Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jacques Roumain [Haïti]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeJeu 29 Avr 2010 - 11:30

Je crée ce fil qui n'existe pas encore sur Parfum de Livre.
Un auteur que découvert très récemment à la suite d'un heureux concours de circonstance.

Jacques Roumain [Haïti] A4209
Citation :
Né le 4 juin 1907 à Port-au-Prince et mort le 18 août 1944, est un écrivain et homme politique communiste haïtien. Il est le fondateur du Parti communiste haïtien. Bien que sa vie fut courte, Jacques Roumain, le poète, eut une influence considérable sur la culture haïtienne.
Citation :
Roumain est né le 4 juin 1907, à Port-au-Prince, dans une famille aisée. Son grand-père, Tancrède Auguste, fut président d'Haïti de 1912 à 1913. Il fréquenta des écoles catholiques à Port-au-Prince et, plus tard, étudia en Belgique, en Suisse, en France et en Allemagne. À vingt ans, il revint en Haïti et fut co-créateur de "La Revue Indigène" avec Émile Roumer Philippe Thoby-Marcelin, Carl Brouard et Antonio Vieux, dans laquelle ils publièrent des poèmes et des nouvelles.
Il fut très actif dans la lutte contre l'occupation américaine d'Haïti (1915-1934). il est le fondateur du mouvement ouvrier et communiste haïtien.
En 1934, il fonda le Parti Communiste haïtien. En raison de ses activités politiques, de sa participation au mouvement de résistance contre la présence américaine, et, surtout, de la création de sa part du Parti communiste haitien, il fut souvent arrêté et finalement contraint à l'exil par le président de l'époque Sténio Vincent.
Pendant ses années d'exil, Roumain travailla et se lia d'amitié avec de nombreux écrivains et poètes de son époque, comme Langston Hughes. Il fréquenta également l'université Columbia à New York. Après le changement de gouvernement en Haitï, il fut autorisé à revenir dans son pays natal. Une fois revenu il fonda le Bureau National d'Ethnologie.
En 1942, le Président Elie Lescot l'investit d'une charge de diplomate à Mexico. Il compléta à la même époque deux de ses livres les plus influents : le recueil de poésie Bois D'Ebène et le roman Gouverneurs de la Rosée, qui se vendit pourtant à moins d'un millier de copies la première année suivant sa publication.
La majorité du travail de Roumain exprime la frustration et la rage d'un peuple qui a été piétiné durant des siècles. Il incluait tous les Haitiens dans ses écrits, et appelait les pauvres à s'unir contre la misère.
Citation :
Le 18 août 1944, Jacques Roumain, l'un des écrivains les plus respectés d'Haïti, mourut d'une crise inconnue à l'âge de 37 ans dans sa terre natale. Son œuvre continue d'influencer la culture haïtienne et panafricaine en générale.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeJeu 29 Avr 2010 - 11:32

Je scinde mon message en deux pour bien séparer la vie de l'auteur de ma première expérience livresque.

Jacques Roumain [Haïti] 9782841092345.th

Les gouverneurs de la rosée.
J'ai terminé il y a quelques jours ce merveilleux petit livre (197 pages), témoignage des conditions de vie des humbles en terre d'Haïti. Ce sont des paysans d'une extrême pauvreté qui triment du levé du soleil à la nuit. Ces gouverneurs de la rosée s'échinent à labourer, sarcler, arroser, récolter ce que la terre veut bien leur donner. Mais depuis quelques années, une terrible sécheresse aggrave encore la précarité de ces nègres (tels qu'ils se nomment entre eux).
Manuel, jeune homme du pays, rentre chez lui après 15 ans d'absence : il s'était exilé à Cuba pour travailler dans les terribles plantations de canne.
D'emblée, ce jeune homme paraît différent. Il a vu du pays, a travaillé pour des grandes compagnies, a écouté le discours de contestataires, a participé à des grèves. Il réfléchit davantage et n'hésite pas à remettre en cause l'ordre établi que tous respectent. Il éprouve une haine farouche pour les autorités et cherche à s'en sortir. Mais son village est divisé en deux : durant son absence, une sale affaire a irrémédiablement dressé les uns contre les autres.
Les gouverneurs de la rosée, c'est donc le livre de Manuel et de son combat pour sortir les siens de la profonde ornière au fond de laquelle ils se débattent vainement : trouver de l'eau pour irriguer les champs desséchés et réconcilier les deux clans. L'écriture de Jacques Roumain est haute en couleur : elle plairait à Moon, elle qui cherchait il y a peu des livres d'auteurs mêlant le français à leur langue. Le texte de Roumain est constellé de créole : des mots, des expressions, des chants... Roumain utilise une syntaxe qui serait choquante dans d'autres bouches que celles de ses nègres, des mots que vous ne trouverez pas dans le dictionnaire. Le récit est passionnant, les personnages attachants. La fin, que je ne dévoilerais pas, est très émouvante et vous arrachera probablement une larme.
Un livre que je recommande sans aucune hésitation !
Jacques Roumain [Haïti] Icon_cheers

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 21:37

Gouverneurs de la rosée


Jacques Roumain [Haïti] Gouverneurs+de+la+ros%C3%A9e


Citation :
"Jacques Roumain a écrit un livre qui est peut-être unique dans la littérature mondiale parce qu’il est sans réserve le livre de l’amour. Toute la vie, toute la doctrine, toute la passion de Jacques Roumain semble avoir pour dimension première l’amour."
Jacques-Stephen Alexis

Un livre merveilleux disait Harelde, et j’y souscris. Très difficile à raconter aussi. Un petit village pauvre en Haïti, les paysans qui travaillent et sont écrasés par la misère, par un monde qu’ils ne connaissent pas et qui les écrase. Le problème le plus important du moment est la sécheresse, et ils sont impuissants. Manuel, l’enfant du pays qui a voyagé, de retour au pays a une énergie, et un refus de la fatalité qui lui permettent d’envisager des solutions. Une façon de dépasser les pré-déterminismes et les préjugés. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde, bousculer les habitudes et des superstitions n’est pas sans risque.

Jacques Roumain dresse un portrait d’une grande tendresse et poésie de ce petit univers, dessine des personnages humains, attachants et complexes. Il montre la misère sans tomber dans le misérabilisme. Son livre, sans ignorer la noirceur du monde, est d’une grande douceur et d’un profond optimisme dans l’homme. Sans mièvrerie. Exercice au combien difficile et que bien peu ont réussi.

Et il y a une écriture magique, qui repose sur une maîtrise éblouissante d’une langue très littéraire, et cette maîtrise permet d’intégrer des expressions, des mots de tournures de phrases de la langue que l’on imagine parlée par ses personnages, qui n’est pas le français des manuels. Sans anti-croches, sans que cela paraisse artificiel. Du grand art. Cela donne une lecture d’une grand fluidité, d’une grande poésie, un pur bonheur.

Toute cette douceur et optimisme m’ont fait penser (je ne sais pas pourquoi) à Pia, et aussi à Unmobleu bien sûr, qui s’est mises à déterrer les lectures antillaises. Il faut maintenant que je lise Jacques-Stephen Alexis.

Et je suis sûre que Bédoulène aimerait aussi beaucoup...innocent

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 22:24

Arabella a écrit:
Toute cette douceur et optimisme m’ont fait penser (je ne sais pas pourquoi) à Pia, et aussi à Unmobleu bien sûr, qui s’est mises à déterrer les lectures antillaises. Il faut maintenant que je lise Jacques-Stephen Alexis.
Cette enthousiasme et cette douceur t’ont fait pensé à nous ? ça me fait bien plaisir. J’ai bien envie de le lire et de le découvrir. Je le note. Bonne lecture de Jacques-Stephen Alexis!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeDim 1 Déc 2013 - 0:07

Arabella a écrit:
Toute cette douceur et optimisme m’ont fait penser (je ne sais pas pourquoi) à Pia, et aussi à Unmobleu bien sûr, qui s’est mises à déterrer les lectures antillaises. Il faut maintenant que je lise Jacques-Stephen Alexis.
Merci beaucoup pour cette pensée.bisous 
J'ai grande envie de lire ce livre de Jacques Roumain.

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeLun 2 Déc 2013 - 8:50

Un très beau livre en effet !
aime 

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeLun 2 Déc 2013 - 9:18

Vous avez l'air unanime. Il faut vraiment que je le lise alors!!sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan


Dernière édition par pia le Sam 7 Déc 2013 - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeVen 6 Déc 2013 - 21:01

Oh je viens seulement de voir ton commentaire Arabella !

tu penses que j'aimerais ? et bien je note et je te dirai ! merci !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeVen 6 Déc 2013 - 21:47

J'espère que tu vas le trouver en bibliothèque. Wink 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeDim 22 Déc 2013 - 0:39

Je viens de finir "Gouverneurs de la rosée"

Arabella il ne faut pas hésiter à me proposer des livres que tu penses je vais aimer"  sourire 

Plus que l'histoire d'amour c'est le combat et les idées d'union entre travailleurs qui m'ont plu. Le discours de Manuel pour convaincre ses voisins, et ennemis.
Le parler de ces hommes et de ces femmes, très imagé, est bouleversant.
Et déjà à cette époque, l'auteur pointe le drame écologique de la déforestation.
Bien que tout ce récit soit empreint de misère, de tristesse, la fin est d'espérance, par l'eau qui coule et l'annonce d'un enfant.

Une très bonne lecture qui s'est écoulée limpide.

quelques extraits :
"Mais le soleil était absent, il chavirait déjà derrière le bois. Bientôt la nuit serait là, enveloppant de silence cette amère, noyant dans l'ombre apaisée du sommeil ces hommes livrés au malheur, et puis l'aube se lèverait avec le chant enroué des coqs, le jour recommencerait, semblable à l'autre et sans espoir."

"Il y a les affaires du ciel et il y a les affaires de la terre : ça fait deux et ce n'est pas la même chose. Le ciel c'est le pâturage des anges ; ils sont bienheureux ; ils n'ont pas à prendre soin du manger et du boire. Et surement qu'il y a des anges nègres pour faire le gros travail de la lessive des nuages ou balayer la pluie et mettre la propreté du soleil après l'orage, pendant que les anges blancs chantent comme des rossignols toute la sainte journée ou bien soufflent dans de petites trompettes comme c'est marqué dans les images qu'ont voit dans les églises."

"On a éclaircit pour le bois neuf, on a coupé pour la charpente et le faîtage des cases, on a refait les entourages de jardins, on ne savait pas nous-mêmes : l'ignorance et le besoin marchent ensemble, pas vrai ?"

"J'ai de la considértion pour les anciens, mais le sang d'un coq o d'un cabri ne peut faire virer les saisons, changer la course des nuages et les gonfler d'eau comme des vessies."

"Je couds, je couds et je raccorde l'ancien temps avec ces jours-ci. Si seulement, Anna, on pouvait repriser la vie, reprendre le fil cassé, ah Dieu, c'est pas possible."

ma médiathèque possède encore la Montagne ensorcelée, à suivre donc


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeDim 22 Déc 2013 - 9:17

Bédoulène a écrit:

Arabella il ne faut pas hésiter à me proposer des livres que tu penses je vais aimer"  sourire 


Je ne vais pas oublier ton invitation.  innocent 

Contente que tu aies aimé, j'ai bien pensé que tu serais sensible au côté social et écologique.


_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeDim 22 Déc 2013 - 9:51

et la poésie, ces mots d' Hommes qui remuent le coeur et les tripes.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeSam 28 Déc 2013 - 12:43

La montagne ensorcelée

Un recueil un peu disparate : des nouvelles de jeunesse, quelques poèmes, un petit essai et un texte un peu plus long, une sorte de longue nouvelle ou amorce de roman, La montagne ensorcelée.

Je n'ai pas trouvé tout cela bien passionnant, je dois avouer. Dans les nouvelles de jeunesse l'auteur visiblement se cherche encore, comme d'ailleurs dans La montagne ensorcelée. Et pour un auteur dont la prose est si poétique, les poèmes sont décevants, cette forme lui convient visiblement moins.

Tout cela n'est pas indispensable, sauf pour les passionnés qui voudraient tout lire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeSam 28 Déc 2013 - 12:56

Comme quoi, t'étais pas si mal dans Narnia.  rire 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitimeVen 3 Jan 2014 - 17:56

unmotbleu a écrit:
Arabella a écrit:
Toute cette douceur et optimisme m’ont fait penser (je ne sais pas pourquoi) à Pia, et aussi à Unmobleu bien sûr, qui s’est mises à déterrer les lectures antillaises. Il faut maintenant que je lise Jacques-Stephen Alexis.
Merci beaucoup pour cette pensée.bisous 
J'ai grande envie de lire ce livre de Jacques Roumain.

Et bien voilà! J'y suis et pas déçue.
Un livre magique, dès l'entrée dès les premiers mots qui vous entraînent au pays.
Hayiti! Je ne peux m'empêcher d'être prise par la vie laborieuse et miséreuse des paysans qui s'échinent à tirer de la terre ce qu'elle ne peut plus leur donner.
De vivre dans la chaleur des habitants de ce village qui vivent en toute humilité leur pauvre destinée.
Un jour, le miracle se produit: Manuel, le fils perdu est revenu et avec lui tout va changer.
J'y retourne au plus vite. aime

Je vous cite ces quelques phrases avec lesquelles débute le livre.. et qui m'ont envoutées.

"Nous mourrons tous... Et elle plongea sa main dans la poussière; la vieille Délira Délivrance dit: nous mourrons tous: les bêtes, les plantes, les chrétiens vivants, ô Jésus Marie la sainte vierge; et la poussière coule entre ses doigts. La même poussière que le vent rabat d'une haleine sèche sur le champs dévasté de petit-mil sur la haute barrière de cactus rongés de vert-de- gris, sur les arbres, ces bayahondes rouillés"

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jacques Roumain [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Jacques Roumain [Haïti]   Jacques Roumain [Haïti] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Roumain [Haïti]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» bible du roi Jacques.
» Jacques MAILHOT DSK
» coquille st jacques mariniére de légumes
» Chaussons à la coquille St Jacques
» Le nectar de Saint-jacques. Dieppe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: