Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Victor Hugo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Onuphrius
Main aguerrie
Onuphrius

Messages : 551
Inscription le : 29/10/2010
Age : 30
Localisation : Seine-Maritime

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 10:49

shanidar a écrit:
Quant à Hernani je l'avais étudié à la fac (de Rouen !?!) et il m'en reste une histoire d'escalier dont j'ai gardé l'incroyable saveur et la vision textuelle car le mot était à l'époque imprononçable sur une scène de théâtre. La puissance d'Hugo me fait rêver ainsi que son ironie saisissante...
Ah, le fameux escalier dérobé!! D'entrée, moment de bravoure respect

Je l'ai aussi étudié à la fac de Rouen, en L1 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 17:21

Pour revenir à L'homme qui rit, en 1971, la télévision avait diffusé une adaptation en trois épisodes. Je m'en souviens, ado à l'époque, j'avais été marqué par ce téléfilm. Ça avait fait scandale d'ailleurs à ce moment là et ils ne l'ont plus jamais reprogrammé.
Mais par chance, elle est disponible sur le site de l'Ina où ils la proposent en téléchargement moyennant un paiement de 8,99€.
L'homme qui rit - INA

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 13:06

Victor Hugo - Page 2 637710

Ce livre écrit de 1866 à 1869, est une sorte de testament politique d'un écrivain exilé, proscrit mais toujours révolté. L'homme qui rit est l'histoire d'un gamin qui a été défiguré par des hommes pour servir de monstre de foire. Sur son visage est gravé à jamais un rire inamovible. Hugo n'est pas un tiède, il ne sait pas dire, il rugit ou murmure, il déclame ou balbutie, il oppose les contraires sans jamais se lasser, passe du sublime au grotesque en une phrase, met dos à dos l'homme et la nature, la société et l'âme, et part à la recherche de l'Esprit.

Ce livre est une clameur, un cri éperdu en direction des misérables, de ceux qui du gouffre de la pauvreté n'ont qu'un baillon comme porte-voix. Hugo se fait l'écho du petit peuple, il lance son héros dans la cour des grands, celle des Lords anglais (l'action se déroule en Angleterre aux débuts du XVIIIème siècle) pour que la misère se dise.

Comme toujours avec Hugo, il manie la langue tel un lion, la secoue comme une noix, la charpente comme un navire, en fait des tonnes et donne de l'Angleterre d'alors une telle description (extrêmement documentée, quasiment historique) qu'on en reste médusé. Le livre n'a pas connu le succès escompté à sa sortie, on ne peut s'en étonner, car Hugo fait de son texte une histoire fantastique et terrible, incroyable et farfelue à l'heure où le réalisme d'un Flaubert emporte les suffrages. Il disait de ce texte : "n'avoir rien fait de mieux" et l'on a envie de le croire.

Hugo est un auteur au dualisme sans équivoque, la lutte du Bien contre le Mal s'incarne dans celle des pauvres contre les riches, du Soleil masculin et puissant se liant à la nature féminine et pleine d'ombre de la Lune (le texte est bourré de références alchimiques), on assiste au mariage mystique des opposés entre la Belle Déa et la Bête Gwynplaine, on découvre ébahi à travers le personnage pervers et passionné de la Duchesse Josiane l'ange et le démon, la tentatrice et la vierge, la lionne et la colombe, la femelle aimant le monstre, la femme détestant le mari. Tout ce qui fait la grandeur, la puissance de Hugo.

Ce livre est d'une richesse immense, ce livre est un violent cri de rage, celle d'un homme qui fixe d'un oeil sévère et grave la monarchie pour dire combien le peuple la déteste et combien cette détestation est justifiée.
Charge sociale, politique, historique, L'homme qui rit a été écrit à l'encre d'un incroyable cynisme, d'une ironie qui fouette. La dénonciation rude des moeurs aristocrates, de la torture, de la justice, des lois quand elles sont iniques et dégradantes marque le propos d'une ferveur indélébile. Alors, oui, il y a quelques longueurs, on se passerait quelque fois de certaines précisions sur le gouvernement anglais, sur la manière de rendre la justice, sur les échelons entre les Lords, mais l'oeuvre est si terrible, si puissante, certaines descriptions (un naufrage, la nuit, la neige, le froid, la faim, un pendu goudronné oscillant dans le vent...) sont si incarnées, certains personnages sont si brillants (je pense en particulier aux portraits magnifiques de la Duchesse Josiane et de la Reine Anne) que le texte prend la forme d'un chef-d'oeuvre.

Pour finir, un homme, un vagabond couvert d'une peau d'ours et qui s'appelle Ursus, recueille un loup qu'il nomme Homo (voyez l'ironie...) et à qui il déclare : "Surtout ne dégénère pas en homme." La pensée hugolienne est toute entière dans ce propos.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 13:28

Merci Shanidar.
Je note cette référence qui m'a été copieusement conseillée depuis quelques jours.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 13:42

Je suis admiratif devant cette synthèse/critique. Ça donne envie de relire cet excellent livre.
Bravo Shanidar et merci!
bravo

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 13:52

Shanidar m'a totalement convaincue : L'homme qui rit sera mon prochain Victor Hugo cheers
Il ne fait que 838 pages, une bagatelle par rapport aux misérables rire
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 14:00

sentinelle a écrit:
Shanidar m'a totalement convaincue : L'homme qui rit sera mon prochain Victor Hugo cheers
Il ne fait que 838 pages, une bagatelle par rapport aux misérables rire
Euh...
Que te dire...
scratch

Spoiler:
 

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 14:03

Harelde, il faudrait un jour que nous discutions d'auteurs que nous ne partageons pas, enfin s'ils existent rire
Revenir en haut Aller en bas
Milly
Main aguerrie
Milly

Messages : 529
Inscription le : 08/09/2007
Age : 41
Localisation : Paris

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Déc 2010 - 16:01

Le dernier jour d'un condamné.

J'ai lu ce livre il y a quelques temps déjà, mais comme j'ai retrouvé mon avis de lecture, je vous en fait part ci-dessous.
Bien que l'ouvrage face très peu de page, j'en suis ressortie vidée. Je m'explique : ce roman écrit en 1829 est un réquisitoire politique pour l'abolition de la peine de mort et, ce livre m'a donc bouleversé.

Non seulement Victor Hugo, auteur immense que l'on ne présente plus, a sû se mettre en position d'un condamné à mort qui vit ses derniers jours entre angoisse et espoir, entre peur et souvenirs fugaces ; mais en plus, le texte est écrit de sorte que chaque lecteur s'identifie au condamné et peu ainsi, souffrir d'être enfermé entre quatre murs, pleurer son enfant et sa famille que l'on sait loin de soi pour toujours, croire en une grâce qui malheureusement ne viendra pas... Le fait que l'auteur ne donne aucune information ou presque sur le crime qu'à commis cet homme ou même sur son nom, permet au lecteur de tout de suite se glisser dans la peau de cet pauvre âme, qui attend sa mort (même si je pense qu'il est mort lors de l'annonce du verdict en cours d'assises).

A la lecture de ce bijou de la littérature classique française, mon corps vivait des émotions diverses et variées, telles que la peur, le froid, l'espoir, le découragement, la honte (honte de voir mon enfant ne plus me reconnaître quelques heures seulemet avant l'échafaud)... J'ai été horrifiée par les conditions de détention de l'époque (qui sont malheureusement encore d'actualité aujourd'hui, mais d'une autre manière), j'ai été terrifié par le manque de sentiment de la populace française, qui se réjouit de l'exécution d'un être humain... j'ai eu du mal à en croire mes yeux, j'ai été écoeurée par un tel comportement, et je suis finalement soulagée, à la suite de cette lecture, que la peine de mort soit abolie en France. Mon regret, est que cela ne soit pas le cas partout.

L'oeuvre de Monsieur Victor Hugo a contribué, j'en suis sûr, à l'abolition de la peine de mort en 1981, en France. Une lecture intéressante, prenante, de talent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Jan 2011 - 19:28

Si le sujet de la peine de mort t'intéresse, il y a aussi l'Execution de Robert Badinter, dont on sait l'importance dans l'abolition de la peine de mort. Je l'ai lu il a longtemps et je ne suis pas tout à fait sûre, mais si mes souvenirs sont bons, ils sont basés sur une histoire vraie, ce qui rend le sentiment de révolte et d'injustice encore plus fort. Et bien sûr, l'exceptionnel Etranger de Camus, réquisitoire passionné, plein de force et bouleversant contre la peine de mort... Je conseille vraiment les deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Jan 2011 - 20:37

un petit fil thématique :

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déa
Espoir postal
Déa

Messages : 24
Inscription le : 03/04/2011
Age : 26

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Avr 2011 - 12:41

Vous ne pouvez pas imaginer ma joie lorsque je découvre que je suis loin d'être la seule à avoir lu L'Homme qui Rit de Victor Hugo! Very Happy Ce roman renferme une puissance indescriptible, il m'a littéralement transperçée! Je pleure rarement lorsque je lis des romans mais je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes en le lisant, tellement il est émouvant!
L'Homme qui Rit reste mon roman préféré, bien que j'en aime beaucoup d'autres! Mais il est de loin celui qui m'a le plus frappée, je le relirais avec plaisir ^^
Je ne vais pas le cacher plus longtemps mais mon pseudo fait référence à la magnifique Déa de ce roman, personnage qui m'a beaucoup émue! L'Homme qui rit est selon moi un roman qui est Injustement connu, au même titre que les autres oeuvres de Victor Hugo! (non mais sérieusement, lorsqu'on évoque Hugo en classe, on parle des Misérables, Quatre-vingt treize... je n'ai quasiment jamais vu l'Homme qui Rit à mon grand désespoir Crying or Very sad )
Enfin ce désespoir s'est évanoui au vu de vos commentaires je vous rassure! dentsblanches
Enfin bref, juste pour vous dire que je conseille à ceux qui hésitent encore de lire ce roman de le lire, malgré le nombre de pages (qui se dévorent bien vite cependant!)
@ Sentinelle : as-tu finalement lu l'Homme qui Rit depuis que tu as posté ton dernier commentaire ? sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Avr 2011 - 18:12

C'est vrai que L'homme qui rit ne fait pas partie des livres de Hugo les plus populaires, ma lecture remonte à vraiment trop loin pour pourvoir en parler avec précision malheureusement.

En ce qui me concerne, je suis particulièrement sensible au théâtre de Hugo, est-ce que tu connais cet aspect de son oeuvre ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déa
Espoir postal
Déa

Messages : 24
Inscription le : 03/04/2011
Age : 26

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Avr 2011 - 19:04

Malheureusement non! A un moment donné j'avais prévu de m'acheter Hernani et puis je ne sais pas pourquoi mais j'ai brutalement changé d'idée... et sans raison apparente! (enfin en tout cas je ne me souviens pas bien pourquoi scratch )
Enfin je sais qu'une fois je suis allée au théâtre voir la pièce Mille Francs de récompense, et j'ai adoré! Je ne sais pas si tu l'as lue celle-là ^^
Sinon aurais-tu quelques noms d'oeuvres théâtrales d'Hugo à me conseiller ? J'aimerais bien découvrir quelques unes de ses pièces Very Happy comme ça lors des grandes vacances je pourrai en lire quelques unes entre deux romans miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Avr 2011 - 19:11

J'ai lu (quand j'avais à peu près ton âge) tout le théâtre de Hugo, Mille francs de récompense n'est sans doute pas le plus typique, mais pourquoi pas commencer par là. Ma pièce préférée est sans doute Ruy Blas, et j'aime aussi beaucoup Marie Tudor. Mais cela se lit très vite, et tu peux commencer par ce que tu vas trouver le plus facilement.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Victor Hugo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Hugo
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» lorsque l'enfant parait (victor hugo)
» Grigori Milovan Raspoutine ? "La vie est passée avant qu'on ait pu vivre. " - Victor Hugo. [Fiche déconseillée aux âmes sensibles.]
» [Vidéo] Vidéo Victor Schoelcher
» Victor Delacroix, alias Spiritreaper [terminée]
» Venezuela's Hugo Chavez dead at 58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: