Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Katharina Hacker [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitimeSam 13 Mar 2010 - 17:44

Katharina Hacker [Allemagne] 01020710

Katharina Hacker

(* 11. Januar 1967 – Frankfurt/Main) est un écrivain allemand qui a écrit aussi bien de la prose et des essais que des traductions de l’hébreu ( !). Après un lycée humaniste elle faisait à partir de 1986 l’étude de la philosophie, de l’histoire et du judaïsme à l’université de Freiburg. En 1990 elle changea vers l’Université Hébraïque de Jérusalem et travailla parallèlement comme professeur d’allemand à Tel Aviv. Depuis 1996 elle vit comme écrivain libre à Berlin. Le livre « Die Habenichtse » (Les Démunis) a reçu en 2006 le « Deutscher Buchpreis ».

Oeuvres/Prose:
- Tel Aviv. Eine Stadterzählung.
- Morpheus oder Der Schnabelschuh. Erzählungen. (Contenu: Elpenor – Sisyphos – Ariadne – Minotaurus – Charon – Morpheus oder Der Schnabelschuh – Mnemon)
- Mit Baudelaire am Airport (Baudelaire und die Gedächtniskunst). Radio-Feature.
- Skizze über meine Großmutter. In: Von den Schnecken. Texte von Paulus Böhmer und Katharina Hacker. 1999
- Der Bademeister. Roman) 2000.
- Eine Art Liebe. Roman. 2003
- Die Habenichtse. Roman. 2006. (français: Démunis)
- Überlandleitung. Prosagedichte.2007
- Alix, Anton und die anderen. Roman. 2009

(et des traductions de l’hébreu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitimeSam 13 Mar 2010 - 18:01

Démunis

Original Die Habenichtse (allemand, 2007)
Traduction française : Août 2008 (par Marie-Claude Auger)

CONTENU :
Juste revenu de New York, Jacob refait connaissance d’Isabelle le jour du 11 Septembre 2001 lors d’une fête à Berlin. Très vite, ils se marient et s'installent à Londres où Jacob rejoint un cabinet d'avocats où il prend la place d’un collegue décédé lors des attentats (destin ? hasard ?). Isabelle continue à travailler comme graphiste. Ils partent à la découverte de la ville au cours des semaines qui précèdent la guerre d'Irak. Parallèlement il nous est raconté la vie de leurs voisins, aussi bien de la petite Sara, victime de ses parents assez violents, et de l’autre coté, de Jim, petit dealer qui rêve d’un bonheur avec son amie disparue qu’il a pourtant mal-traitée.
Une faille apparaît dans les relations d’Isabelle et Jacob, faite de nostalgie et de non-dits. Si, à première vue, la vie sourit à ces trentenaires ambitieux qui semblent tout maîtriser, peut-être ont-ils négligé de chercher à se connaître eux-mêmes... Jacob est fasciné par son chef, Isabelle par Jim, et la petite Sara est oubliée…

Comment souhaitons-nous vivre ? Quelles sont nos valeurs ? Dans une langue intense et brillante, Katharina Hacker confronte ses héros aux problèmes de notre époque. Elle rend compte de l'inéluctable imbrication entre événements historiques et destins individuels, à l'image des grands romans européens engagés et conscients de l'Histoire.
(à partir de la présentation de l’édition française et allemande avec quelques bribes de moi)

OPINION :
Bien sûr on pourrait parler de l’imbrication de la grande Histoire avec les histoires personnelles : et cela transcende les attentats du 11.9. et mène, dans des personnages différentes du roman aussi bien encore vers la deuxième guerre, la question juive (deux protagonistes sont juifs), la chute du mur et du rideau de fer et, après les attentats, les préparatifs de la guerre contre l’Irak et les conséquences à Londres. Ainsi on a un de ces romans issus de l’actualité politique…

Mais j’y sentais encore plus la pertinence d’une analyse de l’âme d’une génération moderne. Malgré leurs appartenances à des couches différentes, ces « héros » du roman sont habités par un certain vide commun qui les rend partiellement insensible tout en cherchant un bonheur. Ils n’ont plus un vrai « centre » : des intérêts, voir les partenaires, changent et s’installent en eux une certaine indifférence et absence de responsabilité. La vie, la place qu'on y a tient a des fils si minces que tout semble aléatoire. Ces gens n’arrivent plus à se décider, mais deviennent très « légères » et plus ou moins insensibles aux grandes question qu'aussi bien le sort de leurs voisins.

Non, ce n’est certainement pas un «joli ou beau » livre avec une belle histoire, mais un livre un peu lourde sur une situation dans laquelle, peut-être avec un certain effroi, on reconnaît déjà quelques réalités de notre propre vie ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitimeSam 13 Mar 2010 - 19:51

Merci, tom léo, d'avoir ouvert ce fil sur Katharina Hacker.

J’ai lu « Les démunis » lors de leur parution en allemand et peu de temps après l’attribution du Deutsche Buchpreis 2006, prix littéraire allemand qui se veut comparable au Goncourt. Ce qui m’a intéressé à ce roman, c’est le milieu dans lequel il se situe – celui des expatriés. J’en fais partie depuis toujours et j’étais intriguée comment ce milieu va être dépeint par un auteur du talent de Katharina Hacker.

Katharina Hacker [Allemagne] Demuni13 Katharina Hacker [Allemagne] Demuni14

C’est un livre qui ne laisse pas indifférent, il revient encore assez souvent dans la discussion entre lecteurs assidus et ceux qui lisent peu mais de préférences des livres liés à l’actualité politique et économique. Katharina Hacker a visiblement touché un nerf à vif en décrivant des scènes tantôt comme irréelles, tantôt cruelles ou d’un réalisme qui fait mal. Désolation et vide, manque de perspective (le comble pour un expat !) dans la vie personnelle, désorientation, voilà ce qui transpire dans les différentes histoires de Jacob et Isabelle, de Jim, de Sara.

Finalement je n’ai pas trouvé« Les démunis » comme étant le roman d’un milieu particulier mais bien celui d’un mal-vivre inexplicable de plus qu’une génération. C’est le grand art de Katharina Hacker dans son livre de saisir cette ambiance toute particulière que font régner les évènements historiques (ici le 11 septembre 2001) sur la vie d’un chacun. Plus de sécurité – tout bouge, que d’insécurité – tout est nouveau. Une partie des valeurs traditionnelles, des valeurs familiales fichent le camp, les valeurs culturelles s’entremêlent.

Le roman m’a laissé un arrière-goût mitigé, à mi-chemin entre fascination et répulsion. Le livre est très intelligent, réfléchi, très bien observé, certainement pas d’une lecture facile. Imho il donne un aperçu du monde actuel même si ça ne me plaît pas vraiment.

[Pour la petite histoire, il y a env. un an j’ai assisté dans une brasserie genevoise à une discussion animée entre expats de différentes nationalités (3 CH, 3 D, 1 F, 1 CAN), tous avec une expérience présente ou passée de vie à Londres. Tous avaient lu le roman de Katharina Hacker. Seul les 3 Allemands faisaient de vives objections au roman. A leur avis les protagonistes manquaient de psychologie, le roman ne reflétait pas du tout la vie des expats allemand à Londres, et puis surtout une foule de détails locaux était carrément erronée.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitimeSam 13 Mar 2010 - 22:40

Merci, Maline! J'avais bien pensé à ton invitation pour ouvrir ce fil, même si cela me prend du temps pour concretiser...

et entre-temps, la réflexion continuait en moi:
2001 n'était pas seulement un événement politique ou lointain, mais on se sentait plus ou moins ménacé soi-même: si l'innocent pouvait mourir, pourquoi pas moi demain?
Ici, dans le roman, Jacob échappe bel et "devrait" vivre autrement. Mais au lieu d'une présence à sa propre vie, les protagonistes deviennent - à mon avis - absents à eux-mêmes et au monde.

Dans une autre piste de réflexion, on pourrait par exemple suivre Isabelle qui est, un moment donné, si émue du drame de New York, jusqu'aux larmes en s'imaginant les souffrances des dernières minutes des enfermés des tours... Mais quand il s'agira soit du chat de l'enfant du voisinage, soit de l'enfant même, - c'est à dire : du prochain!!! -elle peut être d'une insensibilité impressionante.

Pour le thème de l'expatrié: vu le nombre des allers et retours entre Berlin et Londres, et la rapidité des échanges par le biais moderne, les lieux deviennent interchangeables et ont peut-être moins de sens qu'autrefois? Je ne suis pas sûr, mais j'ai lu un commentaire intéressant sur cet interchangeabilité contemporain: au fond il n'y a plus le même sens d'enracinement, d'un lieu fixe comme dans le passé.Il me semble que c'est par là que Hacker est aussi assez perspicace?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitimeDim 14 Mar 2010 - 0:08

tom léo a écrit:
2001 n'était pas seulement un événement politique ou lointain, mais on se sentait plus ou moins ménacé soi-même: si l'innocent pouvait mourir, pourquoi pas moi demain?
Ici, dans le roman, Jacob échappe bel et "devrait" vivre autrement. Mais au lieu d'une présence à sa propre vie, les protagonistes deviennent - à mon avis - absents à eux-mêmes et au monde.
En lisant le roman je me souviens de penser que les attentats de Londres du 07/07/2005 allaient finir par avoir un certain impact ; toute l’histoire semblait projeter les protagonistes vers les lieux des attentats qui finalement ne sont mentionnés nulle part dans le livre.

Probablement le roman a été écrit avant les attentats de Londres. Il faudrait donc penser qu’encore une fois la réalité a rattrapée la fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitimeDim 14 Mar 2010 - 0:18

Maline a écrit:

Probablement le roman a été écrit avant les attentats de Londres...

Je pense que non, car le roman est paru en 2006... Mais par là il devient encore plus évident que les "rescapés" ne le sont que "provisoirement", pour ainsi dire?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Katharina Hacker [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Katharina Hacker [Allemagne]   Katharina Hacker [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Katharina Hacker [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger
» ALLEMAGNE - UBOOT U1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: