Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jan Costin Wagner [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Jan Costin Wagner [Allemagne] Empty
MessageSujet: Jan Costin Wagner [Allemagne]   Jan Costin Wagner [Allemagne] Icon_minitimeJeu 15 Avr 2010 - 9:06

Jan Costin Wagner : "Le Silence"
LE PRIX DU POLAR EUROPÉEN 2010
Jan Costin Wagner [Allemagne] Aa80

Jan Costin Wagner est né en 1972. Il vit la moitié de l'année à Francfort et l'autre moitié en Finlande, patrie de son épouse. Ses romans, traduits en quatorze langues, baignent dans la lumière glacée du nord et doivent leur magie au commissaire Kimmo Joentaa, un jeune veuf inconsolable qui vit dans une étrange complicité avec sa défunte épouse. Ont déjà paru aux éditions Jacqueline Chambon : Le silence (2009, prix Deutschen Krimipreis, en cours d'adaptation pour le cinéma) et L'hiver des lions (2010).
source: éditeur


Jan Costin Wagner [Allemagne] Costin10
Citation :
La Finlande, belle, hypnotisante. Une bicyclette rouge. Un type pas net. Un autre ne sachant pas trop quoi faire de sa vie. Et un meurtre qui en rappelle un autre. Le commissaire Kimmo Joentaa enquête sur la disparition d'une jeune fille dont on a retrouvé le vélo à l'endroit même où, trente-trois ans plus tôt, a eu lieu le crime d'une adolescente. Crime resté sans solution. Dès le départ, Jan Costin Wagner donne aux lecteurs les meurtriers. Il les suit, les tient en laisse, les conduit dans leurs errements et, jusqu'à la conclusion, le suspense se tend comme une corde autour d'eux. La bêtise, la lâcheté, les remords agitent les consciences et les inconscients. Comment vivre en sachant ce qu'on a fait ou pas osé faire ? La culpabilité ouate tout, les actions, les pensées, et ce "silence" fait un bruit terrible.

Wagner se plaît à jouer l'extrême précision des caractères, fouillant les personnages pour que se dessine la vérité. Les tempi accélèrent, les voix se brisent, le coeur craque et l'eau du lac noie les cris. Décidément, ce polar fait entendre une autre musique. Et son auteur se nomme Wagner.
---
Cela fait longtemps que je n’ai pas lu une analyse si fine de l’ame de l’assassin. Wagner est un ecrivain inconditionnel et bouleversant. On ne sent pas du tout le presence de l’auteur. Ses personnages suivent leurs voix interieures et agissent.
Timo Korvenso, le personnage principal est un prisonnier de son proper passé. Comment supporter l'insupportable de ce que l'on a commis ou de ce que l'on n'a pas dit? Voilà les questions que soulève ce roman de Wagner. Timo – pere de famille, a son arriere-salle du silence et fatigue de ce poids et des reproches de cette honte qui l’etrangle, il lache prise.
Jan Costin Wagner me semble entre Simenon et Denis Lehane (Mystic River).
Tout se passe comme dans du brouillard et cela fait ressentir encore plus fort l’effroi de la verite.
Je ne vais pas raconter l'histoire, je vous laisser y gouter si cela vous tente. Moi, je vais lire son deuxieme livre "Lune de glace".

Jan Costin Wagner : "Lune de glace"
Jan Costin Wagner [Allemagne] Lune10
Citation :
Dans une chambre d’hôpital, l’inspecteur finlandais Kimmo Joentaa assiste, impuissant, à la mort de sa jeune épouse, atteinte d’une maladie incurable. D’abord anesthésié par cette disparition, Kimmo sombre dans un chagrin terrible, à la fois mutique, furieux et traversé d’hallucinations dues au manque de sommeil.

Dès le lendemain, l’inspecteur, qui refuse de prendre quelques jours de congé, est chargé par ses supérieurs d’une affaire de meurtre : une jeune femme a été étouffée pendant son sommeil. La porte de sa villa n’a pas été fracturée et aucun vol n’a été constaté.

Très vite, la mort de cette inconnue rappelle à Kimmo celle de sa femme et son désespoir redouble. C’est d’ailleurs cette douleur si lourde à porter qui va rapprocher le policier et l’assassin, ces deux protagonistes incapables d’affronter la vie telle qu’elle est. Entre le chasseur et sa proie, une étrange relation d’empathie va s’installer... À mi-chemin entre le pur thriller et le roman psychologique, Lune de glace est un roman envoûtant.

J'ai beaucoup aime "Le silence". "Lune de glace" - presque autant.
Le livre est encore plus touchant. L'ecrivain rentre dans l'ame finlandaise puis dans celle du meurtrier.
Très bien ecrit du première page jusqu'a la fin.
L'agent se sent peu à peu de plus en plus proche du serial killer qu’il poursuit. Il n'est pas un profileur, ni un possesseur de forces parapsychologiques. Le jeune policier complètement désespéré par la mort de la femme qu’il aimait qu’il a accompagnée jusqu’à son dernier souffle. Et le tueur n’est pas, loin s’en faut, une bête assoiffée de sang. C'est tres emouvant, dechirant du desarroi de l'agent devant la mort. Le roman est une succession de réflexions d’êtres, perdus dans leur douleur ou leur peur. Il y a le silence d’un paysage sous la neige, la fatigue mortelle.
J'ai tourne la derniere page et j'ai toujours les images du roman devant mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Jan Costin Wagner [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Jan Costin Wagner [Allemagne]   Jan Costin Wagner [Allemagne] Icon_minitimeJeu 15 Avr 2010 - 9:42

Je le note celui-là , merci .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jan Costin Wagner [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Jan Costin Wagner [Allemagne]   Jan Costin Wagner [Allemagne] Icon_minitimeLun 19 Avr 2010 - 13:28

Ce que tu en dis donnes très envie. Quand je chercherai des polars je le mettrai en priorité.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jan Costin Wagner [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Jan Costin Wagner [Allemagne]   Jan Costin Wagner [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jan Costin Wagner [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» au sujet de l'attentat commis en Allemagne...
» Camps de Buchenwald, Dora et ses kommandos
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» un restaurant XXXXXXLL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: