Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Robertson Davies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimère
Agilité postale
avatar

Messages : 995
Inscription le : 24/02/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Robertson Davies   Ven 11 Mai 2007 - 23:03


Robertson DAVIES est né en 1913 à Thamesville, dans l'Ontario (Canada). Il est le troisième fils du sénateur canadien William Rupert Davies.
Il a obtenu un baccalauréat en littérature anglaise à Oxford. Sa thèse portait sur Shakespeare. Acteur à l'Old Vic de Londres, metteur en scène, directeur de journal, recteur de Massey College, il est l'auteur de deux suites romanesques éblouissantes qui ont fait de lui l'un des principaux prosateurs en langue anglaise de son époque.
Maître du réalisme magique, il possède ce pouvoir d'enchantement qui, selon Nabokov, caractérise les plus grands.
Davies fut emporté soudainement dans la nuit du 2 décembre 1995 par une crise cardiaque.

Pour en savoir plus http://www.canadianencyclopedia.ca/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0002151


Dernière édition par le Ven 11 Mai 2007 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alivreouvert.over-blog.net
Chimère
Agilité postale
avatar

Messages : 995
Inscription le : 24/02/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Robertson Davies   Ven 11 Mai 2007 - 23:04

LA TRILOGIE DEPTFORT

Trois personnages, trois destins différents et pourtant liés entre eux par une boule de neige. Issus du même village de Depfort où ils ne reviendront jamais, ils ont changé d’identité et ils excelleront dans leur domaine respectif : universitaire, finance, spectacle. Chaque tome renvoie aux deux autres et donne une version complémentaire à l’histoire de ces trois personnages.

L'OBJET DU SCANDALE de Robertson DAVIES
Ed Payot/353p
Trad : Arlette Francière

Dunstan Ramsay à la réputation d'excentrique (se passionne pour la vie des saints) et professeur d'histoire sur le point de prendre sa retraite se décide à écrire ses mémoires.

Une sainte toquée ou une authentique folle ? Un magicien aux multiples visages, une boule de neige instrument du destin, la vie n'est finalement pas si terne que ça quand il s'agit de celle de Dunstan Ramsay. Car sa vie est une succession d'incroyables coïncidences. Oui, le merveilleux existe bel et bien, il suffit de savoir bien regarder ou de lire ce roman, premier volet de la trilogie de Deptfort. Des personnages intéressants ou intrigants, un récit sans temps mort, une petite touche d'humour, une réflexion intéressant sur le destin, bref que du bonheur.


LE MANTICORE
Ed Payot/356p
Trad : Lisa Rosenbaum


David Staunton suite au décès étrange de son père Boy Staunton raconté dans le premier tome de la trilogie est en plein désarroi psychologique. Il entreprend de partir à Zürich pour suivre une analyse.

On prend les mêmes et on recommence. Ce deuxième tome est quasiment aussi bon si ce n'est meilleurs que le premier. Changement de décor et de ton, c'est un autre narrateur qui prend la parole et qui livre au lecteur une autre version de l'histoire de la famille Staunton racontée par Dunstan Ramsay, ou du moins ce que croît savoir David de ses parents et de leur vie. L'auteur sait créer des personnages touchants, complexes que l'on prend plaisir à voir évoluer. Grâce à ce deuxième volet, le récit précédent prend de l'épaisseur et devient en un sens plus réel.


LE MONDE DES MERVEILLES de Robertson DAVIES
Ed Payot/418p
Trad : Lisa Rosenbaum

Magnus Eisengrim alias Paul Dempster le magicien illusionniste a été engagé pour jouer le rôle Robert Houdini pour un film. C'est au cours du tournage qu'il se décide à faire le récit de sa vie (le vrai, pas la fausse autobiographie écrite par Dunstan Ramsay).

Voici le dernier volume de la trilogie de Deptfort. Cette fois-ci, un autre personnage qui a joué un rôle important dans la vie des deux précédents narrateurs, donne sa version des faits. Quel bonheur de découvrir que ce que vous prenez pour acquis depuis le premier volume n'est peut-être qu'une illusion. Depuis les deux premiers tomes Paul Dempster semble jouer un rôle important dans l'existence de Ramsay et de Boy Staunton, enfin, ce tome nous livre la clé du mystère. Et entre-temps, offre une plongée dans une vie fascinante, parfois horrible, mais toujours passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alivreouvert.over-blog.net
Chimère
Agilité postale
avatar

Messages : 995
Inscription le : 24/02/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Robertson Davies   Ven 11 Mai 2007 - 23:07

LA TRILOGIE CORNISH


LES ANGES REBELLES de Robertson DAVIES
Ed Payot/411p


Dans la vie studieuse et monotone du collège St John, survient deux évènements : l'apparition d'un manuscrit inédit de Rabelais et le retour de Frère John. Deux érudits se disputent le manuscrit Hollier et McVarish, l'assistante d'Hollier est amoureuse, et Frère John vit de son mieux sa condition de parasite.

On trouve de tout dans ce roman, on y parle de lutherie, de vie monastique, du monde la magie, on croise des universitaires se lançant dans des recherches curieuses, un collectionneur décédé dont l'héritage est un vrai casse tête, un authentique meurtre et un suicide, bref, c'est dense, foisonnant, et une fois de plus on ne s'y ennuie pas du tout. On apprend beaucoup de chose sur une technique très spéciale dans l'art de restaurer les violons (si c'est authentique, c'est ahurissant ce que l'on peut faire avec du crottin de cheval), sur Paracelse et Rabelais, et tout cela sans jamais perdre la trame du récit.


UN HOMME REMARQUABLE de Robertson DAVIES
Ed de L'Olivier/476p


Qui fut Francis Cornish ? Dans Les anges rebelles, sa mort et surtout son testament sont à l'origine d'une bien curieuse affaire. Ici, dans le 2ème volet de la trilogie de Cornish, il devient personnage principal. Alors qui était réellement cet homme : un mécène ?, un amateur d'art reconnu dans le monde entier ?, un peintre à la vocation contrariée? un espion ?, un génial faussaire ? Et surtout en quoi était-il un homme remarquable ? C'est ce à quoi l'ange Zadkiel et le démon Meimas chargés de sa biographie doivent répondre.

Flamboyant, encore mieux que le précédent, entrez dans le monde imaginaire de Francis Cornish qui se révèle très tôt et ce dès l'enfance avoir un monde intérieur très riche. Voici, donc une biographie commentée par Zadkiel et Meimas d'un homme à qui était promis le destin d'être un homme remarquable. De l'enfance à Blairlogie au Canada, aux études, à l'Europe et la guerre 39-45 côté services des renseignements britanniques, Cornish poursuit donc sa trajectoire voulue par son daïmon personnel Meimas attaché à sa personne dès sa conception. Comme d'habitude l'auteur arrive à nous faire entrer sans problème dans son univers et surtout il nous le fait aimer. On retrouve également avec plaisir certains personnages de la trilogie de Deptfort qui font quelques apparitions. Une seule chose à dire : vivement la suite.


LA LYRE D'ORPHEE de Robertson DAVIES
Ed de L'olivier/446 p


La fondation Cornish se décide à financer le projet d'étude d'une étudiante en musicologie : monter un opéra d'E.T.A Hoffman inachevé sur le thème des légendes arthuriennes. Et c'est le début d'une série d'évènements où l'on revisite la mythologie arthurienne, où le fantôme d'Hoffman commente depuis les limbes la création de l'oeuvre où l'on reparle de Parlabane, où certains secrets de Francis Cornish finissent par refaire surface.

Fin de la trilogie Cornish. C'est toujours aussi fou quand on le sort du contexte et toujours aussi crédible et réaliste quand on lit l'histoire. Bien que je le trouve un ton en dessous du tome précédent, la conclusion de cette trilogie est tout à fait satisfaisante et j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture. Une belle réflexion sur le mythe et les archétypes du mythe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alivreouvert.over-blog.net
Chimère
Agilité postale
avatar

Messages : 995
Inscription le : 24/02/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Robertson Davies   Ven 11 Mai 2007 - 23:08

LA TRILOGIE DE TORONTO (inachevée pour cause de décès de l’auteur)

FANTOMES ET CIE de Robertson DAVIES
Ed de L'Olivier/377 p


Connor Gilmartin rédacteur en chef de la rubrique art et spectacle d'un journal surprend sa femme avec un de ses rédacteurs dans sa chambre à coucher. Surpris, l'amant frappe le mari et le tue sur le coup. Devenu subitement un fantôme, Gilmartin accompagne son assassin à un festival de cinema. Mais, alors que les spectateurs assistent à une projection normale, lui voit d'autres films sur l'écran. Ces films retracent les aléas et vicissitudes qui ont amené à son existence par la biographie de ses ancêtres depuis le XVIIIème siècle.

Encore une bonne pioche mais peut-on en douter. J'adore ce roman qui ne se rattache pas aux deux trilogies lues. Les réflexions ironiques du narrateur sur ce qui lui arrive et ce qu'il voit donnent une touche humoristique à ce qui aurait pu être un pensum ennuyeux sur l'importance des racines familiales. Quant à l'idée de transformer en films les importantes étapes de la famille Gilmartin, c'est plutôt très bien vu et surtout très bien fait. On en redemande.


LE MAITRE DES RUSES
Ed de l'Olivier/474p
trad : Héléne Misserly


Est Maître des ruses qui dans chaque village si on le va quérir soulagera presque les infirmités du corps et de l'esprit. Jonathan Hullah s'est fait une réputation de médecin aux méthodes peu orthodoxes. Une journaliste Esme qui souhaite écrire un article sur l'ancien Toronto sollicite ses souvenirs.

Ah qu'on est bien dans un récit de Davies. On y retrouve ses marques pour peu que l'on connaisse les autres ouvrages de l'auteur. On y croise Connor Gilmartin héros de Fantôme et Cie (filleul et peut-être fils biologique du Docteur Hullah) avant sa mort et même ce cher professeur Dunstan Ramsay fait une petite apparition. Des thèmes récurrents sont abordés, l'enfance dans les petites villes ou villages, l'importance des mythes et croyances, la religion, la médecine, la psychanalyse et en prime avec une histoire prenante. Les mémoires de ce cher Docteur Hullah sont pleines de secrets cachés concernant les anciens habitants de son quartier, son filleul et ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alivreouvert.over-blog.net
FrançoisG
Envolée postale
avatar

Messages : 281
Inscription le : 29/09/2009
Localisation : Au calme dans ma maison

MessageSujet: Re: Robertson Davies   Lun 29 Nov 2010 - 20:21

Je viens de découvrir cet auteur aujourd'hui par hasard sur le net...

J'étais sur que je le trouverai sur ce forum...

Merci Chimère pour tous ces résumés et commentaires bravo bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robertson Davies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robertson Davies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRESENTATION Thierry Robertson
» Photos John Rhys-Davies
» Peter Pan Davies ? Je suis un petit oiseau sorti de l’œuf
» Gill, Soeur Jeannette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: