Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski

Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptySam 12 Déc 2009 - 18:40

(A)POLLONIA de Krzysztof Warlikowski
(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apollo10

Après L'affaire Makropoulos de Janacek et Le roi Roger de Szymanowski à l'opéra de Paris, et avant Macbeth de Verdi à "La Monnaie" dans quelques mois, je découvre Warlikowski comme auteur et metteur en scène de Théâtre, à Bruxelles. Il aura auparavant impressionné et partagé le public et la critique au dernier festival d'Avignon et à Paris au théâtre de l'Europe (Odéon).

Environ 4h de spectacle. Une très grande scène, une rampe carrée de spots lumineux suspendue au centre en hauteur, un plancher recouvert d'un revêtement miroir, deux blocs transparents de part et d'autre qui coulissent et font découvrir, pour l'un, un décor de salle d'attente ou un couloir d'hôtel style années 50/60, et pour l'autre des toilettes publiques avec deux cuvettes de WC et un lavabo. Une table de salle à manger est au premier plan en avant à droite. Il y aura de nombreux comédiens, trois enfants pantins à dimension humaine, un groupe de rock (2 guitares électriques, une percussion, un synthé et une chanteuse vieillissante en mini-jupe qui chante comme dans les films de Lynch, mélange de Julee Cruise et de Marianne Faithfull). Enfin des projections vidéos variées dont une caméra qui filme en direct les comédiens pour nous révéler des détails en gros plan sur un écran à l'arrière plan. Le son est amplifié et permet des métamorphoses sonores. Les décors et les costumes sont à la fois ultramodernes et intemporels. Une bande son associe des rythmes hypnotiques d'instruments orientaux qui donnent un sentiment de rituel et ce groupe rock qui est comme le Choeur de la tragédie antique et vient souligner l'action par des mélodies tantôt apaisantes après la violence, tantôt extrêmement fortes en faisant monter la tension dans les scènes les plus paroxystiques de sacrifice.

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apollo11

(A)pollonia pour la Pologne, Apollon, Apolonia. Cette dernière, Apolonia Machczynska, étant une héroïne bien réelle dont l'auteur Hanna Krall a raconté le sacrifice. Jeune mère de famille polonaise, elle a caché 25 enfants juifs durant la guerre et sera dénoncée puis exécutée (son père ayant refusé de se livrer à sa place) en ayant sauvé seulement une de ces enfants. Son fils recevra pour elle la médaille des Justes.

Sur ce thème du sacrifice, sa beauté et son absurdité, des bourreaux et des victimes, Warlikowski fait dialoguer histoire contemporaine et mythologie grecque en revisitant les mythes d'Iphigénie, d'Alceste et d' Hercule furieux (d'après Eschyle et Euripide), et en citant des textes de Jonathan Littell (Les Bienveillantes), Coetzee (le discours d' Elisabeth Costello), Rabindranath Tagore (Amal et la lettre du roi) et Hanna Krall.....

L'introduction met en scène deux enfants pantins animés par les comédiens qui interprèteront Agamemnon et Clytemnestre. Ils sont sensés représenter des enfants d'un camp de prisonniers polonais qui seront exécutés peu de temps après et qui répètent une pièce d'après le texte de Tagore. Il y est question d'un enfant qui veut connaître la réalité cachée derrière une montagne malgré l'interdit.


(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo110

On voit se succéder ensuite chaque "épisode": du sacrifice d'Iphigénie pour son père et sa patrie à la vengeance d'Oreste, de celui d'Alceste pour son mari à son retour des Enfers grâce à Hercule dont on évoque aussi l'épisode du massacre des ses propres enfants. Enfin dans la deuxième partie l'histoire d'Apolonia d'après Hanna Krall.

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo310

Warlikowski cite intégralement des passages de chacun de ces grands textes mais introduit des digressions passionnantes en faisant dire, par exemple, à Agamemnon la fameuse tirade du début des Bienveillantes de Jonathan Littell où le bourreau nazi nous explique qu'il n'est pas nécessairement plus mauvais que chacun de nous, qu'il est terriblement ordinaire, et que nous aurions peut-être fait la même chose dans le même contexte à sa place. Mais au fur et à mesure qu'il explique sa logique et les horreurs qui en ont découlé (la comptabilité de tous ces morts accumulés) le son amplifié subit des distorsions de plus en plus violentes dans une séquence tétanisante.

Il y aura beaucoup de moments très puissants par la force incroyable de sa mise en scène. Les acteurs sont d'une intensité comme j'en ai rarement vue sur une scène. Dirigés à la perfection ils sont tous admirables. D'autant que Warlikowski leur fait faire des choses insensées et terriblement difficiles. L'atmosphère, parfois assez proche du spectacle que j'ai vu d'après Malcolm Lowry, donne un sentiment d'hypnose qui pourrait mener vers la léthargie mais régulièrement perturbé par des électrochocs visuels et sonores qui empêchent de rester neutres ou indifférents. La longue séquence du suicide d'Alceste est vraiment extraordinaire. Elle s'isole du groupe familial qui est attablé dans la salle à manger et s'ouvre les veines dans l'aquarium WC du 2e bloc en traçant un dessin d'enfants avec son sang sur les parois transparentes. Tout ce passage est indescriptible par les mots et résulte d'un processus de mise en scène qui est d'une force sidérante.

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo710 (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo910

Warlikowski est à l'évidence un très très grand metteur en scène qui, avec sa fidèle scénographe, conçoit des spectacles profonds, iconoclastes, ultramodernes, dérangeants, puissamment créatifs.

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo1110

Le propos est complexe et tend à s'interroger sur la nature de ce qui pousse l'être humain vers la barbarie ou la sainteté, le meurtre ou le sacrifice. Il semble suggérer que le sacrifice est en lui-même une forme de violence un peu absurde, parfois égoïste malgré son aspect sublime. Le fils d'Apolonia lui en a d'ailleurs toujours voulu d'avoir pris autant de risque en le privant ainsi de mère tout le reste de son enfance et de sa vie.

Il cite le texte polémique du roman de Coetzee où Elisabeth Costello compare le massacre des animaux à la Shoah. Il y est aussi beaucoup question de sexualité, d'homosexualité. Celle du nazi des Bienveillantes évidemment, mais aussi celle de la plupart des personnages qu'il met en scène sans qu'on comprenne toujours bien pourquoi. Apollon se met à poil sur scène et arbore un magnifique tatouage "I Love sex" et va draguer Thanatos dans les WC. Oreste se travestit avant d'égorger sa mère...

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo410


C'est un spectacle total, parfois long avec quelques (rares) personnes qui préfèrent quitter la salle. On est parfois secoué, agacé mais surtout fasciné, ébloui, ému ou horrifié. Les sens constamment en éveil. Il se passe toujours quelque chose d'étonnant sur scène. Il y a des crescendos extraordinairement chorégraphiés puis des longues plages d'apaisement. Une sorte de rituel contemporain, à la fois sacré et profane, dont on n'aurait pas toutes les clés. La musique semblant être envisagée comme une force unificatrice et un espoir. D'où l'importance génialement exploitée de ce groupe sur scène.

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Apo1310

Le sentiment d'avoir embrassé toute la nature humaine dans ses contradictions, ses sous-bassements mythologiques, ses grands textes universels, ses moments de gloire et de bassesse, sa grandeur et son dérisoire. Je ne crois pas avoir vu quelque chose au théâtre d'aussi nouveau et sublime que ce spectacle. Mais j'ai tout à découvrir dans ce domaine.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptySam 12 Déc 2009 - 19:33

Merci Marko!
Très beau fil, et passionnant!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptySam 12 Déc 2009 - 19:33

Je suis toujours épatée des choses que tu vas voir, dont tu nous parle.. et je veux que tu saches que je te lis.. je trouve sublime le travail et les soins que tu fais pour tes messages..
je suis navrée si je ne peux pas te dire que je vais m'empresser pour aller voir, mais je suis contente que tu partages tout cela avec nous, merci Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptySam 12 Déc 2009 - 23:21

Je suis content que ça puisse intéresser certains d'entre vous même si vous ne pourrez probablement pas voir le spectacle (il y a quand même beaucoup de chances qu'il soit repris et sorte en DVD).

J'en parle d'autant plus sur parfum qu'il s'agit finalement d'une mise en scène mettant en avant des textes célèbres qu'on pourra découvrir ou relire. Je connais maintenant Hanna Krall et j'ai pu entendre du Tagore, le roman de Coetzee que je ne connaissais pas (je n'ai lu que Disgrâce), redécouvrir Les Bienveillantes... Entendre les tragiques grecs que j'aime tant dans un univers du XXIe siècle... A une époque où les lectures publiques et les mises en espace de textes sont à la mode, cette approche ambitieuse et incoyablement riche est un bonheur total.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyDim 13 Déc 2009 - 9:40

Marko a écrit:
Je connais maintenant Hanna Krall et j'ai pu entendre du Tagore, le roman de Coetzee que je ne connaissais pas (je n'ai lu que Disgrâce), redécouvrir Les Bienveillantes... Entendre les tragiques grecs que j'aime tant dans un univers du XXIe siècle... A une époque où les lectures publiques et les mises en espace de textes sont à la mode, cette approche ambitieuse et incoyablement riche est un bonheur total.
en effet.. c'est cet aspect qui me fascine dans cette mise en scène.. et à part Les Bienveillantes je suis partante pour les autres textes Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyDim 13 Déc 2009 - 11:20

kenavo a écrit:
Marko a écrit:
Je connais maintenant Hanna Krall et j'ai pu entendre du Tagore, le roman de Coetzee que je ne connaissais pas (je n'ai lu que Disgrâce), redécouvrir Les Bienveillantes... Entendre les tragiques grecs que j'aime tant dans un univers du XXIe siècle... A une époque où les lectures publiques et les mises en espace de textes sont à la mode, cette approche ambitieuse et incoyablement riche est un bonheur total.
en effet.. c'est cet aspect qui me fascine dans cette mise en scène.. et à part Les Bienveillantes je suis partante pour les autres textes Very Happy

J'avais peur que ce soit trop roboratif avec tous ces textes entremêlés mais au contraire ça donne des échos et une densité formidables. Et pour ne pas s'y perdre il y avait des repères comme le nom des principaux personnages qui s'exprimaient affichés sur le mur du fond.

Ici Hercule en cow-boy:

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski _d3z7110

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyLun 14 Déc 2009 - 18:08

Et au fait.... Voici donc le maître d'oeuvre de ce spectacle hallucinant:

Krzysztof Warlikowski
(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski M839010

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyLun 14 Déc 2009 - 18:22

Marko a écrit:
(A)POLLONIA de Krzysztof Warlikowski

Superbe commentaire que je découvre...Merci Marko!
Je ne sais pas si j'aurais aimé (je crois que oui)...mais je sais que je voudrais vraiment voir ce spectacle!
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyLun 14 Déc 2009 - 18:24

coline a écrit:
Marko a écrit:
(A)POLLONIA de Krzysztof Warlikowski

Superbe commentaire que je découvre...Merci Marko!
Je ne sais pas si j'aurais aimé (je crois que oui)...mais je sais que je voudrais vraiment voir ce spectacle!

Tu aurais aimé ces "lectures" et la poésie qui se dégage à travers cette grande modernité. Mais j'ai oublié de dire que le spectacle était en polonais surtitré en français et flamand.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyLun 14 Déc 2009 - 18:45

Marko a écrit:
Tu aurais aimé ces "lectures" et la poésie qui se dégage à travers cette grande modernité. Mais j'ai oublié de dire que le spectacle était en polonais surtitré en français et flamand.

Je le saurai si jamais... content
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptySam 25 Aoû 2012 - 21:23

Sentinelle pourrait être intéressée par ces projections présentées par Warlikowski. 3 films que je connais bien mais j'aimerais l' entendre en parler...

Citation :

3 FILMS / 1 ARTIST

Krzysztof Warlikowski

Les films nourrissent les imaginaires de certains compositeurs et metteurs en scène d’opéra. La Monnaie et GALERIES cinéma proposent à partir de la saison 2012/2013 de nouveaux rendez-vous réguliers qui vous invitent à apprécier différemment les univers poétiques de quelques-uns des grands artistes contemporains que programme la Monnaie. Le principe est simple : chaque artiste invité choisit librement trois films. Avant la première de ces trois séances, chacun s’exprime durant 45 minutes, justifie et commente sa sélection, et évoque les liens intimes qu’il entretient avec le cinéma dans son activité artistique.

Avec Krzysztof Warlikowski
15.10.2012 20:00 – Théorème, Pier Paolo Pasolini (Une projection précédée d’une rencontre avec Krzysztof Warlikowski)
22.10.2012 20:00 – Les Damnés, Luchino Visconti
29.10.2012 20:00 – Querelle, Rainer Werner Fassbinder

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski EmptyDim 26 Aoû 2012 - 11:22

Très tentée également d'autant plus que je n'ai vu aucun des films mentionnés. On en reparle en MP sourire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty
MessageSujet: Re: (A)pollonia de Krzysztof Warlikowski   (A)pollonia  de Krzysztof  Warlikowski Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(A)pollonia de Krzysztof Warlikowski
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: