Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Miguel Delibes [Espagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 12:00



Miguel Delibes est un écrivain espagnol, né le 17 octobre 1920 à Valladolid et mort le 12 mars 2010 à Valladolid.

Biographie
Il obtint le prix Nadal en 1947 pour son premier roman La sombra del ciprés es alargada (L'ombre du cyprès est allongée). Ses romans se déroulent pour la plupart dans le cadre de la Castille de l'après-guerre. Certains décrivent le milieu rural comme El camino (Le Chemin, 1950), Diario de un cazador (Journal d'un chasseur, 1955), Las ratas (Les Rats, 1962) ou plus tard Los santos inocentes (Les Saints innocents, 1982). D'autres ont pour cadre des villes moyennes de province, comme Mi idolatrado hijo Sisí (1953) ou Cinco horas con Mario (Cinq Heures avec Mario, 1971).

Il a obtenu divers prix dont le Prix Prince des Asturies de littérature en 1982 et le prix Cervantes en 1993 pour l'ensemble de son œuvre.

Source Wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 12:02

J'ai fait connaissance de cet auteur avec son livre Mi idolatrado hijo Sisí qui est traduit en allemand.
Par après j'en ai lu encore un autre.
Mais trop loin de parler aujourd'hui de ses moments de lecture.
L'annonce de sa mort m'a fait réaliser qu'on n'avait pas de fil pour lui. Je voulais bien le faire.
Et il me reste un livre de lui dans ma PAL - Cinq Heures avec Mario - je vais revenir après la lecture Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 15:21

Eh bien, on a eu la même idée. Je ne me souvenais pas de l'avoir vu sur Parfums...
C'est un bon écrivain. Il a eu aux yeux de la critique internationale, le grand tort de ne pas avoir eu de trop gros démêlés avec le régime franquiste. ( je ne crois pas, mais j'avoue que je parle un peu sans savoir, n'ayant relu aucune biographie.)
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt Cinco horas con Mario, il y a longtemps déjà. (retrouvant avec fascination des observations sur les "deux espagnes" que j'avais pu constater dans ma belle-famille)
Il était passionné de chasse et là, je ne le suivais pas autant.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: avers   Ven 12 Mar 2010 - 15:34

Bonne idée... Delibes est trop peu connu en France et peu traduit. Il faut saluer au
passage les éditions Verdier...
J' ai lu plusieurs livres de Delibes, Les saints innocents, Le Fou, Dame en rouge, Le chemin et curieusement, à travers son écriture classique et ce qu' il décrit, il y a parfois quelque chose qui m' échappe sans que je sache très bien quoi...

En tout cas, j' ai très envie de connaitre Cinq heures avec Mario !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 17:28

Pérez-Reverte qui n´y va jamais par quatre chemins:

Pérez-Reverte: "Se va uno de los últimos grandes, ahora sólo nos queda Marsé"

Bix: savais-tu que le grand-père de Delibes etait toulousain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 18:32

Parent de Léo Delibes, sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 19:58

Dom a écrit:
le grand tort de ne pas avoir eu de trop gros démêlés avec le régime franquiste. ( je ne crois pas, mais j'avoue que je parle un peu sans savoir, n'ayant relu aucune biographie.)
j'ai lu quelques articles sur lui aujourd'hui et on lui accorde le fait qu'il n'a pas été en première ligne pour faire l'opposition, mais il n'a jamais caché son opinion et quelques romans avaient même des problèmes avec le régime et lors de ses années en tant que rédacteur en chef du journal „Norte de Castilla“ il a écrit des articles très sévère envers le régime..


swallow a écrit:
Pérez-Reverte: "Se va uno de los últimos grandes, ahora sólo nos queda Marsé"
j'ai lu cet après midi la moitié de son livre Cinq heures avec Mario.. et c'est un très grand coup de coeur bonjour


Amapola a écrit:
Parent de Léo Delibes, sans doute.
son grand-père était le neveu de Léo Delibes, il est allé en Espagne comme technicien lors de la construction de la ligne ferrovière entre Reinosa et Santander, il est tombé amoureux, s'est marié et n'est plus jamais retourné en France
(selon wikipedia.de qui est plus riches en info sur sa vie que wikipedia.fr Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 21:12

swallow a écrit:
Pérez-Reverte qui n´y va jamais par quatre chemins:

Pérez-Reverte: "Se va uno de los últimos grandes, ahora sólo nos queda Marsé"

Bix: savais-tu que le grand-père de Delibes etait toulousain?

Non, je l' ignorais... jusqu' à hier où j' ai consulté Internet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Ven 12 Mar 2010 - 22:14

J'ai pensé au debut que cette histoire d'être plutôt "sympa" au franquisme c'était bizarre, car j'ai vu des commentaires ci-et-là faits par des gens de gauche, donc...
Personellement je ne connaissais pas cet écrivain, c'est la première fois que j'entends parler. Parcontre, quand j'ai vu l'annonce de sa mort j'ai tout de suite pensé à Léo Delibes.
Si joli ce vidéo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Sam 13 Mar 2010 - 9:05


Cinq heures avec Mario
Citation :
Présentation de l'éditeur
Mario vient de mourir. Près de lui, sa femme veille et entame à son adresse un long monologue au cours duquel elle évoque leur vie commune. Ainsi, à travers le regard négatif de son épouse, petite bourgeoise provinciale conformiste et frustrée, se dessine peu à peu la figure héroïque de cet intellectuel, opposant au régime franquiste, dépourvu d'ambition sociale et soucieux de sa seule intégrité morale. Loin de s'en trouver appauvris, les deux personnages, l'écrivain incompris et la femme abandonnée aux tâches matérielles, acquièrent une dimension que seul l'art accompli du romancier pouvait rendre intemporelle et universelle. Cinq heures avec Mario est l'oeuvre la plus traduite de l'un des plus grands romanciers espagnols vivants.

Wow.. quel livre.. quelle force.. quel sublime moment de lecture!

J'ai commencé ce livre hier pour alimenter un peu ce nouveau fil.. et je me suis retrouvée dans l'impossibilité d'arrêter avant la fin. Un monologue qui révèle autant de celle qui parle que de celui à qui elle s'adresse.
Mais à partir de quelques pages on réalise que ce texte va plus loin que le 'bilan' que cette femme dresse après 23 ans de mariage envers son mari.. c'est en effet comme Dom dit - un peu la confrontation des "deux Espagnes" (le roman s'ouvre l'année 1966) - bien que je pense que cela va encore plus loin..

J'ai toujours une admiration particulière pour les auteurs qui arrivent à bien écrire des dialogues.. et puisque ce monologue est en effet une sorte de 'dialogue' entre cette femme et son mari (qui d'après elle ne lui a pas répondu beaucoup plus lors de son vivant), et ainsi il fait un roman de 285 pages que de 'langue parlée'
(et d'après sa bio sur wiki il en a tiré une pièce de théâtre - quelle gageure pour une actrice!)

Admirative, enthousiasmée, envie de relire des passages.. un grand coup de coeur!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Sam 13 Mar 2010 - 9:38

kenavo a écrit:

Cinq heures avec Mario
Citation :
Présentation de l'éditeur[...]Cinq heures avec Mario est l'œuvre la plus traduite de l'un des plus grands romanciers espagnols vivants.

Ben voilà ce que c'est que d'avoir des livres dans sa PAL depuis des années !

Marrant, je ne connaissais pas du tout du tout ce nom d'auteur.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Sam 13 Mar 2010 - 9:47

Queenie a écrit:
Ben voilà ce que c'est que d'avoir des livres dans sa PAL depuis des années !
et oui.. ils doivent changer la 4e de couverture .. mais je n'ai pas ce livre depuis des années dans ma PAL - il est paru le 14 janvier 2010 - je l'avais acheté dans l'intention de vous ouvrir un fil Wink la vie a été plus vite que moi...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Sam 13 Mar 2010 - 10:38

kenavo a écrit:
Queenie a écrit:
Ben voilà ce que c'est que d'avoir des livres dans sa PAL depuis des années !
et oui.. ils doivent changer la 4e de couverture .. mais je n'ai pas ce livre depuis des années dans ma PAL - il est paru le 14 janvier 2010 - je l'avais acheté dans l'intention de vous ouvrir un fil Wink la vie a été plus vite que moi...

(Ou alors il s'est dit : je vais avoir un fil sur Parfum, je peux mourir en paix)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Sam 13 Mar 2010 - 20:33

Je voudrais bien, moi qui ai vécu en Espagne à l’époque encore franquiste, qu’on admette qu’il y a eu des écrivains, des artistes, qui n’ont pas pu, pas su, pas souhaité, ou pas considéré prioritaire d’entrer dans une lutte ouverte contre le régime dictatorial. Il fallait être stoïque pour le faire, accepter de crever de faim, de perdre son emploi, et si ça tournait mal, de s’expatrier. Tout le monde n’est pas Jorge Semprun !
Et cela ne leur enlève rien de leurs qualités, quand ils en ont. Je préfère Delibes écrivain à Semprun.
On décerne vite des auréoles littéraires à ceux qui ont choisi la lutte pour une cause à laquelle l’histoire a donné raison. C’est courageux, mais ça ne fait pas tout .

Je pense que la vision de la France est particulière à ce sujet : tous les opposants déclarés à Franco sont bien considérés et tous ceux qui sont restés, qui ont avalé bon gré mal gré les durs moments de la dictature tout en continuant à écrire, au prix de grosses difficultés, on ne les connaît pas. Je pense aussi en ce moment à Buero Vallejo, un auteur qui n’a pas sa place sur Parfums.

Et tant d’autres…
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   Sam 13 Mar 2010 - 21:02

D' accord avec toi, Dom !

Delibes et Juan Marsé sont des romanciers de cette époque que j' ai lus au début.
Si tu pouvais te charger de faire connaitre des écrivains oubliés de cettte époque, ça m' interessse.
Pareil pour les auteurs catalans un peu négligés pour d' autres raisons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miguel Delibes [Espagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miguel Delibes [Espagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Matelas poussette pour + de confort (Espagne)
» Zarzuela (Espagne)
» (ESPAGNE)
» Le camino del Rey au sud de L'espagne
» Modem espagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: