Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Frederick Barthelme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 10:55



Frederick Barthelme est né en 1943. Il vit à Hattiesburg, dans le Mississippi, où il enseigne à l'University of Southern Mississippi et dirige la Mississippi Review. Fils de Donald Barthelme, célèbre architecte de la ville de Houston (Texas), il a suivi des études d'architecture avant de se consacrer à l'écriture, comme ses frères Donald et Steven. Dans la lignée de Raymond Carver, il est considéré comme l'un des précurseurs du minimalisme en littérature. Il a publié dix romans, dont Elroy Nights, qui figurait sur la sélection du prix Pen/Faulkner dans la catégorie fiction. Il est également l'auteur de nombreuses nouvelles, parues en recueils ainsi que dans le New Yorker et dans l'anthologie annuelle de New Stories from the South.

source: Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 10:57


Waveland
Citation :
Présentation de l'éditeur
Sur la côte du golfe du Mississippi, Vaughn Williams, architecte sans emploi, s'efforce de parer à son désœuvrement : il regarde la télévision, surfe sur Internet et enseigne de temps à autre dans une université locale. Lorsque son ex-femme, rouée de coups par son petit ami, lui demande de venir s'installer chez elle avec sa compagne Greta, il accepte. S'ensuivent des complications rocambolesques au sein desquelles Frederick Barthelme distille réflexions philosophiques et politiques, entre autres digressions réjouissantes. Évoluant entre tristesse et drôlerie, les personnages de Barthelme s'efforcent de résoudre les problèmes qui les taraudent. Un an après le passage de l'ouragan Katrina, le paysage dévasté reflète parfaitement ces existences tranquillement déglinguées.

Voilà un auteur que je suis depuis tant d’années.. et voilà l’opportunité de le présenter ici avec son dernier roman paru.
Vaughn est un personnage « typique Barthelme » : un peu perdu dans sa vie, dans ses pensées.. mais tellement attachant qu’on a envie de l’avoir comme ami.

J’ai lu une interview de Frederick Barthelme où il a dit, qu’il aimait écrire sur des gens qui montrent leurs pensées et sentiments avec les actes qu’ils font, les décisions qu’ils prennent.
On a souvent l’impression que tout cela flotte à la surface, surtout parce qu’il adore mettre ses protagonistes devant la télé, ils les envois dans les grandes ‘shopping malls’, va manger avec eux dans des endroits sordides.. mais c’est une forme de montrer un ‘American way of life’ et il est une voix des Etats-Unis d’Amériques du Sud les plus convaincantes en ce qui concerne auteurs contemporains.

Le critique Daniel Akst a dit que Frederick Barthelme est „the bard of suburban disconnectedness” – le barde de l'incohérence suburbaine


J’adore aussi beaucoup son frère, Donald, décédé malheureusement assez jeune, qui a laissé deux recueils de nouvelles sublime, traduits bêtement un peu ‘au goût’ de l’éditeur, c.à.d. un mélange de 100 nouvelles dans un ‘best of’ en français.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 12:01

A découvrir, j'aime assez ce genre d'auteurs.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 12:12

Epi a écrit:
A découvrir, j'aime assez ce genre d'auteurs.
il est extra... Wink

et je voulais juste poster un petit extrait:


Après une soirée Thanksgiving:

- Nous avons eu un agréable dîner de fête
- Non, pas du tout. Nous avons mangé de la dinde et d’autres plats traditionnels, mais le dîner n’était pas du tout agréable. Le repas était une tragique parodie du kitsch vacancier – quatre carapaces vides rejouant une pièce qui a depuis des lustres perdu son sens pour nous tous.
- La dinde était sèche.
- Je ne parle pas de la dinde.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 12:19

et encore un autre extrait:

Vous arrivez à un stade où les choses qui avaient une signification ne veulent plus dire ce qu’elles signifient. Le jeu change. Vous n’avez plus envie de ce qui vous faisait envie. Vous ne vous intéressez plus à ce qui vous intéressait. Vous n’avez plus besoin de ce dont vous aviez besoin. Le monde entier n’est plus qu’un décor, une sorte de band dessinée peinturlurée à l’arrière-plan de laquelle vous ne prêtez plus grande attention. Vous n’écoutez qu’à moitié ce que disent les gens, vous ne voyez qu’à moitié ce que vous regardez par la fenêtre. Parfois vous voyez des gens dans les magasins ou les restaurants et vous ne comprenez pas comment ils sont arrivés là, vous ne comprenez pas ce qu’ils croient être censés faire, pourquoi ils sont déguisés ainsi, pourquoi ils se donnent tant de mal, ce qu’ils cherchent, ce qu’ils espèrent, ce qu’ils désirent. Autant de choses impossibles à imaginer et vous vous en fichez, de toute façon. Vous errez au fil des jours. Ils viennent et s’en vont.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 12:21

Eh ben. Ça c'est un truc qui me parle... mais qui donne pas le moral hein.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 12:31

Queenie a écrit:
Eh ben. Ça c'est un truc qui me parle... mais qui donne pas le moral hein.
et oui.. ses personnages sont souvent arrivées à un stade où ils ne cherchent plus à trouver un sens dans leur vie.. mais il le décrit avec une compassion pour eux.. c'est peut être réaliste.. mais pas déprimant Very Happy
en tout cas je me retrouve toute émue et contente après ma lecture..

on veut le mettre dans la ligne de Raymond Carver (ce que Barthelme n'aime pas trop)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 12:56

Merci pour les extraits, je le note tout de suite

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Jeu 22 Avr 2010 - 13:48

J'aime bien le New York Times concernant critique littéraire; j'en ai trouvé celle sur ce livre:

“Waveland” is either a funny novel about a sad middle-aged man or a sad novel about a funny middle-aged man.

« Waveland » est soit un roman drôle au sujet d'un homme triste entre deux âges ou soit un roman triste au sujet d'un homme drôle entre deux âges.


la suite (en anglais Wink )

Spoiler:
 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Dim 2 Mai 2010 - 21:57


Second Mariage

Ce n'est pas la photo de la couverture de ce livre, mais cela pourrait être le cas.

La discussion hier sur le fil de Gregory Crewdson ( ici ) m'a donné envie de mettre une photo de lui - elle représente en effet un peu le monde dans lequel les romans de Barthelme se jouent.

Ce livre est le seul (d'après mes recherches) qui a été traduit en français (à part le dernier, Waveland). Je l'ai relu pour en faire un commentaire un peu plus long que "j'ai lu".

Au lieu de cette femme qui attend au bord de la rue sur cette photo, pour le roman, il devrait s'agir d'un homme, Henry, personnage principal.
Mais le reste colle à merveille: il attend, il a l'air d'être arrivé à un bout de sa vie où il ne sait plus quelle direction prendre, il se laisse 'vivre' par les gens autour et à partir du moment que sa deuxième femme lui demande de déménager -elle a besoin de "faire une pause"- il va carrément commencer à 'flotter'.

J'adore cette écriture 'zen' qui raconte un peu de tout et de rien, des rencontres faites dans des restaurants, bars, motels.. il est le spectateur de sa propre vie et ne sait pas comment faire pour la reprendre en main.

J'adore cet auteur pour cette qualité de nous faire entrer dans ce 'flou' .

Bon moment de lecture Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Lun 3 Mai 2010 - 0:51

Pour la photo de Crewdson, ça me donne envie de lire... pour le reste moins... (dis donc Kenavo si tu te mets à mettre des images pourléchantes genre couvertures qui attirent l'œil, je ne vais pas m'en sortir!)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   Lun 3 Mai 2010 - 7:59

Queenie a écrit:
Pour la photo de Crewdson, ça me donne envie de lire... pour le reste moins)
oui.. pour le reste ce n'est probablement pas un livre pour toi.. trop 'lent' Wink

Queenie a écrit:
(dis donc Kenavo si tu te mets à mettre des images pourléchantes genre couvertures qui attirent l'œil, je ne vais pas m'en sortir!)
c'est vraiment une exception parce que je ne pouvais trouver nulle part la couverture de ce livre.. et cette image colle trop bien Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frederick Barthelme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frederick Barthelme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: