Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 William Gay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirabelle
Envolée postale
avatar

Messages : 107
Inscription le : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Vers l'infini et au-delà

MessageSujet: William Gay   Jeu 13 Mai 2010 - 23:55



Né en 1943 dans le Tennessee, William Gay fut charpentier avant de faire la guerre du Vietnam. De retour, il attendit l'âge de 55 ans pour publier ses premières nouvelles puis ses 56 ans pour publier The long home puis Provinces of night et 2 recueils de nouivelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirabelle
Envolée postale
avatar

Messages : 107
Inscription le : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Vers l'infini et au-delà

MessageSujet: La mort au crépuscule - William Gay   Ven 14 Mai 2010 - 0:42



La mort au crépuscule - William Gay

Un frère et une soeur, Kenneth et Corrie Tyler, découvrent en ouvrant sa tombe que leur ivrogne de père n'a pas été enterré conformément à ses instructions. Ils volent la sacoche du croque-mort, Fenton Breece, qui contient les photos d'ignobles mises en scène auxquelles se livre Breece avec les cadavres de ses clients après en avoir abusé.

Acculé par le frère et la soeur, Breece engage un tueur psychopathe, vicieux et déterminé, Granville Sutter pour supprimer Corie qui le fait chanter et récupérer les photos détenues par Kenneth.

Sutter prend en chasse Kenneth dans le Harrikin, une forêt sombre et désolée.
Commence alors une course poursuite hallucinante, sous la pluie, dans un décors de cauchemar ravagé par la crise. La forêt est hostile, remplie de silhouettes menaçantes, de ravines, de puits de mines désaffectées, de ruines de fermes, de carcasses métalliques de matériel agricole ...

Sutter, c'est bien entendu le mal incarné mais le reste de l'humanité vaut-il mieux ? Ici, c'est l'Amérique profonde où survit une population à moitié dégénérée, repliée sur elle-même. Dans sa fuite éperdue, Kenneth ne croise qu'une humanité bizarre, des fous, des jeunes nymphomanes, des alcooliques ou des fantômes ...

Pervers et dément, le mélomane Breece qui écoute du Mahler se pense sain d'esprit mais estime que Sutter est un fou. Sutter pense exactement l'inverse.

Le bien a-t-il cessé d'exister ?

Gay a une liberté de pensée et d'expression sidérante et ne porte aucun jugement moral. Il écrit un conte sauvage, gothique et noir, riche d'une langue épaisse comme un vieux vin, rurale et poétique. A côté de La mort au crépuscule, La nuit du chasseur, magnifiée au cinéma par Charles Kaughton, est une pure bleuette.

Extrait :

Tout était figé dans le sommeil et l'obscurité comme si dans ce monde désolé qu'il traversait il était le premier homme attendant l'arrivée des autres ou le dernier homme pleurant ceux qui avaient disparu avant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: William Gay   Ven 14 Mai 2010 - 14:32

En lisant ton commentaire, je pensais justement à La nuit du chasseur. Je ne connais ni le livre ni l'auteur. Et ça pourrait bien m'intéresser alors je vais me le noter dans un coin. Merci pour cette découverte !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Gay   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Gay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emma de Normandie de Stéphane William Gondoin
» From William the conqueror to Queen Victoria.
» Lame de cutter dans une conserve William Saurin : demande d'une expertise
» William-Frédérick Cody, dit « Buffalo Bill ».
» Fiche personnelle - William Kaplan // Wiccan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: