Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Marco Mancassola [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeJeu 22 Avr 2010 - 14:05

Marco Mancassola [Italie] 6a0105351f2394970c010536c0ca1e970b-320wi

Marco Mancassola est né en novembre 1973 à Vicenza, au nord-est de l'Italie. Issu d'une famille ouvrière, il a commencé à travailler dès l'âge de 16 ans, notamment en usine et dans le commerce. Nomade par vocation, il a vécu à Padoue, Rome, Londres, Berlin. Il publie son premier livre en 2001 : Il mondo senza di me, puis Qualcuno ha mentito en 2004, Last Love Parade et Il ventisettesimo anno en 2005, La vita erotica dei superuomini en 2008.
Gallimard le publie pour la première fois en France le 11 mars 2010 avec Les limbes : Trois récits visionnaires.

Marco Mancassola possède son propre blog (en italien) : www.marcomancassola.com


Marco Mancassola [Italie] La_vita_erotica_dei_superuomini_3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeSam 24 Avr 2010 - 0:21

Marco Mancassola [Italie] Arton17001

Les limbes (Trois récits visionnaires)

A 37 ans, Marco Mancassola, auteur d'une poignée de romans (pas encore traduits en français), est considéré comme un des écrivains italiens les plus prometteurs. La lecture de Les limbes -Trois récits visionnaires-, laisse cependant quelque peu perplexe. La faute à la première histoire, volontairement floue, qui semble aller nulle part et se perdre dans des divagations sans queue ni tête. Et ce, alors que le style, à la fois brutal, précis et élégant est plutôt séduisant. Les deux autres récits, respectivement longs de 30 et 45 pages sont autrement plus convaincants. Deux nouvelles où, d'une part, deux amants fraîchement inhumés, et déjà fantômes (forcément), se querellent autour de leurs tombes, et où, d'autre part, un jeune homme, matraqué à mort par la police, regarde le monde d'en haut, incrédule et légèrement surpris de ne plus en faire partie, de ce monde (forcément, encore). Outre leur qualité littéraire évidente, ces nouvelles possèdent un recul (l'auteur a longtemps vécu en dehors de l'Italie) et une lucidité sur la société transalpine assez impressionnants. Du coup, on se dit que ce Mancassola a un talent assez particulier pour évoquer les vivants en invoquant la parole des morts. De quoi intriguer et attendre impatiemment la traduction d'un "vrai" roman, son dernier en date par exemple, au titre alléchant : "La vita erotica dei superuomini".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeLun 2 Mai 2011 - 2:24

Marco Mancassola [Italie] Superh10


La vie sexuelle des super-héros
traduit par Vincent Raynaud
Gallimard


Robin des bois avait déjà du plomb dans l'aile, cela fait déjà un moment que ce sont les riches qui volent les pauvres. Et voilà que les super-héros de notre jeunesse, Batman, Superman et autres, ceux qui s'élançaient du haut des buildings pour aller tuer les méchants, ont des soucis. Et nous aussi, nous surtout. Car s'il n'y a plus de super-héros, il va nous rester qui, pour nous sauver?
Hélas, ils ont vieilli, et abuser de super pouvoirs, ça use. Comme le public s'en souvient encore, ils sont devenus des "people"et chacun a cherché à se recaser à sa manière. Et même cela va leur être difficile, car un serial killer spécialisé en super-héros ( ben, si, ça existe, bien sûr!) cherche à les éliminer les uns après les autres. Déjà Robin a été retrouvé mort dans des circonstances assez glauques, mais c'était il y a longtemps. Là, cela se précise, les lettres d'avertissement se multiplient, Batman va y passer à son tour de façon encore plus sordide , deux frères , un journaliste et un policer , les suivent de près ...

C'est un roman noir,triste,désabusé ..et par ailleurs irracontable , que j'ai aimé. D'abord parce que l'auteur a le talent de nous faire croire à ces héros rocambolesques et à leur histoire personnelle. Ensuite à cause d'un long chapitre en italique qui raconte une autre histoire,très belle, celle des deux frères. Et puis, et surtout, parce qu'émerge de tout cela une vision juste d'un monde qui n'a plus d'utopie ni de rêve . Les super- héros ont une vie sexuelle qui n'est pas toujours simple, c'est tout ce qui leur reste, et elle causera leur fin.

" Je veux dire: c'est fini, non, le temps du...comment ça s'appelle? Du romantisme. A force de parler d'histoires de sentiments, on finit par ne plus parler que de soi. De son cas personnel. On parle tous sans arrêt de notre histoire comme si elle était importante. Comme si on était tous des personnages d'Hollywood. Ce n'est plus le moment, plus maintenant, répéta-t-il en secouant la tête, un air sombre sur le visage. Oh, je sais que vous êtes assez célèbre. Je ne vivais pas encore dans ce pays, mais je sais que des gens comme vous étaient importants. Bien sûr, des super-héros, capables de maîtriser le destin avec plus de force que les autres. Mais, vous voyez.." Il se laissa distraire un instant et surveilla les mouvements d'un taxi qui essayait de les dépasser. Puis, d'une voix qui tremblait encore, en proie à une obscure émotion, il reprit: " Aujourd'hui, personne ne croit plus vraiment qu'on peut maîtriser son destin. Parlez-en autour de vous. Parlez-en avec les autres. Tout le monde est fataliste. Les gens ne s'étonneraient pas d'être balayés demain par un ouragan, d'assister au débarquement d'extraterrestres ou je ne sais quoi d'autre. Ce sont des bêtises, justes des bêtises. Mais c'est le destin. Quoi que ça puisse être, plus personne ne s'inquiète de le contrôler. Vous voyez, le destin ne fait pas dans le détail, nos plans, il s'en fout, nos histoires particulières, nos..comment on dit? Nos " egos ramantiques". Pour le destin, on est tous minuscules."


_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeLun 2 Mai 2011 - 10:52

Merci, Marie, c'est noté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeLun 2 Mai 2011 - 12:14

Oui marie, c'es noté, ça a l'air bien bizarre ce roman.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeLun 2 Mai 2011 - 12:52

Je le note aussi !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeDim 22 Mai 2011 - 13:32

Ça rappelle un peu l'histoire de la BD Watchmen ! Je le note !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeSam 9 Juil 2011 - 21:48

Super bouquin, je suis en plein dedans et je me régale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeSam 23 Juil 2011 - 19:29

Marie a écrit:
Marco Mancassola [Italie] Superh10


La vie sexuelle des super-héros

Au milieu des années 2000, les super-héros américains sont vieillissants, et bien fatigués, recyclés qui, dans les médias, qui, dans la publicité, qui, dans les mondanités. Pas une seule fois, dans La vie sexuelle des super-héros de Marco Mancassola, on ne remet en cause le postulat de départ. Bien sûr qu'ils existent, ces Batman, Superman et autres Mystique ou Mister Fantastic, qui pourrait prétendre le contraire ? Mancassola raconte l'Amérique post 11 septembre, traumatisée, qui a surtout perdu son innocence. La première partie du livre est formidable, puis décline peu à peu, tout en gardant un niveau de qualité supérieure. Quelle plume pour décrire ces super-héros pathétiques, accrochés à leur virilité comme à une bouée, alimentant à doses homéopathiques les rubriques People des journaux, dans la nostalgie de leurs exploits passés, dans une Amérique conquérante, qui balayait le crime comme fétu de paille. Le livre est empreint d'une tristesse sourde, insondable, écrit dans un style virtuose, poussant très loin la psychologie de ses personnages au bout du rouleau. Le titre est trompeur, il ne s'agit pas que de la vie sexuelle des super-héros, mais avant tout de la déchéance d'un système, de la fin de l'optimisme béat et de la décadence d'une civilisation, portée par des valeurs obsolètes. Malgré une légère baisse de régime à mi-parcours, le livre de Mancassola est passionnant tout au long de ses 550 pages. Et brillant, comme ce n'est pas permis. Ce Mancassola a un talent incroyable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeSam 23 Juil 2011 - 21:22

ton commentaire très intéressant, ainsi que celui de Marie d'ailleurs, me permet de voir ce fil que j'avais zappé. Ce qui aurait été dommage car vos commentaires me font noter le nom de cet écrivain.

et vu le nombre de pages cela risque de faire de longs moments agréables.

merci

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeDim 17 Fév 2013 - 2:08

Marie a écrit:
Et puis, et surtout, parce qu'émerge de tout cela une vision juste d'un monde qui n'a plus d'utopie ni de rêve.
traversay a écrit:
Le livre est empreint d'une tristesse sourde, insondable, écrit dans un style virtuose, poussant très loin la psychologie de ses personnages au bout du rouleau. Le titre est trompeur, il ne s'agit pas que de la vie sexuelle des super-héros, mais avant tout de la déchéance d'un système, de la fin de l'optimisme béat et de la décadence d'une civilisation, portée par des valeurs obsolètes.
bravo


Marco Mancassola [Italie] Vie_se10

Et bien, je ne vais pas faire dans l'originalité, je rejoins les avis positifs de Marie et Traversay. Passée la petite déception de ne pas retrouver le second degré que j'attendais, La Vie sexuelle des super-héros s'est révélé être une belle surprise.

A l'inverse de Traversay, j'ai trouvé que l'écriture était de plus en plus intéressante. Dans la première partie, Marco Mancassola fait quelque chose que je déteste : il utilise 10 mots quand 3 suffisent. Il brode, tricote des mots qui n'apportent pas grand chose au récit. Ça tourne un peu en rond, ça m'ennuyait par moment mais je me suis accrochée parce qu'on trouve de nombreuses réflexions intéressantes, notamment sur la société ou les relations aux autres.

" Elle se montre plus déterminée que moi. Elle manifeste plus de volonté.
Toute relation est la rencontre de deux volontés : au contact de l'autre, la plus faible des deux se fissure.
"

Par la suite, on passe la vitesse supérieure niveau sexualité olé olé, surtout dans le deuxième chapitre mais je n'ai plus retrouvé le côté brodage que je reproche à la première partie et ça, c'était agréable ! L'intrigue devient fascinante, on s'attache fortement aux uns et aux autres, on se surprend même à espérer une fin différente de celle que l'on devine inéluctable... Au fil de la lecture, le roman se révèle touchant voire bouleversant, la psychologie des personnages est poussée et tout prend du sens. J'ai été marquée par des petits détails dotés d'un charme fou, à l'image de :

Spoiler:
 

" Jamais autant que lorsqu'il était en compagnie de La Femme à l'oeil de verre,
il n'était si conscient de cette terrible réalité : fixer quelqu'un dans les yeux signifiait en effet
regarder un seul oeil. Fixer un unique point. Un seul iris, une seule pupille. Le point focal d'une
rencontre entre deux regards ne pouvait être qu'un et il était terrifié à l'idée de ne pas choisir le bon.
"

En résumé, mise à part la première partie un peu longue, j'ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir. L'analyse de la société en filigrane est captivante. Nos héros autrefois adulés sont dépeints sous une lumière qu'on n'avait jamais envisagé, une lumière sombre, pathétique et désabusée. Un écho troublant à notre époque...

" A présent l'hypothèse que quelqu'un prenne la peine de conspirer contre elle la faisait sourire.
Conspirer contre une femme à la vie coupée en deux. Conspirer contre qui ? Celle de maintenant
ou celle d'avant ? Et au nom de quoi ? Des raisons du passé ou de l'absurdité du présent ?
Conspirer à vide. Possible que certaines personnes fassent ça.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeDim 17 Fév 2013 - 9:35

J'avais fini par entendre de mauvais échos sur ce livre. Je commençais à croire qu'il était surtout racoleur.

Bon, j'arrête, je le note dans ma LAL tout de suite, et je me ferais un avis par moi-même. Mais tout ce que tu dis Kannskia, et les petits extraits, et ce que j'ai relu des avis de Traversay et Marie, attisent mon envie.


J'ai l'impression qu'on peut faire un lien avec le American Gods de Neil Gaiman, non ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeDim 17 Fév 2013 - 10:49

Queenie a écrit:
J'avais fini par entendre de mauvais échos sur ce livre. Je commençais à croire qu'il était surtout racoleur.
Non vraiment pas. Je ne te cacherais pas qu'il y a quelques passages pour le moins osés mais ce roman a bien d'autres choses à offrir.


Queenie a écrit:
J'ai l'impression qu'on peut faire un lien avec le American Gods de Neil Gaiman, non ?
Mes énormes lacunes littéraires m'empêchent de te répondre avec certitude mais après avoir lu une présentation de l'oeuvre et notamment ça :

Citation :
Le périple géographique d'Ombre est doublé d'une quête de l'identité, d'un travail d'introspection sur son propre passé et d'une longue réflexion sur l'Amérique contemporaine.

Je dirais que tu as raison, on retrouve ces mêmes thématiques dans La Vie sexuelle des super-héros.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeDim 17 Fév 2013 - 11:24

Kannskia a écrit:


Queenie a écrit:
J'ai l'impression qu'on peut faire un lien avec le American Gods de Neil Gaiman, non ?
Mes énormes lacunes littéraires m'empêchent de te répondre avec certitude mais après avoir lu une présentation de l'oeuvre et notamment ça :


On a tous des lacunes (et ici on en comble quelques-unes... et on en crée d'autres!). Pour Neil Gaiman et American Gods, j'en ai parlé sur le fil de l'auteur Pti clic. Je pense que ça te plairait.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitimeLun 11 Mar 2013 - 12:53

A la lecture de tous ces commentaires, j'ai vraiment envie de mieux comprendre la vie sexuelle des super-héros ...
Mais j'avoue que j'aurai pu le faire rien que pour le titre ...
Et hop dans ma LAL ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Contenu sponsorisé




Marco Mancassola [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Marco Mancassola [Italie]   Marco Mancassola [Italie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marco Mancassola [Italie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marco Masini
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Bon anniversaire Marco
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: