Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alan Duff [Nouvelle-Zélande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 14:18



Citation :
Alan Duff est né en octobre 1950 à Rotorua. Enfant, il a connu les coups assenés à répétition par son père. Il est le fils d'une mère maorie et d'un père pakeha (blanc). Son grand-père paternel, Oliver Duff, a fondé The Listener, le plus important hebdomadaire néo-zélandais. Ses parents se séparèrent lorsqu'il avait dix ans, ce qui l'amena à aller s'installer chez un oncle et une tante maoris à Whakarewarewa.
Très vite, le jeune métis tourna mal, se fit renvoyer de l'école, devint un délinquant et intégra les rangs d'un gang de cogneurs. Cela lui valut de passer par une maison de redressement. Après avoir été engagé chez un installateur de matériel d'isolation où, selon ses propres paroles, il apprit «la valeur éthique du travail», Duff retomba dans l'illégalité. Il lui en coûta vingt et un mois derrière les barreaux à réfléchir à son sort. Fan de Selby et de Faulkner, Duff commença alors à écrire, fermement décidé à s'en sortir et à lutter contre une violence trop familière.
L'âme des guerriers, est un premier roman largement autobiographique, sortit à Auckland en 1990 et six ans plus tard en France chez Actes Sud
Sources L'Express

Nuit de casse
-Actes Sud-
Traduit par Pierre Furlan-


Résumé de l'éditeur
Citation :
Dans ce bar de la périphérie d’Auckland, où aboutit la ligne d’autobus et finit tout espoir en un quelconque avenir, deux ex-taulards se noient dans la bière en compagnie de leurs frères en exclusion. De l’avis de Jube, le Blanc qui ne vit que dans l’attente de la prochaine bagarre, Sonny, son compagnon, métissé de maori, a lu trop de livres et se pose trop de questions.
De ratages en coup foireux, le tandem titube dans un vague rêve de revanche, jusqu’au jour où un casse dans la maison d’un riche architecte semble leur offrir la promesse d’une autre vie.

Dans ce portrait sans concession d’une société qui produit des êtres incapables de communiquer entre eux autrement qu’à travers la violence physique, Alan Duff réussit le tour de force de faire émerger du réalisme impitoyable des situations une forme nouvelle de lyrisme, âpre et désespéré. En contrepoint de la descente aux enfers de Jube, le parcours de Sonny s’inscrit en effet comme une bouleversante tentative d’élévation. Par son intensité dramatique hors du commun, Nuit de casse confirme l’envergure de l’auteur de L’Ame des guerriers.
J'ai lu ce livre il y a quelques mois, dans l'espoir de retrouver la force et la violence qui m'avaient tant bouleversée dans ce film choc L'âme des guerriers. Malheureusement j'ai trouvé l'histoire bien terne et répétitive, axée sur une réalité existant surement dans certains milieux, mais écrite dans un style oral pauvre et assez pénible à suivre.

J'ai quand même réussi à le finir, mais ce récit m'a lassée. Je me demande ce que la lecture de son livre phare "L'âme des guerriers" donnerait, mais sans doute cette forme âpre et rude passe t' elle mieux à l'écran?

Les récits de Alan Duff ont tout de même le mérite de dénoncer le quotidien de ces banlieues défavorisées où résident ces communautés maories, victimes de l'alcoolisme, du chomage et de la violence conjugale. A suivre donc...


Dernière édition par aériale le Jeu 25 Fév 2010 - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 14:37

Désolée mais quand je lis Duff, je pense direct à ça :

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 14:40

Ha ha Queenie!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 14:45

Qu' est ce qui fait le particularisme néo zélandais par rapport à l' Australie ?

Les aborigènes sont ils plus nombreux que ceux d' Autralie ? Ont ils été mieux taités ?
Le climat, les paysages sont ils très différents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 21:03

bix229 a écrit:
Qu' est ce qui fait le particularisme néo zélandais par rapport à l' Australie ?

Les aborigènes sont ils plus nombreux que ceux d' Autralie ? Ont ils été mieux taités ?
Le climat, les paysages sont ils très différents ?

Les Aborigènes,c 'est en Australie; en NZ, ce sont les Maoris, qui n'ont pas été beaucoup mieux traités que les Aborigènes.
Climat et paysage sont très différents: la NZ c'est vert, très rural; l'Australie est extrêmement variée car immensé mais il y a peu de vert car c'est très sec.
La population a des points communs puisque ces 2 pays ont été "envahis" par les habitants de Grande-Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 21:06

L'AME DES GUERRIERS

Commençons par l'essentiel: L'âme des guerriers est entré dans la catégorie "Mes incontournables". Donc forcément, je n'en ferai que des éloges.

Je l'ai commencé pendant mes vacances en Nouvelle-Zélande car justement, ce roman est écrit par un Néo-Zélandais et l'action a lieu dans ce pays. J'aime me plonger dans le pays où je me trouve grâce à des romans, en plus du Lonely Planet. Sauf que là, pour le coup, Alan Duff ne nous dévoile pas les meilleurs côtés de son pays mais plutôt ses dérives.

Il a mis en scène les laissés-pour-compte de sa société, à savoir les Maoris, peuple originel de la Nouvelle-Zélande. Ceux du roman habitent dans un quartier social de Two Lakes. Ce sont les Heke: un mari, une femme et 6 enfants. Les parents sont au chômage, l'allocation est régulièrement dépensée en bières. On se lève à pas d'heure pour aussitôt se mettre à chopiner puis à se battre entre hommes ou taper sur sa femme quand elle ose tenir tête à son mari. Les enfants semblent déscolarisés et les aînés aspirent à faire partie du gang du quartier. Les Heke et leurs voisins se trouvent dans un cercle vicieux dont il leur est bien difficile de sortir. D'ailleurs, une partie d'entre la famille va sombrer, pour peut-être ensuite mieux rebondir?

C'est un roman en partie autobiographique puisqu'Alan Duff est à moitié Maori; il a connu l'alcoolisme, la violence, la prison avant de s'extirper de cette vie de misère. Visiblement, il s'en est bien tiré, avec talent en tout cas: il écrit bien. Pas dans le sens littéraire car les jolies phrases bien tournées avec de doux mots, il y en a peu. Mais il écrit comme ses protagonistes parlent et pensent c'est-à-dire avec des mots simples, souvent durs et vulgaires, mais c'est ce qu'il fallait pour entrer dans leur univers impitoyable (mais je vous promets qu'on est bien loin de Dallas!). J'ai parfois haï le mari, soutenu et secoué (intérieurement) Beth, l'héroïne du roman et souvent plaint tous ces enfants livrés à eux-mêmes.

Alan Duff a brossé un tableau vraiment sans concession de ses compatriotes, mais je pense qu'il n'a pas exagéré: il existe forcément en Nouvelle-Zélande des personnes aussi défavorisées que celles qui vivent dans nos cités. Il nous met face à la réalité, dénonce les injustices et la misère tout en appelant les Maoris à ne pas se complaire dans leur situation et clamer que tout ça est la faute des Pakeha (les Blancs). C'est fort, c'est dur, c'est triste mais c'est aussi plein d'espoir.

La suite, que je n'ai pas encore lue, s'appelle Les âmes brisées. et finalement, je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'espoir dans ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Jeu 25 Fév 2010 - 21:10

et a priori l'écriture, le style ? je pense lire l'âme des guerriers mais j'hésite entre vf et vo... faut voir si la référence à Faulkner par exemple tiens la route pour autre chose que de l'alcool et de la violence ?ps : j'avais pas encore lu ton commentaire Sophie singe


(il y en a qui pense que les Maoris comme les aborigènes, chacun de leur côté ont bouffé jusqu'au dernier pas mal de représentants de la diversité de la faune locale).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Ven 26 Fév 2010 - 9:03

Je n'ai jamais lu Faulkner donc ne peux comparer.

L'écriture est simple, fluide mais pas simpliste. Je n'entre pas dans les détails car je ne me souviens plus de cela, seulement de mon ressenti. Le style convenait à l'histoire en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Ven 26 Fév 2010 - 13:53

Sophie a écrit:
Mais il écrit comme ses protagonistes parlent et pensent c'est-à-dire avec des mots simples, souvent durs et vulgaires,mais c'est ce qu'il fallait pour entrer dans leur univers impitoyable
[...] Il nous met face à la réalité, dénonce les injustices et la misère tout en appelant les Maoris à ne pas se complaire dans leur situation et clamer que tout ça est la faute des Pakeha (les Blancs). C'est fort, c'est dur, c'est triste mais c'est aussi plein d'espoir

Merci pour ton compte-rendu Sophie qui me redonne envie de lire A.Duff. Je me suis fait la même réflexion (sur l'écriture) dans Nuit de casse, c'est vrai que cela aide à rentrer dans leur univers. Mais ici l'histoire est beaucoup plus violente, les sentiments forts, cela favorise surement l'empathie envers les personnages (moins le cas dans l'autre)

Tu as bien fait aussi de préciser qu' Alain Duff qui s'est sorti de cette misère, cherche à réveiller les consciences mais surtout en exhortant les maoris à se prendre en charge eux-mêmes, comme il a pu le faire. j'ai lu des articles dans lesquels il dénonçait l'assistanat du gouvernement, ceci les maintenant dans cet état de dépendance.

«La culture maorie est orale, les enfants ont un vocabulaire pauvre, une imagination peu développée. J'ai eu la chance d'avoir un père d'origine européenne, qui me faisait lire... Ma mère buvait et me battait.»
j'ai lu aussi qu'il était très critiqué de par ses positions. Il accuse souvent les maoris d'être trop passifs enfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Ven 26 Fév 2010 - 14:54

Je ne sais pas, Aériale, Sophie, mais tout ce que vous dites me donne plus envie de connaitre
la nouvelle Zélande que l' Australie.
Encore que la culture des Aborigènes australiens est l' une ce celles qui m' interesse le plus.
Et jusqu' à présent, je n' ai pas trouvé grand chose à lire en français.
Sur les Maoris, si vous aves des références en français, ce serait avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Sam 27 Fév 2010 - 0:59

aériale a écrit:

«La culture maorie est orale, les enfants ont un vocabulaire pauvre, une imagination peu développée. J'ai eu la chance d'avoir un père d'origine européenne, qui me faisait lire... Ma mère buvait et me battait.»

Ces paroles concernent aussi pas mal de Polynésiens de Tahiti et ses îles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Sam 27 Fév 2010 - 1:06

bix229 a écrit:
Je ne sais pas, Aériale, Sophie, mais tout ce que vous dites me donne plus envie de connaitre
la nouvelle Zélande que l' Australie.
Encore que la culture des Aborigènes australiens est l' une ce celles qui m' interesse le plus.
Et jusqu' à présent, je n' ai pas trouvé grand chose à lire en français.
Sur les Maoris, si vous aves des références en français, ce serait avec plaisir !

Les romans d'Alan Duff sont bien, même si c'est le versant noir des Maoris qui est expliqué, tout comme Les rêves perdus ne marchent jamais de Raumoa ORMSBY.

Je ne connais pas de livres qui ne soient pas des romans sur les Maoris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Sam 27 Fév 2010 - 15:43

bix229 a écrit:
Je ne sais pas, Aériale, Sophie, mais tout ce que vous dites me donne plus envie de connaitre
la nouvelle Zélande que l' Australie.
Encore que la culture des Aborigènes australiens est l' une ce celles qui m' interesse le plus.
Et jusqu' à présent, je n' ai pas trouvé grand chose à lire en français.
Sur les Maoris, si vous aves des références en français, ce serait avec plaisir !

Moi aussi Bix, ce petit pays perdu dans le Pacifique me fascine. Ce peuple Maori longtemps oublié, opprimé par le pouvoir des blancs, et obligé de lutter pour défendre leurs langues et leurs traditions m'interpelle. Je sais qu'à la suite d'un traité signé sous la reine Victoria, ils ont à peu près tout perdu et se sont retrouvés colonisés. Les romans du Pacifique parlent principalement de ces problèmes liés à cette perte d'identité et les violences qu'elle entraîne chez les jeunes.

Alan Duff est un de leurs porte-paroles mais si tu veux t'imprégner de l'âme maorie on m'a conseillé Wiki Ihimaera. (The Whale rider) que j'ai mais en anglais. (je l'ai commencé il n'est pas très dur. J'avais vu l'adaptation au ciné (The Paï)
Une histoire de traditions, de croyances, bien éloignée du monde rude et violent de A. Duff. Mais c'est aussi un aspect très important de leur culture, très proche de la nature.

Sinon j'ai repéré un article intéressant sur la littérature Néo-Zélandaise dans l'Express qui peut t'éclairer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Sam 27 Fév 2010 - 17:03

Oui ces deux romans dont vous avez si bien parlé sont tentants, j'ai noté Alan Duff dans mes tablettes et aussi l'écrivain maori dont tu parles aériale, tu nous feras un topo j'espère, et en plus tu le lis en anglais, félicitations bravo ce n'est pas si évident que ça.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   Sam 27 Fév 2010 - 17:54

domreader a écrit:
Oui ces deux romans dont vous avez si bien parlé sont tentants, j'ai noté Alan Duff dans mes tablettes et aussi l'écrivain maori dont tu parles aériale, tu nous feras un topo j'espère, et en plus tu le lis en anglais, félicitations bravo ce n'est pas si évident que ça.

Lool, j'espère que j'arriverai au bout et que je l'aurai bien compris surtout!
Fallait bien que je mette mes cours de conversation anglaise en application ha ha... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alan Duff [Nouvelle-Zélande]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alan Duff [Nouvelle-Zélande]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Normands et la Nouvelle Zélande.
» Envoi en Nouvelle Zélande
» Les noms de villages burlesques
» Royal New Zealand Navy - Marine de Nouvelle Zélande
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: