Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jean Paul Dubois

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean Paul Dubois - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   Jean Paul Dubois - Page 11 EmptyMar 26 Jan 2016 - 10:27

Aeriale a écrit:
j'ai oublié la chute (si je puis dire ;-)

Laughing

Seulement pour ceux qui l'ont lu:
 

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Jean Paul Dubois - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   Jean Paul Dubois - Page 11 EmptyMar 12 Juil 2016 - 15:15

Kennedy et moi
Livre court qui se lit facilement, mais livre plein de surprises !
Les mots qui débutent ce livre d’abord : « Hier, j’ai acheté un révolver. » Sans savoir qui parle. Le lecteur, connaisseur de Jean-Paul Dubois attend Paul, ce sera Samuel Dubois, écrivain en retrait, en retrait de l’écriture, en retrait de sa vie, père de Sarah et de jumeaux. Samuel qui n’est plus que spectateur d’une vie qui se délite lentement et qui ne semble pouvoir se raccrocher à rien.
Anna, elle, est bien présente. Femme, orthophoniste qui fait vivre le foyer. Femme mais inconnue pour Samuel. Les deux voix des membres du couple sont tellement discordantes, les voies suivies semblent tellement s’écarter que le lecteur avance au fil des pages vers une séparation qui semble inéluctable !
Puis, au fil de découvertes (en vrac, un amant, un gendre « idéal », un révolver, une bagarre de chiffonnier, une morsure cruelle…) les voix semblent s’harmoniser et le lecteur s’aperçoit que finalement le point de vue de Samuel et d’Anna est très proche dans la manière d’aborder la vie, de juger les personnes qui les entourent, de s’agacer, de s’aimer aussi, physiquement dans un premier temps.
Le livre est caustique, grinçant. Samuel semble descendre au plus bas, toucher le fond, mais c’est pour mieux survivre, vivre.
Et Kennedy dans tout ça ? Il joue un rôle central sans savoir si il est bien réel ou si il s’agit d’un « truc » de psychothérapeute , d’une supercherie permettant à Samuel de rugir et de mordre à nouveau.
« Hier, j’ai acheté un révolver... »

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jean Paul Dubois - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   Jean Paul Dubois - Page 11 EmptyMer 5 Oct 2016 - 14:27

La succession

Jean Paul Dubois - Page 11 Cvt_la10

Paul Katrakilis, le nouvel héros de Dubois, est un joueur de pelote basque exilé à Miami. De père médecin et de mère horlogère, partageant la demeure familiale de Toulouse avec un excentrique grand père russe et un oncle bizarrement collé à sa propre soeur, Paul a préféré fuir cette bulle toxique à la suite du suicide successif de tous ses membres, excepté son père. Après quelques années d 'insouciance consacrées à son sport favori dont il a fait son métier, le passé le rattrape lorsqu'il apprend la disparition programmée de ce dernier. Un saut dans le vide, le visage et les lunettes enroulés de scotch...

J'ai bien sûr retrouvé avec plaisir ce qui fait le charme de son écriture. Le ton désenchanté, l' ironie, cette distance qui donne au regard de l'auteur une lucidité teintée de mélancolie. Dubois peut parler de tout, de situations les plus improbables comme les plus macabres, il en ressort toujours de la tendresse, une forme d'humour qui n'appartient qu'à lui et qui me parle aussi, cette conscience profonde du dérisoire de la vie. Mais ici, derrière l'absurde, le rire se fait nettement plus grinçant. Il nous prend à revers comme à chaque fois, mais la fin y est carrément glaçante, et même désespérée. Ca m'a un peu fait flipper, j'avoue, d'autant que son dernier, Le cas Sneijder, n'était pas non plus des plus joyeux. Toujours une forme de dépression derrière tout ceci...

.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jean Paul Dubois - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   Jean Paul Dubois - Page 11 EmptyMer 5 Oct 2016 - 15:59

Mais c' est un mélancolique, Dubois. On s' en rend compte directement en l' écoutant. Chez Busnel.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean Paul Dubois - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   Jean Paul Dubois - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Paul Dubois
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Fayaoué-Ouvéa témoignage de terrain.
» Amiral Paul Romé
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat
» CHEVALIER PAUL (EE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: