Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Etienne Davodeau

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeSam 27 Mar 2010 - 18:17

[BD] Etienne Davodeau Etienn10


Citation :
Biographie de l'auteur
Étienne Davodeau a 44 ans. Il vit en Anjou. 1985: après des études d'arts plastiques à Rennes, il participe à la création du studio BD Psurde. 1992-94: Les Amis de Saltiel (triologie, Dargaud). 1996: Le Constat (Dargaud). 1997: Quelques jours avec un menteur (Delcourt). 1998: Le Réflexe de survie (Delcourt). 1999: s'intéressant aussi à la bande dessinée pour enfants et adolescents, il scénarise pour Joub, Les Aventures de Max & Zoé (5 tomes, Delcourt) et Géronimo (2 tomes, Dupuis). 2001: Rural!, véritable reportage, où il confirme son choix peu fréquent en bande dessinée d'inscrire le monde réel au coeur de son travail. 2003: Avec David Prudhomme au dessin, il adapte en bande dessinée l'unique et méconnu roman de Georges Brassens, La Tour des miracles (Delcourt). 2004: Chute de vélo, Prix des Libraires de Bande Dessinée 2005 (Dupuis). 2005: Les Mauvaises Gens (Delcourt). Grand prix 2005 de la Critique, Prix France Info, puis à Angoulême Prix du Scénario et Prix du Public. 2006: avec Kris, il réalise Un Homme est mort, Prix France Info 2007 (Futuropolis). 2008: Lulu femme nue, tome 1 (Futuropolis). Couronné en 2009 par un Fauve au festival d'Angoulême, le Prix Ouest-France au festival Quai des Bulles de St Malo, le Prix Bédélys au Québec et le Prix Saint-Michel en Belgique.
source: Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeSam 27 Mar 2010 - 18:17

[BD] Etienne Davodeau 51yrmp11
Lulu, Femme Nue
Citation :
Présentation de l'éditeur
Après un énième entretien d'embauche, Lulu décide de ne pas rentrer à la maison. Mère de famille de quarante ans, sans histoire, elle abandonne mari et enfants. Elle n'a rien prémédité. Ça se passe très simplement. Elle s'octroie juste quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que de savourer pleinement, et sans culpabilité, cette vacance inédite. Presque surprise par sa propre audace, Lulu rencontre de drôles de gens qui sont, d'une façon ou d'une autre, eux aussi au bord du monde. Grisante, joyeuse, dangereuse et cruelle, l'expérience improvisée de Lulu en fera une autre femme...

Etienne Davodeau:
« Mon intention initiale était de proposer un voyage au pays de l’inaction, du temps libre, de l’attente, ou même, de l’improductivité. Raconter une parenthèse. Explorer le « rien foutre ».
Enfin, et surtout, d’un point de vue formel, j’avais envie de profiter de ces thèmes pour réaliser un livre assez libre, qui me permette, sur une base ouverte mais très précise, de goûter aux joies de l’improvisation.
Au départ, j'ai commencé par m'intéresser aux disparitions volontaires, telles qu'il s'en produit des milliers en France chaque année. Des adultes quittent brutalement leur vie habituelle, sans donner de nouvelles. Les proches peuvent lancer des recherches. La gendarmerie peut enquêter et retrouver la personne. Mais si celle-ci ne le souhaite pas et — c'est souvent le cas — aucune nouvelle ne parvient à ses proches.
Au final, mon livre n’a que peu à voir avec ce thème, puisque Lulu, qu’elle le veuille ou non, ne coupe jamais vraiment les ponts avec ses amis, sa famille.
Par ailleurs, dans ces pages, je joue avec cette activité étrange qui consiste à raconter des histoires. Et je raconte l’histoire d’un mec qui raconte l’histoire d’une femme, puis dans ce second livre d’une fille qui raconte l’escapade de sa mère. Je travaille ainsi sur différents niveaux de narration, et sur différents points de vue.
À ce titre, Lulu femme nue est probablement le scénario le plus ambitieux que j’aie écrit. »


Très joli graphisme, j'adore, histoire qui captive dès la première page, j'aime bien qu'elle soit racontée à plusieurs voix, lors d'une soirée entre amis, histoire valable et convaincante, un très bon moment

Profitez de la parution en coffret des deux volumes Very Happy

[BD] Etienne Davodeau 51dqk110 [BD] Etienne Davodeau 51idub10

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IzaBzh
Agilité postale
IzaBzh

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 53
Localisation : Bourgogne/Paris

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeMer 19 Mai 2010 - 23:46

Pas (encore) lu Lulu, mais j'ai lu "Les mauvaises gens" il y a quelques temps déjà...
[BD] Etienne Davodeau 100519114501911067Les Mauges. Une région rurale, catholique et ouvrière de l'ouest français. Les années 50. Quittant l'école au seuil de l'adolescence, des centaines de jeunes gens découvrent l'usine et ses pénibles conditions de travail. Avec l'église, elle semble être l'horizon indépassable de leur quotidien. Sur ces terres longtemps considérées comme rétives aux changements, certains d'entre eux se lancent pourtant dans l'action militante. Pourquoi ? Comment ? De l'immédiat après-guerre à l'accession de la gauche au pouvoir en 1981, Les Mauvaises Gens raconte ce désir d'émancipation collective, ses difficultés, ses limites et ses espoirs.
C'est à travers l'expérience de ses propres parents et de leurs amis militants qu'Etienne Davodeau dresse ce portrait passionnant du monde ouvrier et de ses combats. Au fil de ces pages, c'est non seulement l'histoire de toute une région qui se dessine, mais aussi celle d'une France en pleine mutation.
Comme je le disais, ça fait un bout de temps que j'ai lu cette BD, mais elle me laisse un excellent souvenir, une BD humaine et chaleureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
IzaBzh
Agilité postale
IzaBzh

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 53
Localisation : Bourgogne/Paris

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeLun 7 Juin 2010 - 15:51

Je viens de terminer Lulu femme nue. Ayant déjà dévoré plusieurs BD de Davodeau, je n'ai pas pu résister à ce titre que je ne connaissais que de nom. Et bien m'en a pris ! Je parie que beaucoup (y compris moi ?) pourront s'identifier à Lulu, personnage très ordinaire de femme qui, à la suite d'une déception de trop, décide de prendre quelques jours pour elle. pour souffler, réfléchir, vivre pour elle, apprécier la chaleur du soleil sur son visage. Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle cherche, mais ça ne l'empêche pas de chercher pour autant. On voit la réaction de ses amis, de sa famille, de sa fille aînée plus particulièrement, elle croise divers personnages qui lui apporteront beaucoup, dont une octogénaire qui m'a un tantinet fait penser à cette chère Carmen Cru Wink
Ce que j'aime dans les BD de Davodeau, c'est qu'il parle de personnages ordinaires, de situations ordinaires, avec énormément de chaleur humaine et une pointe d'humour. J'ai lu Lulu avec le sourire aux lèvres et parfois (taxez-moi de sensiblerie) avec une larme au coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeMar 8 Juin 2010 - 12:16

IzaBzh a écrit:
Ce que j'aime dans les BD de Davodeau, c'est qu'il parle de personnages ordinaires, de situations ordinaires, avec énormément de chaleur humaine et une pointe d'humour. J'ai lu Lulu avec le sourire aux lèvres et parfois (taxez-moi de sensiblerie) avec une larme au coin de l'oeil.
contente de lire ton commentaire..
j'ai passé tout comme toi un très bon moment avec cette BD et je suis certaine que je vais continuer de découvrir d'autres livres de lui Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IzaBzh
Agilité postale
IzaBzh

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 53
Localisation : Bourgogne/Paris

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeMar 8 Juin 2010 - 21:34

Moi aussi, il faut absolument que je mette la main sur les autres ! (quoique j'ai déjà lu l"Atelier") [BD] Etienne Davodeau Icon_cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 22:41

[BD] Etienne Davodeau 790044

Citation :
Étienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand-chose du monde du vin. Richard Leroy est vigneron, il n'a quasiment jamais lu de bande dessinée. Mais ces deux-là sont pleins de bonne volonté et de curiosité. Pourquoi choisit-on de consacrer sa vie à écrire et dessiner des livres ou à produire du vin ? Comment et pour qui les fait-on ? Pendant plus d'une année, pour répondre à ces questions, Étienne est allé travailler dans les vignes et dans la cave de Richard, lequel, en retour, s'est plongé dans le monde de la bande dessinée. Ils ont ouvert de nombreuses bouteilles et lu pas mal de livres. Ils se sont baladés, à la rencontre d'auteurs et de vignerons passionnés par leur métier. Étienne Davodeau fait le pari qu'il existe autant de façons de réaliser un livre qu'il en existe de produire du vin. Il fait le constat que l'un et l'autre ont ce pouvoir, nécessaire et précieux, de rapprocher les êtres humains. C'est le joyeux récit d'une initiation croisée que vous propose les Ignorants.

Tout est dit non ?

Ca se lit bien, mais je reste déçue... je préfère de Davodeau qui touche à des sujets politiques (les mauvaises gens, un homme est mort), ou qui fait de la fiction sensible (lulu femme nue, chute de vélo).
L'initiation à la BD est assez décevante : festival BD, maison d'éditeurs, lectures de classiques...
En parallèle, on suit la vigne au cours des saisons. C'est plus intéressant, mais je m'attendais à plus d'apports concrets (qu'on m'explique les putains de cépages, et les bases biochimiques des vinifications, comment on fait du rouge ou du blanc, et les saloperies d’appellations LES BASES QUOI !).
On sent comme toujours une réelle amitié entre eux, mais on se sent un peu de trop.

Faudrait que je relise Rural ! pour comparer.

(hier, j'ai bu un Château Margaux 1982)


Dernière édition par Maryvonne le Mer 18 Juil 2012 - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 22:44

(hey, le caviste en disait grand bien, et qu'il sans doute du se faire un peu mal dans les vignes le bougre !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 22:57

Nan, mais c'est pas "nul" mais aimant la BD et le vin, j'ai pas l'impression d'avoir pris part au truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeMar 17 Juil 2012 - 8:26

Merci pour ton commentaire Maryvonne.. je ne pouvais pas me décider si c'est pour moi ou pas.. je pense que la question ne se pose plus Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeMar 29 Oct 2013 - 12:59

[BD] Etienne Davodeau A228
Le chien qui louche
Citation :
Quatrième de couverture
Fabien est agent de surveillance au Louvre. Il aime son métier. Depuis quelques semaines, il aime aussi Mathilde. Celle-ci décide d'aller présenter son ami à sa famille, le clan Benion, comme elle l'appelle. Puisqu'ils ont désormais sous la main un «expert», les Benion tiennent absolument à soumettre à Fabien un tableau qui moisit dans le grenier depuis des décennies, et qui a été peint par l'aïeul Gustave. Une pauvre toile représentant un chien qui louche. La question des Benion est claire : Le Chien qui louche a-t-il droit au Louvre ? Dans un premier temps, n'osant pas décevoir sa (presque) belle-famille, Fabien ne fournit pas de réponse catégorique... Il aurait dû.
Dans la série du Louvre et la bande dessinée, c'est au tour d'Etienne Davaudeau.

Ayant lu tous les ouvrages jusqu’à présent, je me suis demandée ce qu’on pourrait encore bien s’imaginer pour situer une idée intéressante autour de ce musée.

Et il réussit magistralement de combiner deux aspects qui étaient jusqu’à présent encore pas représentés : la vie des agents de surveillance et le procès des œuvres qui voudraient bien trouver leur chemin vers l’intérieur du Louvre.

Citation :
qui peut affirmer qu’un tableau a le droit ou non
d’être accroché, pour la postérité, aux cimaises
d’un musée prestigieux comme le Louvre ?

Comment s’effectue le choix
de ce qui entre dans les collections du musée,
et qui en est responsable ?
Il donne à ces questions une réponse possible, avec beaucoup d’humour. Une réussite !

[BD] Etienne Davodeau A229

En fin de l’ouvrage, on reçoit sur deux pages les informations sur le procédé réel, informatif en plus !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 9:34

Le chien qui louche

kenavo a écrit:

Et il réussit magistralement de combiner deux aspects qui étaient jusqu’à présent encore pas représentés : la vie des agents de surveillance et le procès des œuvres qui voudraient bien trouver leur chemin vers l’intérieur du Louvre.

Oui. Alors ça, c'est le thème principal, c'est le côté sérieux du livre. Mais on y trouve tellement de choses , cela fournit tellement d'inventions géniales, d'observation fine et affectueuse, de clins d'oeils rigolos, mais aussi de réflexion tout à fait sérieuse camouflée sous l'humour léger, que c'est absolument régaleux (oui, je sais, ça n'existe pas) !

Alors oui, et c'est super bien fait,  on voit la vie des agents de surveillance, qui s'ennuient certes, mais aussi renseignent, accueillent, et surtout observent les gens, s'en amusent et, de même, observent les œuvres, aiment, s'enthousiasment, et s'amusent, une fois encore.

[BD] Etienne Davodeau Images48

Mais Fabien, notre gardien de musée a une vie en dehors du Louvre : Mathilde, une amoureuse peste et joyeuse

[BD] Etienne Davodeau 91024510

...avec qui il se livre à des débats érotiques, jamais glauques, montrés dans des dessins qui ressemblent furieusement aux diverses statues du musée. Car, vous l'apprendrez dans ce livre, les œuvres aussi ont leur vie, observent les visiteurs, parlent et s’amusent.

[BD] Etienne Davodeau Index90

Et par malheur, Mathilde a… une famille !

[BD] Etienne Davodeau Mep_ch10

Pas le genre à mettre les pieds dans un musée, mais qui serait plutôt flattée d'y voir entrer le chef d'oeuvre de l'arrière arrière-grand-père « le chien qui louche ».

[BD] Etienne Davodeau Index91

Et là, vient se greffer  tout un groupe de joyeux illuminés qui ont chacun pour le musée du Louvre un amour bien personnel, un attachement où l'art ne  joue pas forcément la première place

C'est drôle et mordant sans être jamais méchant, c'est absolument délicieux, c'est merveilleusement dessiné, les expressions des  visages et les attitudes des corps sont absolument extraordinaires. Et en plus, les personnages ne sont pas beaux, ils sont simplement comme vous et moi.
Il y a aussi une réflexion sur l'art, Kenavo en a parlé : qu'est ce que l'art, quels sont les critères, quel accès pour les gens « sans culture », l'art vaut-il mieux que la « vie concrète » et le bonheur simple…

je sens qu'il va y en avoir plus d'un qui vont le trouver sous le sapin cette année!

Et pour finir:
Davodeau a écrit:

Le doute  empêche de s'endormir. C'est sa grand vertu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 9:39

kenavo a écrit:
[BD] Etienne Davodeau 51yrmp11
Lulu, Femme Nue
Citation :
Présentation de l'éditeur
Après un énième entretien d'embauche, Lulu décide de ne pas rentrer à la maison. Mère de famille de quarante ans, sans histoire, elle abandonne mari et enfants. Elle n'a rien prémédité. Ça se passe très simplement. Elle s'octroie juste quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que de savourer pleinement, et sans culpabilité, cette vacance inédite. Presque surprise par sa propre audace, Lulu rencontre de drôles de gens qui sont, d'une façon ou d'une autre, eux aussi au bord du monde. Grisante, joyeuse, dangereuse et cruelle, l'expérience improvisée de Lulu en fera une autre femme...

Etienne Davodeau:
« Mon intention initiale était de proposer un voyage au pays de l’inaction, du temps libre, de l’attente, ou même, de l’improductivité. Raconter une parenthèse. Explorer le « rien foutre ».
Enfin, et surtout, d’un point de vue formel, j’avais envie de profiter de ces thèmes pour réaliser un livre assez libre, qui me permette, sur une base ouverte mais très précise, de goûter aux joies de l’improvisation.
Au départ, j'ai commencé par m'intéresser aux disparitions volontaires, telles qu'il s'en produit des milliers en France chaque année. Des adultes quittent brutalement leur vie habituelle, sans donner de nouvelles. Les proches peuvent lancer des recherches. La gendarmerie peut enquêter et retrouver la personne. Mais si celle-ci ne le souhaite pas et — c'est souvent le cas — aucune nouvelle ne parvient à ses proches.
Au final, mon livre n’a que peu à voir avec ce thème, puisque Lulu, qu’elle le veuille ou non, ne coupe jamais vraiment les ponts avec ses amis, sa famille.
Par ailleurs, dans ces pages, je joue avec cette activité étrange qui consiste à raconter des histoires. Et je raconte l’histoire d’un mec qui raconte l’histoire d’une femme, puis dans ce second livre d’une fille qui raconte l’escapade de sa mère. Je travaille ainsi sur différents niveaux de narration, et sur différents points de vue.
À ce titre, Lulu femme nue est probablement le scénario le plus ambitieux que j’aie écrit. »


Très joli graphisme, j'adore, histoire qui captive dès la première page, j'aime bien qu'elle soit racontée à plusieurs voix, lors d'une soirée entre amis, histoire valable et convaincante, un très bon moment

Profitez de la parution en coffret des deux volumes Very Happy

[BD] Etienne Davodeau 51dqk110  [BD] Etienne Davodeau 51idub10

Je découvre que le film venait de cette BD.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 9:46

Merci pour ton commentaire Topocl, contente que tu as autant aimé que moi, une BD que je vais relire prochainement avec le plus grand plaisir

Marko a écrit:
Je découvre que le film venait de cette BD.
faut faire de temps en temps un petit tour sur le fil Adaptation de livres à l'écran Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 13:27

je vous ai peut-être déjà dit que M topocl n'était pas un homme sans qualités.
Ayant vu mon plaisir à lire Le chien qui louche, il s'y est mis.
Et a repéré que le discours de M Balouchi est un habile pastiche du discours de Malraux accueillant les cendres de Jean Moulin au Panthéon.
Voilà, c'est bien, un homme cultivé Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




[BD] Etienne Davodeau Empty
MessageSujet: Re: [BD] Etienne Davodeau   [BD] Etienne Davodeau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Etienne Davodeau
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint-Étienne (42)
» caramels mou au beurre sale
» Cheese Naans
» Fécamp Saint-Etienne - ORANGE MESTRINAL ROUGET
» [Histoire et histoires] Port Etienne 1951

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: