Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Susanna Tamaro [Italie]

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 13:57

Susanna Tamaro [Italie] Dyn00610


Susanna Tamaro, née à Trieste en 1957, est l'auteur de romans comme La tête dans les nuages (prix Elsa Morante de la première œuvre), Va où ton cœur te porte, Anima Mundi, et Réponds-moi, ainsi que d'un recueil de nouvelles (Pour voix seule) et de livres pour enfants.Son œuvre a été traduite dans 41 pays, et Va où ton cœur te porte s'est vendu à plus de huit millions d'exemplaires dans le monde.Son dernier livre, Ecoute ma voix, a paru en 2006 chez Plon.Susanna Tamaro vit près de Rome.


Susanna Tamaro [Italie] 9782266127318

Citation :

Seule dans sa maison battue par les vents d’hiver, une vieille femme qui n’a plus que quelques mois à vivre écrit à sa petite fille.Avant de disparaître, elle souhaite resserrer les liens distendus par les aléas de l’existence. Pour cela, elle n’a que les mots. Dans mots d’amour, ou des mots qui l’entraine à évoquer sa propre vie. Elle raconte sans pudeur ni complaisance son enfance solitaire, son mariage de raison, la mort tragique de sa fille et parle pour la première fois du seul homme qu’elle ait aimé.
Quinze lettres pour dire qu’il faut faire confiance au destin et écouter son cœur.

Mon appréciation

Ce livre est une belle découverte, et une véritable pépite. J’ai lu avec délectation les quinze lettres qui le composent comme j’aurais touché une broderie ancienne.
J’ai été touchée par la tendresse de cette grand-mère, mais aussi par son réalisme, sa sincérité
et sa sérénité (apparente, en tout cas) devant sa fin de vie toute proche. Elle livre sans craintes
l’intimité de ce qu’a été sa vie, de ses sentiments, de ses doutes. Il se dégage de ce livre beaucoup de douceur, d’amour ; mais sans mièvrerie.
La vieille dame, au soir de sa vie, rappelle oh combien qu’une vie n’est ni rectiligne, ni sans aspérité. Chacun y a droit à sa part se secret, de non dit.
Ce livre me confirme un peu plus que le respect des convenances, et le maintient à tout prix des apparences ne mènent ni au bonheur ni à l’épanouissement.


Je vous parlerai, un peu plus tard dans la semaine de Ecoute ma voix..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 15:49

C'est vrai que cela fait tout de suite plus mieux avec la photo Susanna Tamaro [Italie] 429945
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 15:57

mimi54 a écrit:
C'est vrai que cela fait tout de suite plus mieux avec la photo Susanna Tamaro [Italie] 429945
contente que la photo te plait Wink
ainsi son fil devient tout de suite plus 'personnel'

en ce qui concerne Susanne Tamaro.. oui, j'en ai lu des livres d'elle.. mais cela fait un bon bout de temps..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Pour voix seule   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 16:09

Moi j'ai lu y'a longtemps un recueil qui m'a bouleversé à l'époque, tellement c'était cru, sombre, triste, rageur, malsain.

C'était Pour voix seule.

Que se cache t-il derrière les apparences ? Des choses souvent bien terrifiantes… Une très forte solitude, une ambiance malsaine, violente. Susanna Tamaro a le don de suggérer les choses, de ne pas nous les imposer et surtout de les montrer sous un autre angle. Le noir le plus profond qu'il peut y avoir en chacun de nous ressort ici avec une violence terrible, sans détour, sans pathos, sans fioritures, sans provocation.

A travers ce recueil on retrouve cinq discours intérieurs de victimes ou de bourreaux, on se laisse porter par les mots et tout à coup l'horreur survient.

Depuis, à chaque fois que j'ai entendu parler de Tamaro c'était pour d'autres ouvrages, et on me disait que c'était "gentil". Je finissais pas me demander s'il s'agissait du même auteur. Et du coup, je n'ai jamais rien lu d'autre d'elle. Et ce que tu dis de Va où ton cœur me porte me dit que c'était déjà pas un livre pour moi.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 16:18

Lors de sa sortie, j'ai lu Va où ton coeur te porte qu'on m'avait offert alors que j'étais en dépression...Je l'avais trouvé un peu simpliste à l'époque ...Je n'ai pas eu envie de lire d'autres titres de cet auteur.
Mais je me réjouis qu'il ait pu ravir d'autres lecteurs. Susanna Tamaro [Italie] 32962

Je suis surprise,en effet, par ce que tu dis, Queenie, de Pour voix seule, qui me paraît éloigné du peu que je connais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 12:12

Je n'ai lu que Va où ton coeur te porte, et je l'avais bien aimé.
Pour voix seule a l'air différent, la façon dont tu le présentes Queenie est bien tentante.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 12:46

Faudrait que je le relise, j'étais peut-être jeune et naïve à l'époque... et s'il m'accroche tout autant, jpourrais le cercler!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 21:15

Susanna Tamaro [Italie] 9782259205801

Ecoute ma voix


Citation :

La petite-fille rebelle et lointaine de Va où ton cœur te porte est de retour à la maison. C'est elle cette fois-ci qui écrit à sa grand-mère, et à nous, évoquant ses souvenirs, ses inquiétudes, cette rancœur sourde qu'elle éprouve pour la femme qui l'a élevée et aimée. Surtout, elle avoue le besoin de chercher les traces des seules personnes qu'elle aurait vraiment voulu connaître : son père et sa mère. Pour cette raison, elle explore la villa de sa grand-mère et arrive jusqu'au grenier. A travers des lettres et des photos éparpillées, elle parvient à reconstruire le puzzle de la vie de ses parents défunts, un chemin nécessaire à sa propre reconstruction.
Ecoute ma voix marque le grand retour au roman de Susanna Tamaro. C'est une histoire intense qui aborde des sujets éternels : le besoin de se reconnaître dans un passé afin de fonder ses racines, la nécessité vitale de cultiver patiemment de quoi donner un sens à l'avenir.

A mon idée ce livre, n’est pas un suite à Va où ton cœur te porte, mais plutôt un droit de réponse. En effet, ce récit n’est pas écrit sur le mode épistolaire,mais de manière plus classique, et narrative.

La jeune fille dont il était question dans le titre ci-dessus, est de retour au bercail alors que sa grand-mère est à la fin de sa vie. L’incompréhension entre les deux femmes croit à mesure que l’état de la vielle femme s’altère ;jusqu’à son décès.

C’est alors que la petite fille part à la recherche de son passé. En tout premier lieu, c’est naturellement vers le grenier qu’elle va se diriger sur les traces de sa mère dont elle ne sait pas grand-chose. Mais c’est surtout son père qu’elle va chercher à connaître, et à apprivoiser pour tenter d’en comprendre l’attitude.

Elle entamera, plus tard, un voyage en Israël, pour aller à la rencontre de sa famille éloignée, mais surtout à la rencontre de son histoire, à sa propre rencontre.

La jeune fille entame, ce que je considère comme un travail psychanalytique, ou du moins
un profond travail sur elle. Pour preuve :

« C’est le souvenir qui construit l’être humain qui le situe dans l’histoire-son histoire personnelle et la grande histoire du monde qui nous entoure- et les paroles sont les traces que nous laissons derrière
nous. »
« Mais peut-être qu’avant de nous demander où nous allons, nous devrions découvrir nous nous venons »

« Pour détruire un homme, pour le faire tomber malade, que faut-il ? Et pour qu’il guérisse ? Quel est le sens d’une maladie au cours d’une vie ? Malédiction ? Malchance ? Ou peut-être une occasion soudaine, un précieux cadeau que le ciel nous envoie ?La maladie ne serait-elle pas le moment où une lampe nous est remise, afin de nous éclairer ? »

Elle non plus, ne crois pas au hasard….
C’est une femme apaisée qui rentrera en Italie pour y accomplir une dernière chose, et accueillir la parole de sa grand-mère.

Le style de ce récit est plus fourni. Les propos sont emprunts de plus de gravité et de profondeur. La réflexion qui est plus travaillée,reflète, à mon sens, la jeunesse et la bonne santé de la petite fille, en
comparaison à celle de la grand –mère qui était en fin de vie.

Ce livre, bien qu’il puisse comporter quelques longueur, n’en reste pas moins agréable à lire, et bénéfique. En effet, indirectement, il plonge le lecteur dans Sa Propre Réflexion, et , Son Propre questionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
touti
Main aguerrie
touti

Messages : 589
Inscription le : 07/08/2011
Age : 46
Localisation : Nancy

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeJeu 11 Aoû 2011 - 16:29

Je commence aujourd'hui va où ton cœur te porte je l'avais trouvé dans une brocante sans connaître la couverture du livre m'a attirée, alors j'ai écouté mon cœur, nous verrons bien. coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
touti
Main aguerrie
touti

Messages : 589
Inscription le : 07/08/2011
Age : 46
Localisation : Nancy

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMer 17 Aoû 2011 - 14:48

Va où ton cœur te porte, est un livre que j'ai beaucoup aimé. cette vieille dame qui déroule sa vie par lettres à sa petite fille qu'elle a élevé. Les non dit qu'elle dévoile, ses craintes, ses incompréhensions, ses erreurs.
Pour avoir été moi même petite fille je sais que souvent on imagine ses grands parents comme ayant toujours été vieux, incapable d'avoir pu vivre des passions folles. On ne sait pas ce qu'à été leur vie alors que c'est par leur vie que c'est construit la nôtre et ce que nous sommes aujourd'hui.
La manière de raconter de cette femme est simple, elle ne cherche pas a excuser, à broder autour de ses choix. Elle montre qui elle est vraiment.

Ce qui est dommage c'est que nous n'avons pas le ressenti de la petite fille.

Ca me fait un peu penser à ce film que j'adore "sur la route de Madison" avec Meryl Streep et Clint Eastwood. Les enfants qui découvrent la vie amoureuse de leur mère après sa mort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suny
Main aguerrie
Suny

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 34
Localisation : Rhône

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMer 17 Aoû 2011 - 15:51

Rhoooo mirâââcle, ça fait deux mois que je cherche désespérément dans ma petite tête de poisson rouge qui était l'auteur et quel était le titre de ce livre que j'avais lu ado et qui m'avait laissé un très émouvant souvenir, notamment cette phrase, qui m'avait beaucoup plu :
Citation :
Les larmes qu'on retient se déposent sur le coeur, avec le temps elles forment une croûte et le paralysent.
Merci touti d'avoir déterré le sujet, le nom m'a fait tilt (je cherchais une certaine Tamara, en vain jemetate ), je vais enfin pouvoir dormir dentsblanches (et le relire!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
touti
Main aguerrie
touti

Messages : 589
Inscription le : 07/08/2011
Age : 46
Localisation : Nancy

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMer 17 Aoû 2011 - 15:55

Mais de rien Sunny sourire

Pour info j'ai aussi appris que Suzanna Tamarro est l'arrière petite file de l'écrivain Italo Calvino

Bonne lecture à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suny
Main aguerrie
Suny

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 34
Localisation : Rhône

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMer 17 Aoû 2011 - 15:57

touti a écrit:
Mais de rien Sunny sourire

Pour info j'ai aussi appris que Suzanna Tamarro est l'arrière petite file de l'écrivain Italo Calvino

Bonne lecture à toi
Merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 5:19

" Va où ton cœur te porte " ma nouvelle lecture du moment.

L'image m'a éblouie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitimeMer 1 Aoû 2012 - 3:41

Citation :
Chaque fois que tu te sentiras perdu, indécis, pense aux arbres, souviens-toi de leur façon de pousser.

Souviens-toi qu'un arbre avec beaucoup de feuillage et peu de racines peut être déraciné au moindre coup de vent, tandis que, dans un arbre avec beaucoup de racines et peu de feuillage, la sève court difficilement. Racines et feuillage doivent pousser dans les mêmes proportions.

Tu dois être dans les choses et au-dessus, ainsi seulement tu pourras offrir ombre et refuge, te couvrir de fleurs et de fruits quand ce sera la saison.

Quand plusieurs routes s'offriront à toi, et que tu ne sauras pas laquelle choisir, n'en prends pas une au hasard, mais assieds-toi et attends.

Respire profondément, avec confiance, comme le jour où tu es venu au monde, sans te laisser distraire par rien. Attends encore et encore.

Ne bouge pas, tais-toi et écoute ton cœur. Puis quand il te parlera, lève-toi et va où il te porte.
À travers toutes ces lettres on apprend à découvrir la vie de la grand-mère qui écrit à sa petite fille qu'elle a élevée suite à la mort de sa propre fille.
La grand-mère écrit :
Citation :
" Vois-tu, j'ai été amenée à te servir de mère alors que je n'étais plus toute jeune, à l'âge où d'habitude on n'est que grand-mère, il y avait à cela bien des avantages,. Des avantages pour toi, parce qu'une grand-mère -maman est toujours plus attentive et plus gentille qu'une maman-maman, et des avantages pour moi parce que , au lieu de gâtifier avec celles de mon âge entre une canasta et une matinée au théâtre j'ai été de nouveau entraînée, aviec violence, dans le flux de la vie. A un moment donné, pourtnt, quelque chose s'est cassé. Ce n'était ni ma faute ni la tienne , juste la loi de la nature.

p.s. L'orage commence , je reviendrai poursuivre demain. sorry.

De retour, Donc au travers 15 lettres , la grand-maman explique sa vie à sa petite fille. Tout en ayant la garde du chien Buck et de la rose dont elle prend bien soin , à chaque lettre , elle pense à elle, à sa petite fille parti découvrir un autre monde.

Sans cachoterie elle écrit tout ce que sa petite fille se doit d'apprendre sur le passé de la famille.
J'ai apprécié cette lecture , je sais fort bien que c'est pas " Le livre" mais on y passe du bon temps quand même.

On peut lire plusieurs citations intéressantes. On y apprend aussi à aimer encore plus les arbres.

Une citation parmi tant d'autres. " Avant de juger une personne,marche pendant 3 lunes dans ses mocassins."

Citation :
L'enfance et la vieillesse se ressemblent. Dans les deux cas, pour des raisons différentes, on est plutôt désarmé, on n'est pas encore- ou l'on n'est plus -
des participants à la vie active, et cela permet de vivre avec une sensibilité dénjuée de schémas, ouverte. C'est pendant l'adolescence que commence à se
former autour de notre corps une cuirasse invisible. Elle se forme pendant l'adolescence et elle continue à s'épaissir pendant tout l'äge adulte. Sa croissance ressemble un peu à celle des perles, plus la blessure est large et profonde, plus la cuirasse qui se développe autour est solide. Mais après, avec le temps, comme un vêtement que l'on a trop porté, elle commence à s'user aux points où elle sert le plus, elle laisse voir sa trame, elle se déchire soudain à la suite d'un mouvement brusque. Au début tu ne t'aperçois de rien, tu es convaincue que la cuirasse t'enveloppe encore entièrement jusqu'à ce qu'un jour, à l'improviste, devant une chose toute bête tu te retrouves en train de pleurer comme un enfant, sans savoir pourquoi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Susanna Tamaro [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Susanna Tamaro [Italie]   Susanna Tamaro [Italie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Susanna Tamaro [Italie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» WESDIEP en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: