Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean Paul Dubois

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeLun 15 Déc 2008 - 14:42

Et si Aeriale chantonne Dubois Dubois à Kenavo dans un café au
Luxembourg, Kenavo lui répond aussitot : Ben oui, un chnaps, comme d'hab !!
Là, j'ai l'impression que ça devient un peu ésotérique.
Mais bon, que voulez vous la vie est tellement approximative parfois !jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 14:47

J'ai termine "les accomodements raisonnables" et ce fût une bonne surprise !
Dans une histoire pleine de dérision et de tendresse, un homme confronté aux changements de vie de ses proches (un père qui transforme son tempérament avec l'argent dont il hérite, sa femme qu'il perd dans une dépression...) tente une adaptation à l'esquisse d'une nouvelle vie. Loin de la France, en Califormie, lui-même et son entourage tombent dans les nécessaires accomodements raisonnables. Ceux qui sont distillés pour éviter les heurts et les blessures, ceux qui rendent aussi la vie plus facile.
L'histoire est conçue comme une tranche de vie très ancrée dans l'actualité (l'année de l'élection de miga... ).
Je lirai très volontiers "Une vie à la française"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantal
Posteur en quête


Messages : 96
Inscription le : 02/02/2007

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 20:21

Pour ma part, j'ai trouvé ces "accommodements raisonnables" assez ennuyeux, hormis l'étude du caractère du père qui amène de savoureux moments et la description vitriolée de Hollywood. "Hommes entre eux" m'avait laissé également sur ma faim. Je n'y avais pas retrouvé le JP Dubois de "une vie française" dont j'ai gardé un excellent souvenir. Je suis prête à parier que tu ne seras pas déçue Chrisdusud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 21:12

Chantalcath a écrit:
Pour ma part, j'ai trouvé ces "accommodements raisonnables" assez ennuyeux, hormis l'étude du caractère du père qui amène de savoureux moments et la description vitriolée de Hollywood. "Hommes entre eux" m'avait laissé également sur ma faim. Je n'y avais pas retrouvé le JP Dubois de "une vie française" dont j'ai gardé un excellent souvenir. Je suis prête à parier que tu ne seras pas déçue Chrisdusud.

Il semble qu'"une vie française" et non"vie à la française" Embarassed soit un peu son livre référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeMar 2 Juin 2009 - 18:44

Enfin, je l'ai terminé ! Je viens de lire "Une vie française" j'ai bien aimé. C'est un bon livre qui détend dans un style fluide et agréable. La vie d'un homme avec des clins d'oeil d'actualité evenementiel et politique. Cela m'a fait penser à Douglas Kennedy dans les livres qu'il écrivait il y a une dizaines d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeSam 27 Juin 2009 - 3:43

ELOGE DU GAUCHER:

J'avais plusieurs bonnes raisons de lire ce livre:
1. J'aime Jean-Paul Dubois;
2. Je suis gauchère et plutôt fière de l'être;
3. De temps en temps, j'apprécie de lire autre chose qu'un roman, en l'occurrence ici un essai avec un versant autobiographique non négligeable.

Ce petit livre m'a ramenée en enfance, remise face aux préjugés que les gens ont encore face aux gauchers; quoique j'y reste habituée, de par mon métier notamment.On me dit encore souvent "ah, vous êtes gauchère" ou j'entends encore régulièrement en parlant d'enfants: "il écrit mal mais il est gaucher", "il a du mal à apprendre et comme en plus il est gaucher!"; ou encore:"on/la maîtresse l'oblige à écrire de la main droite" et apparentés...J'en reste toujours pantoise et effarée par cette idée persistante selon laquelle les gauchers ne sont, malgré tout, pas totalement normaux. Or nous sommes normaux, dans un monde inadapté, construit pour les droitiers, mais nous, nous nous adaptons.
Bref, je m'emporte et dévie du sujet premier.

Je me suis donc retrouvée à maintes reprises dans ce recueil de situations parfois rocambolesques et gênantes que Jean-Paul Dubois a pu connaître; j'ai ri, parfois jaune mais j'ai ri. La plume de Dubois, si elle plaît, ravit toujours autant.
Un bon moment donc, même si je me rends compte que je devrais m'y replonger car, l'ayant lu il y a plusieurs mois, je me rends compte que les souvenirs sont flous (d'où la longue digression!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeSam 22 Aoû 2009 - 9:33

Hommes entre eux

J'ai avalé Homme entre eux, roman de Dubois qui me fait l'apprécier encore un peu plus !
Le personnage principal Paul Hasselbank est en fin de vie, victime d'une maladie orpheline incurable. Il est soumis à un rude traîtement médical.
Mais un manque grandissant le pousse à quitter la france pour ganger le Canada à la recherche de sa femme Anna qui l'a quitté il y a si longtemps.
La quête va le faire rencontrer, dans les pas de sa femme des personnages très "tranchés" : Thyssen, chez qui elle a vécu près d'un an, naturaliste dédaigneux et méprisant, fan d'ultimate Fighting. Il voit chez ces combattants extrèmes un forme d'art ultime.
Paterson, homme entier qu'a rejoint Anna pour combler un manque physique qu'elle ne trouvait pas chez Thyssen. Chez chacun des hommes qui ont lui succédé dans la vie d'Anna, Paul découvre une personnalité de sa femme qu'il ne connaissait pas et il s'aperçoit à quel point il s'est forvoyé dans la perception de la femme qu'il aimait.

Quand il va à la rencontre de Paterson qui vit isolé dans une grande cabane de chasseur rouge, un huis clos sinstalle : les deux hommes sont piégés, face à face, par une tempête qui va durer plusieurs jours. Paul n'a pas ses médicaments et va plonger dans la fièvre et le délire, Paterson va le veiller et le soigner. Ils vont se découvrir, découvrir des parts très intimes de l'autre, et faire un bout de chemin ensemble sur la route d'Anna.

La fin du livre est très surprenante mais au fond logique tant :

Citation :
Ce sentiment d'être enfermé, prisonnier de sa vie, condamné à un interminable huis clos. Lui qui avait passé sa vie à fuir dans le pacifique et à travers bois, savait bien que rien n'est pire que d'être confronté à soi-même, contraint de se découvrir tel que l'on est. [...]

"C'est la fièvre, mais aussi la tempête. Ceux qui vivent ici le savent. Les tempêtes nous prennent tout ce qu'on a. Notre énergie,nos forces. C'est inexplicable. Elles nous obligent à nous réfugier en nous-même, à vivre sur nos réserves. Elles inquiètent les forts et dévastent les faibles. Et lorsqu'elles s'en vont, le pire de leurs dégâts n'est jamais apparent.

Ajoutez Aguirre, le personnage principal d'Aguire la colère de Dieu et une greffe de coeur qui permet à Paterson de vivre ( un médecin indélicat lui a révélé que le coeur qui battait en lui est le coeur d'un violeur et assassin d'enfant) et on obtient un grand roman !

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: 'u   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeMer 26 Aoû 2009 - 9:56

Contente de lire vos derniers posts Sophie et Chris, même si je trouve que l'écriture de Dubois est tout de même supérieure à celle de Douglas Kennedy.
En général ceux qui ont aimé Une vie française ne sont pas les mêmes que ceux qui l'apprécient pour ses autres romans (et je fais partie des autres Wink ) Alors persévère Chris!

Mais le commentaire de Steven ne peut que me ravir!
Citation :
Ajoutez Aguirre, le personnage principal d'Aguire la colère de Dieu et une greffe de coeur qui permet à Paterson de vivre et on obtient un grand roman !
Pour moi aussi, Hommes entre eux dégage une force narrative particulière...Un excellent souvenir!
Merci Steven pour ton commentaire enthousiaste cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeLun 28 Sep 2009 - 22:28

Vous aurez de mes nouvelles

Recueil de nouvelles courtes, inégales en qualité mais terriblement homogènes quant au sujet : les personnages de ces récits voient leur vie se déliter sous les effets du temps qui se déroule impitoyable, qui ne leur laisse pas le temps de se retourner. Alors, ils avancent et se perdent. Tous ! C'est assez terrible en fait mais souvent très bien écrit.
Mes préférées ? Le condamné où tout semble reposer sur les épaules d'un garçon de 13 ans, qui abandonnent une nuit son poste de gardein des nuits de son père et croit l'irréversible arrivé.
Je crois qu'on va bien rigoler qui montre la minceur d'une évènement qui influence une décision, laquelle va influencer tout le reste d'une vie.
Sur le canapé qui tend une fois de plus à prouver qu'on ne connait pas ceux avec qui on vit - très drôle celle-là.
Bref beaucoup de très bon moment au fil des mots de Dubois qui nous amène au porte d'un ailleurs qui cotoie la folie du monde.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 9:42

Steven a écrit:
Donc, après avoir pensé ne jamais relire cet auteur, j'ai entamé Une vie française, avec un peu de doutes. Mais ces doutes ont vite volé devant le texte et l'élan que donne Dubois a ce livre.

Il se construit dans ses années de Gaulle, au contact de ses amis, David Rochas en particulier, fils d'un couple "se touchant sans cesse", obsédé, tout son corps porté vers le sexe :
Citation :
"Et là, David Rochas, 14 ans, élève de 4ème A au lycée Pierre de Fermat me raconta comment depuis près d'une année il s'enfilait jusqu'à la garde tous les rôtis de boeuf que mme Rochas, sa mère, faisait préparer et larder, deux fois la semaine, par Pierre Aymar chef de comtoir à la boucherie centrale..."
Hier matin, alors que j'attendais chez le médecin, c'est ce passage que j'ai lu, Loll!! je me suis surprise à rire à haute voix quelques instants ; je ne croyais jamais rien lire de semblable dans ma vie. Hum , on ne voit plus aucun rôti de la même manière par la suite. Disons qu'avec le rire, il y avait aussi des haut-le- coeur ... rien que d'imaginer... le visiteur sur la viande attendrie, le foie compris. Ouff!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 9:38

Steven a écrit:
Bref beaucoup de très bon moment au fil des mots de Dubois qui nous amène au porte d'un ailleurs qui cotoie la folie du monde.
Merci Steven pour cette critique découverte seulement hier...Ca fait toujours plaisir de lire ces mots là.
(Et je n'ai jamais lu ces nouvelles au fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IzaBzh
Agilité postale
IzaBzh

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 53
Localisation : Bourgogne/Paris

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeMar 14 Juin 2011 - 15:31

J'ai fait tout comme Aériale avait dit de ne pas faire : j'ai commencé à lire Jean-Paul Dubois avec "Vous plaisantez, Monsieur Tanner" dentsblanches
Un roman que j'ai lu d'une traite dans le train ce matin, soit en 1h10. Ce livre est loin d'être inoubliable, mais c'est une lecture extrêmement distrayante et parfaite pour les vacances, par exemple. A éviter toutefois si vous envisagez des travaux dans votre maison, la galerie des plus ou moins professionnels du bâtiment que décrit Jean-Paul Dubois risque de vous donner des cauchemars !
Très agréable, donc, et qui ne m'empêchera pas du tout de découvrir les autres romans de Dubois sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2011 - 15:23

Tiens, tiens, c'est pour le 6/10 cheers

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Arton211

Citation :
Victime d’un terrible, et rarissime, accident d’ascenseur dans une tour de Montréal, Paul Sneijder découvre, en sortant du coma, qu’il en est aussi l’unique survivant : sa fille bien-aimée, Marie, est morte sur le coup avec les autres passagers. Commence alors pour Paul Sneijder une étrange retraite spirituelle qui le conduit à remettre toute son existence en question. Sa femme (qui le trompe), ses deux fils (qui le méprisent), son travail (qu’il déteste, et qu’il finira par quitter), tout lui devient peu à peu indifférent. Jusqu’au jour où, à la recherche d’un job, il tombe sur l’annonce qui va lui sauver la vie : il devient promeneur de chiens pour l’agence DogDogWalk…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeMer 12 Oct 2011 - 8:51

Le cas Sneijder

C'est le parcours bancal de Paul Sneijder marié à Anna, une working girl en tout point efficace, froide et déterminée, si dépourvue de scrupules que refuser les visites de Marie, la première fille de Paul qu'il adore, est pour elle dans l'ordre des choses. Paul vit mal cette situation mais par lâcheté et compromission n'a pas le courage d'affronter sa tigresse.

Un jour tout bascule, l'ascenseur dans lequel il se trouve avec Marie et quelques personnes s'effondre, il est le seul rescapé. Le choc est si brutal que sorti du coma sa vie lui apparait soudain stupide, Anna telle qu'elle est, et son travail dénué de sens. Commence alors une remise en question totale, à la fois comique et grave, dans laquelle ce Paul se perd parfois mais qui ne nous lâche pas simplement parce que Dubois sait parler de ces choses là: La futilité des choses, leur ineptie, cette lucidité face au tragique de l'existence qui nous fait mesurer différemment leur importance.

J'aime toujours plus que tout cette façon de prendre la vie à contre pied, quitte à se prendre un peu dans le tapis. Ses élucubrations numériques sur les ascenseurs et les théorie de verticalité qui en résultent vont surprendre voire lasser certains, moi elles m'ont enchantée presque autant que ses passages sur le monde canin dans lequel notre pauvre héros tente de trouver une issue. On resterait sur ce rire plutôt absurde si la chute n'était pas si kafkaïenne. C'est tout l'art de l'auteur, savoir parler des choses graves avec une subtile légèreté. Moi j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitimeMer 12 Oct 2011 - 18:51

@ Sophie : Tu as raison, Sophie ! GAUCHERS DE LA TERRE ENTIERE, UNISSONS-NOUS ! Dans ce monde qui n'arrive plus à tenir droit, imposons la LEFT-POWER ! Bien sûr, nous avons statistiquement 9 ans de moins à vivre que les autres, mais étant donné que nous sommes censé être plus rapide que 9/10 ème des individus, dépassons-les pour devenir les meneurs !
Qu'est-ce que c'est que c'est que ces expressions : "Il est gauche", "il a deux mains gauche ou quoi !". De plus au Moyen-Age, on parlait de dextre (d'où dextérité, certainement - pfff !) et de senestre (ça fait froid dans le dos !). CHERS DROITIERS, RESTEZ DROIT DANS VOS BOTTES SI VOUS VOULEZ, MAIS NOUS NE PLIERONS PAS ! (Et c'est un droitier contrarié qui écrit - parle, ça aurait fait désordre)
A propos, ne serait pas plutôt : "Eloge du gaucher dans un monde manchot" ? Sinon, c'est que j'avais un livre d'un auteur différent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean Paul Dubois   j p dubois - Jean Paul Dubois - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Paul Dubois
Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» [31] Haute Garonne
» Fayaoué-Ouvéa témoignage de terrain.
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Amiral Paul Romé
» Jean RASPAIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: