Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Svetlana Alexievitch

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Svetlana Alexievitch - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Svetlana Alexievitch   Svetlana Alexievitch - Page 4 Icon_minitimeMer 18 Nov 2015 - 20:24

j'ai la Supplication dans ma PAL, je me procurerai certainement la Fin de l'Homme rouge. merci Topocl !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Svetlana Alexievitch - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Svetlana Alexievitch   Svetlana Alexievitch - Page 4 Icon_minitimeMer 18 Nov 2015 - 20:37

Je ne l'ai pas fini. Mais je rejoins topocl.

Il mérite d'être lu et on apprend beaucoup.

Profondément humain.

C'est le langage du coeur, des tripes, du vécu de tas d'anonymes, et toujours, éternellement, de la douleur.

Mon Dieu, quel monde... Sad Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Svetlana Alexievitch - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Svetlana Alexievitch   Svetlana Alexievitch - Page 4 Icon_minitimeJeu 19 Nov 2015 - 8:39

Après relecture de ce fil, je me dis que les livres d'Alexievitch nous permettent aussi de mieux appréhender (et cela de l'intérieur) ce que j'appelle la 'mentalité' russe, cette sorte d'oscillation entre une résistance muette, un abandon de l'être dans les valeurs guerrières, nobles, conquérantes et en même temps une résistance aux changements, une sorte de repli catatonique qui permet le passage de la violence, du mensonge (tant de mensonges autour de Tchernobyl et tant de silences). Je serai d'ailleurs curieuse de savoir ce que ces témoignages ont libéré chez ceux qui les ont dits... et puis lire La fin de l'homme rouge... et tenter d'échapper à l'espèce d'horreur muette qu'implique cette lecture...

Je me dis aussi que peut-être le ressassement est une nécessité, que la répétition permet de mieux encercler, circonscrire les paroles, qu'on apprend mieux en revenant cent fois sur la même idée qu'en l'exprimant une fois.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Svetlana Alexievitch - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Svetlana Alexievitch   Svetlana Alexievitch - Page 4 Icon_minitimeJeu 19 Nov 2015 - 11:05

Bien sûr que le ressassement a un sens, qu'il est une façon de montrer l'ampleur des problèmes.

(c'est pour ça que je ne dis pas "ne lisez pas", mais si vous saturez, "lisez quand même, par petits bouts")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Svetlana Alexievitch - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Svetlana Alexievitch   Svetlana Alexievitch - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Svetlana Alexievitch
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: