Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Julia Franck [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeDim 11 Avr 2010 - 18:32

Julia Franck [Allemagne] Julia_10
JULIA FRANCK est née en 1970 à Berlin Est. Après avoir étudié la littérature allemande et américaine à l'université libre de Berlin, elle a vécu aux États-Unis, au Mexique et au Guatemala. Julia Franck a ensuite travaillé comme éditeur et journaliste pour de nombreux journaux et magazines. La Femme de midi est son premier roman traduit en français.

Citation :
1945. Stettin est occupée par l'Armée rouge. Dans une gare allemande parmi une foule de fugitifs se trouvent Alice et son petit
garçon de sept ans, Peter. Quelques instants plus tard, Helene (ou Alice) abandonne son enfant sur le quai, pour ne plus jamais revenir. Mais que s'est-il vraiment passé ce jour-là ? L'auteur de ce roman qui a bouleversé l'Allemagne remonte dans le Berlin des années 20, les clubs de jazz, l'alcool, la drogue et l'amour fou, puis l'irrésistible ascension de l'idéologie nazie, pour tenter de comprendre comment une mère a pu commettre un acte aussi inexplicable que désespéré.

C’est un livre triste, impregnee de tristesse. On sent partout la main impitoyable du destin, tout ce qui arrive a Helene, l’heroine principale, semble inevitable, trace prealablement. Comme dans une tragedie grecque, Helene accepte son sort fatal.
C’est aussi une grande fresque historique de l’Allemagne pendant la periode de la 1ere jusqu’a la fin de la 2eme guerre mondiale.
Au debut et a la fin du livre les evenements sont vus par les yeux du fils d’Helene, Peter, celui qu’elle abandonne a une garre, a l’age de 7 ou 8 ans.
Le lecteur voit Helene et sa soeur Marta (son ainee de 9 ans) en famille, ou la mere est une juive etrangere au monde et a ses filles, hysterique et mal equilibree. Le pere, un allemand intelectuel et imprimeur, aime ses filles, mais aime surtout sa femme d’un amour fou.
Helene, enfant tres douee, travailleur et avide d’apprendre, grandit et adore sa soeur Marta, belle et dejantee. L’amour des deux soeurs est presque denaturee. Mais l’amour de Marta est son amie Leontine, medecin.
Helene reve de devenir medecin, le destin lui reserve la profession d’infirmiere.
Les deux soeurs partent vivre a Berlin chez une riche tante et entrent dans sa vie ou il n’y a que des plaisirs douteux, du luxe faux et de deraisonnements.
Le parcours d’Helene suit sa marche dans une Allemagne ou le nazisme telle une tentacule s’empare de tout et de tous.
L’auteur ne cherche a faire comprendre ou justifier Helene aupres des lecteurs. Ni a la faire plaindre en tant que victime. Helene a sa propore philosophie de la vie et ne s’en ecarte pas. Est-ce un sacrifice qu’elle fait en abandonnant son fils ?
J’ai beaucoup aime le style indirect libre dont Julia Franck ecrit. Les scenes d’amour, de sedir, de folie sont extremement fortes, sans trop entrer dans le psychologique. La douleur est partout, mais exprimee avec retenue.
C’est un livre qu’on n’oublie pas vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeMar 3 Aoû 2010 - 18:00

Je suis désolée de te le dire, Orientale, je n’ai pas aimé ce livre. Pourtant, j’ai fait l’effort de le lire jusqu’au bout, espérant que quelque chose enfin, allait me le faire comprendre et apprécier davantage. Non, je suis finalement passée complètement à côté. Je suis d'accord que c'est un livre difficile à oublier mais trop de drame, trop de sentiments glauques, le tout avec une écriture qui cherche constamment à en rajouter pour que cela soit le plus sombre possible, j’ai trouvé cela assez nauséeux et quand j’ai su que c’était inspiré de l’enfance du père de l’auteur, un sentiment de gêne s’y est ajouté.
Je pense que cette histoire singulière et forte aurait pu être traitée autrement, que plus de simplicité dans l'écriture et moins de surenchère dans le malsain auraient pu en faire un livre formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeMer 2 Nov 2011 - 14:49

Julia Franck [Allemagne] Arton26359-e808c

Feu de camp
Citation :
Berlin-Est, fin des années soixante-dix : une jeune femme dont la beauté classique et la tranquille détermination suscitent partout la curiosité a obtenu de passer à l’Ouest avec ses deux enfants Aleksej et Katja. Après avoir affronté les mille et une menaces et humiliations qu’infligeait la RDA à ces candidats au départ, voici Nelly Senff au pays de l’abondance et de la liberté.

Feu de camp, est paru en Allemagne en 2003 (2011 en France), soit près de trois ans avant le tournage de La vie des autres. Il est tentant de comparer les deux oeuvres, sous prétexte que la vie en RDA et l'omniprésence de la Stasi en sont les principaux ingrédients. Le parallèle s'arrêtera là, le livre de Julia Franck et le film de von Donnersmarck ayant chacun leurs propres thématiques et une construction diamétralement opposée. Les premières pages de Feu de camp, de loin les meilleures, décrivent l'interrogatoire humiliant d'une jeune femme qui a obtenu l'autorisation de passer à l'Ouest, quelque temps après le suicide de son mari. Enfin "libre", il lui faudra vivre dans un camp de réfugiés, en se méfiant d'éventuels espions, et répondre aux questions d'une CIA à peine plus engageante que la Stasi. Ce climat de paranoïa dans lequel cette femme tente de survivre est bien rendu dans la première partie du roman. La bonne impression de lecture se dissipe vite au fil des pages, alors que les personnages se multiplient et que la confusion s'installe. A ne plus savoir qui est qui et où va le livre. Plutôt morne, le style de Julia Franck est à la mesure de la grisaille du Berlin de la fin des années 70. Sur un sujet particulièrement aigu, la romancière allemande signe un livre cahoteux, souvent insipide et même incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Agnès
Main aguerrie
Agnès

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Feu de camp de Julia Franck   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeMar 21 Juil 2015 - 19:52

Je viens de terminer Feu de camp de Julia Franck, dont il est question ici : http://parfumdelivres.niceboard.com/t5570-julia-franck-allemagne?highlight=julia+franck.

Le parti pris narratif est intéressant, dans la mesure où la narration à la première personne est assurée par un personnage différent à chaque nouveau chapitre (il y a quatre ou cinq narrateurs en tout). Tout se passe à l'intérieur d'un camp de rétention (je suis désolée, je ne sais pas le nom exact que porte ce genre d'endroits) pour transfuges de la RDA à la fin des années 70. On croise une jeune chimiste, veuve et mère de deux petits enfants, une ancienne violoniste polonaise méprisée par son père âgé, un agent de la CIA, un contestataire accusé à tort d'appartenir à la Stasi... C'est plus une chronique du quotidien qu'une véritable histoire. Les lieux, la plupart des personnages et des situations sont assez peu ragoûtants (mmmhhh le voisin en maillot de corps qui pète et qui se gratte l'entrejambe aime). Je ne me suis pas forcée pour le lire, il y a quelques moments de grâce, mais globalement je ne peux pas dire qu'il restera dans mes souvenirs de lecture inoubliables. Un seul passage a retenu mon attention (Nelly parle de son compagnon décédé - suicidé ?) :

Citation :
"Je rêve la nuit qu'il est revenu, qu'il surgit derrière un immeuble et m'attire à l'écart. Il m'avoue qu'il est encore en vie, mais qu'il vaut mieux pour tout le monde qu'on le croie mort.
- Et cela pourrait-il correspondre à la vérité ?"
Nelly éclata de rire, d'un rire d'enfant, autant que j'en pouvais juger, moi qui n'en avais pas.
Fleischman lui lança un regard perçant.
"Ma mère dit que cela arrive souvent, dans sa génération. Jeunes filles, ses amies, celles qui ont survécu, avaient toutes perdu un de leurs proches - parfois tous. Ce rêve que l'un d'eux revient, il leur est commun à presque toutes. Rien d'inhabituel, vous savez, on se console ainsi, on ressuscite en rêve ce mirage, cet autre lieu, mais aussi cette autre époque qu'on partage de nouveau avec l'autre. Comme si l'on se retrouvait dans le même système de coordonnées terrestres régi par les points cardinaux.

J'imagine que c'est un livre que l'on est plus susceptible d'apprécier si l'on connaît bien l'histoire de l'Allemagne de cette époque, ce qui n'était pas mon cas.

Plus rien à lire pour l'instant, je ne vais à la bibliothèque que demain miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeMar 21 Juil 2015 - 20:05

j'ai fusionné avec le fil de l'auteur. Wink

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès
Main aguerrie
Agnès

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeMar 21 Juil 2015 - 20:16

Oh pardon animal, j'ai hésité à le faire, je me suis demandé où c'était le mieux, et puis finalement j'ai pensé au One shot - je saurai pour la prochaine fois; merci à toi content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitimeMar 21 Juil 2015 - 20:27

on est là pour ça singe

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Julia Franck [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Julia Franck [Allemagne]   Julia Franck [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Julia Franck [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger
» ALLEMAGNE - UBOOT U1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: