Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
thomas212
Envolée postale
thomas212

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 51
Localisation : Marrakech

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 11:18

Tchinguiz Aïtmatov

Ecrivain Kirghiz né en 1928 mort 2008




Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] 79DF33DE-48D8-494F-82E7-F4601F7157A6_w203

WIKI http://fr.wikipedia.org/wiki/Tchinguiz_A%C3%AFtmatov

* Djamilia, 1958
* Nouvelles des montagnes et des steppes, 1963
* Le Premier maitre, 1964
* Adieu Goulsary, 1968
* Il fut un navire blanc, 1970
* Une journée plus longues qu'un siècle, éd. Temps actuels, 1983
* ''Les Rêves de la louve
* L'Oiseau migrateur face à face, 1989
* Povesti, 1998
* Le Petit nuage de Gengis Khan, 2001
* Tuer, ne pas tuer, 2005
* Le Léopard des neiges, éd Le temps des cerises, 2008

Pour être honnête, je n'ai lu que Djamilia, et ses livres sont assez difficiles a trouver ,mais rien que celui la m'a laissé bouche bai.
Une sublime histoire d'amour qu'Aragon son traducteur trouvais la plus belle jamais écrite. Venant d'un amoureux de l'amour, c'est une belle recommandation.
Bon cela dis je doit relire ce bouquin au plus tot et penser a ma liste de noel pour les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 13:17

surtout à cause de ceci:
Citation :
A partir de 1990, il devient ambassadeur de l'URSS au Luxembourg
personnage dont j'ai suivi un peu sa carrière littéraire.. Very Happy

mes lectures datent de trop longtemps pour en parler encore beaucoup.. mais ce fil me redonne envie de relire quelques uns Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 22:54

Mes lectures datent aussi un peu, mais j'ai le souvenir de certains récits si proches de la nature... Je pense vaguement à un garçon qui erre dans les immensités des forêts...

En Allemagne il est très connu et encore bien édité (n'est-ce pas Kenavo?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeMer 9 Déc 2009 - 9:32

tom léo a écrit:
En Allemagne il est très connu et encore bien édité (n'est-ce pas Kenavo?).
ah oui.. je dirais qu'il est - au moins avec son livre Djamilia - un incontournable pour les lecteurs allemands Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeDim 13 Déc 2009 - 20:41

En France aussi Djamilia est connue et présente dans toutes les bibliothèque, le fameux qualificatif d'Aragon (le plus beau roman d'amour ...). On trouve aussi beaucoup d'autres titres dans les bibliothèques, en revanche, cela ne semble plus trop édité maintenant, il y une ou deux autres références disponibles en achat en plus de Djamilia. Faudrait peut être que je m'y essaie. Si Kenavo a des titres à suggérer.ange

C'est incontestable un très beau roman, le plus beau roman d'amour du monde certainement pas, à ce sujet chacun a le sien, ou les siens, suivant les moments. Ce n'est pas l'histoire d'amour que j'avais trouvée la plus intéressante d'ailleurs dans le livre, plutôt la description d'un monde, d'une façon de vivre. Qui probablement n'existent plus...

Quand au plus beau roman d'amour, on pourrait peut se faire une petite liste spéciale St Valentin, les plus beaux romans d'amour des Parfumés Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] 192279

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeDim 13 Déc 2009 - 21:48

Arabella a écrit:
Faudrait peut être que je m'y essaie. Si Kenavo a des titres à suggérer.ange

(ou tom léo?)

J'ai un bon après-gout de "Il fut un navire blanc".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeDim 13 Déc 2009 - 21:57

Tous les romans sont des romans d' amour... D'une manière ou d' une autre... Oui d' amour.
What else ?

Enfin les meilleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeDim 13 Déc 2009 - 22:14

tom léo a écrit:
Arabella a écrit:
Faudrait peut être que je m'y essaie. Si Kenavo a des titres à suggérer.ange

(ou tom léo?)

J'ai un bon après-gout de "Il fut un navire blanc".

Evidemment que les conseils de Tom Léo sont les bienvenus. Je n'avais juste pas compris que tu en avais lu plusieurs Embarassed

Le titre que tu cites est en plus disponible à la médiathèque sourire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas212
Envolée postale
thomas212

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 51
Localisation : Marrakech

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeLun 14 Déc 2009 - 10:36

Ce qui m'avait le plus marqué avec Djamila, c'est les passage ou le jeune homme chante a cheval et la description des changement que sa musique a sur sa physionomie et sur le paysage.
J'ai aussi aimé la fin heureuse, si les histoire d'amour ne sont pas rare, les "happy end" le son moins.
ça doit etre mon coté midinette dentsblanches

Je vois que la 2 ou trois titre son dispo......noel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeLun 14 Déc 2009 - 13:26

Arabella a écrit:
Le titre que tu cites est en plus disponible à la médiathèque sourire
alors je dirais que tu vas pouvoir continuer avec celui-là Very Happy

et concernant le fil pour la Saint Valentin.. oui, pourquoi pas Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeMar 23 Fév 2010 - 10:42

Il fut un blanc navire



C’est donc sur les conseils avisés de Tom Léo que je me suis lancée dans la lecture de ce roman de Tchinghiz Aïtmatov, bien moins connu que Djamila.

Nous sommes dans les montagnes kirghizes, un monde ancestral, à la population clairsemée, dont les coutumes et façons de vivre n’ont guerre évolué depuis des siècles, même si la modernité fait son apparition de loin, comme par exemple un camion qui passe. Mais les habitants continuent encore à se déplacer à cheval.
Le roman se passe dans un poste forestier dans lequel habite une poignée d’adultes, et un petit garçon. Il n’a pas de contacts avec des enfants de son âge, et il s’imagine tout un monde peuplé de créatures magiques. Ce monde est inspiré en partie par les contes et légendes que lui raconte son grand-père, et surtout la plus merveilleuse d’entre eux, celui de la Mère des Mârals à la Belle Ramure. Animal magique, quasiment disparu, il est sensé être l’ancêtre des Kirghiz. Et le petit garçon, abandonné par ses parents, rêve de retrouver son père, et de rencontrer la Mère de tous les Mârals. Alors lorsque trois mârals viennent d’une réserve dans la forêt qu’il habite, il pense que tous ses problèmes peuvent se résoudre d’une façon quasi magique. Mais la cruauté des adultes va mettre un terme à tous ses rêves.

Un très joli livre, poétique, avec des magnifiques descriptions des paysages, et une touchante vision de l’enfance, avec les histoires que se raconte le petit garçon. Les adultes sont un petit peu plus caricaturaux, mais peut être parce que le point de vue est celui de l’enfant. En tous les cas un excellent moment de lecture, j’ai encore plus apprécié ce livre que Djamila, j’ai du mal à comprendre pourquoi les livres de Tchinghiz Aïtmatov soit difficile à trouver actuellement, une question de mode probablement, il paie aussi sans doute d’avoir été associé à un régime politique qui n’existe plus. Heureusement qu’il y a les bibliothèques.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeJeu 1 Avr 2010 - 22:59

Arabella: Ce n'est pas l'histoire d'amour que j'avais trouvée la plus intéressante d'ailleurs dans le livre, plutôt la description d'un monde, d'une façon de vivre. Qui probablement n'existent plus...

Je me retrouve dans cette perspective! Description de la récolte, de la vie au village etc...


thomas212 a écrit:
Ce qui m'avait le plus marqué avec Djamila, c'est les passage ou le jeune homme chante a cheval et la description des changement que sa musique a sur sa physionomie et sur le paysage.

Oui!!! Quel louange ici de la puissance de la langue (chantée) et sa capacité a évoqué, suscité tellement de choses chez un(e) autre! Bien sûr, nous comme lecteurs assidus, on pourrait se retrouver dans une certaine mesure dans cette attraction de la langue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouliposuccion
Envolée postale


Messages : 236
Inscription le : 06/09/2011
Localisation : ouzbekistan

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeJeu 27 Sep 2012 - 12:00


Les rêves de la louve


Livre sociétaire sur la Russie des années 86, alors que celle-ci est en pleine restructuration durant la perestroïka de Gorbatchev (dont l’auteur a été le conseiller). Aitmatov soulève les tabous d’une nation qui jusqu’alors démontre au monde entier l’absence « du mal » et se félicite de l‘ordre établi. Pour autant, les dessous du soviétisme, tabous dissimulés au regard de tous nous sont relatés dans ce roman empli d’esprit. C’est bien un peuple désorienté et ébranlé par les problèmes de drogue, de la délinquance, de la corruption et de la censure .Une analyse, une réflexion sur l’héritage culturel, la place de la religion et la perversité doctrinaire du Parti.

Abdias , voué à être un homme d’église mais excommunié par celle-ci en vue de ses idées réformatrices , prônant la nécessité d’une pensée nouvelle , progressiste et moderne à l’instar d’un monde de plus en plus novateur , s’enrôle dans le commerce de la drogue afin d’écrire un article et d’ouvrir les yeux du public , de marquer le début d’une campagne morale destinée à sauver les âmes des jeunes égarés sur ce fléau grandissant et dissimulé, dénonçant ce que le Parti censure. Son article ne sera jamais publié portant trop atteinte au prestige du pays.

Puissance et soumission, pouvoir et parité, c’est tout un chapitre que consacre Aitmatov à l’échange entre Jésus et Ponce-Pilate juste avant la crucifixion. L’auteur dénonce en prenant Rome comme exemple, La propagande soviétique, les grandes puissances de ce monde, « la religion d’armement » se soustrayant à la religion aujourd’hui trop obsolète et qui serait la cause de notre perdition, de l’assujettissement d’une société dominatrice et écrasante dont la pernicieuse doctrine est « tout est permis »

Et puis... il y a Boston , ce berger du Kirghizstan ,travailleur et volontaire , cherchant à devenir propriétaire de ces terres qu’il travaille mais qui appartiennent au peuple , à l’état , au Parti , que ses acolytes du sovkhoze abattraient bien en vue de sa réussite , proférant l’idée qu’un koulak(paysans riches et premières victimes de la collectivisation en 1929/1934) devraient être envoyé en Sibérie si seulement ces temps fastes existaient encore..

Et puis encore… la louve Akbara, qui au gré des pages démontre son non droit d’existence, celle dont plus aucun territoire ne peut lui permettre de vivre librement.
Le règne est celui d’un tout autre loup, arrogant, vaniteux, qui divise pour mieux régner, instaurant la loi du plus fort et détruisant le plus faible…l’Homme.
Pourtant, serait-ce une faiblesse d’avoir les rêves de la louve ?

Tchinguiz Aitmatov nous délivre, avec cette oeuvre, un message universel, une philosophie très humaniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouliposuccion
Envolée postale


Messages : 236
Inscription le : 06/09/2011
Localisation : ouzbekistan

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeVen 28 Sep 2012 - 15:31

Il fut un blanc navire

Dans les montagnes du Kirghizstan, près du lac Issyk-Koul, la brume des montagnes s’efface sous la plume de Tchinguiz Aitmatov afin que le tableau qu’il nous dessine avec passion de cette vallée prenne toutes ses couleurs, ses formes multiples.

C’est au cœur de son œuvre que nous prenons bord, au-delà de sa narration, et que nous plongeons dans cette région splendide, restée intacte. Aitmatov ne pouvait soupçonner à l’époque, que ses descriptions seraient les plus proches de ce qu’est le Kirghizstan encore aujourd’hui.

C’est en passionnée de cette région que mon regard s’est posé sur le plus bel hommage que cet auteur Kirghiz, amoureux de son pays, nous livre et c’est bien dans le cœur de sa nation qu’il continue de briller tel un héros faisant connaitre aux yeux du monde la beauté de ses contrées et de sa culture qui demeure identique.

Quel merveilleux récit que ces rêves d’enfant qui finalement se retrouvent dans le regard de chaque descendant de celui-ci, croisé dans les hauteurs là où la vie toujours reflète en tout point cette différence radicale entre citadins et nomades. Bichkek la fanfaronne et la campagne chaleureuse, celle où le temps semble s’être arrêté en dehors du monde moderne.

Un conte sublime, comme il en existe beaucoup en Asie Centrale, qui rivalise avec le chien jaune de Mongolie, qui s’écoute au coin d’un feu, près d’un samovar bouillant au cœur d’une yourte .Des fragments de rêves, de vie, de fracture sociale , de culture ancestrale et c’est tout le Kirghizstan qui claironne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitimeVen 28 Sep 2012 - 16:57

Connaître la région doit encore apporter au plaisir de lecture. Un beau livre en tous les cas.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Empty
MessageSujet: Re: Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]   Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tchinguiz Aïtmatov [Kirghizistan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trek sauvage au Kirghizistan, sur les rives du lac Köl-Ukök

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: