Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alon Hilu [Israël]

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Alon Hilu [Israël]   Dim 7 Fév 2010 - 16:19



Alon Ḥilu est né à Jaffa (Israël) le 21 juin 1972. Son premier roman "La mort d'un moine" date de 2004 (2008 pour l'édition française). La maison Rajani, son deuxième roman, a obtenu le prix Sapir en Israël. Il vient de paraître au Seuil.
Alon Hilu a écrit par ailleurs pour la radio et le théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Alon Hilu [Israël]   Dim 7 Fév 2010 - 17:20



La maison Rajani

En revenant aux sources du conflit, la Palestine de 1895, alors ottomane, Alon Hilu a écrit dans La maison Rajani une métaphore subtile de la situation inextricable dans laquelle Israël est aujourd'hui engluée. Il était une fois un juif en Palestine, un sioniste de la première heure, dont la mission était de racheter des terres aux propriétaires arabes et qui jeta son dévolu sur un domaine aux mains d'une jeune veuve qu'il séduisit. Le roman alterne deux journaux intimes, celui du colon, sûr de son fait, mais troublé par les traditions d'un peuple qu'il ne comprend pas ; celui du fils de la propriétaire, un temps ébloui par cet arrivant aux cheveux blonds, puis haineux à son égard quand il comprend que son but est de s'approprier le corps de sa mère et la maison Rajani. C'est une sorte de duel à mort qui s'engage alors, d'autant plus fascinant que les sentiments les plus confus se mélangent dans ces deux âmes qui dérivent vers la folie. L'intérêt du récit est autant dans sa dimension géopolitique évidente que dans sa verve romanesque avec des personnages admirablement dessinés jusque dans leur vision du désir (l'épouse juive frigide, les deux comparses homosexuels ...). Une lecture à plusieurs niveaux, avec ses passages ensorcelés et magiques (les djinns sont très présents), qui prend parfois des allures de conte oriental. Poétiquement et politiquement correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Alon Hilu [Israël]   Dim 7 Fév 2010 - 17:27

jemetate non mais, tu n'as pas un peu honte de donner tellement envie de découvrir? Wink

*soupir*, je note Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Alon Hilu [Israël]   Dim 7 Fév 2010 - 17:33

kenavo a écrit:
jemetate non mais, tu n'as pas un peu honte de donner tellement envie de découvrir? Wink

*soupir*, je note Very Happy

Venant de toi, la plus grande tentatrice littéraire de la galaxie (et de ses environs), je le prends comme un compliment. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Alon Hilu [Israël]   Lun 8 Fév 2010 - 19:45

Un extrait :

"Nous voici aux derniers jours de l'été, l'air ne s'embrase plus comme auparavant, et moi, je déambule de longues heures sur les buttes et dans les sillons, puis m'assois sur les crêtes de grès au-dessus de la mer, je reste là, méditant et pleurant sur mon sort étrange, souillé par les flétrissures de l'humiliation parce que Allah ne m'a pas créé à l'image et à l'effigie des autres garçons de ma ville, eux qui vaquent en bandes alors que moi je chemine solitaire ; eux qui se battent à coups de bâton, tandis que moi j'écris des poèmes et des récits, fruits de mes ruminations ; eux qui me vouent une haine tenace, tandis que moi, je n'exècre personne, seules une tristesse sans fond, la nostalgie de la mer saline et de l'été qui se meurt m'étreignent, seuls ces sentiments me déchirent à pleines dents."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alon Hilu [Israël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alon Hilu [Israël]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conflit israélo-palestinien
» Marine israélienne - Israeli Navy
» Selon Wikileaks, Israël aurait déja déjà détruit des infrastructures nucléaires de l’Iran
» Un diplomate israélien, a récemment fait sourire la communautés diplomates aux Nations Unies :
» ISRAËL SAYERET MATKAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: