Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nella Larsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Nella Larsen   Sam 24 Avr 2010 - 17:39




Nella Larsen naît à Chicago, en 1891, d'une mère blanche et d'un père noir qui divorcent avant sa naissance. Seule métisse d'une famille recomposée - la ségrégation raciale lui interdit alors notamment de prendre le même autobus que sa mère -, elle intègre l'université noire de Nashville. D'abord infirmière, puis bibliothécaire, elle épouse un brillant scientifique noir, Elmer Imes, et s'établit à Harlem, devenant l'une des figures de proue de la " Renaissance de Harlem " ,. Elle est l'auteur de deux romans, Quicksand (1926) et Passing (1929), qui lui valent une reconnaissance immédiate. Mais ces premiers succès sonnent en réalité la fin de sa carrière littéraire. En 1964, au terme d'une longue dépression, elle est retrouvée morte dans son appartement. Ses écrits ont aujourd'hui acquis le statut de véritables classiques aux États-Unis.
source: Editeur

La préface de Laure Murat dans le livre Clair-Obscur est presque aussi intéressant que le livre lui-même (à lire après la lecture de celui-ci!) et donne entre autre encore beaucoup de détails sur la vie de Nella Larsen.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nella Larsen   Sam 24 Avr 2010 - 17:39


Clair-obscur

Citation :
Présentation de l'Editeur
Chicago, 1927. Deux amies d'enfance, longtemps éloignées, se retrouvent un jour de canicule. Tout les oppose, hormis le fait d'être Noires et suffisamment claires de peau pour pouvoir " passer" pour Blanches. Entre Claire, la femme fatale, et Irène, la respectable mère de famille, une relation passionnée se noue, déployant tout le spectre de l'amitié, de l'amour et de la haine. Claire, mariée à un Blanc raciste qui ignore qu'elle est Noire, souhaite renouer avec les siens. Irène, qui revendique au contraire son appartenance à la " race ", l'aide à se rapprocher,;' d'une communauté dont elle s'est tenue à l'écart des années durant. Claire s'immisce ainsi jusqu'au coeur de la vie réglée d'Irène, auprès de son mari Brian... `., C'est vers la mort que mène ce superbe drame de l'identité et du désir. Âpre comme le blues, élégant comme une variation de jazz, Clair-Obscur, classique des lettres américaines, est pour la première fois traduit en français.

Ce qui m'a tout d'abord frappé lors de cette lecture - la modernité de l'écriture.. 1927.. on se croirait en 2010!
Pas autant pour le sujet (principal d'accord, mais il y a beaucoup plus dans ce roman que le souhait de vouloir "passer" pour une autre), mais cette écriture qui arrive à captiver dès le début.

Mais à partir de ce moment il y a aussi un problème - parler de ce livre outre le sujet principal devient un défi impossible à moins de révéler des événements importants qu'on doit découvrir lors de la lecture.
140 pages qui font une forte impression. Ravie de cette découverte et bonjour aux éditions Climats/Flammarion pour cette traduction..
je vais continuer la lecture en anglais, bien qu'il n'en reste pas beaucoup, mais c'est trop bon pour abandonner après un livre Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nella Larsen   Dim 25 Avr 2010 - 8:15

Détail intéressant: ce livre de Nella Larsen avec un sujet que j'ai considéré comme n'étant pas d'actualité (surtout à l'heure actuelle avec un Barack Obama à la Maison Blanche) a été repris en 2001 par un auteur comme Philip Roth - dans La Tâche.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nella Larsen   Dim 25 Avr 2010 - 9:39

merci Kena de nous laisser découvrir nous-mêmes les évènements de ce livre ; ce que tu en dit suscite une envie.

(j'avais déjà noté quand tu as dit avoir acheté le livre)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nella Larsen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nella Larsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Larsen "Signature" : échange
» Succès populaires italiens d'hier et d'aujourd'hui !!!
» Consegnati a Cuneo i riconoscimenti ai deportati della Seconda Guerra Mondiale
» Jakter på sunnmørske gener
» Le samedi 28 janvier 2012 vers 17h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: