Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Jean-Pierre Gibrat

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeVen 26 Mar 2010 - 15:19

[BD] Jean-Pierre Gibrat Ac38

Citation :
Né le 17 avril 1954 à Paris, Jean-Pierre Gibrat connaît une enfance banlieusarde sans histoires. Élevé
dans une ambiance cégétiste, brillant en histoire, il obtient son bac grâce au Front Populaire et à
l'agriculture de l'URSS. Il se tourne ensuite vers le graphisme publicitaire, puis s'inscrit en Fac d'Arts
Plastiques en 1975. Deux ans plus tard, il interrompt ses études pour se lancer sérieusement dans la
bande dessinée et publie ses premiers récits complets dans PILOTE.
Sa rencontre avec le scénariste Jackie Berroyer, son aîné de huit ans, va faire naître le petit
"Goudard" dans B.D., série d'avatars quotidiens d'un adolescent finement typé qui fréquentera
ensuite CHARLIE MENSUEL, puis FLUIDE GLACIAL. Parallèlement, Gibrat multiplie les dessins dans la
presse branchée (L'EDJ, LE NOUVEL OBS, etc.) et collabore à L'ORDINATEUR DE POCHE, SCIENCES
ET AVENIR, puis à JE BOUQUINE et OKAPI (la série "Médecins sans frontières", sur des scénarios de
Guy Vidal, puis Dominique Leguillier). En 1982, son talent d'évocation de la gent féminine incite
Berroyer à lui proposer un personnage de "Parisienne" en vacances à introduire dans PILOTE. Ils
décident de réunir Goudard et cette séduisante créature dans la série d'albums que leur ouvrent les
éditions Dargaud. Dessinateur perfectionniste, donc lent, Gibrat aime se surprendre en changeant de
sujet pour aborder des domaines où on ne l'attendait guère. En 1985, il accepte de faire vivre dans
TÉLÉ-POCHE la chienne Zaza de Dany Saval et Michel Drucker ("L'Empire sous la mer"). Dix ans plus
tard, il publie chez Albin Michel une version érotique de "Pinocchia", sur un scénario de Francis Leroi.
L'année suivante, avec Daniel Pecqueur, il mélange onirisme et fantastique dans "Marée basse" pour
la collection "Long Courrier" de Dargaud.Mais c'est dans la prestigieuse collection "Aire Libre" qu'il
compose seul un chef-d'oeuvre de nostalgie rurale et de recomposition historique des années
d'occupation telles que vécues dans la France profonde : "Le Sursis" emporte de multiples prix et un
accueil enthousiaste des lecteurs. Son premier essai d'auteur complet est une réussite totale. Il sera
suivi, en 2002, du magnifique "Vol du Corbeau". Le festival BD de Saint-Malo,"Quai des bulles", a
décerné son grand prix 2004 à Jean-Pierre Gibrat ("Le Sursis", "Le Vol du Corbeau"). Jean-Pierre
Gibrat s'est vu remettre, le jeudi 26 janvier 2006, le Prix du dessin au Festival d'Angoulême pour le
second tome du "Vol du corbeau".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeVen 26 Mar 2010 - 15:30

Le sursis

2 tomes parus en 1997 et 1999.

C'est beau, c'est romanesque ...

Citation :
Nous sommes en 1943, à Cambeyrac, dans l'Aveyron. C'est la guerre. Pourtant, au village, tout semble calme. Julien, lui, s'ennuie un tantinet. Pas étonnant : il passe ses journées derrière les volets clos d'une maison abandonnée. Car Julien se cache : tout le monde le croit mort. Et lui n'a pas l'intention de démentir et d'être expédié en Allemagne... Alors, il se contente d'être spectateur. Pas très drôle. Heureusement, il y a Cécile, la serveuse du café "Les tilleuls". Ah, Cécile... Mais au fur et à mesure que les mois passent, les tensions s'alourdissent. La Milice entre en lice. Les Allemands ne sont plus très loin. La situation de Julien risque de devenir inconfortable... Ce récit, publié en deux volumes, est une vraie réussite grâce à son réalisme et sa justesse de ton. Mais aussi grâce à son dessin, plein de sensualité et baigné de luminosité. La fin, elle, est tout simplement surprenante... Au-delà de son apparente légèreté, Le sursis nous incite à une réflexion sur l'engagement personnel. --Gilbert Jacques

[BD] Jean-Pierre Gibrat Sursis
[BD] Jean-Pierre Gibrat Sursis

[BD] Jean-Pierre Gibrat 3324-14446
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeVen 26 Mar 2010 - 15:38

Le vol du corbeau

2 tomes parus en 2002 et 2005.

C'est toujours aussi beau et romanesque.

Citation :
Paris occupé, 18 juin 1944. Dénoncée par une lettre anonyme, Jeanne, une jeune résistante, vient d’être arrêtée par la police française.
Le jour même, François, un cambrioleur sans scrupules et quelque peu cynique, subit le même sort et se retrouve dans la même cellule du même commissariat.
A la faveur d’une alerte, Jeanne et François s’échappent par les toits. Dès lors, par le jeu du hasard et de la nécessité, le sort commun des deux jeunes gens, que pourtant tout sépare, semble scellé. Pour le meilleur, et pour le pire.

[BD] Jean-Pierre Gibrat 9782800131412
[BD] Jean-Pierre Gibrat 9782800133768

[BD] Jean-Pierre Gibrat Vol_2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeVen 26 Mar 2010 - 15:46

Mattéo

Une nouvelle aventure pour Gibrat avec Mattéo, dont le premier tome est paru à l'automne 2008.
Comment dire ? C'est beau et ... romanesque.

[BD] Jean-Pierre Gibrat 51-F0a5G8kL._SL500_AA300_

Présentation de l'éditeur :
Citation :
Mattéo : le souffle des grands récits romanesques ! Jamais encore Jean-Pierre Gibrat n'avait maîtrisé avec autant de bonheur le verbe et l'image : un régal pour les yeux, un délice pour l'esprit !En signant un flamboyant roman dessiné en quatre volumes, Jean-Pierre Gibrat fait une entrée fracassante chez Futuropolis.Récit romanesque de haute tenue, composé de quatre époques, Mattéo raconte la destinée singulière d'un homme qui, de la guerre de 14 à la Seconde Guerre mondiale, en passant par la révolution russe, le Front Populaire et la guerre d'Espagne, traversera époques tumultueuses et passions exacerbées. Finalement, comme malgré lui, Mattéo sera de toutes les guerres, celles qui auront embrasé les premières décennies du XXe siècle en mettant à mal son pacifisme militant, comme celles qui meurtriront son coeur d'amoureux éconduit

[BD] Jean-Pierre Gibrat Matteo3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeVen 26 Mar 2010 - 16:31

ah oui.. quelle belle découverte qu'étais Le sursis, on se fait embarquer dans cette histoire et ne peut plus lâcher avant la fin..
et comme tu dis, il aime bien le côté romanesque Wink
Pendant une série, j'ai voulu bien suivre.. avant de débarquer avec lui pour une deuxième fois, il me faut une petite pause Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeVen 2 Avr 2010 - 16:15

En deux mots... je n'aime pas du tout (j'en parlais ailleurs).
Je vais me limiter au sursis (même si j'ai poussé le vice à en lire d'autres).

Romanesque ? oui. Mais quand ça se passe pendant l'occupation,
ça me soule vite fait. J'ai retrouvé une ambiance de téléfilm à la télé,
où le côté niaiseux rend presque enviable des périodes pourtant crados.
On est dans la bicyclette bleue (sans Casta), et sans pub au milieu.

Les dessins sont certes "jolis", mais je trouve ça tellement vide,
un peu comme les miss France...

Il parait que Matteo est plus violent, ce serait peut-être plus pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeJeu 20 Jan 2011 - 10:44

Traversay, je n'ai lu aucun des albums dont tu parles sur ce fil. En revanche, j'ai fait la connaissance récente du premier tome de la série : Les gens honnêtes paru en 2008.

[BD] Jean-Pierre Gibrat Les-gens-honnates-tome-1

Description de l'éditeur :

Citation :
Aujourd'hui, Philippe fête son anniversaire. 53 ans, déjà. Sa maison est confortable, ses enfants sont grands, sa mère est bavarde, son nouveau vélo est magnifique. Une belle tranche de vie, dans la simplicité, l'honnêteté. Mais celui qui empoisonne le gâteau, c'est le patron de Philippe quand il lui annonce son licenciement. Victime collatérale de la mondialisation, Philippe coule à pic. Perd tout, même son toit. Mais cette plongée au cœur de lui-même va lui permettre d'ouvrir son regard sur les autres. Les gens honnêtes n'ont rien d'ordinaire. Chronique de la tragi-comédie du quotidien, Les gens honnêtes marque la rencontre entre deux auteurs réunis par la tendresse qu'ils éprouvent pour leurs personnages. Jean-Pierre Gibrat, au scénario, et Christian Durieux, au dessin, savent faire vibrer à l'unisson la parcelle indicible de la création romanesque : son humanité.

Et pour tout te dire, je n'ai pas trop accroché... What a Face

L'histoire est plaisante et se lit facilement, le dessin se laisse agréablement regarder, mais les propos sont beaucoup trop manichéens.
Pour bien égayer la démonstration des auteurs (la mondialisation et le capitalisme sont déshumanisants et vouent l'homme à la ruine et à l'échec), notre pauvre Philippe écope des pires peines : non seulement il apprend qu'il se fait virer le jour de son anniversaire mais en plus, parce que la société dans laquelle il travaillait n'était pas à jour dans ses cotisations, il ne peut toucher ni indemnité chômage ni retraite. Le lendemain de son licenciement, il part faire du vélo et se pète un bras. Les méchants huissiers arrivent bientôt pour virer Philippe de son domicile qui n'était qu'un logement de fonction. Ouch, ça fait un peu beaucoup tout ça non ?
Bref, Philippe sombre rapidement dans l'alcool malgré le soutien de ses amis et de sa famille. Il réussit peu à peu à s'en sortir en essayant de se refaire une place dans le monde du travail (sans succès) et auprès de sa famille, avec réussite cette fois.
Voilà pourquoi cette série s'intitule Les gens honnêtes : Durieux et Gibrat nous racontent l'histoire de tous les personnages réunis autour des malheurs qui arrivent à Philippe. Malheureusement, le tout est ponctué de trop nombreux propos politiques de comptoir (critique du sarkozysme un peu facile) et les personnages tombent souvent dans la caricature (le fils adolescent rebelle qui sèche tous les cours. Tentative d'explication ? Il a pris exemple sur son père qui arrive lui-même en retard et débraillé à l'entretien avec le proviseur. Mouais...).

Les gens honnêtes est donc un album qui se lit sans déplaisir mais on en sort un peu déçu quand même... Impression à affiner avec le tome 2 ?

[BD] Jean-Pierre Gibrat Gens-honnetes_1
[BD] Jean-Pierre Gibrat Gens-honnetes_2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeJeu 20 Jan 2011 - 11:40

J'ai lu le Tome 1, également. J'ai trouvé ça assez insipide et rempli de clichés. Pas sûr que je lise le tome 2.
Je persiste à aimer ses séries historiques, je dois lire le deuxième tome de Matteo, ces jours-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeJeu 20 Jan 2011 - 21:44

Ses séries historiques sont d'un genre différent de la série des Gens Honnêtes ? J'avais peur que le traitement soit le même...

Et puis, pour le tome 2, j'hésite aussi à le lire mais bon, ce n'est pas une lecture qui demande beaucoup de concentration et j'en ai entendu des bonnes critiques. Dans le pire des cas je ne risque pas de perdre plus de 20 minutes dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeJeu 20 Jan 2011 - 22:34

colimasson a écrit:
Ses séries historiques sont d'un genre différent de la série des Gens Honnêtes ? J'avais peur que le traitement soit le même...

Et puis, pour le tome 2, j'hésite aussi à le lire mais bon, ce n'est pas une lecture qui demande beaucoup de concentration et j'en ai entendu des bonnes critiques. Dans le pire des cas je ne risque pas de perdre plus de 20 minutes dentsblanches

Regarde l'avis de Maryvonne, plus haut. Elle le descend en flèche. Pas de ma faute si j'ai un coeur de midinette. J'assume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeSam 29 Jan 2011 - 19:46

[BD] Jean-Pierre Gibrat Matteo

Mattéo. Deuxième époque (1917-1918)
Déserteur, Mattéo s'embarque pour de nouvelles aventures à Petrograd, où la révolution gronde. Le temps des désillusions, pour cet anarchiste invétéré, qui découvre l'univers des bolchéviques. A mon humble avis, ce deuxième volet de Mattéo surpasse de loin le premier, tant pour son aisance narrative que pour ses qualités esthétiques.

[BD] Jean-Pierre Gibrat Preview_page

L'avis du site unmondedebulles.com :

Citation :
Malgré la longue attente du tome 2, on est sidéré par les qualités narratives, scénaristiques et picturales de Jean-Pierre Gibrat. Cet album est un condensé de talent, la pierre n'est plus brute depuis longtemps au pays de Gibrat, ses sculptures humaines sont d'un réalisme fascinant, il s'en dégage un sentiment d'une noblesse rare, nous sommes en Russie, nous le vivons à fleur de cornée, ses couleurs, ses perspectives, sa mise en scène est jubilatoire. Je pense encore à une discussion que j'ai eu il y a quelques jours ou mon interlocuteur me disait que cette année il n'y avait pas eu d'albums marquant...., on ne doit pas vivre dans le même monde. Certes je suis grand public, j'aime l'émotion quand elle est simple et belle, avec Gibrat je suis servi, ce second tome de mattéo est pour moi son album le plus abouti.

A noter que cet album rappelle beaucoup la série Louis la guigne, signée Dethorey/Giroud, parue chez Glénat dans les années 80/90 et qui comporte 13 tomes. L'itinéraire d'un anarchiste durant la première guerre mondiale et les années suivantes. Le dessin est cependant très différent de celui de Gibrat, plus brut de décoffrage.

[BD] Jean-Pierre Gibrat Planche_bd_7956_LOUIS%20LA%20GUIGNE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
IzaBzh
Agilité postale
IzaBzh

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 53
Localisation : Bourgogne/Paris

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeLun 31 Jan 2011 - 10:28

En 2009, Gibrat avait réalisé l'affiche du festival BD à Sens :
[BD] Jean-Pierre Gibrat 110131103129635325
Oui, le festival est terminé depuis longtemps, mais c'est juste pour le plaisir des yeux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitimeMer 13 Avr 2011 - 21:12

Les Gens honnêtes (2010), Deuxième partie de Durieux et Gibrat

[BD] Jean-Pierre Gibrat Arton4462-6b4f6

Résumé Editeur :
Citation :
Les gens honnêtes, ce sont les gens ordinaires qu'on croise tous les jours, ces anonymes apparemment sans histoires qui font face comme ils le peuvent aux épreuves que la vie leur impose. Gibrat et Durieux racontent, avec beaucoup de sensibilité et d'humour, les hauts et les bas de la famille Manche. Grand-père depuis peu, Philippe mène une vie tranquille. Toujours un peu porté sur le Côte du Rhône, il affiche une désinvolture que rien ne semble devoir altérer, pas même le renvoi de son fils Arnaud du lycée – mais qu'à cela ne tienne, il va aller avec lui dans le bordelais, voir ce lycée hôtelier où Arnaud pourrait terminer ses études. Simplement, on n'est jamais à l'abri d'une bonne idée... Celle-ci va surgir, dans un moment d'ennui profond dans le TGV : et s'il montait un salon de coiffure dans le TGV ?

La première partie m’avait déjà semblée un peu difficile à supporter, mais malgré tout, j’ai eu envie de clore la série des Gens Honnêtes en lisant la deuxième partie (d’ailleurs, le seul nom de cette série aurait déjà dû me faire craindre le pire : qui sont les gens honnêtes ? la morale desservie tout au long de ces deux tomes ne s’applique-t-elle qu’à cette catégorie de personnes ? Suspect ) .

Pourquoi vouloir m’infliger tant de mal ? Est-ce par vice masochiste, ou par simple curiosité ? Disons que j’ai eu envie de lire cette bande dessinée comme j’aurais pu choisir de lire n’importe quel autre journal télé qui trainait sur la table…par envie de lire quelque chose qui ne soit pas compliqué, qui ne prenne pas la tête et qui soit lu en un quart d’heure. Et par envie d’achever la lecture d’une série déjà entamée par ailleurs…

A l’issue de la lecture de ce deuxième album, la seule chose que j’espère, c’est qu’il n’y ait pas de suite. Rien de tel n’a encore été annoncé mais je méfie… Cela ne serait pas étonnant car Durieux et Gibrat ne se donnent même pas la peine de relier les histoires des différents albums entre elles : d’un album à l’autre, on retrouve simplement les mêmes personnages, mais les histoires sont complètement indépendantes et n’ont aucun lien entre elles. « Deuxième partie » aurait très bien pu s’intituler sobrement « Tome 2 » pour être plus proche de la réalité.

Mais le problème n’est pas là. Le problème tient dans le propos, tout simplement.
Ca se veut réaliste, avec des évènements dramatiques qui tombent sur le dos des personnages toutes les deux pages, mais les personnages sont des artistes dans l’âme, la mèche au vent, ils réagissent toujours avec anticonformisme, se moquant des lois et des règles, et surmontent cataclysmes et ouragans avec la nonchalance d’un pacha.
Un exemple… Le vioque (je ne sais plus son prénom) n’a plus de travail et plus un sou en poche. Qu’à cela ne tienne ! Il devient coiffeur dans un train de la SNCF, devient célèbre, passe au journal télévisé et en plus de cela, il drague une petite minette de trente ans son ainé et la baise dans un train après deux soirs (il y a des limites au dévergondage quand même).
Le libraire obèse, ami du vioque, fait une crise cardiaque à cause de sa tendance à trop carburer au rouge. Hospitalisé, le vioque lui ramène malgré tout des bouteilles de pinard, parce qu’ils sont cons à l’hôpital de le priver de son seul plaisir…
Je veux bien que l’on nous ponde des histoires poétiques, féériques à la limite, mais démagogues, ça, non, je ne supporte pas, c’est au-dessus de mes forces. Tout sonne faux dans cette bande dessinée. Ce faux air de liberté, ce simulacre de bonheur… Ca se veut optimiste, et c’est déprimant au possible…

D’ailleurs, je vais m’arrêter là avant de pleurer.

[BD] Jean-Pierre Gibrat 9782800147659_1
Première page de l’album… Ce n’est pas la pire, malheureusement…



_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




[BD] Jean-Pierre Gibrat Empty
MessageSujet: Re: [BD] Jean-Pierre Gibrat   [BD] Jean-Pierre Gibrat Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Jean-Pierre Gibrat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Denis et Pierre-Jean Cherer
» Connaissez-vous les créatifs culturels?
» Autour de l'EPR.
» Claude Bultot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: