002) – prix du polar des lectrices de Elle en 2003 et adapté avec succès au cinéma par Guillaume Canet en 2006 – a obtenu d'emblée un énorme succès auprès du public et de la critique. Succès confirmé avec : Disparu à jamais (2003), Une chance de trop (2004), Juste un regard (2005), Innocent (2006), Promets-moi (2007) et Dans les bois (2008).


Bibliogrpahie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans hors série

1990 Play Dead, Sans un adieu, Belfond, 2010
1991 Miracle Cure, Remède mortel, Belfond, 2011 ; Pages 3
2001 Tell No One, Ne le dis à personne , Belfond, 2002 ; Pages 1, 3
2002 Gone for Good, Disparu à jamais, Belfond, 2003
2003 No Second Chance, Une chance de trop, Belfond, 2004
2004 Just One Look, Juste un regard, Belfond, 2005 ;
2005 The Innocent, Innocent, Belfond, 2006 Pages 3
2007 The Woods, Dans les bois, Belfond, 2008 ;
2008 Hold Tight, Sans un mot, Belfond, 2009 ;
2010 Caught, Faute de preuves, France Loisirs, 2010 Pages 3
2012 Stay Close, Ne t'éloigne pas, France Loisirs, 2012

Série Myron Bolitar

1995 Deal Breaker, Rupture de contrat, Fleuve Noir, 2003
1996 Drop Sho, Balle de match, Fleuve Noir, 2004
1996 Fade Away, Faux rebond, Fleuve Noir, 2005
1997 Back Spin, Du sang sur le green, Fleuve Noir, 2006
1998 One False Move, Temps mort, Fleuve Noir, 2007 Pages 1
1999 The Final Detail, Mauvaise base, Fleuve Noir, 2008
2000 Darkest Fear, Peur noire, Fleuve Noir, 2009
2006 Promise Me, Promets-moi, Belfond, 2007 Pages 3
2009 Long Lost, Sans laisser d'adresse, Belfond, 2010
2011 Live Wire, Sous haute tension, France Loisirs, 2011;

Série Mickey Bolitar

2011 Shelter, À découvert, Fleuve Noir, 2012
2012 Seconds Away

Citation :
mise à jour le 27/08/2012, page 3


Dernière édition par Chatperlipopette le Sam 5 Déc 2009 - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 11:04

Temps mort


J'ai beaucoup entendu parler d'Harlan Coben, en bien et en moins bien d'ailleurs. Je ne souhaitais pas lire "Ne le dis à personne" parce que j'ai vu le film lors de sa sortie, aussi ai-je choisi "Temps mort" opus d'une série dont l'action se situe dans les milieux sportifs.
C'est l'histoire de Myron Bolitar, un agent sportif au grand coeur, d'une naïveté en amour sans borne, aux allures de tendron sentimental cachant une détermination à toute épreuve: il faut dire qu'il fut une étoile montante du basket, lui petit blanc perdu parmi les noirs, dont la trajectoire fut stoppée par une vilaine blessure. Son meilleur ami, Win, est un étrange personnage richissime, requin en affaire, doté d'un humour corrosif et pétri de violence, éduqué qu'il fut à la mode des services secrets. Bref, un duo de choc pour une affaire aux apparences tranquilles: il faut servir de baby sitter à une jeune prodige, noire, du basket féminin, Brenda Slaughter, qui a oublié d'être laide et contrefaite. Elle a reçu des menaces de mort et, en cette veille de match crucial pour le lancement d'une ligue de basket féminin, il est souhaitable que rien de fâcheux ne lui arrive.
De fil en aiguille, Myron se retrouve à rechercher la raison de la fuite puis de la disparition de la mère de Brenda, départ coïncidant avec une affaire trouble datant de vingt ans, celle du décès de l'épouse d'Arthur Bradford, héritier d'une famille influente de Livingstone et homme politique. Myron remue une boue que beaucoup souhaitaient oublier, aussi est-il confronté aux sbires des uns et des autres: les découvertes macabres viennent troubler les bonnes familles, des squelettes bien cachés dans les placards ressurgissent de manière inopportune, les faiblesses de la police montrent qu'il y a eu des enquêtes étouffées, des témoignages tus. La vérité sera étonnante, troublante et cruelle, donnant un goût amer à la peine de Myron.
Que dire sur ce polar sinon qu'il m'a ennuyée jusqu'aux cinquante dernières pages! Je n'ai rien trouvé de transcendant à l'écriture ni à l'intrigue, les traits d'humour tombaient à plat (était-ce du à mon manque de culture sportive et de vie de vestiaires?Ou à une mauvaise traduction?), la mise en place des éléments de l'enquête laborieuse, les considérations sociétales un peu trop rapides (que voulez-vous, j'aime bien les éléments explicatifs dans les polars).
Une lecture décevante: je m'attendais à plus machiavélisme dans la construction de l'histoire (j'avais adoré "Ne le dis à personne"!!). Certes, un des personnages cache bien son jeu et surprend mais le tout n'est pas vraiment bien amené. Une impression d'écriture bâclée....dommage. Une question m'est venue à l'esprit, après avoir lu la bibliographie impressionnante de l'auteur: publier à un rythme d'enfer (1 roman presque tous les 6 mois) ne nuit-il pas à la qualité de l'écriture, de la construction de l'intrigue et à l'inspiration? J'ai eu la désagréable sensation de lire un roman écrit dans un moule, le contenant ne change pas, seuls quelques changements d'ingrédients pour avoir une impression de nouveauté....mais cela n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 14:04

Chatperlipopette a écrit:
J'ai eu la désagréable sensation de lire un roman écrit dans un moule, le contenant ne change pas, seuls quelques changements d'ingrédients pour avoir une impression de nouveauté....mais cela n'engage que moi.
oui
J'ai dû en lire 3, peut-être 4 et c'est toujours la même chose, même schéma, rien de vraiment surprenant. J'ai laissé tomber mais ça peut faire passer un moment quand on a envie d'une lecture très légère.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nancy
Posteur en quête
Nancy

Messages : 53
Inscription le : 28/11/2009
Age : 25
Localisation : Bordeaux - France

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 14:46

Harlan Coben et "Ne le dis à personne", c'était une réussite. J'ai franchement apprécié l'intrigue, le développement de l'histoire assez original, la chute, ainsi que l'écriture, qui est plutôt bonne.
Ce qui est venu après m'a complétement déçue. Pour dire, des livres comme "disparu à jamais", je les trouve insipides au possible, sans valeur, et je les ai abandonné en cours de lecture (ce qui est assez rare chez moi).

Je trouve dommage que Harlan Coben se soit laissé enfermé dans son rôle "d'écrivain à succès", et qu'il ne passe pas plus de temps sur ses livres. Je pense que ceux-ci serait de vrais réussites s'il c'était le cas.
Là, c'est à peine une lecture de vacances potable. Et encore, je reste très gentille et indulgente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 22:01

Nancy a écrit:
Je trouve dommage que Harlan Coben se soit laissé enfermé dans son rôle "d'écrivain à succès", et qu'il ne passe pas plus de temps sur ses livres. Je pense que ceux-ci serait de vrais réussites s'il c'était le cas.
Là, c'est à peine une lecture de vacances potable. Et encore, je reste très gentille et indulgente.
Son ambition (mais ça vaut pour d'autres écrivains) doit se cantonner à "vendre"... tant qu'il continuera à vendre, il ne se remettra pas en question.
Et il continuera, puisqu'il y a un lectorat à "habitude", qui lit un écrivain donné quoi qu'il arrive (moi avec Amélie Nothomb, mais je ne l'achète plus depuis pas mal d'années).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 23:40

Ceux que j'ai lus ( Ne le dis à personne, Juste un regard et plus récemment Dans les bois) j'ai beaucoup apprécié. C'est le type de thriller super efficace qu'on ne lâche pas avant la dernière page, ce qui est quand même le but premier de ce genre de roman. Certains diront que c'est fabriqué etc mais ça ne me dérange pas si je passe un bon moment.
Je n'en ai pas lu d'autres, mais on m'a dit également qu'il avait écrit des choses plus décevantes. Cela dit Dans les bois, paru en 2007, renoue vraiment avec ses premiers romans.
Revenir en haut Aller en bas
Polarber
Posteur en quête
Polarber

Messages : 63
Inscription le : 12/11/2009
Age : 42
Localisation : Belgique

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeJeu 3 Déc 2009 - 7:34

Il y a deux mois j'ai lu "Ne le dis à personne".
J'ai trouvé le polar léger mais efficace et amusant, à condition d'être dans un état d'esprit adapté (je rejoins les parfumés qui évoque une littérature de vacances). Avec une mention spéciale quand même pour les mutliples rebondissements du scénario.

Je dois reconnaître que je suis bon public par rapport à ce type de roman, et donc je n'oserais le recommander à tous sans réserve.

Par contre suite à la lecture de ce premier opus, j'ai voulu me procurer un autre Harlan Coben, et là les 4ème de couverture m'en ont dissuadé jusqu'à présent.
J'ai eu la ferme impression (qui se confirme en lisant les commentaires ci-dessus) qu'on avait utilisé la même marmite et les mêmes ingrédients pour me servir un plat dont je suppose le même goût.
Je m'y attelerai donc de nouveau lorsque j'aurai commencé à oublier la saveur du premier.


Dernière édition par Polarber le Jeu 3 Déc 2009 - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeJeu 3 Déc 2009 - 16:21

Chatperlipopette a écrit:
J'ai eu la désagréable sensation de lire un roman écrit dans un moule, le contenant ne change pas, seuls quelques changements d'ingrédients pour avoir une impression de nouveauté....

J'ai lu Ne le dis à personne et un autre roman de Coben dont j'ai oublié le titre. Et c'est un peu l'impression que j'ai eu. C'est suffisant pour une envie de lecture pas prise de tête mais il n'en reste pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluemarilyn
Envolée postale
Bluemarilyn

Messages : 121
Inscription le : 04/12/2009
Age : 31
Localisation : En Côte d'or, aux portes du Jura

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 15:29

Bonjour à tous, bonjour

J'ai lu, il y a quelques temps, Ne le dis à personne d'Harlan Coben sur les recommandations d'un ami. J'ai moyennement accroché, bien que le suspense soit au rendez-vous et le dénouement inatendu, quelques péripéties étaient prévisibles. Par ailleurs, j'ai regretté la psychologie (mis à part lorsque le héros croit reconnaître sa femme sur une bande vidéo) au profit de l'action... jypeurien

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 18:19

Bluemarilyn a écrit:
Bonjour à tous, bonjour
Bonjour à toi, Very Happy
ce serait gentil si tu te présentais un peu plus - ici <- click

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 21:16

Mais, Polarber, je suis aussi bon public d'ordinaire jypeurien mais pour ce roman je n'ai aps adhéré du tout.
nezumi a raison aussi mais je pense que "Temps mort" est loin d'être une réussite de l'auteur.
Si je suis allée jusqu'au bout de la lecture c'est parce que je ne suis pas encore prête à refermer un livre lorsqu'il m'ennuie....je devrais certainement aller au-delà de ce blocage.
Je note les titres de Nezumi pour une prochaine fois sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Polarber
Posteur en quête
Polarber

Messages : 63
Inscription le : 12/11/2009
Age : 42
Localisation : Belgique

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 8:51

Eh bien je vais faire comme toi Chatperlipopette, je vais suivre les traces de Nezumi et voir où cela me mènera ...

En effet je n'ai peut-être pas été subjugé, mais avec un peu de recul Ne le dis à personne était quand même une lecture divertissante, et j'ai envie d'avoir une deuxième impression de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 9:54

Il serait dommage de rester sur une mauvaise impression sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Livvy
Main aguerrie
Livvy

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 40
Localisation : Belgique

Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 17 Mar 2010 - 18:53

Je l'ai découvert également avec Ne le dis à personne, que j'ai apprécié.

J'ai lu quelques opus de Myron Bolitar, que je trouve divertissant, mais aussitôt lu, aussitôt oublié - il m'est d'ailleurs déjà arrivé de réemprunter le livre à la bibliothèque pour me rendre compte après trois lignes que je l'avais déjà lu (d'habitude, je lis le début en bibliothèque, justement pour éviter ce genre de mésaventure car lorsqu'on ne peut prendre que 7 livres à la fois, on choisit avec soin).

En bref : il n'orne aucune de mes étagères. Harlan Coben 861494
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
Invité
Invité



Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitimeMer 17 Mar 2010 - 19:08

Livvy a écrit:
mais aussitôt lu, aussitôt oublié

C'est ça qui est cool, tu peux les relire plus tard, et ce n'est pas une blague. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Harlan Coben Empty
MessageSujet: Re: Harlan Coben   Harlan Coben Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Harlan Coben
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» harlen coben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: