Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Christian Giudicelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Christian Giudicelli   Mar 16 Fév 2010 - 11:34



Né à Nîmes en 1942, Christian Giudicelli vit à Paris depuis les années soixante. Dans un premier temps chroniqueur littéraire à la NRF, où encore au Figaro magazine, il participe dès 1967 aux programmes de France Culture: il anime "La matinée littéraire" avec Roger Vrigny puis "Lettres ouvertes"; il produit aussi le magazine "Panorama" et en 2000, l'émission "Traitement de texte". Il est aussi collaborateur régulier de l'émission "Tout arrive". Il est l'auteur d'une dizaine de romans et de pièces de théâtre jouées dans les circuits publics et privés.Il dirige la collection "La fantaisie du voyageur" aux Editions du Rocher, et il est également conseiller littéraire aux Editions Gallimard.

Bibliographie :

* Une leçon particulière, 1968
* Une poignée de sable, 1971
* Mémoire d'un traducteur, 1974
* Les Insulaires, 1976
* La Reine de la nuit, théâtre, 1977
* Le Chant du bouc, théâtre, 1981
* Une affaire de famille, 1981, Prix Valéry Larbaut
* Le Point de fuite, 1984
* Première Jeunesse, théâtre, 1987
* Station balnéaire, 1988, Prix Renaudot
* Double express, 1990
* Quartier d'Italie, 1993
* Les Lunatiques, théâtre, 1993
* Jacques Noël, entretiens, 1993
* Celui qui s'en va, 1996
* Fragments tunisiens, 1998
* Bon Baisers du Lavandou, Becasouille, théâtre, 2000
* Parloir, roman autobiographique, 2002
* Karamel, théâtre, 2003
* Après toi, 2004
* Les Passants, 2007
* Claude Verdier, peintre, 2007
* Square de la Couronne, 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Christian Giudicelli   Mer 17 Fév 2010 - 18:52



Square de la Couronne

Citation :
Dans une ville du Midi, non loin d’un square de la Couronne fréquenté autrefois par Apollinaire, se déroule un surprenant ballet dont les personnages, tels des somnambules, cherchent en eux et autour d’eux une lumière pour les guider vers leur destin. Il y a un écrivain aux amours multiples, une vieille femme visitant son passé, une petite infirmière exaltée, un garçon blessé, d’autres encore en train de rêver ou de vivre des histoires qui, passant de l’enchantement sensuel à la mélancolie, les perdront ou les sauveront. Comment pourraient-ils le savoir ? Un jeune homme taciturne, surnommé Mouflon, tient dans sa main, en apparence innocente, la clé de leur mystère.

Sans céder totalement à l'auto-fiction, Christian Giudicelli met beaucoup de lui et de sa vie dans ses romans. Ainsi, l'un des quatre personnages principaux de Square de la Couronne est-il écrivain vieillissant, séducteur, plutôt homosexuel (avec quelques incartades), nîmois... Et curieux des autres, également, ce qui évite à son livre cet égocentrisme de l'auteur, tellement français (Angot). Dans Square de la couronne, plusieurs destins se croisent : un jeune homme paraplégique, une femme au seuil de la mort, une apprentie infirmière, un garçon énigmatique. Leur point commun ? Une certaine perte de repères dans une existence qui ne leur a pas fait de cadeaux. Giudicelli décrit leurs pensées intimes et leurs fantasmes sans aucune gêne, il n'est pas romancier à s'imposer des tabous, et le sexe (ou l'absence de), par exemple, est une composante indissociable de tous ses personnages, chiens perdus et souvent sans collier. Cette petite "musique" littéraire sonne agréablement aux oreilles mais elle a ses limites. Un je ne sais quoi de désillusionné assombrit les pages du livre qui finit par former une sorte de cercle fermé et étouffant autour des cinq figures qui s'en détachent. Dans le passé, avec Station balnéaire ou surtout Double express, Giudicelli avait davantage de sève et de vibrations d'espérance à donner. Ici, il se complait un peu dans la noirceur et semble même y prendre un plaisir masochiste. Singulière et parfois pénible sensation.

Extrait :

« La litanie ne prend fin qu’à l’instant où elle est étendue sous le drap léger, rose évidemment, comme sa combinaison, le coussin accueillant sa nuque, le papier peint des murs de la chambre.
– Si vous avez besoin d’un truc, si vous déprimez, vous m’appelez avec la clochette.
Noëlle retourne au salon. Elle s’en fiche que la télé soit en panne : les séries policières l’ennuient et les films sentimentaux lui donnent la nausée. Assise sur le canapé, elle attend que le noir envahisse la pièce imprégnée de cette moiteur caractéristique des lieux où demeurent les malades. Si elle souhaite s’en délivrer, il lui suffit de sortir sur le balcon, séparé du salon par une baie vitrée coulissante. De là, elle apercevra les lumières de la gare toute proche : une centaine de mètres à vol d’oiseau. Autour, il y a des immeubles bourgeois où les télés ne tombent jamais en panne. Dans les rues quelques passants, quelques habitués à l’intérieur d’une brasserie : le calme d’une ville de province un soir de semaine. À la station de taxi, un chauffeur au volant de sa grosse Peugeot espère que le TGV de 21h32, en provenance de Paris, lui amènera un client. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
 
Christian Giudicelli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votez pour notre ami Christian De Mitri ce chanteur talentueux !
» Giudicelli
» Giudicelli
» MémoArt de Quais de Christian AFFAGARD
» creation museum - christian fundamentalists' new project

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: