Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Abdelkader Djemaï [Algérie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Abdelkader Djemaï [Algérie]   Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 EmptyLun 14 Avr 2014 - 9:40

Une ville en temps de guerre

Originale : Français, Avril 2013 (mais écrite, selon date à la fin du récit, « à Oran et Aubervilliers entre Juin 2011 et Décembre 2012)

CONTENU :
Oran, 1961-1962. Meurtrie par le barbelé, la violence et la haine, la ville, qu'on surnommait "la Radieuse", est le théâtre d'affrontements sanglants entre l'armée française, l'OAS et le FLN. Bouclages des quartiers, attentats, assassinats, enlèvements, plasticages et arrestations se succèdent à un rythme effrayant. Un jeune garçon, Lahouari Belguendouz, est le témoin de cette tragédie qui touche aussi sa famille et celles de ses camarades. A travers ses peurs et ses souvenirs, nous vivons la réalité d'un quotidien où la guerre ne dévore, heureusement, pas tout. Entre la vie et la mort, lui reviennent ainsi en mémoire les rues, les jeux et les cinémas de l'enfance, les lieux familiers, des images anciennes et le visage des personnes aimées.
(Source : 4ème de couverture)

REMARQUES :
Il s’agit bien d’un « récit » comme mentionné sur la couverture, et non pas d’un roman à proprement parler. C’est donc une fiction autour de faits réels et des épisodes vécues à Oran, notamment en 1961/62. Le personnage de Lahouari Belguendouz, d’environ 8/9 ans au temps des faits, est au milieu de ces temps difficile : moments et souvenirs heureux s’alternent avec une irruption de scènes de violence.

Il me semble d’avoir vu à l’oeuvre les souvenirs de l’auteur lui-même ; il lui est difficile de rester en dehors. Pour mon goût le coté récit, documentation d’un conflit, ou d’un pays au temps de conflit, prenait le dessus. Pour des raisons non explicables à moi-même je n’ai pas pu entrer dans ce livre que j’ai alors abandonné. C’est très proche d’un témoignage, et je lis actuellement un autre ?

Le livre se clôt avec des répères chronologiques et la liste des ouvrages consultés.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Abdelkader Djemaï [Algérie]   Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 EmptyVen 26 Fév 2016 - 6:13

Photos: Jean-André Bertozzi

Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 A32
Un taxi vers la mer
Citation :
Présentation de l'éditeur
Le père de mon père, d'habitude un homme patient et serein, était ce matin-là pressé de partir. Avait-il fait un songe - bon ou mauvais - qui l'avait tout à coup poussé à prendre la tangente ? Avait-il rêvé de la mer qui l'attendait avec ses mystères, ses murmures, ses odeurs et ses mirages ? J'aurais pu répondre à ces questions si grand-mère était encore de ce monde. Elle m'aurait tout dit.

J’adore la collection ‚photo roman‘ de la maison d’édition Thierry Magnier:
Citation :
Une série de photographies dont il ignore tout est confiée à un écrivain. Il s'aventure alors dans l'écriture d'un roman où ces photographies croiseront la vie du héros pour la transformer.

et cela faisait un bout de temps que je n’avais rien lu d’Abdelkader Djemaï. Bonnes raisons alors de prendre ce taxi.

C’est un texte touchant qui parle de parents et grands-parents, de souvenirs d’enfances.

L’auteur arrive à bien introduire dans son texte les photos qu’on lui a proposées et à la fin on tient en main une œuvre pour tous les sens.
Aussi bien le texte que les images savent charmer le lecteur.

Très belle ‘course’ pour moi.

Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Aa27

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Abdelkader Djemaï [Algérie]   Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 EmptyVen 26 Fév 2016 - 7:38

pour se réconcilier avec les chauffeurs de taxi ? merci Kena !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Abdelkader Djemaï [Algérie]   Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 EmptyVen 26 Fév 2016 - 8:26

Razz tiens, de mauvaises expériences avec les chauffeurs de taxi?

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Abdelkader Djemaï [Algérie]   Abdelkader Djemaï [Algérie] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Abdelkader Djemaï [Algérie]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» D.C BENOUIS Abdelkader
» Deces "Mere de BELBAHRI"
» Kadem Abdelkader nous quitte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: