Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 David Vann

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 24 Fév 2011 - 11:56

Sukkwan Island
Legend of a Suicide
David Vann


Bon, avis mitigé sur l'ensemble du livre. La construction en 5 ou 6 nouvelles différentes m'a d'abord déroutée, surtout avec l'inclusion de la plus longue 'Sukkwann Island', car c'est de celle là que l'on se souvient. Pour les autres je les ai oubliées, ou presque, quelle confusion ...

Pour revenir à cette nouvelle centrale et principale : tout d'abord, j'ai vraiment adhéré à cette histoire, cette espèce de robinsonnade tragique entre un père et un fils, dont on devine que le dénouement ne pourra être que difficile, voire sordide, puisque l'adulte est complètement dépressif avec un comportement imprévisible. On s'attend donc à une lente descente aux enfers. Mais le choix de l'auteur m'a laissée dubitative, et je suis revenue 3 fois sur la page en question (qui n'est pas la page 113 dans mon édition Penguin) pour être sûre que j'avais bien compris. Ensuite on sent qu'il ne sait plus quoi faire pour terminer, ça traîne, c'est incohérent et longuet, on a vraiment l'impression que D. Vann ne sait pas où il va. On est presque soulagé quand il revient aux petites nouvelles qui terminent le livre.
Dommage l'idée de départ de Sukkwan Island était bonne et un autre parti pris de l'auteur aurait pu en faire un roman bien plus puissant. Je n'ai rien trouvé à redire à son style, simple et sans ambage, mais que la traduction a sans doute aplati davantage.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 24 Fév 2011 - 12:22

domreader a écrit:
Sukkwan Island

David Vann


et je suis revenue 3 fois sur la page en question (qui n'est pas la page 113 dans mon édition Penguin) pour être sûre que j'avais bien compris

Idem, et ça je ne trouve pas très "normal" qu'on soit obligé de revenir sur une page plusieurs fois pour comprendre, si la pensée n'est pas exprimée clairement par l'auteur, c'est déja un signe.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 24 Fév 2011 - 14:09

Oui, rien n’est crédible dans ce livre. Mais finalement est ce là l’important ? Il y a des livres complètement impossibles auxquels j’ai pu adhérer sans problème, je dirais même qu’ils m’envoûtaient par cela même qu’on partait avec eux à la dérive.
Ce qui ne va pas c’est qu’il y a un malaise du personnage central (le père) qui n’ a vraiment rien pour lui, qui ne pense qu’à lui et n’ a rien à donner. Et il n’a pas asses d’épaisseur pour qu’on s’y attache comme à beaucoup d’autres paumés de la littérature
Ce qui m’a accrochée c’est le garçon de 13 ans qui pour sauver son père accepte de tout lâcher , est totalement abandonné et laissé à lui même, et ne peur que s’engouffrer dans son propre désespoir et y sombrer.
Tout cela donne 100 premières pages supportables et la fin est un grand guignol complet !

J'aime bien ce forum car alors que la presse entière et le prix Medicis étranger encensent ce livre, je ne me sens plus seule à ne pas l'aimer!
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: vann   David Vann - Page 2 EmptyDim 17 Avr 2011 - 22:20

David Vann - Sukkwan Island

Original: Sukkwan Island: A Novella from Legend of a Suicide (Englisch/USA, 2008)

CONTENU:
Une île isolée dans le Sud de l’Alaska, seulement atteignable par bateau ou hydravion. Jim, divorcée à deux reprises, ayant eu des métiers différents y a acheté une cabane pour y passer une année avec son fils du premier mariage, Roy de treize ans, qu’il connaît à peine. Mais il se révèle mal préparé sur un plan pratique, mais aussi psychique : il s’apitoie sur son sort, pleure dans la nuit, en présence de son fils, de plus en plus paniqué. Mais quoi faire ? Quelle issue ?


REMARQUES:
Une année paradisiaque sur une île en Alaska? Pas mal, diront les enthousiastes du « retour à la nature ». Mais ici, dès le début, le doute est permis : malgré leur quantité d’alimentation apporté, ils semblent des fois mal préparés. Et en plus le père se montre derrière sa façade de jour, plus fragile, voir suicidaire. Notre attention se porte presque vers lui, comme point de danger pour ce couple de père et fils. Roy, son fils, ressent un malaise face à ces pleurs, ces absences du père.

Ainsi une catastrophe semble inévitable et programmé. Une prévisibilité m’était même trop ostentatoire dans cette première partie. Mais quand le drame se produit, on doit d’abord se rasseoir et voir, si on a bien lu… Et je n’en dis pas plus.

Cela me semblait incrédible et mal avenu, mais seulement sur l’arrière-fond de la vie de l’auteur le livre et le roman gagne en valeur, pour ainsi dire. Pour David Vann ce livre est une variante possible de sa propre vie, il y a fait un travail sur lui-même. Est-ce que cela rend l’œuvre extraordinaire ? Je reste dubitatif.

Vann met le scénario dans une nature à la fois hostile, sauvage et attirante. Né en Alaska, il devrait savoir de quoi il parle.

Dans la veine de certains romans, on peut le lire comme une description de relation père-fils.

AUTEUR :
David Vann est né en Octobre 1966 sur Adak, un île en Alaska. Il est né fils d’un dentiste sur la base militaire et a grandi à Ketchikan, Alaska. Quand il avait 13 ans, son père commettait suicide, sujet qui le tracassait dans ses premières œuvres.

Il enseigne „Creative Writing” à Stanford et à l’université de of San Francisco.

Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyLun 23 Mai 2011 - 14:01

fusionné ce message de Tom Léo, trouvé sur le 'One Shot', avec le fil de l'auteur

si vous avez des doutes concernant les fils d'auteurs présents sur Parfum, on a un super index auteurs: index a-z Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyLun 23 Mai 2011 - 21:51

kenavo a écrit:
fusionné ce message de Tom Léo, trouvé sur le 'One Shot', avec le fil de l'auteur

si vous avez des doutes concernant les fils d'auteurs présents sur Parfum, on a un super index auteurs: index a-z Very Happy

Merci! Vraiment pas "vu" (ou cherché???).
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 9:49

parution le 25/08/11


David Vann - Page 2 A33
Désolations

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyVen 2 Sep 2011 - 23:36

David Vann - Page 2 Bm_11110


Citation :
Sur les rives d’un lac glaciaire au cœur de la péninsule de Kenai, en Alaska, Irene et Gary ont construit leur vie, élevé deux enfants aujourd’hui adultes. Mais après trente années d’une vie sans éclat, Gary est déterminé à bâtir sur un îlot désolé la cabane dont il a toujours rêvé. Irene se résout à l’accompagner en dépit des inexplicables maux de tête qui l’assaillent et ne lui laissent aucun répit. Entraînée malgré elle dans l’obsession de son mari, elle le voit peu à peu s’enliser dans ce projet démesuré. Leur fille Rhoda, tout à ses propres rêves de vie de famille, devient le témoin du face-à-face de ses parents, tandis que s’annonce un hiver précoce et violent qui rendra l’îlot encore plus inaccessible.

Il y a plus qu'un air de famille entre Sukkwan Island et Désolations, les deux romans de David Vann, le dernier en date étant largement meilleur que le premier, dont la complaisance morbide n'a visiblement pas refroidi une critique dans l'ensemble élogieuse. Désolations commence plutôt bien, avec de longues descriptions d'une nature belle et farouche, celle d'Alaska, et des allers et retours entre plusieurs couples qui ont en commun de battre de l'aile. En particulier celui d'Irene et Gary, ce dernier persistant dans son idée de construire une cabane dans une île déserte, au grand dam de son épouse. Peu à peu, tout se dérègle, et un climat malsain commence à apparaître, que la plume de David Vann prend plaisir à contempler. Il y a chez cet auteur un pessimisme intrinsèque quant à notre condition d'être humain voué à ne s'épanouir que dans la solitude, ce qui peut se concevoir, mais surtout un goût pour enfoncer ses personnages dans la médiocrité (ils sont presque tous sans exception lâches et égoïstes), qui est déprimant au possible. Par bonheur, il ne ressort pas de sa manche un coup de théâtre sordide comme dans Sukkwan Island, il se contente de nous amener sans espoir de retour vers un dénouement qui ne pourra être que tragique. Plus fouillé du point de vue psychologique et moins manipulateur que son premier roman, Désolations laisse cependant une impression désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptySam 3 Sep 2011 - 11:12

Alors, je pense que je vais l'éviter


Dernière édition par topocl le Ven 9 Sep 2011 - 7:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 22:12

Bordel.
Je vois ce David Vann partout en ce moment, je lis un peu derrière, je me dis allez ouais pourquoi pas... et là, je viens de lire vos avis assez mauvais dans l'ensemble. J'ai peur. Je crois que je vais le mettre tout en bas de ma PAL...
Bouuuuuuuuuuuuh.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 22:54

Et quel presse, il a ce salopiot ... Je vois bien ce qu'on lui trouve, mais il me hérisse le poil.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyVen 9 Sep 2011 - 8:57

J'ai beaucoup aimé Sukkwan island personnellement. Cela faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas secoué comme cela et qui plus est le style m'a particulièrement plu. Non je ne suis pas saoul, je ne prends pas de drogue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2011 - 21:03

Abandon de Sukkwan Island après une soixantaine de pages. Je m'ennuie et les tournures de phrases qui tombent à plat n'aident pas vraiment à s'accrocher.
Exemple :
Citation :
Son père posa son fusil à terre et se redressa, il s'avança trop près du bord de la petite falaise et tomba.
Heu oui enfin bon, un peu plus d'emphase n'aurait pas été de trop sur ce coup là, je veux bien que le style soit simple mais on frise tout de même la simplification. On peut écrire en abrégé aussi jemetate
Évidemment, passer du roman de John Burnside à celui de David Vann n'a vraisemblablement pas aidé du tout pour apprécier ce dernier.
Il ne reste que la première partie ne m'a pas convaincue. Je ne pousserai donc pas le vice à lire la deuxième qui semble, selon vos dires, encore bien pire.


Dernière édition par sentinelle le Jeu 13 Oct 2011 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2011 - 21:22

Il est dans ma PAL et plus je lis d'avis sur ce roman, moins j'ai envie de le lire. Après c'est sur qu'après Burnside, la transition doit être rude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2011 - 21:29

odrey a écrit:
Il est dans ma PAL et plus je lis d'avis sur ce roman, moins j'ai envie de le lire. Après c'est sur qu'après Burnside, la transition doit être rude.
Trop rude, c'est un fait. Burnside excelle dans la psychologie des personnages, alors qu'ici tout semble si fade et superficiel...

Bon courage Odrey. Qui sait, l'aimeras-tu peut-être tant il semble tout de même avoir su rencontrer son public. Dont visiblement je ne fais pas partie jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




David Vann - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: David Vann   David Vann - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
David Vann
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos de David Wenham
» B comme bon
» (M) DAVID TENNANT -> lost along the way
» Jérémie Zimmermann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: