Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Saul Bellow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Saul Bellow   Sam 17 Avr 2010 - 17:21




Saul Bellow (né le 10 juillet 1915 à Lachine, Québec - mort le 5 avril 2005 à Brookline, Massachusetts, États-Unis) est un écrivain américain contemporain d'origine juive-russe. Il reçut le Prix Nobel de littérature en 1976.

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Sam 17 Avr 2010 - 17:21


Une affinité véritable
Citation :
[b]Présentation de l'Editeur[b]Harry Trellman n'a pas sa place. Ni dans l'orphelinat de Chicago où sa mère l'envoie, ni à l'université, ni même dans la rue. Certes il a des attaches, mais elles sont, comme sa vie, singulières et fluctuantes. À l'écart, il observe la comédie sociale et ses faux-semblants. Il envisage de tout quitter, de changer de vie, de partir en Chine, par exemple ; une personne, pourtant, le retient à Chicago : depuis l'enfance il voue à Amy Wustrin un amour lointain, résigné. Trente ans auparavant ils ont connu une minute d'intensité sans égale, puis Amy a cherché l'amour ailleurs... Tandis qu'éclatait la révolution sexuelle, elle a parcouru le monde réel, d'un mariage à l'autre, de la richesse au dénuement, de l'adolescente délurée qu'elle était à la matrone convenable qu'elle est devenue. Mais Harry n'a cessé d'éprouver pour Amy une « affinité véritable ».
Dans ce roman à la fois poignant et comique, Saul Bellow suit ses personnages à travers une existence d'espoirs déçus jusqu'au moment où, autour d'une tombe, lors d'une étrange cérémonie, ils vont se trouver réunis.


Lors des nominations pour le portail du mois prochain, j'ai réalisé qu'on n'avait pas de fil pour Saul Bellow.
J'ai trouvé ce livre ce matin chez mon libraire et étant donné qu'il s'agit d'un assez court roman (plutot une longue nouvelle), je l'ai lu pour lui ouvrir un fil..

Pendant les premières pages je ne savais pas où l'auteur voulait m'emener et je n'étais même pas sûre de vouloir continuer. Mais quel plaisir de lecture à partir de ce premier obstacle.

Il pourrait s'agir d'une pièce faite pour le Broadway pour dévoiler plus d'un aspect de la riche société américaine.
Par moment très drôle, perspicace et très bien écrit.
En plus je viens de découvrir que Saul Bellow a grandit à Chicago, ville que j'aime autant retrouver en littérature que New York.

Je vais continuer avec lui.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Lun 19 Avr 2010 - 10:45

Tu as raison, c'est un très bon auteur, parfois un peu obscur, mais avec lui on entre toujours dans une autre dimension, je croiss que j'en ai encore un dans ma PAL.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Lun 19 Avr 2010 - 11:50

domreader a écrit:
Tu as raison, c'est un très bon auteur, parfois un peu obscur, mais avec lui on entre toujours dans une autre dimension, je croiss que j'en ai encore un dans ma PAL.
je viens de commander The Adventures of Augie March qui semble incontournable Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Lun 19 Avr 2010 - 15:34

et j'ai Herzog I et II à lire !

merci Kena d'avoir ouvert le fil

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Lun 19 Avr 2010 - 15:35

Bédoulène a écrit:
merci Kena d'avoir ouvert le fil
Wink le mois prochain on va pouvoir le nominer Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Mar 20 Avr 2010 - 11:19

Bédoulène a écrit:
et j'ai Herzog I et II à lire !

merci Kena d'avoir ouvert le fil

Moi aussi, celui qui est dans ma PAL c'est Herzog ! Mais il n'y a pas de I et II, cela veut dire qu'en édition française, ils en ont fait deux tomes ou qu'il en a écrit un second après le premier ?!!! scratch

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Sam 20 Nov 2010 - 15:46

J'ai bien lu les 2 herzog, bonne lecture mais j'ai égaré mes notes.

Domreader, je ne sais que répondre à ta question, I et II sont en livres de poches pour moi mais peut-être une bibliothécaire (de notre forum ?)pourrait te renseigner sur l'existence ou non des 2 tomes.

Apparemment le tome II suit je dirais presque dans l'immédiat le I

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Dim 1 Juin 2014 - 16:20

Herzog

Comme Gallimard a récemment sorti "Herzog" (1964) et "La Planète de Mr. Sammler" (1969) en nouvelle traduction dans la collection Folio, J'ai brusquement eu envie de parler de cet écrivain américain important.

Il n'est pas très connu en France ? Ou bien tout le monde l'a-t-il déjà oublié ?
Il est, pour moi, un des consciences représentatives des États-Unis de la deuxième moitié de 20e siècle. Il a reçu National Book Award trois fois pour "l'Aventure d'Augie March" (1953) "Herzog" "Mr. Sammler", et le prix Pulitzer pour "Humboldt 's Gift" (1975 / Le Don de Humboldt). Et bien sûr le prix Nobel. Un vrai intellectuel hyper complexe pour moi.

D'ailleurs si vous aimez Philip ROTH, je vous conseille d'acheter Quarto Gallimard "Herzog - Sammler" où M. Roth écrit un essai "Saul Bellow, relecture" d'une quinzaine de pages.

"Tel est Herzog, la plus grande création de Bellow, Le Leopold Bloom de la littérature américaine, à ceci près qu'avec Ulysse l'esprit encyclopédique de l'auteur se fait chair dans le verbe qu'il écrit, sans que Joyce confère jamais à Bloom sa vaste érudition, alors que dans Herzog Bellow donne à son héros, non pas seulement un état d'esprit, une tournure d'esprit, mais un esprit digne de ce nom."
Philip ROTH, Parlons travail

"Herzog" est son sixième roman (je l'ai lu en japonais).
Moses Herzog, professeur de l'université d'une quarantaine d'année, est en train de divorcer avec sa deuxième femme Madeleine partie avec un de ses meilleurs amis. Il fait une crise de dépression. Le roman raconte ses réflexions et ses comportements désespérés pendant à peu près une semaine. Il écrit plein de lettres pour ses amis, des hommes politiques et pour des penseurs célèbres et histriques.
C'est vrai que c'est un roman un peu sinistre. J'ai eu mal à entrer dedans au début. Et il n'y a pas vraiment l'espoir même à la fin. J'apprends bien que même un grand intellectuel n'y peut rien devant la jalousie et la divorce etc.. C'est triste. Cependant c'était très intéressant comme si je visite dans la tête d'un grand intellectuel en pleine crise.

"Seize the day" (1956 / Au jour le jour) était un petit roman, mais aussi très bien. Je l'ai bien aimé.
Je veux maintenant relire "La planète de Mr. Sammler".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 31
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Saul Bellow   Jeu 21 Aoû 2014 - 21:48

Une affinité véritable

Mon premier roman de Saul Bellow, qui surprend et déroute par sa concision. La vie d'Harry Trellman défile en quelques pages, sans repères temporels ou points d'ancrage, avant de se stabiliser parmi la haute société de Chicago. Il retrouve la trace d'Amy, souvenir de jeunesse et cette relation naissante précipite un renouveau et des questionnements intenses. Elle est la promesse d'un idéal qui cherche à s'incarner.
Bellow installe dans Une affinité véritable une tonalité sans cesse changeante : comme Kenavo, j'ai été séduit par des traits d'humour et une finesse d'observation. Des évènements d'abord insignifiants deviennent décisifs alors que le passé évoqué reste flou, maladroit et bousculé par l'ivresse du présent.

La lecture est souvent réjouissante tout en gardant le caractère d'une parenthèse. C'est une porte d'entrée intéressante avec les limites d'un exercice stylistique virtuose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saul Bellow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saul Bellow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres de John Saul
» Le Corbeau et le Rosier - Heath & Saul
» Le Corbeau et la Rose - Rose & Saul
» Saul G. Steadworthy
» SAUL LEITER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: