Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mika Kaurismaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Mika Kaurismaki Empty
MessageSujet: Mika Kaurismaki   Mika Kaurismaki Icon_minitimeMar 13 Avr 2010 - 12:00

Mika Kaurismaki Kauris10
Mika Kaurismäki réalisateur, producteur, scénariste et monteur finlandais, né le 21 septembre 1955 à Orimattila (Finlande) est le frere aine d’Aki Kaurismaki, egaliment cineaste.
Après avoir passé son enfance et son adolescence en Finlande, Mika Kaurismäki part étudier le cinéma à Munich puis réalise quelques courts métrages avant de se lancer dans un premier long : The Saimaa Gesture, un documentaire sur le rock finlandais réalisé avec son frère en 1981.

Dès ses premiers films Mika Kaurismäki se lance dans la production avec sa société Marianna Films, finançant quelques uns des films d'Aki (Shadows in Paradise, 1986) et les siens. Toujours avec son frère, il fonde en Finlande la maison de production Villa Alpha, la société de distribution Senso et crée un Festival à Sodankylä en Laponie.

C'est en Allemagne que Mika Kaurismäki se fait remarquer comme réalisateur au milieu des années 80 grâce à des films de gangsters parodiques comme Rosso(1985) ou encore Helsinki Napoli All Night Long (1987). Puis il dirige dans les années 90 des productions d'envergure internationale telles que Condition Red(1995) et I Love L. A. (1998).

Fasciné par le Brésil, il s'installe à Rio de Janeiro dans les années 1990 et se lance dans les co-productions internationales. Sa passion pour la musique brésilienne le pousse à réaliser deux documentaires : Moro no Brasil (je vis au Brésil) en 2002 et Brasileirinho en 2005, où il s'intéresse plus particulièrement au Choro.
A Rio de Janeiro, il a ouvert un bar musical,.

Filmographie
1981 : Le Menteur (Valehtelija)
1981 : Saimaa-ilmiö
1982 : Jackpot 2
1982 : Les Indignes (Arvottomat)
1984 : Klaani - tarina Sammakoitten suvusta
1985 : Rosso
1987 : Helsinki-Napoli (Helsinki Napoli All Night Long)
1988 : Yötyö (TV)
1989 : Cha Cha Cha
1989 : Paperitähti
1990 : Amazone (Amazon)
1991 : Zombie et le train fantôme (Zombie ja Kummitusjuna)
1993 : The last border - viimeisellä rajalla
1994 : Tigrero: A Film That Was Never Made
1995 : Alerte rouge (Condition Red)
1996 : Sambolico
1996 : Danske piger viser alt
1998 : I Love L.A. (L.A. Without a Map)
2000 : Highway Society
2002 : Moro No Brasil
2003 : Honey Baby
2004 : Bem-Vindo a São Paulo
2005 : Brasileirinho
2009 : Un conte finlandais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Mika Kaurismaki Empty
MessageSujet: Re: Mika Kaurismaki   Mika Kaurismaki Icon_minitimeMar 13 Avr 2010 - 12:07

Mika Kaurismaki, me semble plutot un artisan dans le cinema par rapport a son frere.


J'ai vu Brasileirinho
Mika Kaurismaki Brasil10
- un documentaire sur le choro, rythme brésilien né au XIXè siècle, fruit du métissage de mélodies européennes (valses, polkas) et de sonorités afro-brésiliennes. Par l'entremise du "Trio Madeira Brasil", groupe de Choro de Rio, nous découvrons les plus grands interprètes de cette musique souvent considérée comme le jazz brésilien et dont Pixinguinha fut le plus grand compositeur...
Le film est une véritable invitation à la découverte de la magie de la musique brésilienne.
---
J'attends a voir sur DVD "Un conte finlandais" et j'espere y decouvrir un autre Mika K.
Mika Kaurismaki Un_con10
Un bébé qui naît la veille de Noël, trois amis d’enfance qui se retrouvent après des années de séparation… Nos Roi Mages finlandais arrivent en portant avec eux rancœur et haine, mais finiront par ouvrir leur cœur et offrir en cadeau leur humanité à partager.
Dans ce film sans effets ni esthétisme, peinture réaliste et terne d’une société misérable, le frère du réalisateur de L’homme sans passé, étudie des personnages accablés par le poids de leur histoire, au seuil de la cinquantaine et relisant le sens de leur vie. Ces anti-héros exercent pourtant des métiers qui font rêver : acteur, photographe et commissaire de police, Rauno, Erkki et Matti sont trois radiographes de leur existence, l’un par la répétition, l’autre par l’observation, et le troisième par l’investigation.
En quasi huis clos dans un bar karaoké désert, tandis que les verres se vident et se remplissent, le trio va se faire du bien et se faire du mal, dans un ballet doux-amer et plein de charme.
Porté par la performance de ses acteurs, le film compose un grand travail sur la psychologie des personnages. Attachants dans leurs faiblesses, leurs hésitations, et le côté puéril qu’ils semblent conserver de leur amitié initiale, les trois hommes jouent en une soirée leur vie elle-même, et, tels l’enfant de Noël, renaissent ici dans leur virginité originelle.
(texte pris sur un blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mika Kaurismaki Empty
MessageSujet: Re: Mika Kaurismaki   Mika Kaurismaki Icon_minitimeMar 13 Avr 2010 - 15:10

J'avais posté ça, y'a un petit moment, je le remets ici :

I love L.A.
Mika Kaurismaki 043955
Réalisé par Mika Kaurismaki (le frère d'Aki).

Un croque-mort anglais, un peu écrivain, rencontre une touriste américaine (actrice et serveuse), passe la journée avec elle, tombe fou amoureux. Grâce à une boite d'allumette qu'elle a laissé, il a le nom d'un bar-resto où elle travaille. Il quitte tout et décide de la retrouver.


Ah lala... ça fait juste des années que je rêve de voir un film d'Aki Kaurismaki... à ma biblio le compartiment est toujours vide, et pas le temps de réserver... alors je me dis, tiens, si je tentais le frérot...
Quelle erreur.
Ce film est nase. Bluette même pas émouvante, même pas assez CulCuLaPraline. ça manque de tout : de dynamisme, d'humour, d'émotions, de fond...
Me suis ennuyée, le cerveau vide pendant 1h45. (Je me suis également endormie).

Heureusement pour ce Mika Kaurismaki, il s'est pris de passion pour le Brésil et fait des documentaires sur ce pays... Je suis sûre que ça ne peut qu'être mieux que I love L.A.

Bon, va falloir que je me décide à réserver les "vrais" Kaurismaki!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mika Kaurismaki Empty
MessageSujet: Re: Mika Kaurismaki   Mika Kaurismaki Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mika Kaurismaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: