Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Du fado dans les veines

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév 2010 - 17:17

J'aime beaucoup le fado également, quoiqu'à petite dose également.

J'ai deux CD à la maison, Amalia Rodriguez évidemment, et Cristina Brando dont la voix à la fois douce et puissante, au timbre bien particulier, me touche profondément. J'avais eu un coup de coeur pour elle en tombant par hasard en pleine nuit sur un concert à la télé.
Récemment, j'ai eu l'occasion de voir sur Arte la fin d'un concert de Mariza, qui m'a donné envie de la réécouter...
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév 2010 - 17:48

Armor-Argoat a écrit:
J'aime beaucoup le fado également, quoiqu'à petite dose également.

J'ai deux CD à la maison, Amalia Rodriguez évidemment, et Cristina Brando dont la voix à la fois douce et puissante, au timbre bien particulier, me touche profondément. J'avais eu un coup de coeur pour elle en tombant par hasard en pleine nuit sur un concert à la télé.
Récemment, j'ai eu l'occasion de voir sur Arte la fin d'un concert de Mariza, qui m'a donné envie de la réécouter...
Je n'ai peut-être pas écouté les bons CD de Cristina Branco ; par rapport à Misia (j'aime vraiment beaucoup son CD "Canto") ou Mariza, j'aime nettement moins apprécié...
Je réessaierai.

Effectivement, Babelle, Misia en français (ici), ça fait curieux... mais j'aime bien quand même Very Happy
Dans un de ses derniers disques (Ruas), elle chante plusieurs titres en non-portugais : Pour Ne Pas Vivre Seul (reprise de Dalida), ... c'est un album double, avec un CD composé de reprises ("Mi Sono Innamorato Di Te", "Hurt"... bref plein de langues).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Xavier C
Posteur en quête
Xavier C

Messages : 82
Inscription le : 23/05/2009
Localisation : Bayonne (64)

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév 2010 - 20:13

Écouter du fado à haute dose, je comprends bien que ça freine plus d'une personne : c'est quand même un genre musical empreint d'une profonde mélancolie, mélancolie que les non-lusophones perçoivent, par le seul biais de la musique, quand bien même le sens des mots leur échappe (s'ils n'ont pas de traduction sous les yeux).

Et puisqu'il semble être d'usage dans ce fil de signaler un(e) artiste de fado que l'on apprécie, je vais aiguiller vos oreilles vers Mafalda Arnauth.

http://www.mafaldaarnauth.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sillagedecorto.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév 2010 - 20:16

Xavier C a écrit:
Écouter du fado à haute dose, je comprends bien que ça freine plus d'une personne : c'est quand même un genre musical empreint d'une profonde mélancolie, mélancolie que les non-lusophones perçoivent, par le seul biais de la musique, quand bien même le sens des mots leur échappe (s'ils n'ont pas de traduction sous les yeux).

Et puisqu'il semble être d'usage dans ce fil de signaler un(e) artiste de fado que l'on apprécie, je vais aiguiller vos oreilles vers Mafalda Arnauth.

[url=http://www.mafaldaarnauth.com/
http://www.mafaldaarnauth.com/[/quote[/url]]

Mélancolie ~ saudade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier C
Posteur en quête
Xavier C

Messages : 82
Inscription le : 23/05/2009
Localisation : Bayonne (64)

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév 2010 - 20:30

Un des "tubes" du fado, avec des paroles d'Amalia Rodrigues sur une musique d'Alberto Janes, Vou dar de beber a Dor, a trouvé de nombreux (ré)interprètes dans les générations suivantes.
Parmi ceux-ci, des Portugais, bien sûr, comme Mafalda Arnauth ou Ana Moura, déjà citées plus haut, mais aussi des artistes de ce côté-ci des Pyrénées, comme Juliette ou Sanseverino. Petit regret pour l'interprétation de Sanseverino vers laquelle j'ai porté le lien : les spectateurs tapent dans leurs mains comme s'il s'agissait d'une chanson gaie (ce que l'orchestration - en swing "manouche" - peut laisser penser), ce qui fait que l'on est plutôt éloigné de l'ambiance de la version originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sillagedecorto.blogspot.com/
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Juin 2010 - 17:31

Katia Guerreiro a repris le tube de Tonicha, Menina de Alto da serra en version fado, à écouter ici (l'intégration de la vidée dans la page ne fonctionne pas).

A titre de comparaison (et aussi parce que j'aime bien cette sucrerie), voici l'original, interprété par Tonicha, qui avait remporté le Festival da Canção, et donc représenté le Portugal à l'Eurovision 1971 (paroles du grand poète Portugais José Carlos Ary dos Santos, musique de Nuno Nazareth Fernandes) :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Juin 2010 - 22:29

Ah oui, Dulce Pontes ! Un titre que j'aime beaucoup, c'est Lela (ici, avec Carlos Nuñez, qui a fait des trucs bien, aussi, mais pas vraiment dans le domaine du fado).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Juin 2010 - 11:42

Du fado dans les veines - Page 2 A90

Citation :
Une promenade Amalia Rodrigues inaugurée vendredi à Paris


Le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, inaugurera vendredi une promenade Amalia Rodrigues, la reine du Fado, dans le XIXe arrondissement, en présence d'António Costa, maire de Lisbonne, a annoncé la ville mercredi.

Le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, inaugurera vendredi une promenade Amalia Rodrigues, la reine du Fado, dans le XIXe arrondissement, en présence d'António Costa, maire de Lisbonne, a annoncé la ville mercredi.

"Amalia Rodrigues reste à jamais l'une des plus grandes ambassadrices du Portugal dans le monde grâce à son talent de chanteuse de Fado", a souligné la mairie de Paris dans un communiqué.

La ville veut aussi honorer "ce chant populaire portugais, nostalgique et sensuel, inspiré de genres musicaux brésiliens en vogue au Portugal au 18e siècle".

La "Promenade Amalia Rodrigues", inaugurée vendredi à 10H45, se situe entre le boulevard d'Algérie et l'avenue de la Porte du Pré Saint-Gervais (XIXe).

Née le 20 juillet 1920 à Lisbonne, décédée le 6 octobre 1999 à 79 ans, Amalia Rodrigues fut tour à tour brodeuse, ouvrière, vendeuse de rue avant de connaître la renommée à partir des années 50, grâce à une voix extraordinaire ovationnée de Rio à Paris et de New York à Tokyo.

En plus de 50 ans de carrière, elle a fait une trentaine de disques et joué dans huit films.

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Juin 2010 - 23:05

Orientale a écrit:
Ah oui! bravo Amalia merite bien une promenade a Paris! bravo
Oui !
Et ça mérite bien l'écoute de Los Piconeros :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Juin 2010 - 23:27

Une de mes chansons préférées (avec "Ainda" que Tom Léo a déjà posté) de Madredeus qui me colle toujours un cafard monstre: Nao Muito Distante



Traduction anglaise de la chanson:

Citation :
Eu queria mais alegria,
isso é que eu queria,
alegria a correr todo o ano
era só isso que eu queria, mais alegria,
mas não foi, não foi bem, o meu caso
É que eu também já sabia,
eu já sabia,
já sabia qual era o engano
é que eu não tive o que eu queria, quando podia,
e depois, mais alguém, nunca mais
Disse-me um dia, não muito distante
Volta num dia, não muito distante
Quem sentiu o que eu sentia, quando partia,
e partia levando o encanto
Fica a saber que eu choro, por tanta alegria
como eu sei, sei tão bem, e não tive
Disse-me um dia, não muito distante
Volta num dia, não muito distante
e eu disse um dia, não muito distante
Disse-lhe um dia, não muito distante
Citation :
I wanted a little more of joyness
This was what I wanted
More of joyness through my whole year
This was only what I wanted, more of joyness
But this is not what happened in my case
It is that I already knew indeed
I already knew
I already knew what the mistake was
It is that I did not have what I wanted when I could
And since then, no one else has ever told me
"Be back some day, not so later"
Who ever felt what I did when I left
and carried the enchantment with me
then must know why I so much cry, for so much joy
I well know it, I do know but couldn't have it
He told me one day, not to long ago
"Be back one day, not so later"
And I said "Maybe someday, not so later"
I said "Maybe someday, not so later"

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Juin 2010 - 23:42

Et aussi:



Les arrangements un peu "new age" avec les synthés s'éloignent de l'esprit du fado traditionnel mais j'aime bien.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeLun 14 Juin 2010 - 8:00

Quinteto Amália : Barco Negro


... à comparer avec la version d'Amália Rodrigues :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Juin 2010 - 7:55

Né Ladeiras : Sinhô (bon, on s'éloigne un peu du fado, je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Oct 2010 - 17:13

Deolinda, c'est le nom d'un groupe.
C'est un peu du fado, mais pas complètement, la musique a pas mal d'influences, mais ça tire plus vers la pop que vers le fado pur.
Citation :
Deolinda est un projet artistique initié en 2006 par le compositeur et guitariste Pedro Da silva Martins. Le personnage de Deolinda est une jeune lisboète qui, entourée de son chat et son poisson rouge, observe le monde à travers la fenêtre de son appartement. La narration de l'histoire et le personnage de Deolinda sont portés par la remarquable chanteuse Ana Bacalhau. Le projet connaît un énorme succès au Portugal depuis la sortie du disque à la fin de l'année 2008.
(sorce ici).
Amusant, le nom de la chanteuse...
Trois titres extraits de leur premier album :
Fado Toninho :


Movimento Perpétuo Associativo


Fon Fon Fon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Oct 2010 - 10:49

J'adore le fado !
aime

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




Du fado dans les veines - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du fado dans les veines   Du fado dans les veines - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Du fado dans les veines
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Découvertes archéologiques dans la Hague (50).
» Chaussures "Qui courait dans l'herbe"
» L’employeur est tenu de rembourser au salarié les frais engagés dans le cadre de son activité professionnelle
» Oeuf dans le trou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro…-
Sauter vers: