Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hanne Orstavik [Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Hanne Orstavik [Norvège]   Lun 5 Avr 2010 - 21:00



Hanne Orstavik est l'une des voix les plus importantes de la littérature norvégienne d'aujourd'hui. Née en 1969 dans le Finnmark, elle a publié neuf romans à ce jour et traduit en norvégien un roman de Leslie Kaplan. En 2004, elle a reçu pour La pasteure le Brageprisen, la plus haute distinction littéraire en Norvège.

source: Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Lun 5 Avr 2010 - 21:01


La Pasteure
Citation :
Présentation de l'éditeur
Liv, la pasteure, officie dans le nord de la Norvège, une région où elle s'est installée après avoir quitté l'Allemagne pour oublier le suicide de son amie la plus proche. Elle y écrit une thèse sur le procès de Kautokeino au XIXe siècle. Mais dans sa vie personnelle, dans l'exercice de ses fonctions ou dans son travail universitaire, Liv aimerait accéder à cette insondable réalité : pourquoi les Hommes ne se comprennent-ils pas ? Le roman nous donne une réponse : il existe un lieu dans le discours où se logent les mots, les paroles qui reflétent le fond de notre pensée, mais aussi toutes ces phrases que nous sommes incapables de prononcer. La vérité, en somme.

Le hasard fait parfoit des drôles de choses.. quand Queenie a posté hier son nouveau livre sur la Norvège, j'ai réalisé qu'il me restait encore un livre dans ma PAL.. se déroulant en Norvège Wink

Contrairement à ce que le titre suggère, il n'y est pas trop question dans ce livre de foi, église ou autres aspects réligieux.
En fait, le lecteur se retrouve dans la tête de Liv, qui est en doute sur presque tout dans sa vie. Elle est depuis un an dans cette ville 'à la fin du monde' mais des images de l'amitié avec Kristiane lui reviennent (aspect qui demande un peu plus de concentration - faut faire attention quand elle parle du présent ou du passé, cela peut changer sur une seule page plusieurs fois).

J'ai aimé ses descriptions de la nature dans ce 'dernier village' avant la mer, des gens qui y vivent, ses doutes, ses pensées.. une jeune femme troublée, mais une auteure qui sait le mettre dans une belle écriture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Lun 5 Avr 2010 - 21:04

Ah oui, je l'ai vu plusieurs fois, il m'avait tenté... Je le lirai bien probablement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Lun 5 Avr 2010 - 21:08

eXPie a écrit:
Ah oui, je l'ai vu plusieurs fois, il m'avait tenté... Je le lirai bien probablement !
je pense qu'il ne va pas survivre à ta lecture plus analytique que la mienne.. mais je serais curieuse de ton avis Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Hanne Orstavik [Norvège]   Mer 16 Mar 2011 - 16:04

Amour

Résumé
Citation :
Vibeke et Jon, mère et fils, habitent depuis peu une maison un peu triste dans le nord de la Norvège. Les nuits sont longues et froides, la vie tourne au ralenti. Jon aura 9 ans le lendemain, il rêve d'un train qu'il installera dans sa cham­bre. Tandis que le garçon sort vendre des billets de loterie, Vibeke se rend à la bibliothè­que puis à la fête foraine, oubliant son enfant pour des rencontres sans lendemain.

Un titre sobre, comme un cri ou une quête. Deux personnages, la mère et l'enfant, que l'on suit tour à tour et souvent dans un même paragraphe, vont passer parallèlement une nuit étrange où tout sera possible...

Le petit Jon va avoir 9ans. Il imagine le gateau que sa maman est en train de lui faire, pendant que celle-ci, coincée dans sa solitude, rêve à ses potentielles rencontres, à ce costume gris au sourire engageant qu'elle a croisé au bureau. Deux solitudes enfermées dans leur bulle, qui se protègent et s'isolent tout autant, car la vie est autre. Espoir, tension, désarroi, en peu de mots l'auteure parvient, avec une force indéniable, à nous immerger dans cette nuit glaciale où chacun va sortir du cadre, tout dans l'attente de "l'autre".

Je ne peux vous dire plus sans gâcher la chute de l'histoire mais j'ai vraiment aimé ce ton sobre et rigoureux, l'atmosphère très particulière que Hanne Orstavik parvient à créer. Un récit court mais qui dit beaucoup sans appuyer, et qui suggère l'errance des êtres de manière implacable. Une très belle découverte! Pour moi donc une auteure à suivre et qui sera présente au Salon du livre ce mois-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
avatar

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Mer 16 Mar 2011 - 17:37

Je n'avais pas encore repéré ce fil. Merci pour ton commentaire, Aériale. Je note ce titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Mer 16 Mar 2011 - 18:51

La curiosité du moment semble etre tounée en ce moment vers la littérature des pays nordiques...
Profitons-en !

Je note Hanne Orstavik...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Jeu 17 Mar 2011 - 9:25

J'ai très envie de me procurer La pasteure qu'à lu Kena ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Lun 2 Mai 2011 - 12:10

Amour
Hanne Orstavik


Je viens de terminer ce court mais dur roman où l’on sent monter la tension tout au long du récit. On espère jusqu’à bout que la fin qui semble inéluctable ne le sera pas tant que cela.
Les personnages sont à la fois ordinaires et extraordinaires, ce qui fait leur charme, la mère Vibeke et le fils Jon sont tout deux enfermés dans une sorte de forteresse mentale où chacun attend un mieux individuel qui ne vient pas. Du coup, ils semblent vivre côte à côte mais pas ensemble, ils se ‘manquent’ en permanence. Leurs dialogues ne semblent jamais refléter leurs préoccupations profondes, ni même se répondre. Ils sont tous deux en décalage l’un avec l’autre et aussi avec le monde extérieur. La rencontre ‘romantique’ de Vibeke et d’un forain en est une démonstration formelle, tout comme celle de Jon avec une conductrice dépressive. Là encore, nos deux personnages ne sont pas sur la même longueur d’onde que leurs interlocuteurs. Mais être si peu en phase avec le monde réel, poursuivre une sorte de rêve intérieur, ne peut conduire qu’à une fin tragique qui laisse le lecteur à la fois tendu et engourdi par le froid de l’hiver norvégien.

Je ne peux pas dire que j'ai été vraiment séduite par cette romancière, cependant je l'ai lue sans déplaisir et sans ennui - ce qui n'est déjà pas mal !!


_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.


Dernière édition par domreader le Mar 3 Mai 2011 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Mar 3 Mai 2011 - 15:23

La Pasteure

4e de couverture :
Liv a trente-cinq ans. Elle est pasteure dans une ville du grand nord de la Norvège. C'est vers ce paysage immense, buriné par le temps et t'eau noire de la mer, que Liv a choisi de fuir t'Allemagne après la disparition d'une amie proche. Or, un an plus tard, tout recommence : la mort brutale, ta douleur, le sentiment de culpabilité. Pour exercer son métier et se réconcilier avec son passé, Liv écoute et déchiffre les silences et les cris de détresse des personnages qui l'entourent, repliés sur leurs douleurs lancinantes, dans l'attente violente d'un drame imminent. Souvenirs et questions se bousculent, et dans la mêlée éclairée par le timide soleil printanier, Liv cherche un sens, un point d'entente.


Un livre abandonné après moins de cinquante pages. Un style d’écriture proche du langage parlé que je trouve assez haché et dans lequel je ne suis pas parvenu à entrer. Le personnage principal, pasteure et femme de son état, semble en grande détresse morale et cherche à se reconstruire. Comme elle, je souffre avec ce livre et peine à trouver un peu d’intérêt à sa description monotone du village et de la couleur de ciel.
Mais Hanne Orstavik a été défavorisée : elle est venue juste après Saramago.
Une succession pas évidente du tout car j'avais constamment le livre précédent qui me revenait en tête, souvenirs magnifiques qui ont nuient au grand Nord.
A retenter plus tard dans un autre contexte.
jemetate

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   Sam 2 Juil 2011 - 0:20

domreader a écrit:
Amour
Hanne Orstavik


Je viens de terminer ce court mais dur roman où l’on sent monter la tension tout au long du récit. On espère jusqu’à bout que la fin qui semble inéluctable ne le sera pas tant que cela.
Je ne peux pas dire que j'ai été vraiment séduite par cette romancière, cependant je l'ai lue sans déplaisir et sans ennui - ce qui n'est déjà pas mal !!

Même sentiment que domreader. Lecture agréable mais qui ne m'a pas touché outre mesure. Sans doute parce que j'avais lu juste avant Helle Helle, dont l'écriture n'est pas si éloignée, mais dont l'histoire m'a davantage parlé. De l'inconvénient de lire à la suite deux romans nordiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Charlie
Agilité postale
avatar

Messages : 970
Inscription le : 12/01/2010

MessageSujet: Amour   Lun 9 Jan 2012 - 12:51

Amour

Mon avis rejoint celui de Dom et de Traversay, j'ai bien aimé ce livre mais ce n'est un coup de coeur.

C’est une courte histoire qui dérange, le récit d’une soirée, d’une nuit.

On est en Norvège et c’est l’hiver. Jon et sa mère Vibeke viennent d’aménager dans un nouvel appartement.

On est la veille de l’anniversaire de Jon : demain, le petit garçon aura 9 ans. Il rêve de recevoir un train électrique « dans un premier temps, il a juste besoin de quelques pièces, un simple chemin de fer et de préférence une locomotive », et au soir, pensant que sa mère a besoin d’être tranquille pour les préparatifs du gâteau, il part jouer dehors.

De son côté, sa mère, Vibeke a décidé de profiter de sa soirée pour aller rapporter ses livres à la bibliothèque, mais celle-ci est fermée et elle décide d’aller jusque la fête foraine, rêvant de rencontrer l’homme idéal…

Hanne Orstavik va nous raconter en alternance la nuit de Jon et de celle de Vibeke.
Deux êtres qui s’aiment mais qui sont enfermés dans leur solitude respective, dans la difficulté de communiquer.

Au fur et à mesure du récit, de la nuit qui avance, on craint pour ce petit garçon, on a toujours peur qu’il lui arrive quelque chose…

Le style n’est pas très conventionnel, les paragraphes s’emboîtent directement, on passe d’un personnage à l’autre sans véritable transition, ce qui demande une lecture attentive mais donne un ton très particulier au roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hanne Orstavik [Norvège]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hanne Orstavik [Norvège]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Norvège - croisière au nord - juin 2011
» Campagne de Norvège
» Saumon de Norvège = surtout NE plus en manger !!!
» Deux frégates françaises chassent le sous-marin en Norvège
» F912 WANDELAAR (la collection photos de BERU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: